[Tribune] La sobriété numérique : l'autre challenge des ressources … – Courrier Cadres

L’Officiel de la Franchise Groupe, une marque du Courrier Cadres
Les derniers articles
Reconversion informatique numerique
Reconversion : de la restauration au développement informatique
act your wage
“Act Your Wage” : pour un juste équilibre entre salaire et travail
Les derniers articles
format web feuille paie augmentation salaires
Vers une augmentation globale des salaires en 2023 
format web barometre
Emploi : le boom des villes moyennes
Les derniers articles
Brazilian,Man,Next,To,Some,Lockers,Says,Goodbye,To,His
Offboarding : pourquoi et comment soigner le départ d’un collaborateur
CC_2023
Baromètre des entreprises 2023 : entre préoccupations des dirigeants et attentes des salariés
Les derniers articles
partager_diffuser_information_courrier_cadres
Le SIRH : mieux partager et diffuser les informations
notes_de_frais_efficace_courrier_cadres
Les notes de frais : en route vers plus d’efficacité
Les derniers articles
Senior,Business,Woman,Explaining,Business,Matters,To,Her,Team,In
“Un bon manager se donne pour rôle premier de faire grandir son équipe”
Crédit photo : Fou d’Images
Les conseils d’Edgar Grospiron pour booster votre motivation
Les derniers articles
covoiturage klaxit web
Le covoiturage domicile-travail, une pratique de plus en plus populaire
CC_RSE
RSE : 5 plateformes pour booster l’engagement des salariés
Les derniers articles
vivatech_courriercadres
L’engagement collaborateur au cœur de VivaTech
premiermba
Salons des meilleurs MBA et Masters– ESSEC, HEC Paris, ESSCA, ESCP et bien d’autres TOP écoles !
Les derniers articles
Mur d'eaux de la Grande Epicerie du Bon Marché à Paris
Dry January : Eaux chic pour régime sec
livres de chefs
Nouveaux livres de chefs à savourer
RSE sobriete_numerique_courrier_cadres

, par La Rédaction
Le dernier rapport du Giec est alarmant, mais conserve de l’espoir. Encore faut-il prendre la balle au bond pour activer dès à présent des actions concrètes. Alors que la cause humaine du réchauffement climatique n’est plus remise en cause par les scientifiques, se pose la question de la part d’effort à fournir par les différents types d’acteurs : l’Etat, les collectivités, les consommateurs… Et aussi les entreprises qui ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique. Même si toutes n’ont pas la même intensité de pollution.
De nouveaux cadres réglementaires sont présents, comme le bilan d’émissions de gaz à effet de serre obligatoire pour les entreprises de plus de 500 salariés ; et aussi la loi Climat et Résilience pour les entreprises à partir de 50 salariés qui prévoit, entre autres, de nouvelles attributions environnementales pour le CSE, un plafond relevé d’exonération fiscale du forfait de mobilité durable, l’installation obligatoire de panneaux photovoltaïques lors de la construction de grands bureaux… De même, la loi de transition énergétique pour la croissance verte exige des investisseurs de publier l’empreinte carbone de leur portefeuille. Soit autant d’impulsions positives qui permettent de générer un tournant salvateur pour notre planète.
Il y a surtout la méthode du colibri, et l’efficacité réelle du « faire sa part » grâce aux petites actions du quotidien. Et quand on sait qu’un salarié français passe en moyenne 80% de son temps sur son lieu de travail, ces « petites » tâches journalières peuvent amener à de grands résultats. Par ailleurs, bien que la plupart des entreprises souhaitent initier ces changements, beaucoup ont du mal à le faire efficacement sans approche ciblée. De grands changements RSE sont possibles dès lors que les organisations ont la capacité de comprendre comment les employés travaillent, ainsi que les défis auxquels ils sont confrontés, et sont en mesure de réagir en conséquence. C’est là que la dimension RH prend tout son sens pour sensibiliser et mobiliser les collaborateurs et les intégrer dans un processus d’actions concrètes, qui ont du sens pour la Planète, mais aussi à leur échelle de citoyen.
Sensibiliser les collaborateurs à des usages plus durables permettrait d’éviter au moins 695 kg d’émissions de CO² par semaine !
Mettre en place un environnement de travail durable est une priorité absolue pour les entreprises modernes. Dans le même temps, l’environnement reste une préoccupation importante pour l’ensemble des Français si on se réfère à la dernière étude menée par l’Ademe, qui met en lumière que 69 % des personnes interrogées ont indiqué que la lutte contre le changement climatique passera par une modification profonde de nos modes de vie. Or, si de nombreuses démarches RSE se concentrent sur la réduction des emballages plastiques à usage unique et le zéro papier, elles négligent cependant les émissions quotidiennes massives générées par le matériel informatique et les activités numériques.
La réduction des émissions de CO² liées à l’informatique passe par l’élimination des mauvaises habitudes d’utilisation, associée à une meilleure supervision du bon état des postes de travail. Une première action concrète serait de favoriser les mises à jour ou la réparation plutôt que le renouvellement systématique des matériels : 20 % des postes de travail renouvelés sont toujours en parfait état de marche(1). Et sur les 80 % dotés d’un faible score de performance, seuls 2 % sont irrécupérables.
Optimiser les temps de démarrage des postes de travail est une deuxième action clé. Les postes de travail possédant un temps de démarrage supérieur à cinq minutes produisent plus de 450 tonnes d’émissions de CO² par an. Enfin, un collaborateur a accès sur son lieu de travail à des dizaines d’applications à usage personnel ou professionnel qui, sans le savoir, sont extrêmement énergivores.
Un manque de compréhension des habitudes informatiques des collaborateurs entraîne non seulement des émissions de CO² plus élevées mais également un ralentissement des postes de travail. L’utilisation régulière d’applications de jeux, de messagerie privée ou encore de streaming génère, de manière cumulée, 33 tonnes d’émissions de CO² par an, soit l’équivalent de 300 arbres nécessaires pour les absorber par année complète1.
Appliquer des pratiques informatiques plus écoresponsables c’est travailler avant tout à l’éducation au changement des collaborateurs. Car si la plupart sont conscients des problèmes liés au changement climatique, peu connaissent leur propre impact. Main dans la main avec le service IT, les RH ont la capacité d’apporter leur savoir-faire en matière de mobilisation, de travail collaboratif, de mise en projet, de synergie avec les différents organes de l’entreprise… Et surtout, de donner du sens au travail en permettant d’apporter sa pierre à l’édifice pour le bien-être de tous, pour soi-même et pour les personnes qui nous entourent. Et ainsi concilier qualité de vie au travail et environnement de travail durable.
(1) rapport mondial Nexthing intitulé « Quantifier l’impact environnemental de l’informatique d’entreprise »
 
Par Marc Frentzel, directeur consulting et customer success chez Nexthink, spécialiste des logiciels de pilotage de l’expérience numérique des collaborateurs Marc Frenzel
Avatar
La Rédaction

Suivre
, par Aline Gérard
Quelle entreprise n’a jamais connu des tensions en interne ? Le monde du travail est régulièrement générateur de conflits. S’il est compliqué d’y échapper, il est possible pour un manager d’apprendre à les repérer et à les gérer pour éviter qu’ils ne s’enveniment.
, par Julie Tadduni
42 % des salariés affirment qu’ils souhaiteraient travailler au sein d’une start-up.
collectif Green IT, le
Sur ce sujet, je vous suggère de lire le rapport « Benchmark Green IT 2022″ qui évoque les bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour réduire les impacts environnementaux du numérique en entreprise. Les recommandations sont basées sur l’analyse de plusieurs dizaines de plan d’actions concrets.
https://club.greenit.fr/benchmark2022.html


*

* Champs obligatoires



Publicité
Dossier spécial
Partenaire
Le Groupe CDI est une entreprise de médias et de services. Il édite des magazines spécialisés dans le management, l’emploi, la création d’entreprise, la franchise et la vente directe, mais propose aussi de nombreuses solutions à destination des décideurs.
En savoir plus
Vous souhaitez communiquer dans nos magazines ou sur nos sites Internet ?
Les conseillers de notre régie publicitaire sont à votre disposition !
En savoir plus
Abonnez-vous en quelques clics à nos magazines : L’Officiel de la Franchise, Rebondir et Courrier Cadres ! Vous profiterez ainsi d’offres Internet très avantageuses !
S’abonner

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE