Vous savez pourquoi personne n'a lu le rapport du GIEC ? – Insolentiae

par | 14 Nov 2022 | Environnement, Grille article | 27 commentaires
Ecoutez ce que dit le patron de Total.
Et non.
Nous n’allons pas mourir dans d’horribles souffrances climatiques.
D’ailleurs, vous avez déjà lu le rapport du GIEC ?
Je suppose que non.
En fait je suis sûr que non.
Vous savez pourquoi ?
Vous savez pourquoi personne ne le lit ?
Pour le télécharger c’est directement sur le site du GIEC ici.
Vous prenez Full Report.
Vous en avez pour 3 068 pages.
Oui, vous avez bien lu.
3 068 pages !
Vous pensez sérieusement que quelqu’un (à part moi) va se taper 3 068 pages.
Alors tout le monde se contente des affirmations d’une synthèse de 40 pages.
Lisez le rapport du GIEC, soit 3 068 pages et… en anglais, car ce rapport complet n’est traduit dans aucune autre langue.
Je répète.
Nous avons un rapport qui permet de définir les politiques publiques mondiales et qui n’est traduit dans aucune autre langue que l’anglais et qui fait 3 068 pages.
Vous avez deux moyens de cacher la vérité.
Le premier c’est de ne rien dire et de cacher par le silence et le secret absolu.
Le second moyen c’est de cacher la vérité sous un tel flot d’informations qu’elle n’est plus compréhensible.
A votre avis, quelle solution a été choisie lorsque l’on vous donne une document de 3 068 pages… en anglais.
Je vous invite donc à télécharger ce rapport du GIEC.
Ne l’imprimez surtout pas ! 3 068 pages, il y a de quoi détruire la forêt amazonienne rien que pour tenter de comprendre comment sauver le climat !
Parcourez-le.
Vous verrez, même en anglais en fait c’est assez compréhensible car il y a tout plein de beaux dessins et des belles infographies…
Pour les données scientifiques, c’est encore un autre sujet. Jugez-en par vous même.
Attention, il faut environ 35 minutes à mon ADSL normand et provincial pour télécharger ce dossier.
Charles SANNAT
« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »
27 Commentaires
Vous avez piqué ma curiosité. Malheureusement, je ne peux pas me permettre de télécharger un document d’un tel volume. Mon vieil ordinateur ne dispose plus d’une mémoire suffisante. Je voudrais bien pouvoir le lire sans le télécharger, mais cela ne semble pas possible.
Le rapport du giec… ca me fait toujours rigoler.
Ces guignols ont mangé leur chapeau si souvent qu’ils doivent en faire une indigestion.
Combien de fois ont il été obligés de reconnaitre qu’ils s’étaient trompés ?
personne ne lit le rapport du GIEC parce que:
1) tout le monde s’en fout
2) chacun compte sur l’autre ou le politique pour résoudre le problème
3) on ne peut de toute façon plus rien n’y faire
Merci Charles pour cet article qui m’a immédiatement fait penser au « fameux » traité de Maastricht volontairement incompréhensible !
Pour chaque individu ,sur la planète ,la question ne nécessite pas 3068 pages de texte plus ou moins hermétique ,mais un  » tout petit peu de BON SENS « .
Quels fluides vous sont impératifs à la survie ?
AIR & EAU vous suffiront ( comme impératifs de base ).
Qui prétendrait s’en affranchir ?
Passons à autre chose ! Je m’éclipse ; Mirza ,la sage , m’attend .
Amicalement .
Vous voulez dire en France ?
Peut-être parceque les français savent que ça ne les concerne pas vraiment compte-tenu que la population française represente juste 0,8% de la population totale; il s’agit juste du nouvel « outil » de contrôle du peuple apres le Covid et avant l’installation de la tyrannie numerique globale.
35 minutes de téléchargement, ils veulent apparemment accélérer le réchauffement climatique.
On connaît les âneries qu’on va trouver dedans, pas de temps à perdre à lire ce torchon.
le Giec, groupement d individus énormément corrompus
J’avoue : je n’ai pas lu le dernier rapport du GIEC.
Mais j’avais essayé de lire un datant de la fin des années 1990 (je ne me souviens plus de l’année exacte)… il était alors un peu moins gros !
Effectivement, c’est quand même assez lisible, bien qu’en anglais.
Mais le plus intéressant, c’est de lire les rapports d’il y a 20 ans et de comparer avec la réalité de ces 20 dernières années.
J’avais vu une fois un article ayant fait cet exercice, qui donnait toutes les références du rapport lui-même comme de la réalité, ce qui m’avait permis de vérifier a minima.
C’était édifiant car, en simplifiant :
1) Le rapport annonçait 3 scénarios possibles, selon le niveau d’émission de gaz à effet de serre (GEF), versions classiques « Haut = on continue comme d’habitude », « Moyen = on fait un peu d’efforts », « Optimiste = on fait beaucoup d’efforts ».
2) Selon les scénarios, c’était plus ou moins catastrophique, allant de « on va être submergés » à « On devrait pouvoir survivre, mais cela sera quand même terrible ». Avec notamment des annonces d’élévations du niveau des océans assez significatifs, de plusieurs dizaines de centimètres pour 2020.
3) Par contre la réalité, et bien vous la connaissez, il n’y a pas eu de gigantesques catastrophes, pas plus de hausses vraiment mesurables du niveau des océans, tout au plus les médias font du buzz sur la moindre tempête ou « chaleur extrême » pour maintenir la pression.
4) Mais, là où c’est intéressant, c’est que les émissions de GEF, eux, ils ont été… au dessus du scénario le plus pessimiste « on continue comme d’habitude » car ils ont augmenté.
Conclusion : les modèles de ces « experts » ne valent rien car, appliqués sur la réalité du passé, ils ne reproduisent pas le présent.
A priori, le rapport est divisé en 3 volets, écouter le début de la vidéo sur la chaine ELUCID : CRISE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE, REGARDER LA VERITÉ EN FACE. (désolé pour le trolling, mais celle du grenier de l’eco est encore mieux 😉
Vers la fin, on apprend que le sujet du climat existait déjà en 1789, concernant la gestion des forêts.
Je me demande donc si ce sujet n’est finalement pas anthropologue.
Avec un tel nombre de pages, ce rapport devait déjà être largement écrit avant les réunions…
Il y a quand même 25 chapitres !!! et avec les graphiques et les photos , le chiffre de 3000 pages ne me semble pas démesuré , surtout qu’on peut choisir les chapitres qui nous concernent plus précisément .
D’autres part , cliquer sur « traduire en français  » n’est pas très compliqué …!!! Et ce n’est pas ce qu’on appelle « abscons  » !
Le GIEC travaille pour lui d’abord et attraper toutes les subventions publiques pour permettre à ses « labo » d’entretenir leur armée de bureaucrates lobbyists.
Le changement climatique n’est pas monocausale et le co2 n’est qu’un outil de répression et de contrôle des masses pour des petites salopes comme Hidalgo et autres nazis Davossien comme Gates Sorros Schwab Attali Minc Macron et Von der Leyen ces deux derniers ayant reçu le titre « honorifique » de young leader par cette bande de crapules.
D’accord pour moins saloper la terre, protégeons la biodiversité, cessons de bétonner à tout va comme sous les eoliennes inutiles entre 1500 et 3000 tonnes de béton par eoliennes, laissons la terre absober l’eau cela fera moins de vapeur d’eau et nuages qui sont responsables de 90% de l’effet de serre. Préférons detaxer le travail,créer du crédit d’impôtpour favoriser la restauration des belles et vieilles maisons, au lieu de favoriser le parpaings de Lafarge et de son complice Bouygues ou les matériaux pas cher de Saint Gobain très gourmand en co2 lors de leur fabrication pour la production d’habitation hideuses des zones pavillonnaires.
Ne deversons plus nos eaux usées même soi disant nettoyées par des stations d’épuration qui puent, arrêtons le tout à l’égout et obligeons chaque maison individuelle à avoir sa fosse septique et la mer montera moins et se réchauffera moins.
Arrêter le transport hyper polluants des porte containers dont on dit qu’ils polluent 100 ou 1000fois plus que toute les voitures du monde. L’énergie nucléaire est la moins polluante et la moins chère travaillons à son lamélioration au lieu de la tuer n’est-ce pas les écolos bobos superohenix, mort Astrid mort EDF AREVA mort merci l’Europe les allemands et les américains criminels avec leurs criminels complices français Hollande Macron Pecresse et bien d’autres.
Je n’aime pas ça mais pour en venir à bout il faudra bien en passer par quelque chose comme 1789 et les 5 ou 6 sinistres années qui ont suivi….
Se rappeler qu’en l’an 1300, la température était plus élevée que de nos jours mais zut cela ne rentre pas dans le « récit » actuel !!
L’Europe et soi-disant les Etats Unis (version Biden) ont la prétention d’arriver à un bilan carbone positif, ce qui sera une goutte dans l’océan, sacrifiant au passage nos économies .Pendant que les autres continueront à développer les leurs sans se soucier des rejets de CO2.
Et la réponse des Pays émergents et en voie de développement est tout naturellement et avec grande justice de dire « laissez-nous nous développer » forcément avec des énergies fossiles. Il n’y a aucune raison que vous freiniez notre développement alors que vous avez fait le vôtre avec ces énergies.
Et pour les pays , comme le Pakistan, victimes des inondations, de dire « vous êtes la cause de nos malheurs, donc payez » !
Et le Sénégal et la Mauritanie de se révolter contre le fait qu’on voudrait bloquer les financements de l’exploitation de leur gaz qui leur permettrait enfin de faire un grand bond.
Résultat: Voulant jouer les grands sages, non seulement, nous nous faisons hara kiri mais nous nous ruinons à les indemniser. Faute de quoi, nous nous mettrons une grande partie du monde à dos.
Au final il a dit quoi le patron de Total ?
Bonjour Charles.
Avec tout mon respect pour ton travail quotidien, ton titre n’est pas tout à fait exacte. Tu oublie en premier lieu François Gervais qui pointe depuis plus de 10 ans les incohérences de ce rapport et de ses conclusions. Ainsi que Vincent Courtillot pour autre exemple. Mais en effet pour une personne lambda qui n’est pas de la partie, c’est peu inaccessible.
Pour Nono !
Ha ha ha ha ! bonne question !
Et à vrai dire, même la version synthétique d’une 40aine de pages n’était dispo qu’en anglais jusqu’à ce que Brice Montagne en appelle à une initiative citoyenne pour en faire la traduction en français (depuis 2019 je crois, avant ça pas de vf)… édifiant
Vivement qu’un volcan islandais éclate, ou mieux, le Yellowstone, ça va bien nous rafraîchir ça 😉
Pourquoi lire le rapport du GIEC ? Certains s’en occupent parfaitement bien .
Je crois que l’on fait fausse route ! Le climat est un symptôme , pas la cause des causes ! Le principal problème est les ressources et notre façon de les utiliser . Une fois qu’on aura compris cela on agira ! Tout le reste n’est que blabla à n’en plus finir qui mène juste à un immobilisme sans fin et un déni chronique . J’ai l’impression d’être un peu avant le début du film Mad Max : ils parlèrent , ils parlèrent et ils reparlèrent encore et encore …….. on connaît tous la suite !! Arrêtons de parler et agissons avant qu’il ne soit trop tard ……..
Excellente suggestion, je l’ai suivie et ai commencé à feuilleter le pavé…
Et d’emblée, dès la première partie (1.1.1) le ton est donné avec la mention d’une prétendue « augmentation des inégalités dues au GENRE (c’est moi qui souligne), à la pauvreté, à l’âge, à la RACE et à l’ethnie ». De plus notre cher ami K. Schwab, lobbyiste notoire, est cité lui aussi d’emblée en référence intellectuelle !
Ce n’est pas sérieux. Le gros problème des rapports du GIEC et ce qui à mon sens remet en cause leur impartialité et donc leur autorité scientifique, c’est leur positionnement systématiquement politique, qu’ils n’assument pourtant pas.
Ce groupe outrepasse très clairement sa mission et probablement ses compétences par ses postures doctrinales. De là à déduire que ses conclusions sont biaisées, il n’y a qu’un pas, que je suis prêt à parier qui sera franchi à terme par le consensus scientifique.
Mais d’ici là, quels dégâts auront produit ces postures doctrinales sur nos sociétés !
le giec n’est pas composé de tout sauf de scientifiques ,toutes ses infos sont fausses ,ont leur a demandé de pondre un rapport qui colle avec la doxa encours en tordant le bras à la réalité
Bonjour
J’ai déjà si mal à la tête en lisant ma facture EDF que je ne vais pas me rendre malade a lire les inepties de la famille Pinocchio de la Renaissance En Marche dont un certain Al Gore prix Nobel membre du GIEC avait prévu une remontée des eaux catastrophique et toujours attendue Je propose de placer ce dossier sur le haut de l’étagère
Bravo pour votre commentaire Jmjagfan, tout a fait d’accord avec vous il y a encore du bon sens et de l’intelligence dans ce monde. Sauf chez nos gouvernants corrompus.
Bonne chance à tous il faut continuer de penser pour se battre contre la bêtise ambiante.
pour comprendre la situation, nul besoin d’un « rapport du GIEC » », il suffit d’aller remplir son réservoir à la pompe, puis d’aller pousser (à défaut de le remplir) son caddie et sentir ses doigts brûler au contact de sa carte bancaire quand on la met dans la fente tellement elle chauffe !…
Pour finir, vous ouvrez votre boîte aux lettres pour y puiser une sinistre enveloppe estampillée du drapeau tricolore, à l’intérieur de laquelle un papier vous indique le montant de votre taxe foncière, et là,les larmes se mettent à couler en pensant au déficit budgétaire et à la dette de la France …
En fait, on s’en fout du Giec, de Davos et du G20,
Il est toutefois intéressant de lire les AR (assement report) car dans son troisième rapport (AR3) de 2001, le GIEC écrit : « In sum, a strategy must recognise what is possible. In climate research and modelling, we should recognise that we are dealing with a coupled non-linear chaotic system, and therefore that the long-term prediction of future climate states is not possible. The most we can expect to achieve is the prediction of the probability distribution of the system’s future possible states by the generation of ensembles of model solutions. This reduces climate change to the discernment of significant differences in the statistics of such ensembles. ».
Traduction : « En somme, une stratégie doit reconnaître ce qui est possible. Dans la recherche et la modélisation du climat, nous devons reconnaître que nous avons affaire à un système chaotique non linéaire couplé, et donc que la prédiction à long terme des états climatiques futurs n’est pas possible. Le mieux que nous puissions espérer est la prédiction de la distribution de probabilité des futurs états possibles du système par la génération d’ensembles de solutions modélisées. Cela réduit le changement climatique au discernement de différences significatives dans les statistiques de ces ensembles. »
Chapitre 14, section 14.2.2.2. page 774
C’est ce genre de « détail » qui n’est pas repris dans les SPM (résumé pour les décideurs), un malheureux oubli probablement.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.






source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire