Voie dédiée aux taxis entre Paris et Roissy : les VTC en colère – Le Point

Boutique le Point
Evenements
Jeux concours
Partenaires
La décision du préfet de Seine-Saint-Denis de rouvrir un tronçon d’autoroute réservé aux taxis aux heures de pointe entre l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle et Paris n’est pas comprise par les représentants des VTC (véhicules de transport avec chauffeur). Dans un arrêté rendu le 29 février, le préfet a autorisé la création d’une voie réservée sur l’A1, dans le sens aéroport-Paris, activée les jours ouvrés de 6 h 30 à 10 heures, avec une vitesse plafonnée à 70 km/h.
Cette mesure fait suite à la mise en place, l’an dernier, de voies réservées aux taxis sur l’A1 et l’A6, respectivement le 29 avril et le 3 juin 2015. Mais la voie sur l’A1 avait été suspendue en juin par le juge des référés du tribunal administratif de Montreuil après une plainte des VTC. Un jugement sur le fond doit encore être rendu. Celle de l’A6, en revanche, fonctionne toujours, ayant fait l’objet d’une décision défavorable aux VTC.
Pour Yves Weisselberger, président de la Fédération française du transport de personnes sur réservation (FFTPR), la préfecture vient tout simplement d’« ignorer le jugement du tribunal », a-t-il déclaré à l’Agence France-Presse. Il espère convaincre d’autres VTC de saisir de nouveau la justice pour suspendre l’arrêté.
Bertrand Altmayer, président de Marcel Chauffeurs, se dit, lui, « étonné ». « Il s’agit d’un pied de nez assez déplacé qui est fait à tous les chauffeurs », commente-t-il, ajoutant que c’est « très pénalisant, car la voie dédiée se situe sur la partie la plus embouteillée du trajet vers l’aéroport ».
La réouverture de cette voie réservée a été décidée parallèlement à l’entrée en vigueur, mardi 1er mars, de la tarification au forfait des trajets en taxi Paris-Roissy et Paris-Orly. Une mesure qui avait été annoncée par le gouvernement le 4 juin dernier, et qui visait à améliorer la desserte des aéroports et l’attractivité de l’offre de taxis.
Ces forfaits, fixés en novembre dernier, sont de 30 ou 35 euros entre Orly et Paris et de 50 ou 55 euros entre Roissy et la capitale. Les suppléments sont également plafonnés.
Signaler un contenu abusif
Merci de renseigner la raison de votre alerte.
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire
Code erroné
Un avis, un commentaire ?
Ce service est réservé aux abonnés
Pasdamalgame…
@Alex 555 : vous confondez les VTC et Uber, cela n’a rien à voir
@ nelson
C est faire peu de cas des droits de maraudage et des diverses taxes payées à la ville et autres par les taxis et non les vtc…

quel est le 2ieme outil de travail d un uber après sa voiture ? La route, une ressource commune de surcroît… Quel est le montant payé par le chauffeur uber dans le chauffeuse de son activité professionnelle ? 0.

il ne faut pas confondre agents économiques et particuliers quand bien même ce serait le business model de ces chers acteurs du vtc sur via les applications.
Anti-constitutionnel !
Il est sidérant de constater qu’un fonctionnaire fût-il préfet, puisse décider ainsi qu’une voie publique soit réservée à une certaine catégorie de personnes. C’est purement anticonstitutionnel. En effet les voies publiques en France sont financées par les impôts acquittés par l’ensemble de la population française. Il est donc anormal, et parfaitement illégal qu’une fraction de ces voies publiques soient affectées à une catégorie particulière de citoyens ! Si les pouvoirs publics veulent, et c’est parfaitement compréhensible, rendre l’accès aux aéroports plus rapides, qu’ils s’attèlent à construire une liaison par voie ferrée !
Veuillez remplir tous les champs obligatoires avant de soumettre votre commentaire
Le titre du commentaire est obligatoire
Le texte du commentaire est obligatoire
Voir les conditions d’utilisation
Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article.

un brouillon est déjà présent dans votre espace commentaire.
Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler.
Pour sauvegarder le nouveau brouillon, cliquez sur enregistrer
Erreur lors de la sauvegarde du brouillon.
L’info en continu
En kiosque
Climat – Le scénario de l'accélération
Consultez les articles de la rubrique Société, suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité.
Transgenres : questions d’identité.
Les disparues
Retrouver le goût de l’effort

Expérience Le Point
La boutique
Abonnements
Applications mobiles
Nos partenaires
Nous sommes OJD
Les forums du Point

FAQ
Politique de protection des données à caractère personnel
Gérer mes cookies
Crédit d’impôt
Cours de langues
Bons d’achat
Comparateur PER
Portail de la transparence
Tutoriel vidéo
Publicité
Nous contacter
Plan du site
Mentions légales
CGU
CGV
Conditions générales d’un compte client
Charte de modération
Archives

* Champs obligatoires
Avec un compte LePoint.fr :

Créez un compte afin d’accéder à la version numérique du magazine et à l’intégralité des contenus du Point inclus dans votre offre.

Pour ce faire, renseignez
votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.
Vous avez un compte Facebook ?
Connectez-vous plus rapidement
Vous avez un compte Facebook ?
Créez votre compte plus rapidement
Veuillez saisir l’adresse mail qui a servi à créer votre compte LePoint.fr
Cet article a été ajouté dans vos favoris.
Pour soutenir Le Point acceptez la publicité personnalisée.
Déja abonné ? Je m’identifie

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire