Une assemblée générale de la FFE marquée par le consensus – GRANDPRIX INFO

MEDIAS / EVENTS / VIDEO
De gauche à droite : Valérie Dalodier, présidente du CNTE, Serge Lecomte, président de la FFE, Marie-Laure Deuquet, secrétaire générale de la FFE, et Olivier Klein, trésorier adjoint de la FFE.
© FFE/LB
Les assemblées générales ordinaires 2022 de la Fédération française d’équitation (FFE) et du Comité national de tourisme équestre (CNTE) se sont tenues jeudi 17 novembre au Parc équestre fédéral à Lamotte-Beuvron, dans le Loir-et-Cher. Un rendez-vous démocratique sans histoire pour ces deux organisations, même la modification des statuts de la FFE doit faire l’objet d’un vote en ligne, le quorum n’ayant pas été atteint.
Toutes les résolutions des assemblées générales ordinaires de la Fédération française d’équitation (FFE) et du Comité national de tourisme équestre (CNTE) ont été adoptées avec entre 80,50% et 87,95% des voix. Concernant l’assemblée générale modificative des statuts de la FFE, le double quorum n’ayant pas été atteint, les votes en ligne sont à nouveau ouverts jusqu’au 24 novembre prochain, date d’une seconde assemblée générale.
La question du ou des taux de TVA s’appliquant aux activités équestres, objets d’une mobilisation nationale demain, à l’appel du Groupement hippique nationale, a naturellement été évoquée. “Le dossier de la TVA est de nouveau sur la table de notre Parlement”, a rappelé Frédéric Bouix, délégué général de la FFE. “Ces dix dernières années, sous l’impulsion de Serge Lecomte et avec Catherine Bonnichon de Rancourt, la Fédération a mené plus de cinq cents rendez-vous formels organisés avec des représentants nationaux, européens, d’autres acteurs de la filière, etc. La directive TVA, texte européen qui encadre les taux de TVA réduits, a été modifiée et intègre, sous l’impulsion de la France, un point lié aux activités avec les équidés. Applicable depuis avril dernier, cette modification doit être transposée en droit français à travers le projet de loi finances, actuellement en discussion. Le sénateur Jean-Pierre Vogel, président du groupe Cheval, très actif pour notre filière, a déposé un amendement sur l’équitation qui vise à sécuriser le taux à 5,5% que nous connaissons depuis 2014. Il a été cosigné par un nombre important de sénateurs et devrait être présenté très prochainement.”
Serge Lecomte, président de la FFE, et les élus du comité fédéral ont dressé le bilan du millésime 2022, courant 1erseptembre 2021 au 31 août 2022, dans un contexte encore marqué par la crise sanitaire et la hausse des prix, notamment des énergies et des matières premières. Les activités ont bien repris, en témoignent un nombre de licenciés toujours en hausse, plus 4 % avec 692 396 licences en 2022. La Fédération a accompagné le retour des grands rassemblements et la reprise des compétitions, avec une hausse de 23% du nombre de licences compétition par rapport à 2021 (153.158 licences compétition).
“Depuis les années 1960, les activités équestres ont connu un développement exceptionnel, positionnant la FFE comme modèle au niveau international”, a déclaré Serge Lecomte, réélu à la présidence de la FFE l’an passé. “Au lendemain de son centenaire, la Fédération, à la fois héritière d’une riche tradition et pleinement actrice de son temps, poursuit son action au service de celles et ceux qui font vivre l’équitation. Elle promeut une équitation utile à la société, ouverte et populaire, performante et agile, éthique et responsable. Pour cette olympiade, les efforts seront portés vers l’avenir avec des acteurs mobilisés pour relever efficacement les défis sociétaux, la proximité, avec un réseau fédéral au plus près et au service des clubs et des pratiquants, et la performance en vue de 2024 avec des dispositifs d’exception pour l’excellence sportive et le partage lors des JOP de Paris. La Fédération est un interlocuteur permanent des pouvoirs publics et le travail permanent de conviction auprès des élus contribue à préserver le bon fonctionnement des clubs.”
 “Les élus et permanents de la FFE ont à cœur de mener à bien les missions qui leur sont confiées. La Fédération a, cette année encore, mis en œuvre de nombreuses actions de terrain, toujours en concertation avec ses adhérents, pour accompagner:
– Le développement de la pratique dans les clubs en s’appuyant sur des opérations grand public, une stratégie de communication à 360° et un accompagnement de proximité pour les clubs;
– La mise en lumière des bonnes pratiques en matière de bien-être des équidés, ainsi que la sensibilisation de l’ensemble des acteurs et le partage des connaissances scientifiques nouvelles pour une meilleure prise en compte du bien-être animal;
– La promotion et la structuration des actions de médiation avec les chevaux et poneys, afin d’encadrer les multiples formes de pratiques d’apporter soutien et expertise équestre aux soignants.
– La représentation des clubs auprès des pouvoirs publics pour défendre les intérêts des professionnels sur l’ensemble du territoire et maintenir un contexte favorable aux activités équestres.
– Le renforcement de la stratégie volontariste pour le haut niveau en vue de performer aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024;
– La structuration de la formation professionnelle des encadrants pour l’ensemble des pratiques équestres et la valorisation des compétences des personnes qui œuvrent au quotidien pour développer la pratique;
– L’expansion de la pratique de l’équitation d’extérieur et du tourisme équestre sur l’ensemble du territoire national”
, détaille le communiqué publié par la FFE cet après-midi.
“La Direction technique nationale œuvre au sein de la Fédération, grâce à vingt-six cadres d’État, ainsi que cinquante-cinq prestataires et entraîneurs, pour le sport, le développement et la formation”, a expliqué Sophie Dubourg, directrice technique nationale. “Cette année encore, il faut saluer les belles performances des disciplines non olympiques, qui sont des modèles de réussite dont nous devons nous inspirer. Pour les disciplines olympiques et paralympiques, les rendez-vous des championnats du monde ont globalement constitué des déceptions, mais ont permis d’analyser la concurrence, d’identifier les points à affiner et les modifications à apporter. Les couples ont pris de l’expérience, nous nous engageons à ce qu’ils soient performants, mais il faut les protéger des ventes et des blessures. Nous entamons un suivi longitudinal des chevaux, des cavaliers et de leur entraînement quotidien avec un focus important sur des listes très restreintes qui seront prochainement communiquées.”
“En 2022, le tourisme équestre, au sein de la FFE, a enregistré 73.287 licenciés, soit une hausse de 2,57%”, s’est réjouie Valérie Dalodier, présidente du CNTE. “Grâce au travail réalisé par les élus de la fédération et du CNTE, par les équipes fédérales et de la DTN, le diplôme d’ATE a été de nouveau enregistré au RNCP pour trois années. Diplôme de référence pour le tourisme équestre, il a été adapté pour répondre aux réalités du métier. Plus grand rassemblement européen de tourisme équestre, la cinquante-quatrième édition de l’Equirando 2022 à Rue (Somme) a rassemblé six cents participants. Enfin, depuis fin 2021, la FFE-CNTE s’est rapprochée de la fédération des parcs naturels régionaux de France dans l’objectif d’impulser de nouveaux projets de tourisme équestre et développer l’itinérance douce.”
Assemblée générale ordinaire de la FFE (% des voix)
– Rapport moral et quitus 2022: 85,38%
– 
Rapport financier et quitus 2022: 83,30%
– 
Rapport des Commissaires aux comptes: 85,52%
– 
Budget prévisionnel 2023: 80,5%
– 
Montants des cotisations dues par les groupements équestres affiliés ou agréés pour 2024, applicables au 1erseptembre 2023: 81,23%
– Mandat au comité fédéral pour emprunts, acquisitions, échanges, aliénations: 80.97%
– Renouvellement du mandat des commissaires aux comptes: 83,96%.
Assemblée générale ordinaire du CNTE (% des voix)
Rapport moral et quitus 2022: 87,95%
Rapport financier et quitus 2022: 85,41%
Budget prévisionnel 2023 : 82,35%.
La FFE a publié son rapport moral sous la forme d’une vidéo, que voici :
GENERAL 22/11/2022
JUMPING 22/11/2022
SPONSORISE 22/11/2022
GENERAL 22/11/2022
JUMPING 22/11/2022
SPONSORISE 22/11/2022
GENERAL 22/11/2022
GENERAL 22/11/2022
JUMPING 21/11/2022
© Copyright 2020, All rights reserved. – Politique de confidentialité Contact CGU

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire