Transport. Grèves : ce qui vous attend ce mercredi à la SNCF et cet été dans les aéroports – Le Bien Public

Pour soutenir votre journalisme local, abonnez-vous !
Pourquoi voyez-vous ce message ?
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies, vous pouvez à tout moment modifier votre choix, ici.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de journalistes qui vous apportent chaque jour une information locale de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Dijon
mar. 27/09/2022
Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas
Le Bien Public, en tant que responsable de traitement, recueille dans ce formulaire des informations qui sont enregistrées dans un fichier informatisé par son Service Relations Clients, la finalité étant d’assurer la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous y avez consenti, ces données peuvent également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles par Le Bien Public, les sociétés qui lui sont affiliées et/ou ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer en permanence vos droits d’accès, rectification, effacement, limitation, opposition, retirer votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données à caractère personnel en contactant lbpventesweb@lebienpublic.fr ou consulter les liens suivants : Protection des données, CGU du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Dijon
mar. 27/09/2022
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez gratuitement l’app
Attention si vous avez prévu de partir en vacances cette semaine, vos plans pourraient bien être perturbés. Que ce soit dans le secteur aérien ou ferroviaire, de nombreux préavis de grèves ont été déposés par les syndicats. Parmi les principales revendications : des hausses de salaires face à une inflation qui s’envole et de meilleures conditions de travail. 
Des revendications visibles dès ce mercredi à la SNCF, où les quatre syndicats représentatifs de la société ferroviaire ont appelé à la grève. Ainsi en régions, seulement 2 TER sur 5 devraient circuler. Du côté des TGV, 3 trains sur 5 devraient circuler sur l’axe Est, 3 trains sur 4 sur les axes Nord et Atlantique, et 4 trains sur 5 sur l’axe Sud-Est. Enfin, 2 Ouigo sur 3 devraient être maintenus, tandis que le trafic international (Eurostar, Thalys, Lyria) devrait être « quasi-normal », selon SNCF Voyageurs.
Le trafic local en Ile-de-France devrait également être très perturbé, avec un train sur deux sur les lignes B, C, D, E du RER, et sur les lignes J, L, N, R, U du Transilien. De nombreux Intercités devraient être supprimés, avec un train sur trois en moyenne, et pas de circulation sur les lignes Nantes-Bordeaux, Nantes-Lyon ou Toulouse-Hendaye. Les trains de nuit sont annulés mercredi soir, à l’exception du Paris-Nice.
Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.
En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).
En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix
En cette veille de départs en vacances, les grévistes espèrent faire entendre leur voix. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls, car cet été va aussi être rythmé par les grèves dans le secteur aérien. Après le mouvement social massif le week-end dernier à Roissy-Charles de Gaulle (CDG), les salariés du gestionnaire des aéroports parisiens (groupe ADP) ont déposé un nouveau préavis de grève qui commence ce vendredi 8 juillet et court jusqu’à dimanche. Le premier gros week-end de départ en vacances sera donc fortement compliqué, également à Orly, l’autre grand aéroport de la région parisienne. Des salariés de sous-traitants d’ADP ont par ailleurs prévu de se remobiliser à la mi-juillet.
Si votre vol est maintenu, gare aussi à la grève des personnels au sol, qui a entraîné de gros problèmes de gestion des bagages le week-end dernier. A Roissy-Charles de Gaulle, quelque 17 000 bagages ont été concernés et doivent encore être réacheminés auprès de leurs propriétaires.
Les compagnies aériennes ne sont pas en reste et nombre d’entre elles font face à des mouvements sociaux cet été.  Après une grève le week-end dernier chez Ryanair en France, les représentants du syndicat espagnol USO ont annoncé de nouvelles cessations de travail du 12 au 15 juillet, du 18 au 21 juillet et du 25 au 28 juillet dans les dix aéroports espagnols où opère la compagnie irlandaise. Des grèves menacent aussi chez Easyjet, alors que la compagnie aérienne britannique a réduit sa capacité de transport cet été faute de personnel.
Le principal syndicat de pilotes de la compagnie aérienne scandinave en difficulté SAS a également annoncé lundi se mettre en grève après l’échec des négociations sur les conditions salariales. Selon la direction, ce mouvement social va se traduire par l’annulation de 50% de ses vols, affectant 30 000 passagers par jour.
Vol annulé ou retardé : quelles solutions pour les voyageurs ?
Alors que les voyageurs reprennent le chemin des aéroports, la grève du personnel aérien entraîne des annulations de vols. Quels sont les droits des voyageurs  ? Peut-on être remboursés ?
>> Toutes les réponses à vos questions dans notre article.  
Ces mouvements sociaux interviennent alors que l’été s’annonçait déjà difficile pour les compagnies aériennes et les aéroports européens, confrontés à des pénuries de personnel qui affectent le trafic. Après les vastes suppressions d’emplois liées au Covid, ils peinent à recruter dans de nombreux pays. Ce qui se traduit là encore par des suppressions de vol. Aux Etats-Unis, pour la fête nationale américaine du 4 juillet, environ 600 vols ont été annulés, tandis que près de 3 100 autres ont été retardés en raison notamment de problèmes d’effectifs.
Même son de cloche du côté de la compagnie aérienne British Airways, qui avait supprimé quelque 10 000 emplois au plus fort de la crise du Covid-19. Résultat : elle a annoncé mardi annuler des centaines de vols supplémentaires cet été, alors qu’elle avait déjà amaigri de 10% ses opérations pour la période d’avril à octobre. Des membres du personnel au sol de British Airways à l’aéroport britannique d’Heathrow ont en outre récemment voté en faveur d’une grève sur les salaires, prévue pendant les vacances d’été.
La période estivale risque donc d’être critique pour le transport aérien européen. Pourtant, l’enjeu est important et il lui faudra trouver les moyens d’absorber le flux de voyageurs. Selon Eurocontrol, l’organisme de surveillance du trafic aérien du Vieux continent, celui-ci pourrait retrouver en août jusqu’à 95% de son niveau de 2019.
Deux jours et demi après sa sortie de piste, l’avion de fret endommagé a été déplacé. Une opération qui …
Le gouvernement canadien a annoncé ce lundi mettre un terme samedi à toutes les restrictions sanitaires …

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire