Tout savoir sur la reconversion professionnelle – Business Cool – Business Cool

L’épanouissement au travail est devenu une question cruciale pour les salariés, qui sont en quête de sens dans le milieu professionnel. En effet, un sondage mené par l’AEF révèle que 64% des français ont envie de changer de métier. Pour certains, changer de travail est synonyme d’évolution de carrière, pour d’autres cela rime plus avec nouveau départ et décole souvent de l’envie d’un changement radical.
 
La reconversion est une démarche qui pousse le salarié à changer de métier ou de statut professionnel. Elle prend de plus en plus d’ampleur en France, puisque 9 personnes sur 10 ont déjà pensé à la reconversion professionnelle pour trouver leur voie.
Concrètement, une reconversion professionnelle passe par une formation, un bilan de compétences et parfois même du coaching. Ces démarches permettent d’accompagner et de former le salarié vers un nouveau domaine qui correspond mieux à ses compétences ou passions.
La durée de la reconversion professionnelle n’est pas forcément la même pour tout le monde. Elle varie principalement en fonction de la formation suivie. Dans certains cas où la formation n’est pas nécessaire, trouver un nouvel emploi se fait plus rapidement et ne dure que quelques mois. Dans le cas contraire, la reconversion peut dès lors durer entre un et quatre ans.
 
Plusieurs raisons poussent les salariés à songer à cette démarche.
 
Nos valeurs et nos passions représentent les moteurs principaux de nos réactions et comportements quotidiens. Lorsque les valeurs de l’entreprise s’éloignent de celles de la personne, une sorte de frustration se crée. Sur le long terme, cela peut mener à des manifestations d’épuisement et de stress chronique, tant de symptômes liés aux risques psycho-sociaux.
 
L’éducation et l’évolution intellectuelle tiennent une place importante dans notre vie. Passer plusieurs années dans la même entreprise à faire les mêmes tâches peut entraîner une forme de monotonie et d’ennui. À terme, cette sensation peut plonger le salarié dans un cercle vicieux de démotivation. L’être humain est par nature fait pour apprendre tout au long de sa vie. Un changement de carrière peut ainsi assurer au salarié un apprentissage continu et une confrontation à de nouveaux challenges tout aussi stimulants qu’enrichissants.
 
L’envie d’aborder de nouveaux horizons vient généralement avec l’impression de ne plus être stimulé intellectuellement par son travail. Changer de secteur permet de s’ouvrir à un nouveau métier et de découvrir un nouvel univers dans lequel tu pourras évoluer et te dépasser.
 
Enchaîner des missions répétitives et vides de sens n’est pas la meilleure manière d’être motivé et impliqué au travail. À l’ère des nouvelles technologies, de nombreuses tâches peuvent être automatisées. Cela peut permettre aux salariés de se concentrer sur des missions à forte valeur ajoutée, leur procurant plus de satisfaction personnelle.
 
Avant de se lancer dans une reconversion professionnelle, il est crucial de procéder à une étude de marché afin de s’assurer que le nouveau métier en question est porteur. L’enjeu principal est d’aligner ses nouvelles ambitions avec l’état du marché de l’emploi. Il est important également de poser les bases et les grandes orientations du nouveau projet.
Les spécialistes en reconversion préconisent également de passer rapidement à l’action et de ne pas laisser l’appréhension ou la peur de l’échec prendre le dessus. « S’orienter c’est accepter l’idée d’être désorienté », souligne Nadia Karaboulkov, spécialiste en reconversion professionnelle. La vie est un long parcours permettant à chacun de s’orienter vers ce qu’il aime, peu importe le moment.
 
Se poser les bonnes questions et prendre du recul par rapport à son parcours est un passage incontournable pour faire émerger les bonnes pistes de reconversion professionnelle.
Avant de passer à l’action, connaître ses atouts et ses compétences est une étape tout aussi cruciale. Cela te permettra d’avoir une connaissance plus approfondie de ton profil et de pouvoir t’aligner avec les besoins du marché de travail.
Ta réflexion ne doit pas être limitée à tes anciennes expériences professionnelles. Pense à tes loisirs et tes centres d’intérêt. Si tu manques d’inspiration, n’hésite pas à demander à ton entourage qui saura te faire des retours plus pertinents.
 
Après avoir défini ta voie, il ne te reste plus qu’à combler l’écart entre tes savoir-faire et les compétences requises pour le métier. Cela passe naturellement par une formation adéquate.
Pour trouver la formation qui te correspond, tu dois te poser les questions suivantes :
À ce titre, Pôle Emploi propose plusieurs prestations et ateliers d’évaluation des besoins en matière de formation. Tu pourras mesurer les écarts entre tes compétences et les besoins des entreprises grâce à l’évaluation des compétences et capacités professionnelles (ECCP) ou encore être accompagné au début de ta réflexion sur ton projet de formation grâce à l’atelier « Préparer son projet de formation« .
 
La reconversion professionnelle implique des investissements financiers importants qui peuvent constituer un frein au changement de métier. Heureusement qu’il existe des dispositifs facilitant le financement des formations (allocation chômage, allocation formation, maintien de revenu par l’employeur, bourse ou encore contrat de professionnalisation). Par ailleurs, le volet administratif demande beaucoup de patience. Il est donc important de se préparer aux différentes démarches et de ne pas se décourager.
Concernant la création d’entreprise, certaines régions proposent des aides à destination des entrepreneurs : aides financières à l’implantation et à l’embauche, aide matérielle via des locaux, accompagnement par des professionnels etc.
 
La fin de la formation implique la recherche d’un nouvel emploi. Te voilà enfin prêt à te lancer dans une nouvelle aventure professionnelle. Mais avant, il est essentiel de revoir son CV, de préparer sa lettre de motivation et de se vendre convenablement auprès des recruteurs. Lors des entretiens, n’essaie pas de cacher ta reconversion qui a contribué à forger ta personnalité et tes atouts. Fais-en plutôt une force pour mettre toutes les chances de ton côté et décrocher le job de tes rêves.
La préparation pour l’entretien oral doit être une étape prise très au sérieux. Il faut savoir parler des ponts entre tes anciennes missions et la démarche de reconversion actuelle, de tes savoirs, savoir-faire et de celles requises par le nouveau secteur, ou métier. Tu dois montrer que le tout est cohérent et réalisable.
Lire aussi : Préparer ses entretiens : Les 8 astuces du fondateur de Blackstone.
 
Les projets de reconversion peuvent demander énormément de temps et de ressources, mais comportent tout de même le risque de ne jamais aboutir. Il faut donc se préparer mentalement à un éventuel échec et savoir l’accepter.
En cas d’échec, il faut rester fort et faire preuve de sagesse et de maturité. Ce n’est pas parce que la reconversion a échoué que toutes les portes te sont fermées. Il faut savoir rebondir et tirer du positif de cette expérience. Ne te laisse pas envahir par le doute, car toutes tes expériences sont valorisées et te serviront dans tes futurs projets.
 
Laurence Lelouch, chargée de projet digital a travaillé en tant qu’éditrice pendant 23 ans dans la maison d’édition Privat. C’est en 2019 qu’elle prend la décision de changer de métier en raison de la crise économique qui touchait le secteur de l’édition. Elle opte pour le digital, qui lui semblait porteur, et fait une formation de webmaster pendant un an. Suite à la crise économique du coronavirus, elle décide de faire un master de chef de projet digital, le temps que le marché de travail soit un peu plus porteur.
Au départ, elle voulait travailler dans le secteur du numérique, pour ne pas s’éloigner de son métier de base. Elle ne voulait en effet pas que ses longues années d’expérience dans l’édition soient perdue. Laurence a toutefois très vite compris que c’était assez différent, même si cela entrait dans le domaine de la gestion de projet. En reprenant ses mots :« le changement a été dur mais bénéfique ».
Cette décision l’a mené à monter en compétence et à consolider ses acquis par un nouveau stage. Elle annonce : « Je suis finalement très contente de ma reconversion, je la considère comme un investissement ». 
Elle s’est confié à Business Cool par rapport aux changement qu’impliquaient la reconversion et déclare :« Ma vie a complètement changé après ma reconversion. Je me suis réinvestie totalement dans mes formations. Certes, se remettre à étudier a été difficile, mais j’ai trouvé beaucoup de soutien autour de moi, dans mon entourage personnel, mais aussi auprès des étudiants de ma promotion où nous étions (et nous le sommes encore) très liés. Cette reconversion m’a décloisonnée, puisque j’ai rencontré des gens complètement différents de mon secteur d’activité. Être constamment entourée de jeunes m’a donné un élan et une bouffée d’oxygène incroyables ! Aujourd’hui je me sens confiante et contente d’avoir changé de cap, surmonté beaucoup d’obstacles, fait de belles rencontres et surtout d’avoir retrouvé une belle énergie. » 

Comments are closed.
Type above and press Enter to search. Press Esc to cancel.

source

bilan de compétences Poitiers tours

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire