“Tensions d’approvisionnement” sur l’Ozempic, anti-diabétique détourné comme solution minceur – Yahoo Actualités

Après l'Amoxicilline et le Doliprane, un nouveau médicament présente des risques de pénuries. Il s'agit de l'Ozempic. Cet anti-diabétique a été promu sur les réseaux sociaux comme une solution miracle pour perdre du poids. Mais cette soudaine renommée n'est pas sans conséquences.
Produit par le laboratoire danois Novo Nordisk, l'Ozempic est un médicament injectable qui permet de réguler la glycémie. A cet effet, il est habituellement prescrit aux adultes souffrant de diabète de type 2 soit le plus fréquent puisqu’il concerne environ 90% des cas de diabète.
Mais son usage a été détourné sur les réseaux sociaux où il est vanté comme remède miraculeux pour maigrir rapidement.
Le décrié patron de Twitter, Elon Musk, a cité en novembre l'Ozempic comme une des raisons lui ayant permis de perdre 13 kilos.
Sur Facebook, les groupes dédiés à l’utilisation de l’Ozempic pour la perte de poids rassemblent plusieurs dizaines de milliers de personnes.
La popularité de cette hormone a déjà causé sa pénurie en Australie où les pharmacies sont en rupture jusqu'à mars 2023.
Si l'utilisation de cette hormone est également étudiée pour les personnes atteintes d'obésité, les consignes de prescription dépendent des politiques sanitaires de chaque pays.
Face aux difficultés d'approvisionnement, les autorités australiennes ont appelé les professionnels de santé à prioriser les patients diabétiques. L’Agence nationale de sécurité du médicament en France a donné des consignes similaires en septembre après avoir "été avertie de fortes tensions d’approvisionnement".
Des tensions ont été observées dans la chaîne logistique de plusieurs médicaments, un phénomène récurrent dans plusieurs pays. Par exemple, l'Amoxicilline et le Doliprane été difficiles à trouver dans les pharmacies de plusieurs pays européens il y a quelques semaines.
Quatre questions pour tout comprendre sur les pénuries de médicaments en Europe
"Il y a une semaine, il y avait des difficultés d'approvisionnement sur l'Ozempic. Trois semaines plus tôt, c'était sur le Trulicity", expliquait Pierre-Olivier Variot, président de l'Union de syndicats de pharmaciens d'officine pour BFMTV, le Trulicity étant lui aussi un anti-diabétique.
Les autorités britanniques et australiennes ont également rappelé à l’ordre les influenceurs faisant la promotion de médicaments. En France, la publicité auprès du grand public est une pratique hautement réglementée, réservée aux médicaments non remboursables par l’assurance maladie et nécessitant une autorisation préalable.
Novo Nordisk a indiqué à Euronews être en contact avec les différentes parties prenantes y compris les autorités sanitaires pour assurer la continuité de l'acheminement de la molécules aux patients diabétiques.
"Ce n'est pas quelque chose que nous prenons à la légère, et nous faisons des investissements à court et à long terme pour résoudre ce problème temporaire", a expliqué l'entreprise par mail.
Quelles conséquences sanitaires ?
Le phénomène a non seulement des conséquences sur les patients ayant besoin de suivre leur traitement au quotidien, mais aussi des effets secondaires sur les consommateurs.
"Ça peut être des effets indésirables bénins digestifs, parfois des constipations sévères et des inflammations du pancréas. Ça peut aller, dans de rares cas, jusqu'à des cancers", explique à Franceinfo François Montastruc, médecin pharmacologue au CHU de Toulouse (Haute-Garonne).
La notice publiée par l’Agence européenne du médicament le précise : les nausées, diarrhées et l’hypoglycémie sont des effets secondaires "très courants". Comme tous les médicaments, l’Ozempic présente également des contre-indications. Des paramètres que seul un médecin est à même de prendre en compte lors de la prescription.
Une responsabilité que rappelle l'entreprise danoise qui ajoute que ses produits sont sur le marché depuis plus de dix ans : "à ce jour, les données de sécurité issues des essais et de la pharmacovigilance n'ont pas identifié de risques supérieurs aux bénéfices du traitement".
Cette utilisation détournée d'un médicament anti-diabétique n'est pas sans rappeler le scandale du médicament Mediator. Celui-ci a largement été prescrit comme coupe-faim avant d'être retiré du marché en 2009 et est accusé d'avoir causé le décès de plus d'un millier de personnes.
La longue liste des médicaments détournés
Ce n'est pas la première fois qu'un médicament est détourné de son but premier pour des visées esthétiques. En 2021, la BBC avait consacré un documentaire sur la prise d’Apétamine par les influenceuses qui cherchaient cette fois-ci à prendre du poids rapidement pour obtenir une silhouette en sablier. Un produit qui n’est pas homologué en France, ni au Royaume-Uni.
Plusieurs "astuces" de l’industrie de la beauté ont été pointées du doigt ces dernières années. Dans une tribune publiée sur le site The Conversation, deux chercheuses ont alerté sur l’usage de l’homéoplasmine, une pommade médicamenteuse contenant notamment de l’acide borique que de nombreuses "papesses beauté" ont vanté comme un baume hydratant notamment pour les lèvres.
En parallèle, l’utilisation de crème anti-hémorroïdes pour soi-disant diminuer les cernes faisait les choux gras de la presse féminine. Des crèmes pouvant contenir de l’hydrocortisone et non adaptées à la peau fine du contour de l'œil.
De manière générale, les produits issus de l’armoire à pharmacie sont à utiliser avec précaution et sous les conseils d’un professionnel de santé.
Changer d'aire pour pouvoir respirer: depuis 2013, sur un terrain d'accueil de gens du voyage près de Lille pris en étau entre une centrale à béton et une briqueterie, des femmes mènent le combat pour revendiquer un environnement vivable."Qui habiterait à côté de ces usines? Normalement pas des êtres humains". Dans la cuisine de sa baraque, au côté de ses trois soeurs, Sue Ellen Demestre affiche une indignation intacte après une décennie d'engagement. Sa famille est sédentarisée, de fait, depuis 15 ans sur cette aire, où se serrent selon son décompte quelque 280 personnes. Un rideau d'arbres les séparent de la centrale à béton, un talus d'une concasserie de gravats. A l'origine, des familles avaient établi un campement "sauvage" sur un terrain tout proche pour y passer l'hiver. En 2007, une aire d'accueil est créée, la loi Besson imposant aux communes de plus de 5.000 habitants d'en disposer. D'abord satisfaits, les occupants déchantent quand apparaissent gale du ciment, conjonctivites et problèmes respiratoires, rapporte Sue Ellen. Sans compter le bruit et le ballet des camions. Mais faute d'autre solution et pour scolariser les enfants, ils prennent racine. Jusqu'à ce qu'en 2013, les Briqueteries du Nord s'installent. C'est la nuisance de trop, des femmes, dont la mère de Sue Ellen, créent un collectif, Da so vas, "Tendre la main" en dialecte tzigane. Pétitions, manifestations, réalisation d'un film s'enchaînent.- "On paie pour mourir" -"On a perdu notre belle-sœur de 42 ans d'un cancer généralisé. Son frère a aussi eu un cancer. Sur dix naissances, sept enfants finissent asthmatiques. Les personnes âgées ont des bronchites à répétition", liste Sue Ellen, qui pointe un "racisme environnemental". "Ici, on paie pour mourir", lâche sa sœur Lisa, car les occupants payent un loyer. "En juillet-août, c'est invivable: vous posez un téléphone, en deux minutes il est couvert de poussière". Sa nièce de 20 ans, mère de deux filles de 9 mois et 6 ans, sort le moins possible sa cadette, qui souffre de problèmes respiratoires et d'irritations des yeux. Aucun lien officiel n'a été établi entre l'état de santé des résidents et la pollution du site. En novembre 2020, la préfecture a demandé à la société bétonnière CCB d'évaluer à ses frais ses émissions. Les mesures seront réalisées "au deuxième trimestre 2023", assure CCB. Jusque là, aucun bureau d'études n'a accepté d'intervenir en raison du "risque de dégradation" du matériel par les résidents, plaide la société. "On peut faire toutes les mesures qu'on veut, de toute façon il y a de la poussière et elles ne veulent plus vivre là", balaie l'élu référent de la métropole lilloise pour les gens du voyage, Patrick Delebarre. La relocalisation de cette aire est désormais actée dans le Schéma Départemental d'Accueil des Gens du Voyage. Mais trouver d'autres terrains est complexe, souligne-t-il. - Une mobilisation "unique" -"La loi demande aujourd'hui qu'on mette ces gens dans des lieux salubres", alors qu'à l'époque, "la façon de voir consistait à dire +la loi oblige à les mettre dans un coin, mettons-les dans un coin+". Le Schéma départemental prévoit des terrains familiaux ou de l'habitat adapté, mêlant maisons et emplacements pour caravanes, car les aires "ne correspondent plus aux attentes des gens du voyage du Nord", largement sédentarisés, explique-t-il.  Les communes de Ronchin et Hellemmes cherchent des terrains mais "on n'a plus beaucoup de parcelles publiques constructibles" et la place manque, affirme la mairie de Ronchin.  Pour William Acker, juriste issu de la communauté des gens du voyage, le combat des femmes de cette aire, "parmi les pires" de France, est unique "même à l'échelle européenne". "Habituellement, les luttes sont éparses et s'épuisent très vite, le public des aires d'accueil ne peut pas se permettre de s'opposer frontalement à l'administration". "Qu'on le veuille ou pas, ils ont réussi à nous sédentariser", résume Sue Ellen. "Mais je veux qu'on le soit à notre façon. On veut aussi que plus tard nos enfants ait un boulot qui leur donne envie de se lever le matin".bj/cab/cbn
VOICI – Danse avec les stars : l'élimination d'Anggun truquée ? Cette phrase de la chanteuse qui met le feu aux poudres
GALA Laeticia Hallyday : ce qu'il faut connaître
Samedi 21 janvier 2023, Julie Andrieu a organisé une fête d'anniversaire sur le thème de Peau d'âne, à l'occasion des huit ans de sa fille, Gaïa. Bluffés, les internautes ont été nombreux à la féliciter en découvrant la table qu'elle avait dressée.
Laura Felpin a fait quelques confidences sur sa vie sentimentale dans le podcast de Lauren Bastide, La Poudre.
Le réalisateur triplement oscarisé n’a pas caché son émotion en voyant Michelle Williams et Paul Dano jouer des versions semi-fictives de ses parents, dans le film inspiré de sa propre adolescence qui sort bientôt en France.
Pour sa toute nouvelle émission "Mike Drop" sur YouTube, l'ancien rugbyman a frappé fort en interviewant une personne…
Le suspect a été inculpé pour participation à la préparation d'un acte terroriste, possession d'une fausse arme à feu et détention d'explosifs avec l'intention de mettre en danger des vies humaines ou des biens.
Coupable – L’ancien ministre de Nicolas Sarkozy avait offert des emplois fictifs à son épouse et à sa fille
décryptage – Le nombre d’attaques a doublé en cinq ans, dans un contexte global de hausse de ce que des chercheurs qualifient des « morts du désespoir »
GALA VIDEO – Éric Dupond-Moretti : ce qu'il faut connaître (1)
La ville américaine de Memphis se prépare à des manifestations en réaction à la publication de cette vidéo, prévue à la fin de la journée.
Voici – "Une façon de m'atteindre" : Patrick Bruel révèle ce qu'il n'a jamais supporté avec ses fans
Le XVIIe siècle, le Mexique, le meurtre d’une religieuse dans le huis clos d’un cloître… Voici le premier tome des enquêtes de sœur Juana
Elle a fait fortune en vantant le rangement comme méthode de bonheur. Dans son nouveau livre paru aux États-Unis, la Japonaise professe des routines quotidiennes propices au calme et au bien-être… Ce “retour à la réalité” amuse “The Washington Post”.
Ils dénoncent la manifestation anti-islam organisée en Suède
Le député déclare avoir été en "situation de dépendance à la drogue pendant un temps" et qu'il allait se "rapprocher de médecins".
A la demande du Président du Sénat, la Chambre haute s’est dotée, en janvier 2023, d’un groupe d’études sur le handicap, rattaché à la commission des affaires sociales. D’après son président le sénateur LR Philippe Mouiller, cette instance a pour mission de « veiller et de faire l’interface avec les sénateurs sur les difficultés concernant le handicap ».
Aux États-Unis, la chaîne Fox a fait un pari réussi en diffusant Accused, une toute nouvelle série par le producteur…
Pour se préparer à la prison, Bernard Tapie était prêt à tout. Même à se lancer dans un drôle d'entraînement, révélé…

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE