Sur la route des industries du Nord-Isère. Un réseau d'écoles et d'industries à la pointe – Le Dauphiné Libéré

Pour soutenir votre journalisme local, abonnez-vous !
Pourquoi voyez-vous ce message ?
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies, vous pouvez à tout moment modifier votre choix, ici.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de journalistes qui vous apportent chaque jour une information locale de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Grenoble et son agglomération
ven. 28/10/2022
Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas
Le Dauphiné Libéré, en tant que responsable de traitement, recueille dans ce formulaire des informations qui sont enregistrées dans un fichier informatisé par son Service Relations Clients, la finalité étant d’assurer la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous y avez consenti, ces données peuvent également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles par Le Dauphiné Libéré, les sociétés qui lui sont affiliées et/ou ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer en permanence vos droits d’accès, rectification, effacement, limitation, opposition, retirer votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données à caractère personnel en contactant LDLABOWEB@ledauphine.com ou consulter les liens suivants : Protection des données, CGU du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Grenoble et son agglomération
ven. 28/10/2022
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez l’application
Aux côtés du Greta Nord-Isère (groupement d’établissements), les lycées Jean-Claude-Aubry et l’Oiselet, à Bourgoin-Jallieu, et le lycée Elie-Cartan, à La Tour-du-Pin, proposent une palette de formations innovantes pour préparer les professionnels d’aujourd’hui et demain à un monde industriel en pleine mutation. 
Une structure métallique en forme de cœur a été réalisée par les élèves du lycée Jean-Claude Aubry en filière structures métalliques pour agrémenter le jardin de l’hôtel de ville Bourgoin-Jallieu en 2022. Une belle illustration de leur savoir-faire.
Le secteur industriel, bouleversé dans ses transformations et défis, doit se réinventer par le recrutement de ses futurs talents et la mise à jour permanente des compétences de ses collaborateurs. Le territoire est marqué par un terreau industriel dense, avec des entreprises de renommée internationale et des spécificités industrielles comme l’industrie pharmaceutique, la fabrication de machines et équipements, d’équipements électriques, le textile et l’habillement, et le raffinage. L’offre de sous-traitance est également importante : mécanique générale, tôlerie chaudronnerie, plastique, électricité… Sans oublier que la région est aussi le berceau de la chimie. Mais l’engouement pour les filières de l’industrie reste modéré, alors qu’elles donnent accès à de véritables métiers passion, offrent une insertion professionnelle immédiate, et des salaires attractifs.
Sous la tutelle de l’Éducation nationale, les lycées Jean-Claude-Aubry et l’Oiselet, à Bourgoin-Jallieu, et Elie-Cartan, à La Tour-du-Pin, mutualisent leurs compétences et les moyens pour proposer une offre de formations riche et complémentaire, de la 3e prépa des métiers jusqu’au BTS, sous statut scolaire, en apprentissage et dans le cadre de la formation tout au long de la vie, en phase avec les besoins des entreprises locales.
Aujourd’hui, sur le territoire, dans une entreprise d’usinage et de productique comme Duchêne Industries, à Bourgoin-Jallieu, les partenariats sont multiples et illustrent parfaitement le lien étroit entre écoles et monde de l’industrie : l’entreprise reçoit des stagiaires, des alternants, est accompagnée par le Greta dans une analyse du travail dans le cadre d’un projet de gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) pour anticiper l’évolution et l’émergence de nouveaux métiers, rester agile et compétitive. Car le rôle du Greta est bien d’aller au-devant des besoins des entreprises, de les accompagner dans la recherche de solutions aux problématiques de compétences.
Lycée général et technologique de l’Oiselet.
Lycée des métiers des arts et des techniques de l’industrie Jean-Claude-Aubry.
Lycée des métiers Elie-Cartan.
Sur un bac professionnel TU technicien d’usinage, un élève peut tout à fait suivre sa seconde et première sous statut scolaire, et sa terminale en alternance. Les parcours peuvent être mixtes, combiner apprentissage et formation sous statut scolaire, pourvu qu’ils mettent l’élève en situation de réussite. C’est une formation quasi à la carte, fluide, individualisée et sécurisée, permise par la transformation de la voie professionnelle de 2019.
Cela correspond aussi à l’état d’esprit actuel, où le jeune a une vision et des attentes qui évoluent. Dans tous les parcours de formation, l’objectif est de permettre aux futurs professionnels de développer des compétences transversales et transposables, qui correspondent à un champ de métier : génie électrique, maintenance, productique, textile… Les compétences de savoir-être et “savoir devenir” sont aujourd’hui particulièrement recherchées : savoir identifier que mon métier évolue, être capable de me former tout au long de la vie, être doté de softs skills ou “compétences douces”, c’est-à-dire ne relevant pas de la technique : être ponctuel, motivé, investi, force de propositions…
Les lycées du territoire développent aussi les passerelles et immersions, pour permettre à un jeune de tester une formation, de changer en fonction de ses aspirations et de son projet professionnel, comme a pu le faire Guillaume Gauthier (lire ci-dessous). Un vrai privilège alors que dans les filières techniques, les choix d’orientation se font très tôt.
Témoignage
Guillaume Gauthier, 32 ans, ingénieur d’affaires chez Duchêne Industries.
« Le monde industriel est passionnant »
« J’ai suivi un bac STI Sciences et techniques de l’ingénieur au lycée l’Oiselet, en seconde et première, et j’ai demandé à changer pour intégrer le bac pro Technicien d’usinage au lycée Aubry, pour apprendre le fraisage et tournages sur commande numérique et conventionnelle, car je souhaitais une formation plus concrète. J’ai poursuivi par un BTS Industrialisation des produits mécaniques, en alternance, pour approfondir les méthodes de fabrication et les procédés de la métallurgie : fonderie, forge. Enfin, j’ai obtenu une licence en conduite de projet, en alternance, dans l’usinage pour l’aéronautique et le médical. Cela toujours en étant employé d’une de ces entreprises régionales qui nous donnent notre chance. Depuis septembre 2021, je suis ingénieur d’affaires chez Duchêne Industries, grâce à mon bagage technique. Je chiffre des projets d’usinage de séries de grande dimension, de pièces de séries en forge et fonderie et d’assemblage de sous ensemble pour une trentaine de clients dans les biens d’équipement, le nucléaire, la construction, le ferroviaire, l’automobile… Le monde industriel est passionnant, on touche à tout ! S’il n’y a pas d’industrie, il n’y a rien : tous les objets du quotidien, téléviseur, portable, voiture, etc., font appel à de l’usinage. »
Tous les établissements sont rattachés à des campus des métiers et des qualifications (CMQ). Ce sont des écosystèmes à part entière qui regroupent les lycées d’enseignement professionnel, les universités, le Greta, la recherche, les entreprises travaillant sur des projets d’innovation par secteur d’activité. Ainsi, le lycée Aubry adhère au CMQ de mécanique connectée à Cluses (Haute-Savoie) sur la section productique, usinage, pour préparer l’industrie 4.0 du futur et financer, par exemple, des machines de cobotique, comme les exosquelettes pour assister les salariés dans leurs tâches.
Le lycée Elie-Cartan fait partie du CMQ textile à Lyon, et participe à la création d’un nouvel outil d’apprentissage des techniques par vidéo. Quant au lycée l’Oiselet, il est membre du CMQ Construction durable innovante, pour répondre aux enjeux liés à la transition énergétique et au bâtiment bas carbone. Les lycées s’inscrivent pleinement dans la voie de l’innovation technologique, bénéficient de plateaux techniques à la pointe, et les élèves apprennent sur des machines parfois plus modernes qu’en entreprise. Plus que jamais, écoles et entreprises ne font qu’un avec l’innovation pour moteur.
Des formations spécifiques dans chaque lycée
Le lycée général et technologique l’Oiselet dispense le bac STI2D avec les 4 spécialités énergies et environnement, systèmes d’information et numérique, innovation technologique et éco-conception, architecture et construction, le BTS maintenance des systèmes de production, avec une unité de formation par apprentissage.
Rue Vaucanson, 38300 Bourgoin-Jallieu
Tél. 04 74 28 08 88
https://lycee-oiselet.fr
Portes ouvertes le 25 février 
 
Le lycée des métiers des arts et des techniques de l’industrie Jean-Claude-Aubry prépare notamment en ébénisterie, en tapisserie d’ameublement, en menuiserie fabricant, en métiers de la mode et offre des formations de bac pro jusqu’à BTS dans le génie électrique, la maintenance des véhicules et industrielle, la productique et la chaudronnerie industrielle.
3, chemin de Rosière, 38300 Bourgoin-Jallieu
Tél. 04 74 43 67 40
https://jean-claude-aubry.ent.auvergnerhonealpes.fr
Portes ouvertes le 18 mars
 
Le lycée des métiers Elie-Cartan offre des formations spécifiques centrées sur l’industrie du textile : CAP et bac pro Métiers de la mode, bac pro maintenance industrielle (appliquée au textile), bac pro pilote de ligne de production textile.
2, rue Justin-Vernet, 38110 La Tour-du-Pin
Tél. 04 74 97 31 55
https://elie-cartan.ent.auvergnerhonealpes.fr
Portes ouvertes le 4 mars

 
Greta Nord-Isère
Le Transalpin 2, 33, avenue d’Italie, 38307 Bourgoin-Jallieu
Tél. 04 74 28 04 86
http://gretani.com

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire