Startup : Les plus grosses levées de fonds en France en 2022 – Business Cool

Quelle startup a signé la plus grosse levée de fonds en France en 2022 ? Business Cool te propose un article évolutif revenant sur les plus gros tours de table réalisés par les jeunes pousses chaque mois. Et ce que l’on peut te dire, c’est que l’année 2022 commence sur les chapeaux de roue !
 
L’année 2021 a été une année record pour les startups en France. En effet, les levées de fonds ont atteint la somme de 11,5 milliards d’euros. L’année a également été riche en licornes avec Lydia, ManoMano, Swile, Back Market ou encore Sorare.
Après une année plutôt difficile en 2020, les startups françaises ont réussi à retrouver la confiance des investisseurs et à renouer avec les levées de fonds. Si ces tours de table ne sont pas signes de succès, elles permettent en revanche de jauger le potentiel du marché et du produit proposé par ces jeunes pousses.
Malgré tout, la France reste bien loin de ses compatriotes européens. En effet, Londres voit ses startups lever plus de 25 milliards de dollars sur l’année 2021. Au Royaume-Uni, les tours de table s’élèvent à 39,8 milliards, contre 19,9 milliards pour l’Allemagne.
Pénètre dans les coulisses des plus grandes startups françaises grâce à notre podcast !
Podcast business cool entrepreneuriat
 
En janvier, les startups ont encore battu des records et on a pu voir l’apparition de nouvelles licornes, quand celles qui existaient déjà ont bousculé les scores de valorisation établis par Sorare ou DataIku. Alors que 11 milliards ont été récoltés en 2021, en janvier 2022 les tours de table menés par les startups françaises représentent plus de 2 milliards d’euros.
Si le mois de janvier était précurseur d’une très belle année pour les startups en France, le reste de l’année est plutôt en dent de scies en termes de levées de fonds. Bien que récolter de l’argent auprès d’investisseurs n’est pas forcément synonymes de réussite, les tours de tables sont bien moindres en février et avril 2022.
En février 2022, les startups en France avaient tout de même levé des fonds. Au total, elles ont récolté plus de 700 millions d’euros. En mars cependant, on constate un regain d’intérêt pour les entrepreneurs français. Les montants récoltés dépassent le milliard d’euros.
En revanche, en avril 2022, les levées de fonds de startup en France sont bien moins importantes. Le plus gros tour de table du quatrième mois de l’année est signé Sweep qui récolte 66 millions d’euros.
Lire aussi : Le classement des licornes françaises par valorisation !
 
Janvier 2022 est un mois record avec de nouvelles licornes : Ankorstore, Payfit, Exotec, première licorne de l’univers de l’industrie, et Spendesk. Certaines licornes de 2021 ont également signé des levées de fonds folles, comme Back Market, qui devient la startup la plus valorisée de France, et Qonto, qui a pu se retrouver en tête du peloton pendant quelques heures.
 
La startup Ankorstore propose une marketplace qui met en relation les créateurs indépendants ou plutôt confidentiels avec des acheteurs potentiels. C’est un peu l’équivalent français d’Etsy. Cette nouvelle licorne s’est développée très rapidement, puisqu’elle a atteint ce précieux statut en seulement deux ans.
En janvier 2022, Ankorstore a signé une levée de fonds de 250 millions d’euros, en série C, une opération qui la valorise à 1,75 milliard de dollars. Parmi les investisseurs, on retrouve Tiger Global Management, Bond, Bain Capital Ventures, Eurazeo, Aglaé Ventures ou encore David Sainteff (Global Founders Capital). Avec cette somme, la startup entend asseoir ses positions en France et en Europe. Elle devra également faire face à un concurrent de taille. En effet, l’américain Faire, qui se positionne sur le même créneau, devrait faire son arrivée sur notre continent.
 
Payfit a annoncé avoir levé 254 millions d’euros, soit légèrement plus qu’Ankorstore. Tout comme la marketplace, cette levée de fonds a propulsé la startup au rang de licorne. Elle a réalisé ce tour de table auprès de General Atlantic, fonds américain, ainsi que d’autres investisseurs historiques comme Eurazeo, Accel et Bpifrance, via son fonds Large Venture.
La startup Payfit s’est spécialisée dans l’accompagnement et la gestion RH des entreprises : vacances, comptabilité, fiches de paie… Avec cette levée de fonds, cette nouvelle licorne entend recruter massivement des collaborateurs, près de 400, seulement en 2022 !
 
Exotec s’imagine comme la startup anti-Amazon. En effet, elle est à l’origine de robots intelligents et autonomes à destinations d’entrepôts. Cinq ans après sa création, la levée de fonds de cette startup en fait d’elle la fameuse 25e licorne française, objectif qu’Emmanuel Macron avait fixé il y a plusieurs années.
En janvier 2022, la startup signe en effet une levée de fonds de 295 millions d’euros en Série D. Parmi les investisseurs, on retrouve notamment Iris Capital, Goldman Sachs Asset Management (Christian Resch), Dell Technologies Capital (Scott Darling), Breeda ou encore Bpifrance. Cette levée de fonds permettra notamment à Exotec d’accélérer son internationalisation.
 
Back Market n’avait pas prévu de lever si vite. Quelques mois seulement après être devenue une licorne, la startup annonce une levée de fonds de 450 millions d’euros. Cette opération transforme cette entreprise en un véritable mastodonte de l’univers de la French Tech. Back Market est aujourd’hui la licorne la plus valorisée de France.
Aujourd’hui, cette startup spécialisée dans le reconditionné entend s’attaquer à deux sujets : l’élargissement de son domaine d’expertise (Back Market pourrait en effet s’intéresser aux pièces automobiles) et l’internationalisation avec le Japon et les États-Unis.
Lire aussi : Le parcours de Thibaud Hug de Larauze, cofondateur de Back Market.
 
Qonto a réalisé la plus grosse levée de fonds de France en janvier 2022. La startup a même été la licorne la plus valorisée de France pendant quelques heures, avant que Back Market n’annonce son tour de table. Elle a réalisé sa levée auprès de Tiger Global Management, TCV, Tencent, Eurazeo, Gaingels ou encore Insight Partners.
En Série D, Qonto a levé 486 millions d’euros, signant ainsi l’une des plus grosses levées de fonds de l’histoire de la French Tech, avec Sorare et Contentsquare. Ce spécialiste de la gestion des systèmes de paiement et des notes de frais pour entreprises souhaite développer son internationalisation et exporter son business hors de France.
 
Alors que l’année 2022 avait démarré sur les chapeaux de roues, le mois de février est marqué par une importante baisse au niveau des levées de fonds de startups en France. En effet, elles ont levé, au total, 710 millions d’euros, contre 2,6 milliards en janvier 2022. Les années précédentes, le mois de février s’est toujours imposé comme l’un des mois où les tours de table sont moins impressionnants. Il est important de noter que c’est tout de même un record pour un mois de février.
 
Seyna propose une solution clé en main pour les courtiers en assurance. Elle a pour vocation à les accompagner dans la gestion de leurs contrats et permet de créer son propre programme d’assurances.
Le 9 février 2022, Seyna a levé près de 33 millions d’euros auprès d’investisseurs comme Global Founders Capital, la Financière Saint-James et Allianz. La startup spécialisée dans l’assurance entend mettre à profit cette levée de fonds pour accélérer son développement et notamment s’intéresser à l’annulation d’événements et à la santé.
 
Encore une série A pour une startup française au mois de février 2022. Snapshift a réalisé un tour de table auprès de UL Invest, Jean Tardy-Joubert (Highland Europe) et Bpifrance. Elle a levé en tout 45 millions de dollars, soit environ 41 millions d’euros.
Snapshift est une startup spécialisée dans la gestion RH et plus particulièrement dans l’organisation des plannings des équipes. La jeune pousse va mettre à profit cette levée de fonds pour doper ses équipes. Elle recrute actuellement une quarantaine de personnes dans tous les secteurs.
 
Padoa est une MedTech dont l’ambition est de proposer une plateforme de prévention des risques au travail. Elle travaille donc sur la santé et le bien-être en entreprise. En février 2022, cette startup a bouclé une levée de fonds d’un montant de 53 millions d’euros. Ce tour de table a été mené par Five Arrows Growth Capital qui entre au capital aux côtés de Kamet Ventures.
 
InterCloud a levé 100 millions d’euros en février 2022. Ce tour de table a été réalisé auprès de Jean Bourcereau (Ventech), Open CNP et Hugues Lepic & Maneesh Sharma (Aleph Capital Partners). Cette startup spécialisée dans le développement d’un logiciel permettant de booster les réseaux de clients comme la SNCF, la Société Générale ou Air France profitera de cette levée de fonds pour se développer en Europe. Elle entend recruter 50 personnes dans son équipe Sales cette année.
 
Alma est une startup spécialisée dans le paiement fractionné. Elle permet aux entreprises de simplifier le système de paiement en plusieurs fois, tout en leur garantissant de percevoir l’argent immédiatement au moment de l’achat. En février 2022, Alma a levé 115 millions d’euros. Son objectif ? Internationaliser sa startup et ouvrir de nouveaux bureaux en Europe.
 
Le mois de mars 2022 est marqué par un retour des levées de fonds pour les startups en France qui ont récolté plus de 1,4 milliards d’euros. En revanche, les tours de table sont moins nombreux qu’au mois de février où les fonds récoltés étaient pourtant moins impressionnants.
En réalité, les plus grosses levées de fonds de startup en mars 2022 sont réalisées par de gros acteurs comme Doctolib qui s’impose comme la licorne la plus valorisée de France (5,8 milliards de dollars). La startup représente à elle seule un tiers des montants récoltés en mars et se trouve juste devant Back Market qui avait marqué le mois de janvier par une importante levée de fonds (450 millions d’euros).
 
Weglot est une MarTech. Cette startup spécialisée dans le web permet de rendre les sites Internet multilingue, une nécessité pour toutes les startups de la French Tech qui souhaitent se lancer à l’international. Parmi ses clients, elle compte Decathlon, Spotify ou encore Auchan.
Le 24 mars 2022, Weglot a annoncé une levée de fonds de 45 millions d’euros auprès de deux partners de Partech : Andre Francois-Poncet et Bruno Crémel. Ce tour de table en série A intervient alors que la startup a annoncé avoir atteint les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021. L’objectif de cette levée est de financer la croissance de Weglot qui doit faire face à une demande de plus en plus importante de la part d’entreprises qui veulent se lancer à l’étranger.
 
+Simple est une startup spécialisée dans l’assurance. À la différence d’Alan qui propose son service aux entreprises, +Simple s’intéresse aux freelances, aux indépendants et aux artisans. Ainsi, son service couvre différentes activités allant du chauffeur VTC au boulanger, en passant par les tatoueurs, les esthéticiens, etc.
Lors de sa dernière levée de fonds en Série C, +Simple a récolté 90 millions d’euros auprès de Laura Scolan (Tikehau Capital), Speedinvest, Patrick Devine (KKR Real Estate Finance Trust) et Eurazeo. Comme bon nombre de startups, +Simple souhaite désormais se tourner vers l’international et souhaite profiter de cette levée de fonds pour commencer son expansion en Europe.
 
Cela faisait trois ans qu’Akeneo n’avait pas levé des fonds. La startup signe en mars un tour de table à 135 millions de dollars (soit 122 millions d’euros environ). Elle a réalisé ce tour de table auprès de trois acteurs : Steffan K. Peyer (Summit Partners), Reza Malekzadeh (Partech) et Alven. Ces deux derniers sont d’ailleurs des investisseurs historiques de la startup française.
Akeneo est spécialisé dans l’expérience de utilisateurs sur les plateformes de e-commerce. Elle accompagne de grands noms comme Nuxe, Forever 21 ou encore Fossil. Avec ce tour de table la startup enregistre la troisième plus grosse levée de fonds du mois de mars en France. Elle entend ainsi profiter de cet argent pour accompagner son développement qui s’est accéléré ces dernières années, le coronavirus poussant les consommateurs à se tourner davantage vers les marketplaces. Akeneo s’occupe désormais de 600 clients à travers 40 pays !
 
Deepki est une GreenTech. Cette startup opère majoritairement dans l’immobilier. Elle permet à ces acteurs de les accompagner dans leur transition écologique, notamment via l’analyse de données. Dans les derniers jours du mois de mars, Deepki a annoncé une levée de fonds de 150 millions d’euros auprès notamment de Bpifrance ou encore Revaia. Ce tour de table doit lui permettre de consolider sa présence européenne, puisque la startup est déjà installée dans 5 capitales sur notre continent.
 
On ne présente plus Doctolib. Cette startup a révolutionné la manière dont nous prenons nos rendez-vous chez le médecin. Exit la longue attente au téléphone, désormais, tu peux réserver directement ton créneau en quelques clics sur un site Internet ou une application éponyme.
Comme évoqué plus haut, Doctolib a réalisé la plus grosse levée de fonds du mois de mars 2022 pour une startup en France. Elle devient également la licorne la plus valorisée de l’Hexagone, à l’heure actuelle. Elle a en effet récolté 500 millions d’euros en série F. Cet argent a été récolté auprès de trois investisseurs : Chris Caulkin (General Atlantic), Yann du Rusquec (Eurazeo) et Bpifrance.
Cet argent récolté par Doctolib devrait permettre la création de 3 500 emplois sur les 5 prochaines années dans tous les bureaux de la startup en France, en Allemagne et en Italie. Ce tour de table devrait également accompagner son développement international.
Lire aussi : Tout savoir sur le parcours de Stanislas Niox-Chateau, cofondateur de Doctolib !
 
En avril 2022, les levées de fonds de startups en France sont bien moins impressionnants que les précédents mois de l’année 2022. En effet, les jeunes pousses de l’Hexagone ont récolté 458 millions d’euros environ, contre plus d’un milliard en mars 2022 et plus de 800 millions en avril 2021.
 
Après une levée de fonds modeste en 2020, Carlili récolte 24 millions d’euros en avril 2022. Cette startup spécialisée dans la location de voiture entend profiter de ce tour de table pour doubler ses effectifs, passant de 30 à 60 collaborateurs, mais aussi pour électrifier sa flotte de véhicule. En effet, Carlili entend proposer 100% de voitures électriques.
 
Le business des viandes à base de plantes explose. C’est dans cette dynamique que s’est créé Umiami, une startup spécialisée dans la production de viandes végétales. Contrairement à beaucoup de jeunes pousses qui se focalisent sur le steack, Umiami s’intéresse davantage au poulet.
Ce 6 avril 2022, Umiami a levé 30 millions de dollars (soit 28,5 millions d’euros environ) en Série A. La startup entend profiter de ce tour de table pour construire une usine expérimentale afin d’accélérer la production de viandes végétales.
Écouter : Zoom sur le business des viandes végétales avec HappyVore (ex-Les Nouveaux Fermiers)
 
Selency vient d’annoncer une levée de fonds de 35 millions d’euros. Ce tour de table a été mené auprès d’OLX Group, Creadev et Accel. Cette startup entend révolutionner la petite brocante de quartier et propulse cette tradition sur le digital.
Alors que Vinted s’intéresse aux vêtements, Selency permet de chiner, en ligne, des meubles, des accessoires de déco, etc. Son objectif ? Accélérer son accompagnement B2B déployé il y a deux ans. En effet, en plus de sa marketplace, Selency offre un service de décoration d’intérieur.
 
Reveal est une MarTech, une startup spécialisée dans le marketing. Elle propose un outil qui permet aux entreprises, en fonction de leur secteur d’activité et de leur marché, d’identifier les sociétés partenaires permettant de les faire grandir.
À la fin du mois d’avril 2022, Reveal a levé 50 millions de dollars (soit environ 47,6 millions d’euros) auprès notamment d’Audrey Soussan (Ventech) ou encore Kernel Investissements. La startup qui revendique une croissance de 600% par an profitera de cette levée de fonds pour accélérer son développement et recruter.
 
Sweep vient d’annoncer un tour de table de 66,5 millions d’euros. C’est donc la startup en France qui signe la plus grosse levée de fonds du mois d’avril 2022. Ce tour en Série B a été mené par Coatue et notamment Philippe Lafont.
Sweep est une startup spécialisée dans l’environnement. Elle souhaite accompagner les entreprises dans leur volonté d’être décarbonées. La jeune pousse avait déjà signé une belle levée de fonds à la de l’année 2021.
 
Le moi de mai 2022 s’inscrit dans la lancée des mois de mars et d’avril pour les startups françaises. En effet, le montant des levées de fonds est toujours sous la barre du milliard d’euros et seules quelques scale-up ont réussi à transformer l’essai. Toutefois, les startups ont levé 767 millions d’euros, une somme bien plus importante que les mois précédents. Avec un marché de l’emploi qui se porte bien et même des difficultés de la part des entreprises à recruter, ce sont les HRTech qui séduisent le plus les investisseurs.
 
ekWateur est une startup spécialisée dans l’énergie qui veut rendre du pouvoir d’achat aux consommateurs. Elle leur permet de choisir une source de production d’énergie locale et même d’acquérir des kits de panneaux solaires simples d’utilisation.
La startup a ekWateur a levé 30 millions d’euros le 9 mai 2022 auprès d’Ansonia Holding Singapore BV. Cet argent servira notamment à travailler sur le sujet de la transition énergétique. ekWateur souhaite en effet poursuivre ses innovations dans l’énergie verte.
Écouter : Julien Tchernia (ekWateur) : « Quand on entreprend, il faut savoir et aimer se battre »
 
Rise Up développe une plateforme de formation entièrement personnalisée. L’objectif ? Favoriser l’apprentissage tout au long de la vie et accélérer la montée en compétence des collaborateurs en entreprise.
Rise Up a levé 30 millions d’euros le 3 mai 2022 en série B. Parmi les investisseurs, on retrouve : Timothée Poulain (MAIF Avenir), IMPACT Partners et Sander Pennings (Connected Capital). Cette somme devrait permettre à la startup de s’internationaliser.
 
Cette startup alsacienne a levé 39 millions d’euros le 10 mai 2022. Le tour de table de Domain Therapeutics a été mené par Panacea Venture, CTI Life Sciences Fund et 3B Future Health Fund. Avec cette première levée de fonds au mois de mai 2022, la startup spécialisée dans le traitement des maladies immunodépressives souhaite accélérer ses essais cliniques.
 
HR Path est une startup qui s’est spécialisée dans les ressources humaines. Elle se positionne comme un coach qui accompagne les entreprises sur tous les sujets RH. Parmi ses clients, on retrouve de grands noms comme Unilever, Largardère ou encore ALSTOM.
En Private Equity Round, HR Path a levé 112,5 millions d’euros. C’est l’une des plus grosses levées de fonds pour une startup française en mai 2022. Parmi les investisseurs, on retrouve Marc Jacquin (Société Générale Capital Partners), le LCL, le Crédit Agricole Private Bank, la Caisse d’Épargne IDF ou encore BNP Paribas.
 
Alan enchaîne les levées de fonds. Entre 2018 et 2022, cette licorne a levé presque 500 millions d’euros, grâce à des tours de tables chaque année. L’objectif ? Accompagner son développement sur le sujet de la santé des salariés et recruter de nouveaux collaborateurs.
Le 4 mai 2022, Alan a réalisé une levée de fonds de 183 millions d’euros grâce à un tour de table mené par le fonds Teachers Venture Growth. Cette somme devrait permettre à Alan d’accélérer sa croissance et d’atteindre le chiffre de 3 millions d’utilisateurs d’ici 2025.
Lire aussi : Le parcours de Jean-Charles Samuelian-Werve, fondateur d’Alan 
 
En juin 2022, les startups françaises ont retrouvé des couleurs. En effet, le montant total des levées de fonds des startups françaises en juin s’élève à 1,96 milliards d’euros. Par ailleurs, la France a vu l’arrivée d’une nouvelle licorne : EcoVadis.
Encore une fois, c’est le secteur des RH qui séduit les investisseurs et qui n’ont pas hésité à mettre près de 570 millions d’euros sur les startups spécialisées dans cette thématique. Comme tu le verras, les secteurs de la santé et de la mobilité ont également le vent en poupe.
 
ImCheck Therapeutics est une startup basée à Marseille. Elle a levé 96 millions d’euros le 13 juin 2022 en série C. Parmi les investisseurs principaux, nous retrouvons : EarlyBird, EarlyBird Venture Capital et Andera Partners.
Cette BioTech travaille sur le système immunitaire. Avec cette levée de fonds, ImCheck Therapeutics entend poursuivre les essais cliniques sur son anticorps ICT01 qui entend traiter les cancers.
 
Flying Whales veut ramener le dirigeable à la vie. Il faut dire qu’avec le changement climatique, cette solution de mobilité offre l’avantage d’être assez peu polluante. Son PDG, Sébastien Bougon, entend produire 800 appareils et effectuer le premier vol en 2024.
La startup Flying Whales a levé 122 millions d’euros fin juin 2022 afin de finaliser la construction de ses appareils. Parmi les investisseurs, on retrouve l’État français (via Bpifrance) et Moncao (via la Société nationale de financement. Le gouvernement du Québec a lui même investi dans cette aventure.
 
Platform.sh a annoncé une importante levée de fonds de 140 millions d’euros. La startup a réalisé son tour de table auprès de nombreux investisseurs, à l’image de Morgan Kessous (Revaia), Reza Malekzadeh (Partech) ou encore Eurazeo.
Platform.sh est une startup spécialisée dans les solutions cloud. Avec cette levée de fonds, la scale-up entend poursuivre son internationalisation et recruter davantage de collaborateurs.
 
Fin juin 2022, la startup Electra a annoncé une levée de fonds de 160 millions d’euros visant à accompagner son développement. La jeune pousse souhaite en effet accélérer le déploiement de bornes de recharges pour les véhicules électriques. Ce tour de table a été mené auprès d’investisseurs comme RATP Group, 574 Invest (SNCF), Chopard ou encore Eurazeo.
 
EcoVadis rejoint le club très fermé des licornes ! La startup a en effet levé 500 millions de dollars le 13 juin 2022, soit 478 millions d’euros. Ce tour de table a été mené auprès de Princeville Capital, GIC, Rhea Hamilton (Beyond Net Zero) et Benoît Ficheur (Astorg).
EcoVadis propose toute une gamme de solutions pour permettre aux entreprises de mieux piloter leur transition écologique. Désormais licorne, l’entreprise souhaite accélérer son internationalisation et créer une plateforme de notation RSE.
 
Le mois de juillet arrive et, avec lui, les vacances des Français et des fonds d’investissement ! En juillet 2022, les levées de fonds de startups en France sont moins impressionnantes qu’en juin. Néanmoins, les jeunes pousses de l’Hexagone ont réussi à récolter 1 milliard d’euros environ. Ce mois-ci, ce sont les startups spécialisées dans le marketing, les MarTechs, et dans l’énergie qui ont su séduire les investisseurs. Il faut dire que ce dernier sujet est d’actualité plus que jamais ! Tu verras toutefois que les jeunes pousses qui évoluent dans le secteur de la santé ont également le vent en poupe.
 
Bridge est une startup spécialisée dans les solutions de paiement de compte à compte. Son objectif est de faciliter et d’assurer la sécurité des transactions financières.
Bridge a levé 20 millions d’euros début juillet 2022. Cette levée de fonds a été menée auprès de Truffle Capital et du groupe BPCE, qui s’intéresse de très près à Swile. Parmi les projets de cette startup avec ce nouveau tour de table : l’internationalisation avec 7 nouveaux pays, dont l’Allemagne, la Belgique, l’Italie ou encore le Portugal.
 
Ganymed Robotics a été fondé en 2018. Cette startup développe des solutions technologiques et robotiques pour assister au mieux les chirurgiens orthopédiques dans les blocs opératoires. L’ambition ? Rendre les opérations plus accessibles et améliorer les résultats post-opératoires.
En juillet 2022, Ganymed Robotics a réalisé une levée de fonds de 21 millions d’euros en série B mené par Cathay Capital (Steve Oesterle). Ce tour de table a été mené auprès de BNP Paribas Développement, Kurma Partners et Crédit Mutuel Innovation.
 
La startup Shares, fondée en France et désormais basée à Londres, s’est spécialisée dans l’investissement « social ». L’objectif est de permettre à tout un chacun d’acheter des actions, avec ses amis, et de suivre l’évolution des investissements de ses potes.
Après avoir levé 40 millions d’euros en mars 2022, la startup poursuit avec une autre levée de fonds de 33 millions de livres sterling, soit 39,5 millions d’euros, environ. Le tour de table a été mené auprès du même fonds de VC qui croit au projet Shares : Valar Ventures. L’objectif ? Renforcer son internationalisation et se lancer dans toute l’Europe, en Asie et en Amérique latine d’ici la fin de l’année.
 
Avec sa levée de fonds de 300 millions d’euros, NW Groupe devient une licorne. Cette startup est spécialisée dans la transition énergétique et la fabrication de moyen de production d’énergie verte, de stockage, et dans la création de bornes de recharges pour véhicules électriques.
NW Groupe a réalisé ce tour de table auprès d’un investisseur historique : RGreen. Cette opération valorise la société à 1,5 milliards d’euros. Cette levée de fonds devrait permettre à cette nouvelle licorne d’accélérer sur le déploiement de dispositifs de stockage de l’énergie.
 
Contentsquare vient de réaliser une belle levée de fonds de 600 millions de dollars. 400 millions de dollars (392M€) ont été récolté auprès de nombreux investisseurs historiques : Bpifrance, Eurazeo, SoftBank Vision Fund ou KKR. Un nouveau venu fait son entrée au capital de la licorne : LionTree. Les 200 millions restants ont été récoltés grâce à une levée de dette.
Cette opération double la valorisation de cette licorne spécialisée dans l’analyse du parcours client sur les sites internet. Elle devrait permettre à Contentsquare de renforcer son internationalisation et son virage écologique.
 
Sans surprise, le mois d’août est signe de repos pour les Français… et les investisseurs ! Cette année encore, les investissements ont été ralentis au mois d’août, même si quelques startups ont pu tirer leur épingler du jeu et lever des fonds en août 2022.
Même si le mois d’août est toujours marqué par une baisse des levées de fonds, l’année 2022 est particulièrement puisque seulement 30 millions ont été récoltés par les startups. C’est deux fois moins que l’année dernière. Seule l’année 2020, marquée par les incertitudes liées au COVID, avait été plus faible.
 
La startup CiviTime est spécialisée dans les RH. Elle propose des serious game à destination des entreprises, dans le but de fidéliser les équipes et de créer un réel engagement des talents, un sujet très important en cette période de grande démission.
Le 30 août, CiviTime a annoncé avoir levé 2 millions d’euros. Il s’agit de sa première levée de fonds réalisée auprès de nombreux investisseurs : CAP2025, WeLike Startup, Région Centre Val deLoire, BNP Paribas… L’objectif est de doubler les effectifs de la startup
 
Koolboks est à l’origine de système de stockage de produits frais qui se veulent accessibles et abordables. En résumé, la startup vend des congélateurs qui sont beaucoup plus performants que les appareils classiques, notamment sur le plan énergétique. Cette technologie s’appuie notamment sur l’énergie solaire et des innovations sur les batteries à glace.
En août 2022, la startup Koolboks a annoncé avoir levé 2,5 millions d’euros en Seed Round. Parmi les investisseurs, on retrouve : Acumen, Blue Earth Capital ou encore All On. Cette levée de fonds doit servir à proposer cette solution à toutes les entreprises d’Afrique, un des leitmotiv de la startup.
 
Square Sense vient de lever 3,5 millions d’euros en Seed. La startup spécialisée dans l’immobilier a réalisé son tour de table auprès de nombreux investisseurs privés, mais aussi de Nexity et BESIX RED.
Cette PropTech propose une solution en SaaS pour les promoteurs immobiliers. L’objectif ? Mettre à disposition des données liées aux bâtiments : données environnementales, financières, etc. Avec cette levée de fonds, elle entend se développer en Asie, en Amérique du Nord et en Europe dans les prochains mois.
 
La startup Voltaire est spécialisée dans la mobilité et, plus particulièrement, dans l’univers du vélo. En effet, cette jeune pousse propose des vélos électriques intemporels, simples d’utilisation, avec des batteries amovibles qui ont tout du look d’un vélo de ville classique.
Fin août 2022, la startup Voltaire annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros, qui comprend une levée de dette de 1,4 millions d’euros. Elle aurait vendu 1 000 vélos depuis sa création et entend doper sa production pour en vendre 20 000 d’ici 2025.
 
DualSun est un fabricant français de panneaux solaires. La startup est à l’origine de SPRINT®, un produit qui permet de produire à la fois de l’électricité, grâce au photovoltaïque, mais aussi de l’eau chaude.
Le 31 août 2022, DualSun a annoncé avoir bouclé une levée de fonds de 10 millions d’euros. Parmi ses projets, on retrouve la volonté d’améliorer la gamme de produits existants, mais aussi simplifier le déploiement des panneaux solaires pour favoriser les sources d’énergie alternatives.
 
Septembre marque la rentrée des classes… et des investisseurs ! Le montant total des levées de fonds de startups en France s’élève à plus de 1,7 milliard d’euros en septembre 2022, un beau chiffre qui se rapproche de ce que l’on a pu voir en début d’année.
Les startups qui travaillent sur des sujets liés à la mobilité continuent toujours d’attirer les investisseurs et les fonds. Cependant, au mois de septembre, on voit une percée des startups de l’AgriTech dans le palmarès des plus grosses levées de fonds.
Lire aussi : La startup Jungle, lauréate du programme French Tech Agri20
 
Contrairement à ce que son nom peut le laisser penser, cette startup d’Ile-de-France n’évolue pas dans l’univers de l’optique, mais dans la création de logiciels pour les entreprises. Parmi les offres proposées par ChapsVision, on retrouve des logiciels de data ou encore des CRM pour gérer le portefeuille de clients.
ChapsVision marque ce classement des plus grosse levées de fonds en France en 2022 en ayant réalisé un tour de table de 100 millions d’euros, fin septembre. Cette opération a permis à la startup d’acquérir Deveryware. Il faut dire que cette jeune pousse est particulièrement agressive en ce qui concerne la croissance externe puisqu’elle a procédé à sept acquisitions ces dernières années.
 
ClubFunding a annoncé, ce 22 septembre 2022, avoir signé une levée de fonds de 125 millions d’euros auprès de quatre investisseurs : Florac Investissements, Peninsula Capital, EMZ Partners et Bpifrance.
ClubFunding est un groupe composé de sept sociétés dont l’objectif est d’accompagnement le financement alternatif dans l’immobilier, notamment avec une offre de financement participatif. Avec cette première vraie levée de fonds, ClubFunding souhaite partir à la conquête de l’Europe.
 
Comme de nombreuses startups de ce classement des plus grosses levées de fonds de 2022, Bump s’est spécialisée dans le déploiement de bornes de recharges pour véhicules électriques. La jeune pousse affiche des ambitions nationales et internationales.
Fin septembre 2022, Bump a levé 180 millions d’euros auprès de DIF Capital Partners qui devient actionnaire majoritaire de la startup. Pour satisfaire ses ambitions internationales, Bump entend recruter une centaine de collaborateurs d’ici 2030 et installer 25 000 bornes de recharge.
 
Zeplug est également spécialisée dans la mobilité green au travers le déploiement de bornes de recharges pour véhicules électriques. Après une première levée de fonds de 5 millions d’euros auprès de LBO France, Zeplug annonce un tour de table de 240 millions d’euros fin septembre 2022 auprès d’ICG.
Avec cette levée de fonds, Zeplug veut accompagner son développement qui passe par de la croissance externe. La startup a d’ailleurs annoncé le rachat de Bornes Solutions.
Lire aussi : GreenTech : La Tech peut-elle sauver la planète ?
 
Innovafeed est une startup spécialisée dans ce qu’on appelle l’AgriTech. Elle s’occupe de l’élevage d’insectes pour l’alimentation animale et végétale. Cette scale-up a annoncé une levée de fonds de 250 millions d’euros en Série D auprès de nombreux fonds dont : Temasek Holding, Qatar Investment Authority ou encore IDIA Capital Investissement. Parmi ses projets, on retrouve l’internationalisation avec l’ambition d’ouvrir un centre de production aux États-Unis.
 

Hello, je m’appelle Max et j’aime te faire découvrir de nouvelles infos sur la Tech, le business, l’entrepreneuriat, les startups ou l’éducation. N’hésite pas à aller checker mon podcast !
Comments are closed.
Type above and press Enter to search. Press Esc to cancel.

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE