Sénégal: un nouvel accident routier fait 22 morts, l'Etat interpellé sur … – Arabnews fr

https://arab.news/y8wqg
DAKAR: Une collision entre un car et un camion a fait 22 morts lundi au Sénégal, où les transporteurs résistent à des mesures annoncées une semaine plus tôt après un autre accident où plus de 40 personnes avaient péri.
Le Premier ministre Amadou Ba, qui s’est rendu sur les lieux près de la localité de Sakal (nord), s’est dit résolu à appliquer les décisions prises après l’accident du 8 janvier, estimant qu’une fois de plus, le mépris de la réglementation avait amplifié les dommages.
Le car accidenté lundi avait une capacité de 32 places mais en transportait 47, a-t-il dit aux journalistes.
“Nous avons dépassé toutes les limites et il est de la responsabilité du gouvernement de mettre en œuvre les mesures” annoncées le 9 janvier, a-t-il déclaré à la veille d’une grève contre ces mêmes mesures, tout en se disant prêt à la discussion avec les transporteurs.
Un témoin interrogé par la radio privée RFM a rapporté que le car avait fait un écart pour éviter un âne, un de ces animaux nombreux à divaguer sur ou au bord des routes au Sénégal.
Le 8 janvier, c’est l’éclatement d’un pneu, selon l’enquête, qui avait provoqué la collision de deux bus dans le centre du pays. Quarante-deux personnes étaient mortes, selon le dernier bilan en date.
Ces accidents remettent en lumière les maux de la route bien connus au Sénégal comme dans de nombreux pays d’Afrique: vétusté et aménagement dangereux des véhicules, conduite inconsidérée, ou encore corruption répandue des agents chargés de faire respecter les lois ou passer le permis de conduire.
Le drame du 8 janvier, l’un des plus meurtriers au Sénégal ces dernières années, a suscité un flot de critiques contre les autorités pour leur incapacité à faire respecter les règles de conduite, mais aussi la réglementation sur l’état des véhicules.
Le gouvernement a annoncé dans la foulée une vingtaine de mesures. Nombre d’entre elles sont décriées comme par les professionnels du transport comme étant en déphasage avec les réalités économiques ou les modes de vie, par exemple l’interdiction faite aux bus et minibus de circuler la nuit, ou l’interdiction d’importer des pneus usagés.
 “Gros bouchon” 
Les bus convoyant des passagers comme des marchandises sont un moyen de transport essentiel entre localités, faute d’autres solutions.
Les bus sont communément transformés pour accroître leur capacité et équipés de porte-bagages de toit souvent surchargés au point de menacer la tenue de route.
Une partie des syndicats de transport a annoncé une grève illimitée à partir de mardi pour protester.
“Régulation du secteur: l’Etat dans un gros bouchon”, titrait lundi en première page le journal Le Quotidien.
Les autorités ont vite fait marche arrière sur l’interdiction d’équiper les cars de porte-bagages et ont accordé un délai d’un an.
Le gouvernement aurait fait d’autres concessions. Une organisation syndicale a refusé de faire grève après avoir obtenu, lors d’une rencontre au ministère la semaine passée, la révision de différentes mesures annoncées, par exemple sur l’âge maximum des véhicules autorisés à rouler, a dit un responsable cité dans la presse.
Autre motif de confrontation entre le gouvernement et les transporteurs, dans un contexte inflationniste: les prix.
Des exploitants de minibus viennent d’annoncer une hausse de leurs tarifs dans la région de Dakar, arguant de la baisse récente par l’Etat des subventions aux carburants et de l’augmentation de 100 francs CFA (15 centimes d’euros) des prix du gazole et du super.
Le gouvernement a refusé cette augmentation qui serait illégale selon lui, faute d’avoir été validée par les autorités.
Les accidents de la route tuent officiellement 700 personnes chaque année au Sénégal, pays de plus de 17 millions d’habitants.
Le Sénégal accusait en 2019 une mortalité sur les routes de 24 pour 100.000 habitants, et l’Afrique subsaharienne de 27 pour 100.000, pour un taux de 6 pour 100.000 dans l’Union européenne et de 2 en Suisse, selon la Banque mondiale.
https://arab.news/ckyv7
LONDRES: C’est l’une des affaires “les plus choquantes” impliquant un policier, selon le parquet britannique. Un agent a reconnu lundi au total 24 viols et de nombreuses agressions sexuelles sur une période de 17 ans, déclenchant de vives critiques à l’encontre de la police londonienne.
“Au nom de la Metropolitan police, je veux présenter des excuses aux femmes qui ont souffert entre les mains de David Carrick”, a déclaré la commissaire adjointe Barbara Gray.
“Nous aurions dû repérer son comportement et parce que nous ne l’avons pas fait, nous avons manqué les occasions de le retirer” de la police.
Lundi matin, David Carrick, un policier de 48 ans, a plaidé coupable devant un tribunal londonien de quatre viols.
Le 13 décembre, il avait déjà reconnu 43 infractions, dont 20 viols, ainsi que des agressions sexuelles. Des faits commis entre 2003 et 2020.
Cette affaire ravive le souvenir, qui avait choqué le pays, de la mort d’une Londonienne de 33 ans, Sarah Everard, violée et tuée par un policier en mars 2021.
David Carrick faisait partie de l’unité de la police de la capitale chargée de la protection du Parlement et des représentations diplomatiques, au sein de la Metropolitan Police (Met), la police londonienne.
Il a été arrêté en octobre 2021 pour une première affaire de viol.
“L’intérêt de la presse ayant suivi, d’autres victimes se sont manifestées. (…) Le poids de leur témoignage a été extrêmement puissant”, a déclaré l’inspecteur en chef Iain Moor à l’extérieur du tribunal. Il s’attend à ce que d’autres victimes se manifestent.
David Carrick a rencontré certaines femmes sur des sites de rencontres en ligne ou lors de sorties, en utilisant sa position d’officier de police pour gagner leur confiance.
Il a reconnu avoir violé neuf femmes, certaines à plusieurs reprises, pendant des mois voire des années.
Le policier enfermait des victimes dans un petit placard sous les escaliers chez lui pendant des heures, sans nourriture. Il appelait certaines de ses victimes ses “esclaves” ; il les contrôlait financièrement ; il les isolait de leurs proches.
“Il aimait humilier ses victimes et se servait habilement de sa position professionnelle pour leur faire comprendre qu’il était inutile de chercher de l’aide, car elles ne seraient jamais crues”, a détaillé Iain Moor.
Réexamen d’affaires passées
L’enquête a montré que David Carrick avait fait l’objet de plusieurs accusations de violences depuis le début des années 2000, sans que cela ne suscite d’enquête approfondie de ses supérieurs.
Pour la responsable du parquet, Jaswant Narwal, il s’agit de “l’une des affaires les plus choquantes que le parquet ait eu à traiter, impliquant un officier de police en service”.
Le chef de la Met, Mark Rowley, a présenté ses excuses et reconnu que Carrick avait pu agir à cause “de défaillances systémiques”.
“Nous avons échoué et j’en suis désolé. Il n’aurait pas dû être officier de police”, a-t-il insisté.
La Met a indiqué que 1 633 affaires d’agressions sexuelles ou de violences domestiques présumées impliquant plus de 1 000 officiers et agents ces dix dernières années seront réexaminées pour s’assurer que les décisions appropriées ont bien été prises.
Une autre affaire avait semé l’effroi au Royaume-Uni en mars 2021. Le policier Wayne Couzens avait violé et tué une Londonienne, Sarah Everard, qu’il avait menottée au cours d’une fausse arrestation, avant de l’enlever.
Cet agent a été condamné à la prison à vie. La police s’était vu reprocher d’avoir ignoré des signaux alarmants sur le comportement du meurtrier.
«Absolument dégoûté»
“Les forces de police doivent éradiquer ces agents pour restaurer la confiance du public, qui a été brisée par des affaires comme celle” de David Carrick, a déclaré un porte-parole du Premier ministre Rishi Sunak.
Le maire de Londres Sadiq Khan s’est dit “absolument dégoûté par les infractions véritablement odieuses que David Carrick a commises”. Il a appelé à “répondre à de sérieuses questions sur la façon dont il a pu abuser de sa position” de policier.
En novembre, un rapport avait mis en lumière des failles dans le recrutement et le contrôle des officiers de police, révélant l’étendue des comportement misogynes, sexistes voire prédateurs.
Le chef des services d’inspection de la police, Matt Parr, avait jugé “trop facile pour les mauvaises personnes à la fois de rejoindre et de rester dans la police”.
David Carrick ayant plaidé coupable, il n’y aura pas de procès. Une audience se tiendra à partir du 6 février pour le prononcé de sa peine.
https://arab.news/9jpdq
WASHINGTON: Six personnes, dont un bébé de six mois et sa mère âgée de 17 ans, ont été tuées lundi matin par balles en Californie, a annoncé le shérif local, qui suspecte une attaque liée à des activités de gangs.
“Nous pensons que ce n’est pas un acte de violence commis au hasard”, mais que cette “famille a été visée”, a déclaré Mike Boudreaux, shérif du comté de Tulare, dans le centre de la Californie, lors d’un point de presse. Deux suspects sont recherchés.
La maison dans laquelle s’est déroulée ce “terrifiant massacre”, selon les mots du shérif, avait fait l’objet d’une perquisition dans une affaire de stupéfiants une semaine auparavant.
“Des gangs”, possiblement impliqués dans du trafic de drogue, “sont liés” à cette attaque, a estimé le shérif.
Peu avant 4H00 lundi matin heure locale, la police est intervenue pour une fusillade dans un quartier résidentiel de Goshen, petite ville située dans la vallée centrale de la Californie.
Arrivée sur place, elle a trouvé deux corps sans vie dans la rue avant de découvrir quatre autres personnes touchées par des armes à feu, qui ont toutes succombé à leurs blessures, a précisé le shérif.
Le bébé de six mois et sa mère ont été touchés par des tirs à la tête, a-t-il ajouté.
“Ce n’était pas de la violence aveugle”, a estimé le shérif, sans donner davantage de précisions sur les deux suspects recherchés et leurs motivations.
Environ 49 000 personnes sont mortes par balle en 2021 aux Etats-Unis. Cela représente plus de 130 décès par jour, dont plus de la moitié sont des suicides.
Le pays compte davantage d’armes individuelles que d’habitants: un adulte sur trois possède au moins une arme et près d’un adulte sur deux vit dans un foyer où se trouve une arme.
https://arab.news/rb9v3
MOSCOU: La Russie a affirmé lundi avoir escorté au-dessus de la Baltique un avion de reconnaissance allemand qui volait à proximité de la frontière russe.
Cet incident intervient dans le contexte de la démission dans la journée de la ministre allemande de la Défense Christine Lambrecht, fragilisée par une série de bévues, au moment où l’Allemagne est de nouveau pressée d’accroître son soutien militaire à l’Ukraine.
Kiev lui réclame en effet la fourniture de chars Leopard, une demande à laquelle Berlin n’a pas encore répondu favorablement et qui pourrait aggraver ses relations avec Moscou.
“Le 16 janvier 2023, une cible aérienne s’approchant de la frontière russe a été détectée par les moyens russes de contrôle de l’espace aérien au-dessus de la mer Baltique”, a déclaré dans un communiqué le ministère russe de la Défense.
“Un avion de chasse (Soukhoï) Su-27 des forces aériennes de la flotte de la Baltique” a en conséquence décollé pour “escorter au-dessus de la mer” cet “avion (…) R-3C Orion de la marine allemande”, a-t-il ajouté.
Le départ de Mme Lambert est intervenu quelques jours avant une réunion, prévue pour vendredi, entre alliés occidentaux sur la base américaine de Ramstein en Allemagne.

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE