Sécurité alimentaire et caractère abordable des denrées alimentaires – europa.eu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience de navigation possible sur le site web du Conseil. Certains cookies servent à compiler des statistiques agrégées concernant les visites sur le site web afin de nous aider à constamment améliorer ce dernier et à mieux répondre à vos besoins. D’autres cookies sont employés pour augmenter les performances et assurer la sécurité du site web.
Avec votre permission, nous ferons appel à des cookies AT Internet et Hotjar pour produire des données agrégées anonymes concernant les habitudes de navigation et le comportement des visiteurs sur notre site web. Nous exploiterons ces données pour améliorer votre expérience sur notre site web.
Pour plus d’informations sur ces cookies, ainsi que pour découvrir comment et pourquoi nous les utilisons et comment vous pouvez modifier vos paramètres, veuillez consulter notre page relative à la politique en matière de cookies.
Conseil européen
Conseil de l'Union européenne
L’invasion injustifiée de l’Ukraine par la Russie aggrave la crise alimentaire mondiale. Les pays de l’UE coordonnent des actions afin d’aider les citoyens à faire face à la flambée des prix et de venir en aide aux populations les plus pauvres du monde.
Sur cette page :
L’UE et ses États membres sont unis contre l’agression militaire de la Russie en Ukraine et sont fermement déterminés à lutter contre la crise alimentaire mondiale.
La sécurité alimentaire est aujourd'hui le premier des défis mondiaux. La crise alimentaire mondiale actuelle est exacerbée par la guerre menée par la Russie contre l'Ukraine. La famine menace dans de nombreuses régions du monde, et il est désormais temps pour nous tous de traduire nos engagements politiques en actions concrètes.
La tragédie qui se déroule en Ukraine a des répercussions dans le monde entier, étant donné que l’invasion non provoquée et injustifiée par la Russie exacerbe une crise alimentaire mondiale.
Les pays de l’UE agissent ensemble pour aider les citoyens à faire face à la flambée des prix de l’alimentation et pour venir en aide aux populations les plus pauvres du monde.
Infographie – Les exportations de céréales ukrainiennes expliquées
L’une des priorités absolues des pays de l’UE en matière de lutte contre l’insécurité alimentaire croissante est d’aider l’Ukraine à exporter sa production agroalimentaire, qui a été gravement ébranlée par l’invasion russe.
L’Ukraine est un important producteur et exportateur d’aliments de base, tels que le blé et le maïs. Environ 90 % de ses exportations de blé ont été dirigées vers l’Afrique et l’Asie entre 2016 et 2021, contribuant à assurer la sécurité alimentaire dans certaines des régions les plus défavorisées du monde.
En raison du blocus des ports ukrainiens par la Russie depuis le début de la guerre, quelque 20 millions de tonnes de céréales ont été bloquées dans des silos de stockage sur les rives de la mer Noire.
En mai 2022, la Commission européenne a présenté un plan d’action visant à créer des corridors de solidarité UE-Ukraine. L’objectif était de développer d’autres itinéraires terrestres pour aider l’Ukraine à exporter ses produits agricoles, en:
Depuis le début des opérations en mai 2022, plus de 23 millions de tonnes de céréales, de graines oléagineuses et d’autres produits ukrainiens ont été exportées via les corridors de solidarité.
En juillet 2022, la Russie est convenue de mettre fin au blocus des ports ukrainiens sur la mer Noire, grâce à l’intervention du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, António Guterres, dans le cadre de l'”initiative sur les céréales en mer Noire“.
Les expéditions de céréales via la mer Noire ont repris depuis lors; au 2 décembre 2022, plus de 18 millions de tonnes de produits agricoles avaient été expédiées depuis l’Ukraine.
Plus de 60 % du blé transporté dans le cadre de cette initiative ont atteint les pays en développement.
du blé ont atteint les pays en développement
Lors de la réunion du Conseil européen d’octobre 2022, les dirigeants de l’UE ont exprimé leur soutien à l’appel lancé par le secrétaire général des Nations unies pour que soit prolongée l’initiative céréalière de la mer Noire, au-delà de sa période actuelle, qui s’achève en novembre. Le 17 novembre 2022, l’initiative a été prolongée de quatre mois supplémentaires.
Fin novembre 2022, l’Ukraine a lancé l’initiative “Grain from Ukraine” (Céréales en provenance d’Ukraine), qui contribue également à la sécurité alimentaire mondiale. L’initiative permet aux entités participant au projet d’acheter des produits agricoles à des producteurs ukrainiens et de les transférer vers des pays où les populations sont au bord de la famine.
Infographie – How EU countries are addressing the global food crisis
Les travaux menés en coordination par les pays de l’UE afin de lutter contre la crise alimentaire mondiale s’articulent autour de quatre volets d’action, dans le droit fil des conclusions du Conseil adoptées en juin 2022:
Les pays de l’UE fournissent une aide d’urgence à ceux qui en ont le plus besoin dans le monde.
L’UE et ses États membres sont les premiers pourvoyeurs d’aide au développement dans le monde. L’UE déploie des efforts considérables pour aligner son aide sur les besoins croissants et urgents. En juin 2022, les pays de l’UE ont approuvé l’engagement de 8 milliards d’EUR pour la période 2020-2024 en faveur de la sécurité alimentaire.
engagés en faveur de la sécurité alimentaire pour 2020-2024
En 2022, les fonds consacrés par l’UE à l’aide humanitaire ont augmenté de 32 % par rapport à 2021, pour atteindre 770 millions d’EUR jusqu’à présent. Ces fonds seront utilisés pour veiller à ce que les plus vulnérables aient accès à la nourriture et soutenir la production alimentaire locale grâce à l’aide en espèces et par d’autres moyens. L’UE et ses États membres comptent aussi parmi les principaux bailleurs de fonds du Programme alimentaire mondial des Nations unies.
Chronologie
Sanctions: le Conseil adopte une dérogation pour lutter contre l'insécurité alimentaire dans le monde
Le Conseil fait le point sur la situation du marché agricole
Les ministres discutent de la manière de renforcer les corridors de solidarité de l'UE
Les ministres de l'UE débattent des engrais et de la sécurité alimentaire
Extension de l'initiative céréalière de la mer noire
En outre, 225 millions d’EUR sont versés aux partenaires du voisinage méridional dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord au titre de la facilité alimentaire et pour la résilience.
Les pays de l’UE contribuent également de manière significative à la sécurité alimentaire mondiale en exportant une grande partie de leur production agricole vers les pays en développement. Plus de la moitié des exportations de blé de l’UE sont destinées à l’Afrique (Algérie, Maroc, Égypte, Nigeria) et à l’Asie (Pakistan).
La réponse aux besoins alimentaires mondiaux ne devrait pas se faire au détriment de l’environnement et devrait suivre un modèle de système alimentaire durable.
En juin 2022, les dirigeants de l’UE sont convenus:
Œuvrer en faveur de systèmes alimentaires durables à l’échelle mondiale aura une incidence positive sur la résilience des pays face aux crises telles que celle que nous vivons actuellement.
Les pays de l’UE coopèrent avec leurs partenaires internationaux pour promouvoir un environnement commercial ouvert et prévisible pour les produits agricoles.
Lors de la réunion extraordinaire du Conseil européen tenue en mai 2022, les dirigeants de l’UE ont réaffirmé qu’ils étaient résolus à faire en sorte que les échanges mondiaux de produits alimentaires restent exempts de toute entrave commerciale injustifiée.
En dépit d’allégations fallacieuses répandues par la propagande russe, les sanctions adoptées par l’UE à l’encontre de la Russie n’ont aucune incidence sur les secteurs agricole et alimentaire. Elles n’interdisent pas l’importation et le transport de produits agricoles russes, ni le paiement de ces exportations.
Une coordination internationale efficace est essentielle afin de garantir une réponse globale à l’échelle mondiale à la crise mondiale.
Les pays de l’UE coopèrent avec leurs partenaires internationaux pour apporter une réponse mondiale à la crise alimentaire, notamment au moyen d’initiatives telles que l’alliance mondiale du G7 pour la sécurité alimentaire (GAFS) et l’initiative internationale Food & Agriculture Resilience Mission (FARM).
Ces initiatives sont complémentaires et se concentrent sur trois domaines d’action:
L’UE coordonne par ailleurs étroitement sa réaction avec l’Union africaine afin de veiller à ce que les actions et les initiatives soient effectivement intégrées dans le partenariat stratégique UE-UA au sens large.
En septembre 2022, le président du Conseil européen, Charles Michel, a coprésidé un sommet sur la sécurité alimentaire mondiale, en marge de la semaine de l’Assemblée générale des Nations unies. Les autres dirigeants et lui-même ont publié une brève déclaration dans laquelle ils se sont engagés à renforcer la coopération internationale et les initiatives de partenariat.
La politique agricole commune (PAC) de l’UE a assuré aux Européens des quantités suffisantes de denrées alimentaires au fil des générations et lors de diverses crises au cours des 60 dernières années.
Grâce à cette politique commune, les citoyens de l’UE ne sont aujourd’hui exposés à aucun risque de pénurie alimentaire.
Les pays de l’UE aident les agriculteurs de l’UE à veiller à la continuité de la production. 500 millions d’EUR seront alloués aux agriculteurs les plus touchés par la hausse des coûts des intrants.
L’UE offre aux agriculteurs:
En outre, au niveau national, les États membres de l’UE peuvent:
Infographie – Comment l'invasion de l'Ukraine par la Russie exacerbe la crise alimentaire mondiale
L’insécurité alimentaire s’est accrue dans le monde depuis 2016. Dans un contexte de hausse des prix mondiaux des produits de base l’année dernière et cette année, la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine et son utilisation de l’alimentation comme arme de guerre ont eu d’importantes répercussions sur les marchés alimentaires.
La Russie, en faisant de l'alimentation une arme dans sa guerre contre l'Ukraine, est la seule responsable de la crise mondiale de la sécurité alimentaire qu'elle a provoquée.
L’agression militaire russe a causé:
Les prix mondiaux des matières premières agricoles n’ont cessé d’augmenter depuis la mi-2020 dans le contexte de l’effet perturbateur de la pandémie de COVID-19, de la flambée des prix des engrais et de l’énergie et d’une détérioration mondiale des conditions macroéconomiques.
L’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine a exacerbé la situation du marché, faisant augmenter encore davantage les prix des produits de base et réduisant la disponibilité des denrées alimentaires dans le monde entier.
Les actions de la Russie qui ont entraîné une chute soudaine des exportations et de la production alimentaires de l’Ukraine et ont eu un effet perturbateur sur les marchés sont notamment:
En mars 2022, la Russie a annoncé une interdiction temporaire des exportations de céréales et d’engrais, ce qui a entraîné une déstabilisation du marché. La Russie est l’un des principaux producteurs et exportateurs d’engrais, tels que les engrais azotés, qui sont essentiels pour assurer la production agroalimentaire.
des prix alimentaires dans le monde en mars 2022 (par rapport à mars 2020)
Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, les prix des aliments ont culminé en mars 2022, avec une hausse de plus de 60 % par rapport à 2020. En dépit de récents reculs des prix, en partie dus à la reprise des exportations de denrées alimentaires en provenance d’Ukraine, les prix alimentaires demeurent supérieurs aux prix d’avant la guerre.
L’UE n’a jamais empêché les exportations depuis la Russie de denrées alimentaires, d’engrais et d’autres produits agricoles. Ces produits ne font pas l’objet de sanctions de l’UE.
L’Ukraine, considérée comme le grenier à blé de l’Europe, est l’un des premiers producteurs et exportateurs de produits agroalimentaires dans le monde. Il s’agit du cinquième exportateur de blé et du quatrième exportateur de maïs dans le monde.
La Russie, autre exportateur de premier plan, et l’Ukraine couvrent à elles deux environ 30 % de l’offre mondiale de maïs et de blé et plus de la moitié de l’offre mondiale d’huile de tournesol.
L’Afrique et l’Asie sont les principaux destinataires de la production agricole de l’Ukraine. Entre 2016 et 2021, plus de la moitié (58 %) de l’ensemble des exportations de blé a été dirigée vers l’Asie, et 34 % vers l’Afrique. L’Ukraine contribue de façon décisive à la sécurité alimentaire dans certains des pays les plus pauvres du monde.
Les attaques de la Russie contre les infrastructures de transport de l’Ukraine ainsi que le blocus de fait des ports ukrainiens sur la mer Noire, à partir desquels 90 % des produits agricoles ukrainiens sont normalement exportés, ont entraîné une baisse spectaculaire des exportations.
Les dommages causés par les forces russes aux cultures, aux entrepôts alimentaires et aux machines agricoles de l’Ukraine ont fortement influé sur la capacité de production et d’exportation ukrainienne.
Malgré la réouverture des ports de la mer Noire, l’arriéré d’exportations reste important.
La pénurie alimentaire est une préoccupation croissante pour des millions de personnes, notamment en Afrique et en Asie, et en particulier dans les pays déjà touchés par la faim, tels que la Somalie, le Yémen et l’Afghanistan.
Les prix élevés des denrées alimentaires affectent la capacité des personnes à acheter des denrées alimentaires et accroissent la pression sur les ménages à faibles revenus, y compris dans l’UE.
Les effets de la crise devraient persister à long terme, en particulier dans les pays en développement.
Selon le Programme alimentaire mondial des Nations unies, 205 millions de personnes dans le monde ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence, contre 193 millions en 2021, soit deux fois plus qu’en 2016 (Rapport mondial sur les crises alimentaires, septembre 2022).
de personnes nécessitent une aide alimentaire d’urgence dans le monde en 2022
Les enfants dans les pays en développement sont particulièrement exposés à un risque élevé en raison de l’augmentation des niveaux de malnutrition aiguë due à la pénurie alimentaire et à la hausse des prix.
Les pays de l’UE ne sont pas exposés à un risque de pénurie alimentaire.
L’UE est l’un des premiers producteurs de produits agroalimentaires (elle en était le premier vendeur dans le monde en 2021) et, bien que la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine ainsi que le changement climatique aient une incidence sur la production, le système alimentaire de l’UE demeure solide et fiable.
Néanmoins, l’inflation et la hausse des prix alimentaires frappent les citoyens des pays de l’UE. Le caractère abordable des denrées alimentaires constitue l’une des priorités absolues des dirigeants de l’UE, en particulier en ce qui concerne les groupes vulnérables et à faibles revenus, qui sont les plus touchés.
D’après Eurostat, les prix alimentaires de l’UE ont dépassé de près de 9 % en juillet 2022 leur niveau de juillet 2021.
Soixante ans après son lancement, la politique agricole commune de l’UE soutient aujourd’hui un marché unique ouvert pour les produits agroalimentaires de l’UE, en garantissant des prix abordables, en appliquant certaines des normes les plus strictes au monde en matière de sécurité et d’environnement et en préservant le dynamisme des communautés rurales. Afin de célébrer cet anniversaire, nous avons recueilli les témoignages de certains agriculteurs et bénéficiaires européens.
Une erreur à signaler sur cette page?
Nous voulons connaitre votre avis sur notre site web.
Cela nous aidera à améliorer votre expérience.
Merci de prendre quelques minutes pour répondre à l’enquête à la fin de votre visite.
À propos du secrétariat
Politiques internes
Contacts
S'abonner par courriel
S'inscrire pour recevoir nos alertes par courriel et SMS
À propos de ce site
Ce site est le site web officiel du Conseil de l’UE et du Conseil européen. Il est géré par le secrétariat général du Conseil, qui regroupe le personnel chargé d’assister le Conseil de l’UE et le Conseil européen.
Suivez-nous

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE