Royaume-Uni : le prix de l'électricité explose, des millions de … – La Tribune.fr

Partager :
Quand on se compare, on se console. A cause de la flambée des prix du gaz, le régulateur britannique Ofgem a annoncé ce vendredi un relèvement de 80% du plafond tarifaire à partir d’octobre, à 3.549 livres (4.210 euros) par an pour un ménage moyen à contre 1.971 livres (2.335 euros) actuellement. Selon les prévisions les plus pessimistes, le seuil pourrait même monter jusqu’à 6.000 livres (7.100 euros) début 2023.
« La hausse reflète la progression continue des cours mondiaux de gros du gaz, qui a démarré avec les déconfinements après la pandémie de Covid, et ont été poussés à des niveaux record quand la Russie a lentement interrompu ses approvisionnements de gaz à l’Europe », argumente l’Ofgem qui estime même « les prix pourraient empirer considérablement tout au long de 2023 ».
En Grande-Bretagne, patronat, fournisseurs et associations appellent donc à une action gouvernementale de toute urgence pour éviter un choc « dramatique » pour les ménages modestes, déjà confrontés à une inflation à plus de 10%, la plus forte des pays du G7, et qui entraîne de nombreuses grèves.
Le centre de réflexion spécialisé dans la lutte contre la pauvreté, Resolution Foundation, appelle même à des mesures « radicales » pour éviter « une catastrophe cet hiver » risquant de nuire à la fois au portefeuille et à la santé des familles. « Nous sommes partis pour voir des milliers avec des interruptions subites d’électricité ».
D’après l’université de York, 58% des ménages britanniques sont menacés de pauvreté énergétique dès l’an prochain. Philippe Commaret, directeur commercial d’EDF pour le Royaume-Uni, éclaire : « Je dirais qu’environ un tiers de nos clients sont en situation de précarité énergétique et 20% de plus pourraient le devenir ». Il ajoute que certains ménages prennent des mesures désespérées et dangereuses pour eux, comme de renoncer à se chauffer ou de débrancher leur réfrigérateur. Certains font déjà des stocks de nourriture pour l’hiver.
Boris Johnson, sur le départ, a décidé de laisser ce dossier au prochain chef de gouvernement dont le nom sera dévoilé le 5 septembre. La favorite Liz Truss, a pour l’instant privilégié les baisses d’impôts plus que les aides directes qu’elle qualifie de « pansements ».
Rishi Sunak, le rival de Mme Truss et lui-même ancien ministre de l’Economie, qualifie les baisses d’impôts avancées par Liz Truss de « contes de fées » vu l’inflation et l’économie au bord de la récession. Le chef de l’opposition travailliste Keir Starmer appelle, quant à lui, à un gel des factures d’électricité, sur le modèle de ce qui se passe en France.
La Grande-Bretagne n’est évidemment pas le seul pays européen à se préparer au pire. Ainsi, la Suisse craint manquer d’électricité cet hiver si les réacteurs nucléaires français restent à l’arrêt et si Berlin réduit ses exportations d’électricité produite au gaz.
Le lancement début septembre d’une puissante centrale hydroélectrique de pompage-turbinage à Finhaut-Emosson près du Mont-Blanc dans les Alpes suisses, à 600 mètres sous la roche et à une altitude de 1.700 mètres, ne va pas radicalement changer la donne. Elle arrive « à un moment opportun » mais « ne peut soutenir le marché électrique que sur de courtes périodes puisqu’elle ne génère pas d’électricité lorsque l’eau est renvoyée vers le bassin du haut ».
Fin 2021, avant même la guerre en Ukraine, l’organisation suisse pour l’approvisionnement en électricité soulignait ainsi que le risque de pénurie d’électricité, en cas de crise, était déjà « élevé » dans le pays. S’il le faut, Berne pourrait introduire des mesures contraignantes comme des « quotas pour les grands consommateurs » d’électricité, ou des coupures de courant.
(Avec AFP)
Lire aussiÉlectricité : l’État préconise des prix avantageux à l’année contre une baisse de la consommation pendant les pics de demande

Partager :
Du lundi au vendredi, votre rendez-vous de la mi-journée avec
toute l’actualité économique
Dernière étape : confirmez votre inscription dans l’email que vous venez de recevoir.
Pensez à vérifier vos courriers indésirables.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
Découvrez l’ensemble des newsletters de La Tribune
La rédaction de La Tribune
Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
S’inscrire à la newsletter La Tribune 12h
Sujets les + lus
|
Sujets les + commentés
1
Poutine promet d'étendre les capacités militaires la Russie en 2023
2
Shanghai Automotive crée le plus grand groupe chinois automobile
3
WorldCom et Qwest dans la ligne de mire de la SEC
4
À quoi sert l’État actionnaire ?
5
GéoLean attend une nouvelle dynamique de son « Doing Center»
1
revue T Pour ou contre : faut-il faire contribuer les retraités à l'équilibre du système de pensions ? (Christian Saint-Etienne face à Henri Sterdyniak) (74)
2
Retraites : le report de l'âge de départ à 64 ans n’est « plus négociable », avertit Elisabeth Borne (65)
3
Climat : « On n'y arrivera pas » assure Macron si on n'accélère pas la réduction des émissions (37)
4
revue T Guerre Ukraine-Russie : les chars arrivent, les revenus pétroliers chutent (25)
5
Ukraine : les trois scénarios pour la suite du conflit (25)
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.
Avec
La Tribune.fr,
prenez les bonnes décisions

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE