Prime Macron : elle a déjà bénéficié à plus de 700 000 salariés,… – JDN

Prime Macron : elle a déjà bénéficié à plus de 700 000 salariés, et vous ? PRIME MACRON. Désormais rebaptisée prime du partage de la valeur, la prime Macron nouvelle version a déjà bénéficié à de très nombreux salariés. Voici les conditions pour en bénéficier.
[Mise à jour du jeudi 10 novembre 2022 à 09h55] Faites-vous partie des salariés qui ont déjà profité de la prime Macron "nouvelle version" ? La prime du partage de la valeur a été mise en place dans le cadre de la loi pouvoir d'achat à l'été dernier, afin de pérenniser le dispositif mis en œuvre au plus fort de la crise des gilets jaunes et prolongé durant la crise sanitaire du coronavirus. Invité de France 2 ce jeudi matin, le ministre de l'Economie a tiré un bilan positif de la nouvelle version de la prime Macron. Cette dernière a déjà été versée à plus de 700 000 salariés, pour un montant moyen dépassant les 710 euros. Pour rappel, la prime Macron permet le versement, sous conditions, d'une prime défiscalisée allant jusqu'à 6 000 euros. 
"Il faut tenir notre ligne fondamentale : le travail pour tous et le travail qui paye"@BrunoLeMaire souhaite pérenniser la "prime Macron" pour compléter les salaires. #Les4V #greve10novembre pic.twitter.com/a8f8v5tNYB
"Ce que je constate, c'est qu'elle marche, donc on a toujours intérêt à pérenniser ce qui marche, a-t-il souligné. Nous souhaitons pérenniser tout ce qui complète le revenu des salariés, tout ce qui permet, tout simplement de tenir notre ligne fondamentale : le travail pour tous et le travail qui paye."
Cette déclaration est loin d'être anodine. Elle intervient en plein débat sur la redistribution des dividendes, le gouvernement ayant évoqué la création d'un dividende salarié et la révision des mécanismes de participation et d'intéressement. Dans ce contexte, les partenaires sociaux se sont réunis mardi dernier pour fixer un calendrier de discussions. Syndicats et patronat devront soumettre leurs propositions avant la fin du mois de janvier.  
La prime exceptionnelle de pouvoir d'achat (prime PEPA), dite prime Macron, est pérennisée. Créée consécutivement à la crise des gilets jaunes, et maintenue dans le cadre de la crise sanitaire, cette prime Macron permet aux entreprises de verser une prime défiscalisée. Avec la loi pouvoir d'achat, elle est désormais rebaptisée "prime de partage de la valeur". Elle permet ainsi de bénéficier d'une prime allant jusqu'à 6 000 euros, si votre employeur a signé un accord d'intéressement – 3 000 euros maximum si ce n'est pas le cas -, qui n'est ni soumise à l'impôt sur le revenu, ni aux cotisations sociales, à condition que votre rémunération soit inférieure à trois Smic mensuels. 
La prime Macron est une prime exonérée de cotisations salariales et défiscalisée sous conditions. Pour être exonérée, la prime Macron doit être attribuée à des salariés dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond (voir ci-après), et, au titre de l'année 2021, ne pas dépasser 1 000 euros, ou 2 000 euros si accord d'intéressement ou de dispositifs de valorisation des métiers de deuxième ligne.
En 2019, l'exonération de la prime Macron avait été conditionnée à l'existence ou la mise en place d'un accord d'intéressement dans l'entreprise. Cependant, cette condition avait été levée pour les entreprises ayant versé la prime Macron dans la limite de 1 000 euros à leurs salariés suite à leur travail durant le confinement en 2020. Sur cette période, et pour les entreprises disposant d'un accord d'intéressement conclu avant le 31 août 2020, le montant de la prime pouvait aller jusqu'à 2 000 euros.
Au titre de l'année 2022, les plafonds sont portés à respectivement 3 000 euros pour le cas général et 6 000 euros en cas d'accord d'intéressement ou si l'entreprise compte de moins de 50 salariés. Pour 2023, les montants indiqués sont pour l'instant les mêmes. A compter de 2024, la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat ne sera plus entièrement défiscalisée, mais elle continuera d'être exonérée de cotisations sociales.
Le versement de la prime exceptionnelle doit intervenir avant une date limite. "Avec effet rétroactif à compter du 1er juillet 2022, et jusqu'au 31 décembre 2023, la nouvelle prime de partage de la valeur (PPV) remplace la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat dite prime Macron", indique le site service public. Chaque salarié peut recevoir une prime par année civile, tant qu'elle respecte les plafonds (voir ci-dessus).
En 2022, la prime Macron est reconduite. Le plafond annuel de la prime Macron passe de 2 000 euros à 6 000 euros net d'impôt pour les entreprises ayant signé un accord d'intéressement, ainsi que pour les entreprises de moins de 50 salariés. Pour les autres, le montant maximal de l'aide à verser évolue de 1 000 à 3 000 euros. L'exonération de fiscalité est valable lorsque la prime est versée entre le 1er juillet 2022 et le 31 décembre 2022 pour les salariés dont la rémunération est inférieure "à trois fois la valeur annuelle du salaire minimum de croissance". 
"Son montant peut différer selon les bénéficiaires en fonction de la rémunération, du niveau de classification, de l'ancienneté dans l'entreprise, de la durée de présence effective pendant l'année écoulée ou de la durée de travail prévue au contrat de travail", explique-t-on dans le texte de loi publié au Journal officiel. "Elle ne peut se substituer à aucun des éléments de rémunération (…) qui sont versés par l'employeur ou qui deviennent obligatoires en application de règles légales, contractuelles ou d'usage. Elle ne peut non plus se substituer à des augmentations de rémunération ni à des primes prévues par un accord salarial, par le contrat de travail ou par les usages en vigueur dans l'entreprise". 
Jusqu'au 31 décembre 2023, la prime Macron continue d'être "totalement exonérée de cotisations salariales et patronales, ainsi que d'impôt pour les salariés qui perçoivent jusqu'à moins de 3 Smic par mois", prévoit le texte. 

Sommaire Définition Montant Versement Conditions [Mise à jour du jeudi 10 novembre 2022 à 09h55]  Faites-vous partie des salariés qui ont déjà profité de la prime Macron "nouvelle version" ? La prime du partage de la valeur a…
Je gère mes abonnements push
Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.
Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.
Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.
Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire