Poussé par l'inflation, Carrefour prend le virage du discount – La Tribune.fr

Partager :
« Inflation oblige, ce plan n’aurait pas été le même dans un autre contexte. » C’est ainsi qu’Alexandre Bompard, le PDG de Carrefour a débuté la présentation de son plan stratégique. Un plan de vol pour les années à venir qui cherche à compresser au maximum les prix.
L’enseigne de la grande distribution entend tout miser sur les petits prix. Pour ce faire, Carrefour veut développer rapidement sa marque distributeur, MDD, moins chère que les produits classiques, car exempts de marketing, de publicité, etc.
Aujourd’hui, les produits de la marque Carrefour représentent 30 % des références dans les rayons. Mais, le groupe espère atteindre 40 % d’ici 4 ans. « C’est une rupture majeure. Ce qui signifie que près d’un produit sur deux sera un produit Carrefour », a précisé Alexandre Bompard, le PDG. Et pour faire de la place dans les rayons pour ses produits en propre, Carrefour va supprimer près de 20% de ses références actuelles, dans l’alimentaire. De quoi faire tiquer les fournisseurs habituels comme Danone ou encore Barilla.
Le groupe promet toutefois de ne pas baisser en qualité, au contraire. Il intégrera moins de sucres, de sels, d’additifs dans ses produits en propre. Il s’engage à enrichir sa gamme distributeur de produits labellisés, bio ou durables.
Mais, Carrefour entend aller encore plus loin pour attirer les clients modestes. Sa principale innovation dans les années à venir consiste à implanter dans l’hexagone des magasins discount, « cash & carry », sur le modèle de ceux que l’enseigne compte au Brésil et qui fonctionnent très bien : les « Atacadao ». De grands espaces sommaires, semblables à des entrepôts, avec très peu de références, présentées sur des palettes, ou des cartons, pour des ventes en gros conditionnement, – des paquets de riz de 25 kilos etc… – à tout petits tarifs.
Carrefour envisage l’installation de son premier « Abracadao » tricolore en Ile-de-France d’ici l’an prochain. Ce concept qui ressemble beaucoup à celui de Costco, marque américaine, déjà présente en France, mais accessible uniquement avec une carte d’abonnement, sera ouvert à tous chez Carrefour. Dans ces espaces, les prix seront 10 à 15% moins onéreux.
Dans sa course au prix bas, le groupe veut aussi s’appuyer sur ses hypermarchés. Il en compte près de 200 dans l’hexagone. Et alors que l’on disait le modèle en perte de vitesse ces dernières années, ces grandes surfaces reprennent de la vigueur avec la crise. Pour payer moins cher, les consommateurs cherchent les promotions et achètent en grande quantité. « L’hyper, c’est un rempart contre l’inflation », a ainsi plaidé Alexandre Bompard, lors de la présentation du plan stratégique.
Pour ce virage « discount », Carrefour prévoit d’augmenter ses investissements, à 2 milliards d’euros par an, contre 1,7 milliard actuellement. Le dirigeant n’a pas caché aussi son intention de simplifier son modèle. « Un choc de simplification » qui ne manquera pas d’intégrer des réductions d’effectifs, notamment dans les sièges.
Des coupes « auxquelles chaque pays contribuera », a encore signalé Alexandre Bompard, sans plus de précisions. Carrefour a longtemps été le premier employeur privé de France, avec plus de 110 000 employés. Mais ces dernières années, les syndicats dénoncent des suppressions de postes. Aujourd’hui, le groupe compte 85 000 employés dans l’hexagone. Présent dans plus d’une quarantaine de pays, le groupe comprend 350.000 salariés, qui pour la première fois, pourront devenir actionnaires de la marque. En effet, le groupe lancera l’an prochain un plan d’actionnariat salarié. Une façon d’associer les collaborateurs aux résultats de l’enseigne. En France, cette année, les employés ont bénéficié de plus de 8 % d’augmentation.
Enfin, pour jouer pleinement la carte de la transition écologique, Carrefour va exiger de ses 100 plus gros fournisseurs des efforts en matière de réduction des émissions de CO2, sans quoi, ils seront déréférencés. Le groupe veut aussi installer près de 4,5 millions de m2 de panneaux photovoltaïques sur ses parkings. L’enseigne table sur une baisse de la consommation d’énergie dans ses magasins de 20 % d’ici 2026.
Avec cet ensemble de mesures, le PDG espère rassurer les investisseurs, inquiets des effets de l’inflation sur les ventes de la grande distribution. Alexandre Bompard compte ainsi relever le niveau de l’action, plutôt bas, ces dernières semaines.
Partager :
Du lundi au vendredi, votre rendez-vous de la mi-journée avec
toute l’actualité économique
Dernière étape : confirmez votre inscription dans l’email que vous venez de recevoir.
Pensez à vérifier vos courriers indésirables.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
Découvrez l’ensemble des newsletters de La Tribune
La rédaction de La Tribune
Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
S’inscrire à la newsletter La Tribune 12h
Sujets les + lus
|
Sujets les + commentés
1
GéoLean attend une nouvelle dynamique de son « Doing Center»
2
Poutine promet d'étendre les capacités militaires la Russie en 2023
3
À quoi sert l’État actionnaire ?
4
Inflationniste rime avec simpliste
5
Shanghai Automotive crée le plus grand groupe chinois automobile
1
63 ans en 2027, 64 ans en 2032 : Ciotti fixe les conditions du soutien de LR à une réforme « juste » des retraites (39)
2
Âge de départ à la retraite : « J’ai le sentiment que ce sera 64 ans, c’est inacceptable » (Laurent Berger CFDT) (32)
3
revue T Réforme des retraites : l'astuce du gouvernement pour équilibrer les comptes du régime (31)
4
revue T Travailler plus pour payer moins cher sa baguette ! (28)
5
revue T Sommés par Macron d'aider les TPE, des fournisseurs d'énergie craignent pour leur survie (24)
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.
Avec
La Tribune.fr,
prenez les bonnes décisions

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE