Polémique après la diffusion d'une affiche de la Croix-Rouge avec … – Le Figaro

Rubriques et services du Figaro
Le Figaro
Rubriques et services du Figaro
Nos journaux et magazines
Les sites du Groupe Figaro
Afin de prévenir des risques liés à la canicule, la Croix-Rouge a diffusé des images sur les réseaux sociaux. Une femme voilée vêtue d’une longue robe est représentée, bouteille d’eau à la main.
Alors qu’une vague de chaleur suffocante s’abat sur la France, la Croix-Rouge française rappelle les quelques précautions à prendre. «Ensemble, adoptons les bons réflexes afin de se protéger et protéger nos proches pendant la canicule!», écrit l’association sur Twitter. La sensibilisation aurait pu être anodine, mais l’une des illustrations n’a pas fait pas l’unanimité. Une femme voilée vêtue d’une longue robe est représentée, bouteille d’eau à la main. Assurément une personne de «culture musulmane», selon les internautes. Certains accusent l’association de promouvoir le port du voile.
«Honte aux auteurs de ce visuel qui promeut avec décontraction le pire des communautarismes : l’asservissement de la femme à l’ordre patriarcal ! Croix-Rouge, vous qui aidez l’Humanité, n’encouragez pas ceux qui veulent la soumettre !», a réagi Gilles Platret, vice-président des Républicains et maire de Chalon-sur-Saône.
À VOIR AUSSI – Port du voile: «C’est complexe et j’en suis totalement consciente», assure Marine le Pen
À lire aussiAbayas, qamis… quand les tenues islamiques défient l’école de la République
Ce dessin n’était pas non plus du goût de la sénatrice LR Valérie Boyer : «Au-delà des “bons réflexes” que nous devons rappeler, est-ce que la Croix-Rouge est obligée de participer à cette forme de “promotion” du voile ?» Le député européen Gilbert Collard ajoute : «Dans sa pédagogie sur la canicule, la Croix-Rouge met en scène le voile islamique : ça jette une ombre sur la liberté des femmes !»
À lire aussi«Non Emmanuel Macron, le voilement des femmes n’est pas neutre»
L’essayiste et militant laïque, Naëm Bestandji, pointe le sexisme du voile véhiculé selon lui par l’association. «La Croix-Rouge instrumentalise le sujet de la canicule pour participer à la promotion de l’islamisme, à travers la banalisation du sexisme du voilement des femmes. C’est typiquement le genre d’affiche qu’auraient pu produire les Frères musulmans», dénonce-t-il sur Twitter.
L’avocat Thibault de Montbrial déclare également: «Le plan com’ de la Croix-Rouge est validé par les Frères Musulmans Un mélange désolant de naïveté et de manque de culture sur des méthodes de propagande pourtant théorisées depuis près d’un siècle…» Enfin, le docteur en droit, François Couilbault, se dit pessimiste : «La croix rouge a sombré en abandonnant la laïcité et en faisant la promotion du voile».
À lire aussiFatiha Boudjahlat: «Le voile, même choisi librement, reste un outil de ségrégation»
Au Figaro, la Croix-Rouge a exprimé son incompréhension face à cette avalanche de critiques. Elle déplore «la violence des commentaires et des appels à la haine qu’il a pu déclencher». L’association fondée en 1864, dont les principes fondateurs sont la neutralité et l’impartialité, assure ne pas faire «de prosélytisme, ni de politique».
Cette illustration controversée est «destinée à tous les pays et représentant la diversité des populations et l’inconditionnalité d’accompagnement de toutes et tous et en particulier des plus vulnérables», précise l’association.
À VOIR AUSSI – «Marianne n’est pas une femme voilée !»: pour Valérie Pécresse, le voile n’est pas «un vêtement comme les autres»
m claire b.
le
De plus en plus honteux..La Croix rouge qui s’y met…Marine récoltera de plus en plus de voix…Ne serions nous plus en France?
PierreO
le
Fin de ma contribution à la CR… je vais aller voir du côté de l’Abbé Pierre !
marcelin002001
le
Pas grave, la CR n’aura pas ma contribution
INFOGRAPHIES – Dévoilés par l’Insee, les nouveaux chiffres sur la population française vont peser dans le débat sur la réforme des retraites.
Le prédicateur du nord de la France, fiché S, avait fui en Belgique francophone, rendant impossible son expulsion de France, pourtant voulue par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.
RENCONTRE – Sœur André est décédée à l’âge de 118 ans. Le Figaro Magazine l’avait rencontrée il y a quelques mois. L’occasion de distiller quelques belles leçons de vie.
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.
Polémique après la diffusion d’une affiche de la Croix-Rouge avec une femme voilée
Partager via :
188 commentaires
188
Le Figaro
Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE