Photos : vous n'allez certainement pas reconnaître Édouard Philippe … – Public

Culture : Découvrez notre sélection de livres,…
Clémentine Autain : sa grosse boulette depuis…
Culture : les livres, films, albums, et sorties…
Un célèbre animateur télé veut voir Meghan…
Cyril Hanouna fou de rage : ces 4 milliards…
Gérald de Palmas : cette ancienne Miss France…
Soldes : ce fer à boucler qui fait le buzz…
Cheveux bouclés : Léa (Star Academy) dévoile…
Ce mascara effet faux-cils cartonne sur la…
Dupe Skims : on a trouvé la copie parfaite…
Soldes : 15 paires de chaussures Steve Madden…
Fashionland : Le look de Nadia Ferreira
"Je ne voulais pas tourner avec elle", Ramzy…
"Le covid, juste une grippe", "Je n’y crois…
"J'avais l'impression d'avoir des seins",…
Le Dossier : Des travaux sans l'accord du…
Recette : Chow mein nouilles sautées aux…
Astro : Quelles surprises vous attendent…
« Blue Monday » : Ce jour est-il vraiment…
Docteur love : Céder à une aventure extraconjugale…oui…
Santé : Les préservatifs gratuits pour les…
Restons connectés
Mon compte
Le magazine
Samedi dernier, les soutiens du président Emmanuel Macron ont assisté à la transformation du mouvement La République en Marche en parti, avec le lancement de Renaissance, au Carrousel du Louvre.
Et tandis que Stéphane Séjourné a été désigné comme secrétaire général, 3 hommes clés se sont déjà lancés dans une compétition pour 2027.
Comme l’explique la journaliste de Quotidien, Sophie Dupont, présente sur place, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin, et Édouard Philippe préparent tous les trois l’après-Macron.
Et si elle a remarqué une petite hostilité entre le premier et le dernier, pendant les retrouvailles, l’envoyée spéciale de Yann Barthès a creusé avec eux, en interview particulière.
Naturellement, en raison du calendrier, aucun des deux n’a voulu dévoiler ses intentions pour la prochaine présidentielle officiellement.
Et Sophie Dupont d’assurer pourtant qu’ils y "pensaient en se rasant" citant les mots de Nicolas Sarkozy, à l’époque où il était encore ministre avant de se déclarer candidat au poste suprême.
Si Bruno Le Maire a répondu cordialement et tout sourire aux questions de la journaliste, en lui avouant qu’il n’y répondait pas volontairement ("c’est fait exprès"), Édouard Philippe, lui s’est montré plus sec.
A la question : "ce parti va servir de rampe de lancement pour le futur candidat à la présidentielle pour 2027, est-ce que vous pouvez nous garantir ce soir que vous ne serez pas celui là ?" il a lancé : "Écoutez je ne suis pas là pour… je viens en ami, j’écoute, ne me posez pas des questions sur… ne vous inquiétez pas. Bon sinon ça va vous ?"
Et lorsque la journaliste a insisté "si à un moment vous avez envie d’annoncer votre candidature, vous nous faites quand même signe dans les 5 prochaines années ?", il s’est agacé "ça se ratera pas… Bon alors euh salut hein !"
L’occasion de regarder de plus près les changements de notre ancien Premier Ministre, atteint de vitiligo (une maladie de peau responsable chez lui d’un blanchissement partiel de la barbe) qui a désormais une barbe entièrement blanche, et des sourcils assortis.
L’occasion de regarder de plus près les changements de notre ancien Premier Ministre, atteint de vitiligo (une maladie de peau responsable chez lui d’un blanchissement partiel de la barbe) qui a désormais une barbe entièrement blanche, et des sourcils assortis.
L’occasion de regarder de plus près les changements de notre ancien Premier Ministre, atteint de vitiligo (une maladie de peau responsable chez lui d’un blanchissement partiel de la barbe) qui a désormais une barbe entièrement blanche, et des sourcils assortis.
Samedi dernier, les soutiens du président Emmanuel Macron ont assisté à la transformation du mouvement La République en Marche en parti, avec le lancement de Renaissance, au Carrousel du Louvre. Et tandis que Stéphane Séjourné a été désigné comme secrétaire général, 3 hommes clés se sont déjà lancés dans une compétition pour 2027.

Questionné sur 2027, Édouard Philippe se raidit
Comme l’explique la journaliste de Quotidien, Sophie Dupont, présente sur place, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin, et Édouard Philippe préparent tous les trois l’après-Macron. Et si elle a remarqué une petite hostilité entre le premier et le dernier, pendant les retrouvailles, l’envoyée spéciale de Yann Barthès a creusé avec eux, en interview particulière.
Naturellement, en raison du calendrier, aucun des deux n’a voulu dévoiler ses intentions pour la prochaine présidentielle officiellement. Et Sophie Dupont d’assurer pourtant qu’ils y “pensaient en se rasant” citant les mots de Nicolas Sarkozy, à l’époque où il était encore ministre avant de se déclarer candidat au poste suprême.
>> A voir aussi : “J’ai perdu 7 kilos en une semaine” : Édouard Philippe raconte sa “peur panique” dans un documentaire !
Si Bruno Le Maire a répondu cordialement et tout sourire aux questions de la journaliste, en lui avouant qu’il n’y répondait pas volontairement (“c’est fait exprès“), Édouard Philippe, lui s’est montré plus sec. A la question : “ce parti va servir de rampe de lancement pour le futur candidat à la présidentielle pour 2027, est-ce que vous pouvez nous garantir ce soir que vous ne serez pas celui là ?” il a lancé : “Écoutez je ne suis pas là pour… je viens en ami, j’écoute, ne me posez pas des questions sur… ne vous inquiétez pas. Bon sinon ça va vous ?”
Métamorphosé
Et lorsque la journaliste a insisté “si à un moment vous avez envie d’annoncer votre candidature, vous nous faites quand même signe dans les 5 prochaines années ?”, il s’est agacé “ça se ratera pas… Bon alors euh salut hein !” L’occasion de regarder de plus près les changements de notre ancien Premier Ministre, atteint de vitiligo (une maladie de peau responsable chez lui d’un blanchissement partiel de la barbe) qui a désormais une barbe entièrement blanche, et des sourcils assortis.
F.A
à lire aussi
"TPMP" : Géraldine Maillet rejoue la scène de Loana et Jean-Édouard dans…
Après avoir accusé William de l’avoir violenté physiquement, Harry dévoile que Kate Middleton et Meghan Markle ont elles…
Vous n’allez pas en revenir… le fils de Dominique De Villepin est un pur beau gosse !
Comme Jada Pinkett Smith, Édouard Philippe révèle souffrir d’Alopécie
Vous n’allez pas en revenir… le prince Louis s’est transformé, les photos de son anniversaire laissent sans voix !
Canonissime ! Vous n’allez pas vous remettre de la photo d’Alya, la fille de l’animatrice Karine Le Marchand !
Patrick Sébastien : son fils dont il n'a "pas voulu reconnaître le corps" tragiquement mort à 19 ans
"Elle souffre physiquement et psychologiquement" : Ingrid Chauvin à coeur…
"J'ai perdu 7 kilos en une semaine" : Édouard Philippe raconte sa "peur…
Philippe Poutou : Qui est Béatrice, la discrète épouse du candidat à la…
Restons connectés
Le magazine
Les applis
Tous les scoops
Public sur votre
mobile !
** Votre e-mail est destiné à CMI France (sauf opposition de votre part) pour les finalités suivantes (i ) inscription aux Newsletters Public.fr (ii) proposition de messages et contenus adaptés à votre profil, et selon les consentements que vous allez nous donner (iii) réception des bons plans et offres commerciales des partenaires de Public.fr. En application de la règlementation applicable vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et d’opposition et la possibilité de définir des directives relatives au sort de vos données après votre décès. Pour exercer vos droits, contacter CMI France à l’adresse dpopublic@cmimedia.fr en justifiant de votre identité. Pour toute information complémentaire, consulter notre Charte Données Personnelles et Cookies.

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE