Montespan: Les vœux de la Communauté de Commune Cagire … – petiterepublique.com

Accueil » Toute l’actualité » Montespan: Les vœux de la Communauté de Commune Cagire Garonne Salat
Les vœux de la Communauté de Commune Cagire Garonne Salat à Montespan le 9 janvier 2023
Avec le rituel attentionné de la présentation des noms des destinataires, les représentants de l’Etat, le Département et les Maires des communes, le Président de la Com Com François Arcangeli a poursuivi en remerciant chaleureusement Marie-Christine IIorens Maire de la Commune de Montespan pour son accueil, après avoir excusé les absences de Carole Delga, Pierre Médevielle et Joël Aviragnet.
Le propos du Président était chargé d’une résonance particulière après ces deux années de Covid, et la primauté de ces vœux pour ce nouveau mandat. Ce fut l’occasion des remerciements également des vices présidents, des conseillers communautaires et des maires pour leur engagement et l’assiduité dans leurs travaux, ainsi que les membres du Conseil de Développement pour leurs contributions. Il a demandé d’applaudir les agents de la Communauté pour la qualité de leur travail, qui malgré le contexte covidien ont continué leur tâche dans des conditions difficiles.
Le bilan de la Com Com CGS évoqué après ces six premières années : un travail considérable de structuration avec la fusion des services, la maitrise budgétaire, l’harmonisation de la fiscalité, la prise de nouvelles compétences, le pacte de solidarité avec une donation à chaque commune en fonctionnement, les fonds de Concours, en investissement.
Extrais du discours du Président
Le SIVOM : « sortie du SIVOM au 1er janvier et donc désormais l’exercice plein et entier des compétences voirie et ordures ménagères sur l’ensemble des 55 communes de la Communauté ».
Le Service d’Aide A la personne à Domicile SAAD SSIAD : « Il nous faut désormais réfléchir aux questions liées au SAAD et au SSIAD qui ne sont exercées par nos soins que sur une partie de nos communes. Là aussi, nous devrons évoluer pour avoir le même service rendu auprès de tous les habitants de notre territoire ». La SAAD sera dotée de véhicules de service avec 39 nouvelles voitures électriques ».
 
Le Tri et la  Collecte, deux nouveautés en ce début d’année : « l’évolution des consignes de tri, laquelle est très importante pour à la fois maîtriser nos coûts de traitement mais aussi pour des questions de recyclage et d’économie de ressources »
A compter du 6 février la collecte en bacs de regroupement sera généralisé. « On ne pouvait plus continuer de demander à nos agents de ramasser des sacs posés au sol, ce qui est accidentogène. Il est impossible de généraliser le ramassage en porte à porte, qui est lent, polluant, et surtout très cher et qui aurait donc conduit à une explosion de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères, la TEOM, considérant le retour positif des communes pratiquant déjà ce procédé ».
 
TEOM : « Dans un contexte où 80% des collectivités en France ont augmenté la TEOM l’an passé, nous avons baissée la nôtre en 2020 et à nouveau baissée en 2022, et nous espérons par cette réorganisation la maîtriser ces prochaines années malgré une TGAP en forte augmentation ». « Je souhaite que l’on puisse remplacer dans un certain nombre de lieux les bacs de regroupement aériens par des bacs enterrés, de manière à réduire l’impact visuel et les nuisances, et donc faciliter leur acceptation ».
 
LA SANTE : « Concernant la santé, nous avons créé à Aspet au 1er octobre 2021 un des premiers Centre de Santé d’Occitanie, avec l’embauche de 5 médecins salariés. Malgré les difficultés, c’est une grande réussite. Nous avons évité ainsi un désert médical sur l’aspétois. Cela ne règle évidemment pas tout, et notamment pas la carence d’autres professionnels de santé libéraux, comme les dentistes ». Le Centre de Santé d’Aspet est désormais géré par le GIP Ma Santé Ma Région, auquel la Com Com a adhéré. Cette orientation relève du choix politique de la Présidente de Région Carole Delga et sa majorité sur ces questions de santé. « Nous lancerons prochainement l’appel d’offres pour les travaux d’agrandissement de cette structure, afin d’améliorer les conditions de travail des professionnels de santé, donc l’attractivité du site, et d’améliorer les conditions d’accueil de la patientèle ».
Saint-Martory : la Maison de Santé va également devenir un Centre de Santé au 1er février, avec l’embauche de nouveaux médecins salariés.
Salies-du-Salat : les travaux d’amélioration de l’accueil ont été réalisés l’an passé et l’ensemble des bureaux est désormais occupé.
 
La Convention Territoriale Globale, CTG : « Concernant l’enfance jeunesse, nous travaillons avec la CAF à un projet social territorial avec la Convention Territoriale Globale. Je vous invite à participer à l’enquête en ligne que nous avons lancée et qui vise à mieux comprendre les besoins et les attentes de la population en matière de petite enfance, enfance, jeunesse, parentalité et handicap ».
 
LA CRÉCHE : « Nous lancerons dans les prochains mois l’appel d’offres pour les travaux de la maison Saint-Jean-Baptiste à Aspet qui accueillera le centre de loisirs et le multi-accueil ».
 
LE GYMNASE : « Nous avons lancé les études de maîtrise d’œuvre pour la  réhabilitation tant attendue du gymnase de Salies, actuellement propriété de la commune, avec un début de travaux programmé d’ici la fin de l’année ».
 
SPORT : « Et pour ce qui est du sport, je souhaite que la Communauté de communes amplifie son action en faveur du sport et son soutien aux clubs, notamment ceux qui sont engagés dans l’élite régionale comme le basket et le football de Salies ou le rugby de Mazères Cassage ».
 
PUMPTRACK : « A l’interface entre le sport et le tourisme, nous avons ouvert cette année le pumptrack d’Arbas, qui connaît un succès considérable.
Ce projet s’inscrit dans la politique touristique de « Destination vélo » et du développement de la randonnée, en partenariat avec l’Office de Tourisme et les acteurs touristiques et sportifs du territoire que je salue ».
 
TOUILLE : « Nous poursuivons les études 4 saisons sur le lac de Touille, afin de pouvoir ouvrir une zone de baignade. Ces études sont longues car elles doivent s’inscrire sur plusieurs années ».
 
LES THERMES : « Nous espérons que le projet de reprise et d’investissement des thermes de Salies verra enfin le jour cette année. Ce projet a vocation à rayonner bien au delà de la seule commune de Salies.
Nous souhaitons que les contrats Bourg Centre portés par la Région et Petites Villes de Demain avec l’État soient fédérateurs de dynamiques locales et de synergies entre les communes, dans une cohérence globale du territoire ».
 
LA CULTURE : « Concernant la culture, 2021 aura été marquée par la signature de la Charte des Droits Culturels le 8 octobre dernier, et pour ce qui concerne plus spécifiquement la Communauté de communes nous poursuivons notre soutien aux associations, avec les Pronomades bien sûr mais aussi avec tous les acteurs culturels du territoire.
Nous sommes également engagés avec la DRAC par une convention d’éducation artistique et culturelle ».
 
Le Transport à la Demande, TAD ou répondre aux enjeux de la transition écologique : « Concernant le Transport à la Demande, le TAD, nous avons déployé au 1er janvier de nouveaux services pour permettre de se rendre à Mane à l’Hôtel communautaire, à France Services, que nous avons ouvert cet été, mais aussi dans nos maisons de santé, les maisons départementales de proximité et comme c’était déjà le cas sur les marchés ».
Également deux nouveautés : la possibilité de se rendre pendant les vacances d’été à la piscine à Aspet et au Pumptrack à Arbas.
 
Le Plan Climat-Air-Energie-Territorial, PCAET : « Nous travaillons à l’écriture de notre projet de territoire et d’une manière générale, nous nous inscrivons dans le Plan Climat que nous avons adopté en 2019, ce qui nous oblige notamment à promouvoir le développement des énergies renouvelables. Pour ce qui est du photovoltaïque, l’objectif d’augmentation de notre production (de 164 GWh) ne sera pas atteint sans le déploiement de photovoltaïque au sol, comme le projet de Roquefort le prévoit. Nous devrons donc réfléchir avec le SCOT aux conditions d’implantation de ces installations ».
 
DEVELOPEMENT ÉCONOMIQUE : « Pour ce qui concerne le développement économique, nous avons terminé les travaux de la 1ère phase de la ZA de Géléa à Montsaunès – Saint-Martory. Les premiers bâtiments sont sortis de terre et l’ensemble des lots est désormais réservé. Si tout se réalise comme nous l’espérons, nous serons donc amenés à engager notre réflexion sur la phase 2.
Pour ce qui concerne le Cap d’Arbon, les choses se précisent pour faire de cette zone d’activité un pôle autour du bois, avec l’installation dans un premier temps nous l’espérons de deux entreprises ».
 
LA FIBRE : « Le développement économique passe aussi par le déploiement de la fibre, à ce jour réalisée sur la quasi-totalité du territoire. En tous cas, les engagements et le calendrier ont donc été tenus ! ».
 
LA CUISINE COLLECTIVE : « Pour terminer je voudrais dire un mot sur l’étude que nous avons lancée autour de la cuisine collective, avec pour objectif à la fois de servir des repas de qualité aux enfants de nos écoles et de nous approvisionner localement. J’espère que nous pourrons conclure positivement cette étude prochainement et engager ce projet car la pérennité de notre principal fournisseur aujourd’hui me semble assez incertaine ».
 
LA GOUVERNANCE          : « Enfin, même si cette réflexion dépasse largement le périmètre de notre Communauté de commune, je souhaite que nous engagions dès les prochains mois une réflexion pour créer en Comminges une gouvernance unique qui regrouperait le PETR, le SCOT, la Gémapi et bien sur le PNR dont la création se précise pour 2024.
Nous devons à nos administrés une simplification de l’organisation administrative, une optimisation des financements publics et une grande efficacité dans nos actions et réalisations. Bien évidemment, nous ne pourrions pas réaliser toutes les actions et tous les investissements que j’ai cités sans le soutien technique et financier de nos partenaires traditionnels. Monsieur le Sous-Préfet, Monsieur le Vice-Président, La Région évidemment aussi, nous vous en remercions une nouvelle fois ».
 
Avec les vœux du Président François Arcangeli : « J’ai l’habitude de terminer mes vœux par une citation : alors cette année, ce ne sera ni Spinoza, ni Sénèque mais Guillaume d’Orange avec une maxime qui me semble toute indiquée pour les élus que nous sommes ».
 
« Nul besoin d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer »
 
« Très bonne année à tous ! »
 
 
 
Mots-clés :
Articles en relation :
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.








© 2021 Petite République Association loi 1901 – Réalisation  Bel et Bien Vu

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE