Mondial de l'Auto 2022 : L'hallali du thermique ? – Fleet management > Familles d'achats – Decision-achats.fr – Decision-achats

Créer votre compte gratuitement et accéder à tous les contenus de Décision Achats !
En version numérique
Ne rien manquer de vos actualités préférées
En version numérique
Ne rien manquer de vos actualités préférées
En version numérique
Ne rien manquer de vos actualités préférées
En version numérique
Ne rien manquer de vos actualités préférées
En version numérique
Ne rien manquer de vos actualités préférées
Vous avez déjà un compte
Vous n’avez pas encore de compte
Prenez 1 minute pour vous inscrire et boostez votre activité en rejoignant la communauté Decision-achats.fr !
Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles
 
Partagez cet article par email
 
Votre message a bien été envoyé!
Pub
Familles d’achatsFleet management

Le rouleau compresseur électrique
La marque chinoise BYD (Build your Dreams) présentait trois modèles électriques qui visent le premium : la Han, une berline statutaire, le Tang, un SUV 7 places (tous deux avec une motorisation 380 kW et une batterie de 85,4 kWh conférant plus de 500 km d’autonomie), ainsi qu’une future compacte, l’Atto 3. Déjà présente sur nos route avec le SUV compact « 3 », Seres accueillait sur son stand, le modèle « 5 », plus grand (4,70 m de longueur et 500 km d’autonomie), toujours avec le même rapport qualité/prix. Quant à Ora, elle jouait la carte du design original avec un SUV urbain Funky Cat (disponible en 47,8 kWh ou 63,1 kWh) qui sera bientôt rejoint par un coupé. Pour sa part, Vinfast arrivait du Vietnam avec une gamme de SUV dont les fers de lance sont les VF8 (compact) et VF9 (7 places). Tous deux affichant 300 kW pour une autonomie voisine de 500 km.
La plupart des nouveautés en provenance d’Asie seront commercialisées au dernier trimestre ou début 2023 à des tarifs concurrentiels mais pas low cost. L’heure est désormais à la montée en gamme avec Tesla en ligne de mire. Chez Vinfast la garantie rassure : 10 ans ou 200 000 km. Cependant, une brique manque encore pour convaincre les gestionnaires de flottes : un réseau capable de gérer l’après-vente. Ainsi, la marque vietnamienne annonce des ouvertures à Paris, Marseille, Rennes, Montpellier et Metz, le recrutement de 200 techniciens, et une application pour réserver des interventions mobiles. En revanche, le réseau « physique » reste une force des constructeurs traditionnels venus eux aussi avec des nouveautés. Comme chez Jeep qui dévoilait son premier modèle électrique, l’Avenger (115 kW avec une batterie de 54 kWh qui assure 400 km d’autonomie). Chez DS, les regards étaient tournés vers la chic DS3 e-Tense qui embarque la même motorisation. Sur le stand Peugeot, la e-208 était transfigurée par une nouvelle motorisation (115 kW pour 400 km d’autonomie désormais). Quant à Renault, son combispace Kangoo e-Tech (90 kW et 45 kWh) promet de transporter des familles sur 285 km sans émissions.
Lire aussi : Véhicules verts : zoom sur 8 nouveautés constructeurs
Pour remplacer le Kadjar, Renault présentait l’Austral, disponible en en mild hybrid (140 à 160 ch) ou full hybrid (160 à 200 ch). Avec en prime quatre roues directrice, une connectivité Google et un nouvel écran OpenR parmi les plus grands (24’3 pouces). L’hybride arrive également sous le capot du Dacia Jogger dans une version Eco-smart de 140 ch, toujours avec 7 places à bord. Pour sa part, la marque chinoise Wey a misé sur l’hybride rechargeable pour son premier SUV, le Coffee 01 qui revendique plus de 800 km d’autonomie. Même type de motorisation chez Peugeot pour l’originale 408 Fastback (en 180 ou 225 ch).
La marque française Hopium présentait Machina Vision, une berline haut de gamme à hydrogène, forte de 500 ch. L’autonomie est hors norme (1 000 km) tout comme le tarif (120 000 €). La date de livraison de 2025 vient d’être crédibilisée par 10 000 commandes de la part du Crédit agricole pour sa filiale de financement, AgilautoAgi. En revanche, l’hydrogène est déjà une réalité sur le marché des utilitaires. Hyvia exposait son Master Van H2-Tech (12 m³ et 400 km d’autonomie) et Peugeot, faisait essayer son e-Expert Hydrogen (6,1 m² et 400 km). Son autonomie laisse sur place les versions électriques, tout comme son tarif (116 000 € HT). Logique pour une technologie qui espère encore des stations et des volumes pour se démocratiser.
Pub
Nous suivre
Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Abonnez-vous
Recevez le magazine directement chez vous,
et en version numérique
8.75 € / mois
Nos événements
Deux journées de conférences & networking
Le RDV network des décideurs achats revient !
Un événement Décision Achats
Pub
NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande
Les flottes, inéluctablement plus chères en 2023 ?
L'hydrogène nouveau challenger de l'électrique
Externaliser sa flotte auto : les clés de la réussite
Les applis boostent la gestion de la mobilité
Baromètre 2022 : les flottes en quête de flexibilité
Flotte auto et pôle mobilité : les moteurs des entreprises pour construire le monde de demain
En version papier
Recevez le magazine directement
chez vous

8.75 € / mois
En version numérique

Ne rien manquer de vos actualités préférées

Suivez-nous:
À propos
Decision-achats.fr et le magazine Décision Achats sont les médias leader en France de l’information B2B et de la communauté professionnelle des acheteurs. Deux outils indispensables pour les pros des achats pour les prestataires de la filière achat.
À propos
Sites du groupe
Services
Fils RSS
Contactez-nous
Abonnement

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire