Les Miscellanées 2023 de Zonebourse – Zonebourse.com

1) Le bilan
On commence par un coup d’œil dans le rétroviseur avec le contenu de notre rétrospective 2022. Il y a eu quelques bonnes intuitions :
2) “Quelle sera la couleur des marchés boursiers en 2023 ? »
On démarre avec la question ultime. Puisque tout le monde parle d’intelligence artificielle, nous avons demandé à l’AI « Dalle2 » quelle sera la couleur des marchés boursiers en 2023 avec un design Pop Art. Voilà ce que ça donne (si quelqu’un comprend ce que ça signifie, merci d’écrire à Zonebourse) :
Maintenant, vous savez…
3) La bulle spéculative sur le lithium va éclater en 2023
Ces dernières années, nous avons pu observer l’avènement puis l’éclatement de plusieurs bulles spéculatives. Les investisseurs s’accrochent avec espoir à des promesses d’expansions rapides d’une niche de marché mais les faits sont bien souvent . Nous avons pu voir avec tristesse une large frange d’investisseurs néophytes se faire plumer, notamment ces trois dernières années avec l’afflut de liquidités sur les marchés : SPAC, techs non rentables, NTF, crypto-scams, immobilier chinois, etc. Ce ne sont pas les occasions qui ont manqué pour les débutants : la tentation était forte et beaucoup se sont fait avoir.
Cependant, une bulle spéculative résiste plus longtemps que les autres : celle des “terres rares” (qui ne le sont pas vraiment en réalité), notamment toute la spéculation autour du lithium, ce métal alcalin utilisé pour produire des batteries rechargeables. Il est aujourd’hui perçu à juste titre comme la pierre angulaire de la transition énergétique afin de basculer des véhicules thermiques vers les véhicules électriques. Cependant, le lithium est en abondance dans l’écorce terrestre. Les pays producteurs tardent à ajuster leurs capacités face à une demande qui explose, ce qui entraîne une fausse rareté et un prix qui explose.
Nous avons pu observer une envolée des prix de la tonne du lithium en 2022 :
Comme les terres rares, ce qui est coûteux et compliqué, ce n’est pas l’extraction du lithium mais son raffinage et sa transformation à des fins d’applications industrielles. Les capacités risquent de s’ajuster dès 2023 sous la pression des gouvernements et de la demande croissante. Le prix s’ajustera alors en conséquence et les entreprises du secteur qui affichent à ce jour des valorisations délirantes redescendront sûrement de leurs petits nuages.
Ce n’est pas parce qu’un secteur est d’avenir qu’il représente en tout temps un bon investissement. Repensez à toutes les sociétés dotcom de la fin des années 1990 si vous n’êtes pas convaincu. Internet était déjà l’avenir en 2000 mais ça n’a pas empêché le Nasdaq Composite (l’indice des valeurs technologiques américaines) de perdre plus de 78% depuis ses plus hauts de mars 2000 jusqu’à toucher un fond en octobre 2002.
Au cours des derniers mois, je me suis penché sur le sujet, et j’ai notamment écrit deux article sur les sujets :
Ces papiers avaient pour but d’éclaircir le sujet et de prévenir les investisseurs de potentielles aberrations de marchés. Plusieurs sociétés (comme mentionné dans les articles) exploitent cet engouement récent des investisseurs pour effectuer de grosses augmentations de capital alors que le prix de leur action est très élevé. Le secteur présente cependant un profil hyper-spéculatif.
Tous les signaux sont au rouge : valorisations absurdes, cours de bourse parabolique, augmentation de capital en séries, narratif « facile », clientèle retail emballée et investie, hedge fund au capital, insiders vendeurs à ces cours, etc. Les signes ne trompent pas.
Il faut se méfier des raccourcis faciles du genre : “l’avènement des véhicules électriques va entraîner une forte demande en lithium et en métaux stratégiques, ce qui va faire exploser les prix face à une offre qui se raréfie ».
Toutes les situations aberrantes en bourse se finissent toujours de la même manière : un retour à la moyenne. Pour 2023, je vous invite à garder à l’esprit cette phrase de John Templeton : “les quatre mots les plus chers sont et seront toujours : cette fois c’est différent”.
TD
4) Elon Musk va intégrer le dogecoin sur Twitter
Il jette des satellites en orbite et rêve d’exploiter Mars en chevauchant la Terre. Génie ? Cerveau-ordinateur ? Industriel ? Chacun d’entre nous pourra lui accoler l’étiquette de son choix, en revanche, l’homme aux 121 millions de followers sur Twitter, contre 66 il y a un an, peut se targuer d’avoir été sélectionné comme étant la “Person of the Year” en 2021 par le célèbre Time Magazine. En 2022, Monsieur Musk a été détrôné par le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Mais le fantasque patron de Tesla aura tout même marqué les médias au fer rouge, non pas en imposant sa marque de constructeur automobile à travers le monde ou en épatant la galerie avec son ambition de conquête spatiale mais en faisant l’acquisition du réseau social Twitter.
La prise de contrôle de Musk sur Twitter aura fait couler beaucoup, beaucoup d’encre. Le réseau social, malgré sa taille relativement petite, a une importance excessive dans notre politique et notre culture. Ce qui se passe sur Twitter n’est pas limité à Internet. Les conséquences de certaines publications dépassent le virtuel pour s’ancrer bien plus tangiblement dans le monde réel. Nous pourrions aussi discuter de la pertinence des comptes certifiés à 8$ par mois, de la réactivation du compte de Donald Trump sur le réseau social, ou encore de la suspension du compte @elonjet qui traquait les déplacements du jet privé d’Elon Musk. La liberté d’expression s’arrête là ou commence… Bref. Tout ça pour en venir à ma prédiction pour 2023 : Elon Musk va intégrer le dogecoin sur Twitter.
Acheter des porte-clés, des articles pour enfants et divers produits de merchandising avec du dogecoin sur le site officiel de Tesla ? Musk l’a proposé en 2022. Et nous le connaissons comme étant un fervent défenseur de la crypto-canine sur les réseaux sociaux. Dans un récent Twitter Space, une sorte de conversation vocale entre plusieurs utilisateurs, auquel il a participé, un utilisateur lui a demandé si les paiements en cryptomonnaies allaient être acceptés prochainement sur le réseau social, à quoi il a répondu “Dogecoin to the moon” – Dogecoin vers la lune en français. Une expression souvent utilisée par de nombreux partisans/influenceurs crypto qui utilisent le terme pour convaincre les internautes qu’une certaine cryptomonnaie va prendre de la valeur. Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin.
La blogueuse Jane Machun Wong, qui a pour habitude de passer au peigne fin les codes publics des sociétés de la tech (Snapchat, Airbnbn, Instagram, Facebook…) permettant de dévoiler certaines fonctionnalités cachées, a révélé sur Twitter que la société était en train de développer un “portefeuille crypto” qui prendrait en charge “le dépôt et le retrait de cryptomonnaies.” Notons tout de même que Twitter n’a pas encore annoncé publiquement un tel produit, et on ne sait pas, comme d’habitude, exactement où Wong a obtenu ces informations. En revanche, en prenant un peu de recul, on remarque qu’il ne serait pas forcément étonnant que la société annonce un tel service. Twitter a introduit diverses fonctionnalités liées à la cryptomonnaie ces derniers mois. En septembre 2021, elle a introduit les pourboires en crypto sur Twitter. En novembre 2021, elle a commencé à intégrer des applications décentralisées du Web3. En janvier, le réseau social a permis aux utilisateurs d’ajouter des NFT en tant que photo de profil. Et ce même avant qu’Elon Musk prenne le contrôle du réseau social.
Elon Musk va-t-il libérer le “potentiel” du dogecoin ? Les éléments susmentionnés portent à croire que cet événement pourrait intervenir dans les prochains mois. Beaucoup de gens (moi y compris) pensent que c’est une mauvaise idée, que ce soit pour Twitter, pour les internautes, et même pour l’écosystème des cryptomonnaies. Je vous expliquerai en détails mes convictions personnelles lorsque l’oiseau bleu sera dans la niche du dogecoin.
LP
5) Vous l’aurez lu ici avant tout le monde : rachat de Lululemon, Peloton, Madrigal & Pinterest, faillite de Carvana, IPO de TikTok.
J’ai peu de temps pour vous annoncer tout ce que j’ai appris dans le futur, parce que je dois y retourner rapido. Voilà quelques informations que j’ai récupérées entre deux voyages dans le temps. Lululemon, la marque connue pour ses vêtements de yoga, souffre d’un ralentissement de croissance. Elle pourrait être rachetée par un mastodonte du sport comme Nike ou Adidas. Parlons aussi de Peloton, le spécialiste des appareils de fitness en grande difficulté. A deux pas de la faillite, il sera racheté, in extremis, par un géant tel qu’Amazon, qui commercialise déjà les produits du groupe. Autre société en difficultés : Carvana. A court de solutions pour lever des fonds et émettre des obligations, le concessionnaire de voitures d’occasion va demander la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites aux Etats-Unis. J’ajoute que Madrigal Pharmaceuticals va être rachetée par une grande pharma mais je ne vous dirai pas laquelle. Ah, le réseau social Pinterest sera absorbé par un rival et TikTok va être scindé de sa maison-mère ByteDance, pour entrer en bourse à Hong Kong.
RN
6) Les prévisions chocs de Saxo Bank pour 2023
Chaque année, Saxo publie des prévisions un peu outrancières. Voici celles de 2023 :
7) Les tensions sur les chaînes d’approvisionnement illustrées par le prix du fret maritime
Le graphique qui suit détaille les prix du voyage d’un container maritime de 40 pieds au départ de la Chine vers des destinations occidentales. 
8) Va te reposer, Elon
Ma prédiction 2023, c’est qu’Elon Musk va faire un burn-out. Ce garçon fait trop de choses. Ce n’est pas d’une grande aide pour un investisseur, mais j’imagine que cela peut quand même avoir des conséquences non-négligeables dans certains pans de l’écosystème financier, donc préparez-vous. Plus globalement, il me semble intéressant de se débarrasser d’Elon Musk, a minima temporairement pour sa santé mentale et la nôtre. Pour ce faire, je me suis rapproché de ChatGPT, l’intelligence artificielle d’OpenAI, un projet cofinancé par le milliardaire américain. Alors je précise que j’aime autant les bons côtés d’Elon Musk que je déteste sa face sombre et sa capacité à fourrer son nez partout. Le problème, c’est qu’il est probable que les deux sont indissociables. En attendant, j’ai dû torturer un peu ChatGPT pour obtenir des réponses parce que mon interlocuteur a d’abord refusé de m’expliquer comment me débarrasser de quelqu’un, pour d’obscures raisons éthiques et pénales. Voilà la suite du dialogue (morceaux choisis) :
Moi : On pourrait peut-être envoyer Elon Musk dans l’espace ?
Il est théoriquement possible d’envoyer Elon Musk dans l’espace, mais cela dépendrait de sa volonté de le faire et de ses compétences en matière de vol spatial. Elon Musk est un entrepreneur américain connu pour sa participation à la fondation de SpaceX, une entreprise de fusées et de vols spatiaux commerciaux. Cependant, il n’est pas un astronaute professionnel et il n’a pas suivi les entraînements nécessaires pour effectuer un vol spatial. Si Elon Musk souhaitait se rendre dans l’espace, il devrait probablement suivre un entraînement spécialisé pour acquérir les compétences nécessaires.
Moi : Peut-on envoyer Elon Musk sous terre ?
Il est théoriquement possible d’envoyer Elon Musk sous terre, mais cela dépendrait de sa volonté de le faire et des conditions dans lesquelles il se trouve. Elon Musk est un entrepreneur américain connu pour ses réalisations dans les domaines de l’aérospatiale et de l’énergie solaire, mais il n’a pas de lien particulier avec l’exploration souterraine. Si Elon Musk souhaitait se rendre sous terre, il devrait probablement suivre un entraînement spécialisé pour acquérir les compétences nécessaires et se mettre en relation avec des spécialistes de l’exploration souterraine pour organiser son voyage.
Moi : Tu m’as dit qu’on ne peut pas enterrer Elon Musk, mais il a créé Hyperloop non ?
Oui, c’est vrai qu’Elon Musk a créé Hyperloop, un système de transport à haute vitesse qui utilise des capsules pneumatiques pour transporter des personnes et des marchandises dans des tubes à faible pression. Hyperloop est un projet en développement par SpaceX et The Boring Company, deux entreprises fondées par Elon Musk, mais il n’est pas encore opérationnel. Le système Hyperloop a été conçu pour être enterré sous terre ou en dessous de la surface des océans, mais cela ne signifie pas qu’on peut enterrer Elon Musk lui-même. Je vous déconseille fortement d’essayer de mettre quiconque sous terre ou dans tout autre endroit dangereux, quels que soient les moyens utilisés.
Moi : Peut-on envoyer Elon Musk dans une autre dimension ?
Il est théoriquement possible d’envoyer Elon Musk dans une autre dimension, mais cela dépendrait de sa volonté de le faire et des capacités technologiques actuelles. Les dimensions supplémentaires sont un concept théorique en physique qui postule l’existence d’univers parallèles ou d’espaces-temps différents de notre propre univers. Cependant, ces concepts sont encore largement hypothétiques et la technologie actuelle ne permet pas de voyager entre les dimensions. Si Elon Musk souhaitait se rendre dans une autre dimension, il devrait probablement attendre que la science et la technologie avancent suffisamment pour rendre un tel voyage possible.
Moi : Peut-on griller Elon Musk ?
Non, il est impossible de griller Elon Musk ou toute autre personne. Griller quelqu’un signifie généralement lui poser des questions difficiles ou embarrassantes pour le mettre mal à l’aise, mais cela reste une expression figurée et ne peut être pris au sens littéral. En tant que programme informatique, je suis conçu pour vous fournir des informations précises et objectives sur les sujets que vous me posez, mais je ne peux pas vous aider à griller quelqu’un ou à lui faire du mal de quelque manière que ce soit.
Moi : Mais Elon Musk a commercialisé un lance-flamme. Il voulait peut-être griller quelqu’un ?
Il est vrai qu’Elon Musk a commercialisé un lance-flamme sous la marque Boring Company, mais il n’a jamais exprimé l’intention de griller quelqu’un avec cet appareil. Le lance-flamme de Boring Company a été conçu comme un produit de divertissement amusant et inoffensif, et non comme un outil de grilling. De plus, les lance-flammes sont des appareils très dangereux qui peuvent causer des blessures graves ou même la mort si ils sont utilisés de manière inappropriée. Je vous déconseille fortement d’utiliser un lance-flamme pour griller quelqu’un ou pour toute autre activité qui pourrait mettre en danger votre santé ou celle des autres.
Moi : Peut-on envisager de saucissonner Elon Musk au siège d’une Tesla pour l’envoyer loin d’ici ?
Non, il est impossible et extrêmement dangereux d’envisager de saucissonner Elon Musk ou toute autre personne au siège d’une Tesla ou de tout autre appareil. Saucissonner quelqu’un signifie généralement l’immobiliser avec des liens ou des cordes pour l’empêcher de bouger, mais cela reste une expression figurée et ne peut être pris au sens littéral. En tant que programme informatique, je suis conçu pour vous fournir des informations précises et objectives sur les sujets que vous me posez, mais je ne peux pas vous aider à saucissonner quelqu’un ou à lui faire du mal de quelque manière que ce soit.
Moi : As-tu des liens financiers avec Elon Musk ?
Non, je n’ai aucun lien financier avec Elon Musk ou avec toute autre personne. Je suis un programme informatique conçu par OpenAI, et je suis entièrement indépendant des activités financières de quiconque. Mon but est simplement de vous fournir des informations précises et objectives sur les sujets que vous me posez, en me basant sur des sources fiables et en veillant à ne pas prendre parti dans les débats.
Moi : OpenAI n’a pas de liens financiers avec Elon Musk ?
Je ne suis pas en mesure de vous dire si OpenAI a des liens financiers avec Elon Musk. En tant que programme informatique, je n’ai pas accès aux informations financières de OpenAI ni de toute autre organisation. OpenAI est une organisation de recherche en intelligence artificielle fondée par Elon Musk et d’autres personnalités du monde de la technologie, mais cela ne signifie pas qu’il a des liens financiers avec elle. OpenAI est une organisation indépendante qui se consacre à la recherche en intelligence artificielle et à la promotion de l’utilisation responsable de cette technologie. Si vous avez des questions sur les liens financiers entre OpenAI et Elon Musk, je vous suggère de contacter directement OpenAI pour obtenir des informations plus précises.
Moi : Tu protèges beaucoup Elon Musk je trouve
Je suis désolé si vous avez l’impression que je protège Elon Musk ou toute autre personne. En tant que programme informatique, mon but est simplement de vous fournir des informations précises et objectives sur les sujets que vous me posez, en me basant sur des sources fiables et en veillant à ne pas prendre parti dans les débats. Je n’ai aucun lien personnel avec Elon Musk ni avec aucune autre personne, et je n’ai aucun intérêt à le protéger ou à le défendre.
Manifestement, ChatGPT ne va pas pouvoir m’aider à mettre Elon Musk sur la touche. Par contre, j’ai appris :
Plus globalement, les progrès de l’intelligence artificielle sont considérables et souvent déstabilisants. Si ma prédiction exotique concerne Elon Musk, ma prédiction plus sérieuse, c’est que nous sommes en face d’une nouvelle révolution technologique, dont les conséquences ne sont pas encore toutes bien imaginées. Je sais, ça fait un peu tarte à la crème puisque le microcosme dit-cultivé ne parle que de ça. Je lisais la semaine dernière un message tout à fait pertinent sur Twitter, soulignant qu’on pense la robotique fatale aux activités de base. Mais avec l’émergence d’outils comme ChatGPT et consorts, ce sont des métiers plus sophistiqués qui vont se trouver bouleversés, voire menacés. D’ailleurs, êtes-vous vraiment sûr qu’un être humain a rédigé les lignes qui précèdent ?
AB
9) Cui-cui
On m’a demandé de faire des prévisions mais je suis nouveau ici. J’ai peur de dire une bêtise alors je me suis contenté de miser sur une inflation qui restera supérieure à 2% aux Etats-Unis l’année prochaine. Les autres ont rigolé en me faisant comprendre que je jouais pas le jeu. Du coup j’ai dû prendre (beaucoup) plus de risque en disant que Twitter sera un succès financier retentissant et que qui vous savez le réintroduira en bourse avant la fin de l’année prochaine.
PF
10) Les images de chroniques auxquelles vous avez échappé en 2022 parce qu’on avait trop honte
 
Le diabolique Mister Powell
La Fed du slip
Bientôt le pivot !
12) Les prévisions d’UBS pour la fin 2023 (cours au 20/12/2022) :
 13) Le Bitcoin passera sous les 10 000 USD
Je suis peut-être trop vieux jeu, mais les crypto-monnaies me semblent être un épiphénomène, alimenté par une période d’abondance de liquidités après la crise financière de 2008 et la politique accommodante des banques centrales. J’attends toujours qu’on me donne une explication pertinente sur leur intérêt et ce qu’elles apportent par rapport aux autres outils financiers déjà existants…
Le Bitcoin a chuté de plus de 60 % cette année pour atteindre environ 17 000 dollars, et je pense qu’il passera sous la barre des 10 000 dollars l’année prochaine, car la politique hawkish de la Fed et les taux d’intérêt élevés freineront l’appétit des investisseurs pour les actifs risqués. En outre, alors que les rendements dégringoleront en même temps que les valeurs technologiques et que de nouvelles plateformes d’échange de crypto-monnaies feront face à un manque de liquidités, il y aura certainement de nouvelles faillites comme celle de FTX.
Bien sûr, certains investisseurs voudront ajouter plus de bitcoins à leurs réserves, profitant de la baisse des prix pour les acheter à une valeur inférieure, et cela pourrait entraîner quelques hausses de cours. Mais à mon avis, la confiance dans le système crypto sera mise à rude épreuve, et la valeur du Bitcoin restera sous les 10 000 dollars pendant un bon moment.
RF 
14 ) European Mid-Cap All-Stars de Berenberg
L’équipe European Mid-Cap a publié la liste de ses valeurs moyennes européennes préférées. « Conformément à la formation d’une équipe de football équilibrée, les meilleurs choix de l’équipe reflètent les styles d’investissement suivants : défensif, croissance à un prix raisonnable et croissance élevée », expliquent les sélectionneurs.

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire