Les enseignements clés pour une transformation numérique réussie – JDN

Ces dernières années, la transformation numérique s’est accélérée dans les entreprises du monde entier. Devenue incontournable, elle est aujourd’hui une priorité absolue pour les décideurs.
Si elle est correctement mise en œuvre, elle apporte aux organisations des améliorations considérables, autant en termes d'efficacité opérationnelle que d'agilité, leur permettant de rester compétitives. Nous partageons ici les bonnes pratiques pour aider les organisations qui se lancent aujourd’hui dans leur transformation numérique, et celles qui doivent surmonter d’ores et déjà les défis liés à cette démarche qu’elles ont déjà engagée.
Alors, par quoi devrait commencer une organisation, ayant pour seule arme sa conviction que le changement est essentiel ? La première étape est de créer une "Digital Factory", une unité chargée de piloter la transformation globale de l'entreprise, dotée d’une équipe composée de collaborateurs issus de chacun de ses services. Sa principale mission est de déterminer quels processus nécessitent une transition technologique et de développer un plan stratégique pour y parvenir. La Digital Factory peut s'appuyer sur le triptyque « Essayer-Échouer-Améliorer » pour mettre en place des pratiques de travail agiles. Même si tout ne se fait pas en un jour, cette stratégie permet d’apprendre de ses erreurs et de se perfectionner de manière incrémentale. 
Certes, les outils fondamentaux de la transformation numérique (transformation des données, approche lean, agilité et amélioration continue, etc.) sont bien connus, mais leur mise en pratique relève d’une toute autre histoire. Ces outils permettent de mettre en place des processus pour améliorer la gestion des commandes, la chaîne d'approvisionnement, les achats et les opérations industrielles. L’exploitation des données collectées tout au long du parcours de transformation permet de rendre tous les processus plus efficaces et in fine, d’augmenter les ventes et la satisfaction des clients. Ainsi, à chaque étape, une entreprise peut, par exemple, apporter des améliorations conséquentes pour optimiser les livraisons et les expéditions pour les transactions à fort volume, et en réduire les stocks.
Face à la pénurie mondiale de composants, il est devenu primordial de numériser la chaîne d'approvisionnement et de disposer de prévisions précises. Les achats qui considéraient en priorité les coûts ont ajusté leur priorité pour se concentrer sur la continuité et des prévisions fiables, ce qui est essentiel pour faire face à la pénurie actuelle de composants.
Le recours à l’Intelligence Artificielle et aux objets connectés pour collecter et analyser les données aide à prendre les meilleures décisions en termes de logistique. Ainsi, un système de planification, intégrant des analyses avancées, un approvisionnement et un stockage intelligents, peut être mis en place et ce, grâce aux données recueillies en plusieurs points de la chaîne d'approvisionnement. Comme la situation reste délicate, les données sont un maillon essentiel pour garder la main, tout comme les examens réguliers des processus pour s'assurer qu’ils sont utilisés de manière optimale.
En résumé, une transformation numérique nécessite une stratégie pertinente qui en identifie les piliers essentiels. On peut distinguer cinq piliers incontournables pour assurer le succès de la transformation :
1) Le plan d’actions, secret de la réussite
Établir un plan d’actions, voilà la clé de la réussite pour mener à bien sa transformation digitale, en découvrant ce qui fonctionne (et ce qui ne fonctionne pas) et en tirant de bonnes pratiques de ces enseignements pour les appliquer à tous les départements de l’entreprise. L’objectif est d’en tirer les leçons et de proposer les best practices utiles à chaque service de l’entreprise. Cette analyse est essentielle pour assurer le succès de la mise en œuvre de la transformation numérique. 
Pour établir le modèle le plus adapté à ses besoins, l’entreprise peut d’abord limiter son projet de transformation numérique à un seul département jusqu’à ce que les résultats soient probants, et ensuite l’étendre au reste de l’entreprise.
2) Environnement hybride, le passage obligé 
Aujourd’hui, l'objectif à long terme d'un grand nombre d'entreprises est de transférer l'ensemble de ses données vers le cloud. Cependant, effectuer ce transfert en une seule fois peut potentiellement perturber le fonctionnement de certaines opérations, ce qui pourrait avoir des répercussions sur certains clients.
Pour faire face à ce risque, l’entreprise peut créer un environnement hybride, permettant progressivement de passer d'un modèle à l'autre sans pertes majeures, ni défaillances du système en ajoutant une couche de services cloud au système de communication sur site. En se rendant flexible, elle peut ainsi réduire ses coûts et bénéficier immédiatement des avantages du cloud.
3) Une gestion des données primordiale
La manière dont les données sont stockées et utilisées est une question de la plus grande importance pour les entreprises. Une bonne gestion des données permet de faire la différence entre des données accessibles et essentielles aux opérations, et celles qui sont simplement collectées sans utilité particulière. 
L’entreprise peut opter pour la fusion et l'automatisation de sa base de données. Cela permet l’optimisation de ses activités courantes avec, par exemple, l’obtention de taux de renouvellement des contrats de service plus élevés, davantage de ventes incitatives et complémentaires à la base installée et de très bons taux de conversion des ventes. Grâce à cette meilleure gestion des données, elle est également en mesure d'établir des projections plus précises.
4) Tester pour s’améliorer, un concept incontournable
Sans un cadre de test et d'amélioration correctement défini, les entreprises risquent de toutes reproduire les mêmes erreurs dans leur démarche de transformation numérique. Ainsi, la Digital Factory garantit que chaque étape de la transformation s'appuie sur les leçons apprises lors de la phase précédente.
Les services ayant procédé à leur transformation digitale et ceux en train de l’initier doivent collaborer pour partager les bonnes pratiques et mettre en œuvre cette approche “tester pour s’améliorer”. Les experts jouent un rôle central dans le partage des connaissances et des méthodes qui ont fonctionné et ce dans un délai court, détail non négligeable pour un transfert de compétences optimal. 
5) Une culture d'entreprise sans laquelle rien n’est possible
Enfin, nous en arrivons à ce qui est sans aucun doute le pilier le plus important de la transformation numérique et l'un des principaux enseignements à partager : la transformation numérique ne peut pas être imposée. Elle ne peut être un succès que si elle s'inscrit dans le contexte d'un changement de la culture de l'entreprise. La transformation n'est pas seulement numérique : elle est réelle et doit être comprise par tous. Cette prise de conscience est tout aussi importante pour la réussite que l’acquisition de nouveaux équipements technologiques.
De nombreuses transformations numériques échouent en raison d'un manque d'adhésion, et ce problème d’adhésion survient parce que le facteur humain n'est pas pleinement pris en compte. On ne saurait trop insister sur l'importance de faire participer activement les équipes pour qu’elles comprennent les enjeux de la transformation et s'approprient le projet. 
Pas de raccourci possible 
Une transformation digitale ne se fait pas en un jour. Pour la plupart des organisations, c'est un cheminement qui doit être planifié et exécuté avec soin. Les avantages de la numérisation sont considérables, mais les écueils le sont tout autant si la phase de planification n'est pas méticuleusement exécutée. 
La course à la compétitivité peut parfois conduire à prendre des raccourcis, mais la réalité montre que le passage par une planification stratégique détaillée n'est pas négociable. L'identification des piliers clés est essentielle à la réussite, tout comme le fait de s'assurer que l'ensemble des employés comprennent les objectifs de la transformation digitale, sa planification, et le rôle qu'ils auront tous à y jouer.

Si elle est correctement mise en œuvre, elle apporte aux organisations des améliorations considérables, autant en termes d'efficacité opérationnelle que d'agilité, leur permettant de rester compétitives. Nous partageons ici les bonnes…
Je gère mes abonnements push
Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.
Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.
Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.
Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire