Le ministre saoudien de l'Éducation fait l'éloge de la révolution technologique lors du sommet de l'ONU – Arabnews fr

https://arab.news/vqyt6
RIYAD: Le ministre saoudien de l’Éducation, Hamad al-Sheikh, a déclaré que les technologies avancées offrent un accès efficace, équitable et complet aux ressources électroniques ouvertes et aux plateformes pour les apprenants aux origines, intérêts et besoins différents, à tout moment et partout dans le monde.
M. Al-Sheikh a récemment pris part à une discussion intitulée «Écosystèmes éducatifs efficaces: solutions pour le contenu numérique ouvert» lors du Sommet sur la transformation de l’éducation, qui s’inscrit dans le cadre de la première semaine de la 77e Assemblée générale des Nations unies à New York.
La session s’est tenue lors de la «Journée des solutions», le deuxième jour de cet événement de haut niveau qui traite des approches visant à améliorer l’éducation dans le monde. Les experts ont discuté des moyens de transformer l’éducation grâce aux efforts de terrain menés par les enseignants.
Le ministre saoudien de l’Éducation, Hamad al-Sheikh, a récemment pris part à une discussion intitulée «Écosystèmes éducatifs efficaces: solutions pour le contenu numérique ouvert» lors du Sommet sur la transformation de l’éducation, qui s’inscrit dans le cadre de la première semaine de la 77e Assemblée générale des Nations unies à New York.
Le ministre saoudien a affirmé l’importance des ressources et des plateformes électroniques ouvertes pour soutenir et renforcer les capacités des étudiants, améliorer les compétences des enseignants et faciliter l’accès à des ressources éducatives de haute qualité.
Il a rappelé l’expérience remarquable du Royaume dans le domaine de la transformation numérique depuis 2005, ainsi que ses efforts durant la pandémie de Covid-19 pour développer des plateformes éducatives et investir dans des solutions numériques.
Al-Sheikh a souligné le rôle des plateformes éducatives du Royaume, «Mon école (Madrasati)», «Ma maternelle (Rawdati)» ainsi que les chaînes éducatives «Ain», qui ont bénéficié d’une attention mondiale et ont servi de modèle aux systèmes éducatifs à travers le monde pour offrir un accès équitable et efficace à tous les apprenants.
Il a ajouté que le succès du Royaume dans le domaine des ressources et des plateformes numériques ouvertes émanait de l’investissement précoce dans l’infrastructure et l’éducation numériques en Arabie saoudite.
Le ministre a déclaré que le Royaume est l’un des rares pays au monde à disposer d’une institution dédiée aux politiques d’apprentissage en ligne et à la définition de normes pour tous les contenus éducatifs électroniques et numériques, le National e-Learning Center. Il a ainsi affirmé l’importance du cycle des ressources et plateformes électroniques ouvertes pour faire avancer l’éducation et accroître la durabilité des systèmes éducatifs en temps de crise.
Il a souligné que les faibles coûts, la facilité de réutilisation, la compatibilité avec les contextes locaux et la republication reflètent l’importance des ressources et plateformes électroniques ouvertes. À titre d’exemple, M. Al-Sheikh a déclaré que les élèves du Royaume peuvent, grâce à des plateformes et des ressources en ligne, s’informer sur le Musée américain d’histoire naturelle de New York alors qu’ils sont dans leur classe à Riyad. De leur côté, les étudiants américains et du monde entier peuvent visiter virtuellement NEOM, la ville intelligente du Royaume.
Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com
https://arab.news/zrvt4
 
LONDRES : L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Royaume-Uni et les États-Unis ont condamné le renforcement militaire à grande échelle des Houthis et toutes les attaques qui menacent de faire dérailler la trêve au Yémen.
Les pays, connus sous le nom de « Quad », se sont récemment réunis pour discuter de la situation au Yémen et ont également condamné les récentes attaques des Houthis contre Taïz et la parade militaire des Houthis qui a eu lieu à Hodeidah au début du mois et qui viole l’accord éponyme.
Le Quad a salué les bénéfices tangibles de la trêve au Yémen pour la population du pays depuis son début le 2 avril et la mise en œuvre continue des mesures de confiance convenues par le gouvernement.
Les pays se sont félicités de l’arrivée de carburant dans le port de Hodeidah, malgré un ordre des Houthis qui a retardé le processus établi pour le dédouanement des navires, et de la reprise des vols à destination et en provenance de l’aéroport de Sanaa.
Ils ont appelé à la mise en œuvre des mesures en suspens, notamment l’ouverture par les Houthis des principales routes autour de Taïz et un accord sur un mécanisme conjoint pour le paiement des salaires des fonctionnaires.
Le Quad a déclaré qu’il soutenait pleinement les efforts de l’envoyé spécial des Nations unies, Hans Grundberg, pour prolonger et étendre la trêve qui doit être renouvelée le 2 octobre, et que tous les termes de la trêve devaient être pleinement appliqués.
Les gouvernements des quatre pays ont également convenu qu’un cessez-le-feu permanent et un règlement politique durable doivent être les objectifs ultimes du processus politique yéménite, sous les auspices des Nations Unies, et qu’un tel règlement doit être fondé sur les références convenues et les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies.
Ils ont réaffirmé leur soutien au Conseil présidentiel des dirigeants du Yémen, souligné l’importance de la cohésion au sein du conseil, et salué l’engagement du conseil à améliorer les services de base et la stabilité économique dans le pays déchiré par la guerre.
Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.co
https://arab.news/j734x
NEW YORK : Les Émirats arabes unis ont exhorté samedi l’Iran à restituer à ce pays du Golfe les trois îles qu’il occupe illégalement depuis cinq décennies.
Dans un discours prononcé devant le débat général de la 77e Assemblée générale des Nations unies à New York, Reem Al Hashimy, ministre d’État à la coopération internationale des Émirats arabes unis, a déclaré que l’occupation iranienne des trois îles constituait une violation de la souveraineté de son pays.
« … nous redemandons à l’Iran de mettre fin à son occupation des trois îles des EAU – Grande Tunb, Petite Tunb et Abu Musa. La souveraineté des EAU sur ces îles est prouvée par l’histoire et le droit international », a déclaré Hashimy.
L’Iran s’est emparé des trois îles en novembre 1971, peu après le retrait des forces britanniques. Les îles sont toutes situées dans le détroit d’Ormuz, entre le golfe Arabique et le golfe d’Oman.
« Malgré les appels sincères des EAU pour résoudre pacifiquement ce conflit au cours des cinq dernières décennies, nous soulignons ici que l’Iran n’a pas répondu. Nous ne cesserons jamais de revendiquer ces îles, que ce soit par des négociations directes ou par le biais de la Cour internationale de justice, comme c’est notre droit légitime », a déclaré Hashimy.
L’Iran est accusé par ses voisins, plusieurs pays arabes et par l’Occident de chercher à déstabiliser la région en finançant et en armant ses milices mandataires, notamment le Hezbollah du Liban, les Houthis du Yémen et d’autres militants dans les territoires palestiniens et en Irak.
Dimanche, le ministre des Affaires étrangères des EAU, Cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyan, a rencontré son homologue iranien, Hossein Amir-Abdollahian, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York.
Au cours de cette rencontre, le cheikh Abdallah ben Zayed a appelé au renforcement de la coopération internationale pour parvenir à la stabilité et à la paix dans la région et réaliser les aspirations des peuples, selon un communiqué de l’Agence de presse des Émirats (WAM).
Les deux responsables ont discuté des relations bilatérales et des moyens de renforcer la coopération entre les deux pays pour atteindre leurs objectifs communs. Ils ont également échangé leurs points de vue sur les développements régionaux et internationaux et ont examiné plusieurs questions à l’ordre du jour de l’Assemblée générale.
Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com
https://arab.news/6wa6t
L’Arabie saoudite a signé un mémorandum financier de 10 millions de dollars (1 USD = 1,03 euro) pour résoudre la crise du pétrolier Safer, actuellement ancré au large des côtes yéménites, a rapporté SPA dimanche.
Le conseiller de la cour royale du royaume et superviseur général du Centre du roi Salmane pour les secours et l’action humanitaire, Abdullah ben Abdelaziz al-Rabiah, a signé l’accord avec le coordinateur humanitaire de l’ONU pour le Yémen, David Gressly, à New York, en marge de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies.
Les deux responsables ont également discuté des actions humanitaires et de secours au Yémen, et des moyens de faire face aux menaces humanitaires, économiques et environnementales que pose le pétrolier Safer.
Rabiah a expliqué que la contribution du Royaume s’inscrit dans le cadre de ses efforts pour sauver le pétrolier Safer et pour soutenir les efforts internationaux visant à prévenir toute catastrophe potentielle qui pourrait en résulter.
Il contient plus d’un million de barils de pétrole et n’a pas été entretenu depuis 2015.
Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

source
https://https://www.a2forces.fr/bilan-de-competenc…

bilan de compétences Poitiers tours

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire