Le Luxembourg en bref: Le 112 décroche en huit secondes – L'essentiel

Retrouve ici en un coup d'œil toutes les informations liées au Luxembourg.

Nouvelle série de timbres à collectionner
Les fêtes de fin d’année, le nouveau siège de POST Luxembourg, les orchidées au Luxembourg ainsi que les 70 ans de la Cour de justice de l’Union européenne: tels sont les thèmes déclinés dans la nouvelle émission de timbres spéciaux de POST Luxembourg. Ils sont disponibles dès aujourd'hui, au guichet philatélique, dans tous les espaces POST et bureaux de poste, ainsi que dans la boutique en ligne de POST Philately.

Le 112 décroche en huit secondes
En 2022, le temps de décrochage moyen d'un appel d'urgence au 112 est de 8,044 secondes, au lieu de 7,538 secondes en 2021. Par ailleurs, a indiqué lundi la ministre de l'Intérieur, Taina Bofferding, le temps de délai de diffusion de l'alerte est passé de 3'46" en 2017 à 2'48" en 2022.
Un gain de près d'une minute qui s'explique, selon elle, par la création du CGDIS en 2018. Le Plan national d'organisation des secours prévoit que d'ici 2025, le CGDIS pourra intervenir n'importe où dans le pays, en moins de quinze minutes.

Les antennes de Junglinster, spot des grimpeurs illégaux
Hautes de 217 m, les antennes à Junglinster sont prisées des grimpeurs illégaux. L'un d'eux témoigne. Notre article complet ici.

Les données à conserver dans les fichiers de la police ont fait l'objet de débats lundi en commission Sécurité intérieure à la Chambre des députés.
«Lorsque des plaintes ne donnent pas lieu à condamnation, par exemple pour des cas de violence domestique, peut-être faut-il quand même laisser une trace. Le parquet pourrait s'autosaisir en cas de récidive. Aujourd'hui, il ne peut pas savoir qu'il y a eu des affaires litigieuses par le passé», indique Stéphanie Empain, présidente de ladite commission.
Elle espère que la loi, dont les contours exacts restent à préciser, pourra être votée sous l'actuelle législature, d'ici un an.
Le festival québécois Cinemania récompense un film avec Vicky Krieps
Le festival de films francophones Cinemania, qui s’est tenu du 2 au 13 novembre, à Montréal, a dévoilé dimanche soir le palmarès de sa 28e édition.
Il a notamment sacré «Plus que jamais» d’Emily Atef, indique ce lundi le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle, dans un communiqué. Ce film, qui concourrait dans la section «Visages de la Francophonie», a ainsi décroché le prix du meilleur film TV5 Canada-Québec. «Plus que jamais» est une coproduction entre la France, le Luxembourg (Samsa Film), l’Allemagne et la Norvège. L’actrice luxembourgeoise Vicky Krieps y tient le rôle principal aux côtés du jeune acteur français Gaspard Ulliel, décédé en janvier dernier.
«Rappelons que Cinemania a été marqué cette année par un focus inédit sur le cinéma luxembourgeois réunissant 20 films parmi lesquels six films figuraient en compétition officielle à savoir le long-métrage de fiction 'Plus que jamais' d’Emily Atef (Samsa Film), 3 courts-métrages 'L’Ogre' d’Aurélien Pira (Zeilt Productions), 'Caroline sur le toit' d’Alejandro Bordier (Calach Films) et 'La valise rouge' de Cyrus Neshvad (Cynefilms) ainsi que 2 longs-métrages documentaires 'L’invitation' de Fabrizio Maltese (Red Lion) et 'Les témoins vivants' de Karolina Markiewicz & Pascal Piron (Paul Thiltges Distributions)», note le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle.
Des arrêts boulevard Royal et avenue de la Porte-Neuve à l'étude

Le tronçon du centre-ville est «actuellement à l'étude», a indiqué lundi, le ministre de la Mobilité et des Travaux publics, François Bausch, dans une réponse parlementaire au député pirate Sven Clement. Luxtram «travaille sur une étude de variantes», c'est à dire que plusieurs options sont sur la table. «Il n'existe pas encore de plan précis». Le ministre évoque des arrêts boulevard Royal, et avenue de la Porte-Neuve.

Le tracé au centre-ville est encore à l'étude.

Former la main-d'œuvre dont la Place a besoin

La L22 School of Business a ouvert ses portes à Luxembourg, début octobre. Elle compte douze étudiants inscrits en master Finance et cinq en master RH. «Les profils spécialisés en ressources humaines sont recherchés par tous les secteurs d’activité.

Pour les métiers de la finance au Luxembourg, il y a une forte pénurie de talents, notamment dans la gestion de fortune et les fonds d’investissement. C’est pourquoi L22 a été créée pour former la main-d’œuvre dont la Place a besoin», explique Sophie Prévot, responsable développement et formation. La formation s’effectue en alternance sur deux ans, avec un rythme d'une journée à l'école et quatre en entreprise. Les étudiants sont formés aux spécificités Luxembourgeoises.

Dans la finance, Hélène n'est pas une employée comme les autres

Hélène Magard (43 ans), Human Ressources Business Partner au sein du cabinet EY, était auparavant géographe. Elle raconte son parcours étonnant.

Lisez notre article en entier: Dans la finance, Hélène n'est pas une employée comme les autres

Une vague de bronchiolite bouscule la Kannerklinik

Une vague de bronchiolite, plus virulente et précoce cette année, met la Kannerklinik au défi.

Lisez notre article en entier: Une vague de bronchiolite bouscule la Kannerklinik

«J’ai acheté une Playstation 5 avec mes chèques-repas»

De nombreux consommateurs détournent l’utilisation des chèques-repas pour acheter des produits non alimentaires. Témoignages.

Lisez notre article en entier: «J’ai acheté une Playstation 5 avec mes chèques-repas»

Dans le quartier de la Gare: «Une fois la nuit tombée, on ne sort plus»

Les habitants du quartier de la Gare ne savent plus à quel saint se vouer. Malgré les descentes massives de la police, les dealers et les drogués sont omniprésents dans le quartier.

Lisez notre article en entier: Dans le quartier de la Gare: «Une fois la nuit tombée, on ne sort plus»
Dans la rue pour dénoncer le génocide des Hazara
À l'appel de l’association culturelle des Afghans au Luxembourg, plusieurs centaines de personnes ont défilé, samedi, dans la capitale. Ils condamnaient «des attaques violentes systématiques» contre le peuple des Hazara, en Afghanistan, «simplement fondées sur leur appartenance ethnique et leur croyance religieuse. Au cours des dernières années, les agressions et la brutalité se sont accentuées, en particulier pour les étudiants Hazara», assuraient les organisateurs.

Des manifestants d'origine afghane, luxembourgeoise et d'autres nationalités ont défilé entre Hamilius et le Parlement Européen. Ils demandent «aux Nations Unies et à l’Union européenne de former d'urgence une commission d'enquête sur les atrocités subies par le peuple Hazara, et de reconnaître officiellement leur génocide en Afghanistan».

L’agence de notation de crédit DBRS Morningstar a confirmé vendredi soir la notation «AAA» du Luxembourg, avec perspective stable, indique le gouvernement dans un communiqué samedi.
L'agence s’attend à ce que l’impact négatif de l’inflation sur le moral des consommateurs et des entreprises soit atténué à partir de 2023.
DBRS Morningstar note également que le faible niveau de la dette publique du Luxembourg est un élément-clé de son appréciation pour la notation de crédit. La ministre des Finances Yuriko Backes s'est félicitée de ce qu'elle considère comme «une excellente nouvelle».

L’artiste luxembourgeoise Berthe Lutgen a reçu le premier Lëtzebuerger Konschtpräis des mains de la Grande-Duchesse Maria-Teresa, dans le cadre de la Luxembourg Art Week. D'une valeur de 10 000 euros, ce prix biennal distingue l'artiste pour l’ensemble de son œuvre, sa carrière ainsi que son engagement durable pour la scène artistique luxembourgeoise.

Un dealer de drogue arrêté en présence de consommateurs
Un dealer de drogue et deux consommateurs ont été arrêtés par la police, jeudi vers 19h, route de Thionville dans la capitale. Lors d'une fouille corporelle, les forces de l'ordre indiquent avoir trouvé deux sachets de haschisch, une boule de cocaïne, 14,6 grammes de haschisch «supplémentaires», de l'argent liquide et un téléphone portable qui ont été saisis.
L'identité des individus n'ayant pu être établie, la police des étrangers et le service de l'immigration du ministère des Affaires étrangères ont été informés. Le dealer a été présenté dès vendredi matin à un juge d'instruction.
Le Grand-Duc héritier célèbre ses 41 ans

Né le 11 novembre 1981, le prince Guillaume souffle ses 41 bougies, ce vendredi. Un anniversaire qu'il pourra célébrer avec les siens, après une visite de travail de quatre jours à Boston et à New York, avec les ministres de la Santé et de l'Économie.

Sa mère, la Grande-Duchesse, n'a évidemment pas oublié l'anniversaire de son premier enfant.

Alles Guddes fir de Gebuertsdag!

Un travailleur sur quatre vit dans la capitale avec moins de 1 942 euros par mois

Un premier rapport social détaillé sur la capitale a été dévoilé, assez discrètement. L'opposition le dit «peu flatteur», des disparités en matière de salaire et de logement sont mises en lumière, sans surprise.

Lisez notre article en entier: Un travailleur sur quatre vit dans la capitale avec moins de 1 942 euros par mois

«Surveiller oui, mais jouer au shérif non»

À l'instar de Rita, des victimes de cambriolages appellent à la vigilance des voisins. Et la police livre des astuces.

Lisez notre article en entier: Cambriolages: «Surveiller oui, mais jouer au shérif non»

La Badanstalt a déjà pu rouvrir
L'établissement de bains Badanstalt a rouvert vendredi matin, selon les horaires habituels, a annoncé jeudi la ville de Luxembourg. L'établissement du centre-ville avait dû fermer en catastrophe lundi de la semaine dernière, à cause d'un incendie survenu au sein d'un restaurant situé dans un immeuble voisin. Des travaux et des vérifications étaient indispensables avant que le lieu puisse de nouveau accueillir du public.
Les agriculteurs du Luxembourg sont assez âgés
Parmi les 1 869 agriculteurs recensés dans le pays, 63,5% ont au moins 50 ans et 30,5% ont fêté leur 60e anniversaire, d'après les chiffres fournis jeudi par le ministère de l'Agriculture, en réponse à la députée Martine Hansen. Aucun n'a moins de 20 ans et seuls 18% sont âgés de moins de 40 ans. Il y en a même 196, soit 10% du total, qui continuent au-delà de 70 ans, par obligation ou par passion.
Cela pose évidemment la question de l'avenir et du renouvellement de la profession. Parmi les 1 187 exploitants ayant atteint la cinquantaine, 349 ont trouvé un successeur pour leur activité, soit 29%. Les autres n'ont pas encore trouvé ou restent dans l'incertitude.

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire