Le Graët n'a « plus la légitimité » pour rester à la tête de la FFF – Le Point

Boutique le Point
Evenements
Jeux concours
Partenaires
Le rapport provisoire de la mission d’audit sur la FFF juge illégitime Noël Le Graët, notamment compte tenu de son « comportement envers les femmes ».
Temps de lecture : 2 min
Premium Lecture audio réservée aux abonnés
Le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët « n’a plus la légitimité nécessaire pour administrer » le football français, compte tenu notamment « de son comportement envers les femmes », épingle lundi le rapport provisoire de la mission d’audit sur la FFF, dont l’AFP a obtenu une copie.
Ce rapport provisoire de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR), diligentée par le ministère des Sports à l’automne dernier, constate par ailleurs que la politique de l’instance à propos des violences sexistes et sexuelles n’est « ni efficace ni efficiente ». Les dirigeants de la FFF ont jusqu’au 13 février pour prendre connaissance de ces conclusions et y répondre avant publication du rapport définitif et contradictoire.
« La mission considère que, compte tenu de son comportement envers les femmes, ses déclarations publiques et les défaillances de la gouvernance de la FFF, M. Le Graët ne dispose plus de la légitimité nécessaire pour administrer et représenter le football français », peut-on lire.
À LIRE AUSSICoignard – La mode grotesque de la « mise en retrait »
Mis en retrait depuis le 11 janvier, et visé par une enquête pour harcèlement moral et sexuel, Noël Le Graët (81 ans) n’est pas épargné par ce pré-rapport. Son attitude vis-à-vis des femmes « peut être qualifiée au minimum de sexiste », estiment les inspecteurs. La mission a par ailleurs recueilli des témoignages relatifs à des agissements du dirigeant breton « susceptibles de recevoir une qualification pénale ».
Les inspecteurs, qui ont effectué le 13 janvier un signalement auprès de la procureure de la République de Paris, ont indiqué qu’ils transmettraient des éléments d’information supplémentaires à la justice. C’est sur la base de ce signalement que le parquet de Paris a ouvert une enquête, mi-janvier.
Mise à pied à titre conservatoire le 11 janvier, la directrice générale de la FFF, Florence Hardouin, est également visée par les inspecteurs de l’IGESR pour son management qui, écrivent-ils, « peut être qualifié de brutal », mais pas de « harcelant ».
Ses relations avec Le Graët sont qualifiées de « toxiques » : « Le couple président-directrice générale a atteint ses limites », estiment les auditeurs de l’IGESR, évoquant des « logiques claniques » de management et une « vision très auto-centrée du pouvoir ». La mission, qui propose 18 recommandations à la FFF, épingle aussi la politique de l’instance en matière de prévention et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, qui « n’est pas une priorité déployée rationnellement par la FFF dans les territoires », selon elle.
Sévèrement secoué depuis cinq mois par des enquêtes journalistiques, des témoignages de femmes l’accusant de comportements sexistes et inappropriés, ou par ses propres déclarations à l’emporte-pièce sur Zinédine Zidane, Noël Le Graët traverse la période la plus délicate de son mandat commencé en 2011. La FFF « ne communiquera ses propres conclusions et décisions après la remise de l’audit définitif diligenté par le ministère des Sports », a réagi l’instance dans un communiqué.
Signaler un contenu abusif
Merci de renseigner la raison de votre alerte.
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire
Code erroné
Un avis, un commentaire ?
Ce service est réservé aux abonnés
Voir les conditions d’utilisation
Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article.

S’il avait nommé Zidane sélectionneur de l’EDF, il n’en serait pas là. Sa décision de maintenir Deschamps malgré la pression a eu l’heur de déplaire en haut-lieu. La Ministre des Sports qui tient sa légitimité pour être Ministre d’on ne sait où est chargée des basses besognes.
C’est de pire en pire avec cette ministre qui croyait malin de porter une tenue arc en ciel au Qatar… On voit quels ordres ont été passés à l’inspection. Mais ils n’ont rien trouvé sauf un individu au comportement lourdingue. Comme le procès politique doit tout de même avoir lieu on lui demande donc de partir de lui-même. Je n’ai aucune affection particulière pour ce monsieur mais depuis quand dans ce pays un corps d’inspection est-il fondé à porter un jugement moral ? Qui sont ces jeunes énarques qui peuvent ainsi décréter qu’un comportement est sexiste et sur quelles bases ? On hallucine devant l’ordre fémino-LGTB qui tente de se mettre en place, encore une dérive de Meetoo.
“accusations woke (?) et bidons” dites vous. Pourriez vous approfondir SVP ?
L’info en continu
En kiosque
Le palmarès des menteurs
Consultez les articles de la rubrique Football, suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité.
Le Big Bang de l’édition
L’esprit de la Chine
Les derniers jours des dictateurs

Expérience Le Point
La boutique
Abonnements
Applications mobiles
Nos partenaires
Nous sommes OJD
Les forums du Point

FAQ
Politique de protection des données à caractère personnel
Gérer mes cookies
Crédit d’impôt
Cours de langues
Bons d’achat
Comparateur PER
Portail de la transparence
Tutoriel vidéo
Publicité
Nous contacter
Plan du site
Mentions légales
CGU
CGV
Conditions générales d’un compte client
Charte de modération
Archives

* Champs obligatoires
Avec un compte LePoint.fr :

Créez un compte afin d’accéder à la version numérique du magazine et à l’intégralité des contenus du Point inclus dans votre offre.

Pour ce faire, renseignez
votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.
Vous avez un compte Facebook ?
Connectez-vous plus rapidement
Vous avez un compte Facebook ?
Créez votre compte plus rapidement
Veuillez saisir l’adresse mail qui a servi à créer votre compte LePoint.fr
Cet article a été ajouté dans vos favoris.
Pour soutenir Le Point acceptez la publicité personnalisée.
Déja abonné ? Je m’identifie

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE