Le barbecue «symbole de virilité»: Clémentine Autain soutient les … – Le Figaro

Rubriques et services du Figaro
Le Figaro
Rubriques et services du Figaro
Nos journaux et magazines
Les sites du Groupe Figaro
«Si on veut aller vers l’égalité, il faut en effet s’attaquer au virilisme», a affirmé la députée de La France Insoumise.
La députée LFI Clémentine Autain a soutenu lundi 29 août les propos de sa collègue EELV Sandrine Rousseau, qui a déclenché la polémique en affirmant samedi que le barbecue était «un symbole de virilité», lors de l’université d’été des écologistes à Grenoble.
«La sociologie nous explique qu’il y a une différence entre les sexes très forts» dans le rapport à la viande, a confirmé Clémentine Autain sur BFMTV. «Les femmes mangent deux fois moins de viande rougeque les hommes, (…) donc il y a une différence des sexes dans la façon dont nous consommons de la viande. Et les personnes qui décident de devenir végétariennessont majoritairement des femmes», a-t-elle argumenté. «Si on veut aller vers l’égalité, il faut en effet s’attaquer au virilisme», a-t-elle poursuivi.
À VOIR AUSSI – Barbecue : un «symbole de virilité» ?
Le député RN Julien Odoul a aussitôt twitté : «Bravo Clémentine Autain ! Il existe des différences physiologiques entre les hommes et les femmes. La masse musculaire des hommes les conduit, depuis la nuit des temps, à consommer davantage de viande (protéines) que les femmes. Ce n’est pas du virilisme c’est juste la nature !». Il a aussi souligné qu’il siégeait dans l’hémicycle en face du député LFI Aymeric Caron et qu’il avait ainsi «tout le loisir d’observer les effets du véganisme hystérique sur son organisme. Je vais donc poursuivre mon régime de Cro-Magnon à base de viande française. En écologie comme en nutrition, ils sont mauvais !».
À lire aussiJean-Luc Mélenchon appelle ses partenaires à la rupture la plus radicale avec Emmanuel Macron
Samedi, lors d’une table ronde à Grenoble, la députée écoféministe Sandrine Rousseau a estimé qu’il fallait «changer de mentalité pour que manger une entrecôte cuite sur un barbecue ne soit plus un symbole de virilité», déclenchant la polémique sur les réseaux sociaux. «Quand le grotesque atteint son paroxysme… Stop à ces délires !», avait notamment réagi sur twitter le député LR et candidat à la présidence de son parti Éric Ciotti.
À VOIR AUSSI – Barbecue: «La gauche a un rapport compliqué à la nourriture», raconte Jean-Louis André
ALAIN FAYE 2
le
Le sexe des hommes les dégoutent aussi fort que la vue du sang menstruel chez les juifs et les musulmans. Elles oublient toutefois que ce sexe mâle les a aussi conçues. Relisez Sigmund , mesdames ! Y en a marre des lesbo misanthropistes !
Franck Deville
le
Quand on pense qu’elle doit sa carrière à son physique pour ne pas dire autre chose. Elle crache maintenant sur les mecs…… elle change 🙂
Gilles59
le
Ce monde devient fou. Et une barbecue avec du poisson c’est viriliste aussi?
L’ancien président de région avait invoqué un motif familial pour expliquer sa démission du Conseil régional du Grand Est. Il rejoint le cabinet de conseil et promoteur immobilier Réalités.
RÉCIT – Depuis septembre, les Insoumis n’ont jamais trouvé la bonne stratégie pour empêcher la polémique de s’amplifier, au point de devenir incontrôlable.
CES JOURS QUI ONT MARQUÉ L’ANNÉE POLITIQUE – Le 7 février 2022, le président de la République se rend à Moscou pour tenter d’arrêter la guerre imminente entre la Russie et l’Ukraine lors d’un tête-à-tête de cinq heures. La présidentielle prend alors une autre tournure.
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.
Le barbecue «symbole de virilité»: Clémentine Autain soutient les propos de Sandrine Rousseau
Partager via :
799 commentaires
799
Le Figaro
Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire