L'administration Biden et TikTok négocient avec difficulté un accord sur la sécurité des données – Siècle Digital

Par
Publié le 28 septembre 2022 à 08h08

Les négociations entre l’administration Biden et les représentants de TikTok vont bon train. Elles visent à lever définitivement les soupçons de menace sur la sécurité nationale américaine. Selon les informations du New York Times, un accord préliminaire aurait été trouvé, mais les difficultés demeurent.
Pour rassurer les États-Unis, TikTok doit faire un effort sur la gestion des données des citoyens américains, son algorithme et accepter d’être contrôlé. De son côté ByteDance, la maison mère chinoise de TikTok, veut conserver la pleine main mise sur sa filiale.
Plusieurs exigences sont en passe d’être remplies. Oracle, un temps candidat à la reprise de l’application aux États-Unis, doit récupérer la gestion de ses données au sein de ses propres serveurs. Oracle va également se charger de surveiller l’algorithme de l’application, pour s’assurer que les utilisateurs américains ne soient pas manipulés. Si Oracle ne prend pas part aux négociations en cours, l’administration Biden aurait consulté l’entreprise. Un conseil d’experts en sécurité, rendant compte à l’administration américaine doit également être mis en place.
Les négociations sont confidentielles, mais un accord pourrait être validé autour de ces termes. Selon le New York Times, plusieurs freins subsistent pourtant au sein de l’administration Biden. Du scepticisme s’affiche à plusieurs niveaux de l’administration et ralentit la conclusion de l’affaire.
Le refus de Vanessa Pappas, directrice d’exploitation de TikTok, de promettre devant le Sénat qu’aucun employé en Chine n’aurait accès aux données américaines n’est pas de nature à accélérer les choses. En juin, les révélations du site BuzzFeed sur les accès aux données des employés chinois de l’entreprise ont fait grand bruit.
Le risque politique de l’accord est également élevé. Les républicains accusent les démocrates d’être trop doux avec la Chine. Un engagement jugé trop souple pourra se transformer en argumentaire lors de futurs débats.
Lors de son arrivée au pouvoir Joe Biden a suspendu les démarches lancées par Donald Trump pour forcer ByteDance à vendre TikTok US à Oracle ou Microsoft. Cependant, la politique chinoise du président démocrate a seulement changé dans le ton, du côté des actes, Washington reste toujours aussi dur avec Pékin.

Publié le 29 septembre 2022 à 17h28
Publié le 29 septembre 2022 à 14h14
Publié le 29 septembre 2022 à 10h13
Publié le 29 septembre 2022 à 07h46
Publié le 28 septembre 2022 à 09h16
Publié le 27 septembre 2022 à 13h37

Modifier mes choix de cookies
© 2021 Siècle Digital est une marque déposée par SHINE MEDIA SAS. Tous droits réservés

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire