La pensée Xi : l'hégémonie absolue – Le Grand Continent

Prononcée devant quelques 2 296 délégués du Parti dans le palais de l’Assemblée du Peuple à Pékin, ce discours est le moment le plus scripté d’une mise en scène méticuleusement préparée – comme nos lecteurs le savent, il ne se passe rien durant un Congrès : toutes les décisions ont été prises à l’avance. C’est lorsqu’elles sont prises que le Congrès peut se tenir.
Le rapport présenté par Xi donne une orientation politique et même géopolitique à l’hégémonie qu’il exerce sur le Parti. La mise en scène du Congrès fait le reste. Alors que l’immense croissance économique de l’ère Hu Jintao s’achève — à travers la dramatisation filmée de son évacuation physique de la tribune — une nouvelle forme politique s’impose, reposant sur un projet de pacte renouvelé entre la Chine et le Parti communiste chinois.
Dans le nouveau rythme de la mondialisation fracturé par la guerre, dans la polycrise, le changement climatique et « la guerre froide » avec les États-Unis, le Parti communiste chinois change son fusil d’épaule.
Hier, la source de sa légitimité était l’enrichissement impressionnant de la société chinoise dirigée par le Parti. Aujourd’hui, le Parti veut montrer que la donne a changé : ce qui assoit sa légitimité, c’est la promesse du rétablissement du rang impérial de la Chine — garanti par Xi Jinping et sa nouvelle bureaucratie céleste.
Camarades,
Au nom du 19e Comité central du Parti communiste chinois (PCC), je vais maintenant présenter un rapport au 20e Congrès national.
Le 20e Congrès national du Parti communiste chinois est une réunion de grande importance. Il a lieu à un moment critique, alors que l’ensemble du Parti et le peuple chinois de tous les groupes ethniques s’engagent dans un nouveau voyage pour faire de la Chine un pays socialiste moderne à tous égards et avancer vers l’ objectif du deuxième centenaire.
Quand Xi évoque l’objectif du deuxième centenaire, il veut parler de l’horizon 2049, avec la proclamation de la République Populaire de Chine. Le premier centenaire ayant eu lieu en 2021, date d’anniversaire de la fondation du PCC. 
Le thème de ce Congrès est de porter haut la grande bannière du socialisme aux caractéristiques chinoises, de mettre pleinement en œuvre la Pensée sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère, de perpétuer le grand esprit fondateur du Parti, de rester confiant et de se renforcer, de maintenir les principes fondamentaux et d’innover, d’aller de l’avant avec esprit d’entreprise et courage, et de s’efforcer dans l’unité de construire un pays socialiste moderne à tous égards et de faire progresser le grand rajeunissement de la nation chinoise sur tous les fronts.
Depuis sa fondation il y a un siècle, le Parti communiste chinois a effectué un parcours remarquable. Notre Parti s’est consacré à la réalisation d’une grandeur durable pour la nation chinoise et s’est engagé dans la noble cause de la paix et du développement pour l’humanité. Notre responsabilité est d’une importance inégalée, et notre mission est glorieuse au-delà de toute comparaison. Il est impératif que nous tous, membres du Parti, n’oubliions jamais notre aspiration initiale et notre mission fondatrice, que nous restions toujours modestes, prudents et travailleurs, et que nous ayons le courage et la capacité de poursuivre notre combat. Nous devons rester confiants dans notre histoire, faire preuve d’une plus grande initiative historique, et écrire un chapitre encore plus magnifique pour le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère.
Dans un précédent texte de cette série, Yao évoque une mise en valeur des caractéristiques chinoises plus qu’un rejet de l’Occident. Depuis des décennies, les Chinois insistent sur les caractéristiques spécifiques qui rendent la Chine unique, sans pour autant spécifier le contenu concret de cette unicité. Yao essaie de fournir ce contenu, tout en contrant la tendance à vouloir provoquer un antagonisme perpétuel entre la Chine et l’Occident.
Les cinq années qui se sont écoulées depuis le 19e Congrès national ont été véritablement capitales et extraordinaires. Le Comité central du Parti a poursuivi une stratégie de rajeunissement national au milieu de changements mondiaux d’une ampleur jamais vue depuis un siècle. Il a tenu sept sessions plénières, au cours desquelles il a adopté des décisions et des résolutions sur des questions majeures telles que la révision de la Constitution chinoise, l’approfondissement de la réforme des institutions du Parti et de l’État, le maintien et l’amélioration du système du socialisme aux caractéristiques chinoises et la modernisation du système et de la capacité de gouvernance de la Chine, la formulation du 114e plan quinquennal de développement économique et social et des objectifs à long terme jusqu’en 2035, ainsi que l’examen approfondi des principales réalisations du Parti et de son expérience historique au cours du siècle dernier. Lors de ces sessions, des plans stratégiques majeurs ont également été élaborés pour faire avancer la cause du Parti et du pays. Le Comité central a rassemblé l’ensemble du Parti, de l’armée et du peuple chinois et les a dirigés pour répondre efficacement aux développements internationaux graves et complexes et à une série de risques et de défis immenses. Avec beaucoup d’efforts et de détermination, nous avons constamment fait progresser le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère.
Au cours des cinq dernières années, nous avons continué à renforcer la direction générale du Parti et la direction centralisée et unifiée du Comité central. Nous avons consacré une grande énergie à construire une société modérément prospère à tous égards. Nous avons appliqué pleinement et fidèlement la nouvelle philosophie de développement sur tous les fronts, nous nous sommes concentrés sur la promotion d’un développement de haute qualité et nous avons travaillé à la création d’un nouveau modèle de développement. Nous avons poursuivi la réforme à un rythme rapide et régulier, fait de solides progrès dans le développement de la démocratie populaire intégrale et fait progresser la gouvernance fondée sur la loi dans tous les domaines d’activité. Nous avons activement développé une culture socialiste avancée. Nous avons assuré et amélioré le bien-être public en priorité et mis en commun les ressources pour mener une lutte critique contre la pauvreté. Nous avons fait un grand effort pour améliorer la conservation écologique. Nous avons travaillé avec une ferme résolution pour sauvegarder la sécurité nationale, repousser et désamorcer les risques majeurs et assurer la stabilité sociale. Nous avons consacré une grande énergie à la modernisation de notre défense nationale et de nos forces armées. Nous avons mené sur tous les fronts la diplomatie des grands pays à caractéristiques chinoises. Et nous avons déployé des efforts considérables pour faire avancer le nouveau grand projet de construction du Parti.
Nous avons célébré le centenaire du Parti communiste chinois et le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Nous avons adopté la troisième résolution concernant l’histoire du Parti, organisé des activités à l’échelle du Parti pour étudier l’histoire du Parti, et inauguré le Musée du Parti communiste chinois. Nous avons demandé à tous les membres du Parti d’étudier et d’appliquer le grand esprit fondateur du Parti, et nous les avons encouragés à créer un avenir meilleur en restant fidèles à la mission fondatrice du Parti avec plus de détermination et de détermination dans le nouveau voyage qui les attend.
En répondant à l’épidémie soudaine de Covid-19, nous avons placé le peuple et sa vie au-dessus de tout, nous avons travaillé pour prévenir les cas importés et les résurgences nationales, et nous avons poursuivi avec ténacité une politique dynamique de zéro Covid. En lançant une guerre populaire totale pour stopper la propagation du virus, nous avons protégé la santé et la sécurité de la population dans toute la mesure du possible et avons obtenu des résultats extrêmement encourageants tant dans la réponse à l’épidémie que dans le développement économique et social.
Face aux développements turbulents à Hong Kong, le gouvernement central a exercé sa juridiction générale sur la région administrative spéciale, comme le prescrivent la Constitution chinoise et la Loi fondamentale de la région administrative spéciale de Hong Kong. La loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale dans la région administrative spéciale de Hong Kong a été formulée et mise en vigueur, garantissant que Hong Kong est gouvernée par des patriotes. Grâce à ces mesures, l’ordre a été rétabli à Hong Kong, marquant un tournant majeur pour le mieux dans la région. D’autres progrès ont été réalisés dans le développement de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao et dans le soutien à Hong Kong et Macao pour la croissance de leurs économies, l’amélioration du niveau de vie et le maintien de la stabilité.
En réponse aux activités séparatistes visant l’ »indépendance de Taïwan » et aux provocations flagrantes d’ingérence extérieure dans les affaires de Taïwan, nous avons résolument combattu le séparatisme et contré l’ingérence, démontrant ainsi notre résolution et notre capacité à sauvegarder la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine et à nous opposer à l’ »indépendance de Taïwan ». Nous avons renforcé notre initiative stratégique pour la réunification complète de la Chine et consolider l’engagement envers le principe d’une seule Chine au sein de la communauté internationale.
Face aux changements drastiques du paysage international, notamment les tentatives extérieures de chantage, d’endiguement, de blocus et de pression maximale sur la Chine, nous avons fait passer nos intérêts nationaux en premier, nous nous sommes concentrés sur les préoccupations de politique intérieure et nous avons maintenu une ferme détermination stratégique. Nous avons fait preuve d’un esprit combatif et d’une ferme détermination à ne jamais céder au pouvoir coercitif. Tout au long de ces efforts, nous avons sauvegardé la dignité et les intérêts fondamentaux de la Chine et nous nous sommes maintenus en bonne position pour poursuivre le développement et assurer la sécurité.
Au cours des cinq dernières années, notre Parti a rallié le peuple et l’a conduit à résoudre un grand nombre de problèmes qui étaient restés longtemps sans solution, à obtenir de nombreuses réalisations qui ont une grande importance pour l’avenir et à réaliser des avancées impressionnantes pour la cause du Parti et du pays.
Camarades,
Dix années se sont écoulées depuis le 18e Congrès national du Parti. La dernière décennie a été marquée par trois événements majeurs d’une grande importance immédiate et d’une profonde signification historique pour la cause du Parti et du peuple : Nous avons célébré le centenaire du Parti communiste chinois ; nous avons inauguré une nouvelle ère de socialisme aux caractéristiques chinoises ; et nous avons éradiqué la pauvreté absolue et terminé la construction d’une société modérément prospère à tous égards, complétant ainsi le premier objectif du centenaire. Il s’agissait d’exploits historiques – des exploits accomplis par le Parti communiste chinois et le peuple chinois luttant dans l’unité, des exploits qui seront enregistrés à jamais dans l’histoire de la nation chinoise, et des exploits qui influenceront profondément le monde.
Il y a dix ans, telle était la situation à laquelle nous étions confrontés :
De grandes réalisations avaient été obtenues en matière de réforme, d’ouverture et de modernisation socialiste, et des avancées notables avaient été faites dans le nouveau grand projet de construction du Parti. Tout cela avait créé des fondations solides, des conditions favorables et des bases essentielles pour la poursuite de nos progrès.
Dans le même temps, cependant, un certain nombre de questions et de problèmes importants – dont certains se sont accumulés pendant des années et d’autres qui venaient juste d’apparaître – exigeaient une action urgente.
Au sein du Parti, il y avait de nombreux problèmes concernant le maintien de la direction du Parti, y compris un manque de compréhension claire et d’action efficace ainsi qu’un glissement vers une direction du Parti faible, creuse et édulcorée dans la pratique. Certains membres et responsables du Parti hésitaient dans leurs convictions politiques. Malgré des avertissements répétés, les formalités inutiles, le bureaucratisme, l’hédonisme et les extravagances persistaient dans certaines localités et certains départements. Les mentalités et les pratiques de recherche de privilèges posaient un sérieux problème, et certains cas de corruption profondément choquants avaient été découverts.
L’économie chinoise était en proie à des problèmes structurels et institutionnels aigus. Le développement était déséquilibré, non coordonné et non durable, et le modèle de développement traditionnel ne pouvait plus nous faire avancer. Certains problèmes profondément ancrés dans les institutions et les barrières érigées par des intérêts particuliers devenaient de plus en plus apparents. Certaines personnes manquaient de confiance dans le système politique socialiste aux caractéristiques chinoises et, trop souvent, nous voyions des lois ignorées ou non appliquées strictement. Des schémas de pensée erronés tels que le culte de l’argent, l’hédonisme, l’égocentrisme et le nihilisme historique étaient courants, et le discours en ligne était empreint de désordre. Tout cela a eu un grave impact sur la pensée des gens et l’environnement de l’opinion publique.
Notre travail pour assurer le bien-être de la population était parsemé de maillons faibles. Le resserrement des contraintes en matière de ressources et d’environnement et la pollution de l’environnement étaient prononcés. Les systèmes de sauvegarde de la sécurité nationale étaient inadéquats, et notre capacité à répondre aux différents risques majeurs était insuffisante. De nombreuses lacunes affectaient la modernisation de la défense nationale et de l’armée.
Les institutions et les mécanismes de mise en œuvre de la politique « Un pays, deux systèmes » à Hong Kong et Macao n’étaient pas bien développés, et la Chine était confrontée à de graves défis pour sa sécurité nationale.
Ce n’étaient là que quelques-uns des problèmes auxquels nous étions confrontés. À l’époque, de nombreuses personnes, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre Parti, s’inquiétaient de l’avenir du Parti et du pays.
Face à ces problèmes et défis aigus, qui sapaient la gouvernance à long terme du Parti, la sécurité et la stabilité du pays, et le bien-être du peuple, le Comité central du Parti a pleinement évalué la situation, pris des décisions résolues et pris des mesures fermes. Sous sa direction, l’ensemble du Parti, l’armée et le peuple chinois ont été rassemblés. Nous avons retroussé nos manches et nous nous sommes mis au travail, allant de l’avant avec détermination pour mener une grande lutte avec de nombreuses caractéristiques nouvelles de notre époque.
Au cours de la dernière décennie, nous sommes restés attachés au marxisme-léninisme, à la pensée de Mao Zedong, à la théorie de Deng Xiaoping, à la théorie des trois représentants et aux perspectives scientifiques du développement, et nous avons pleinement mis en œuvre la Pensée sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère ainsi que la ligne fondamentale et la politique de base du Parti. Nous avons adopté un certain nombre de mesures stratégiques, développé une série de pratiques transformatrices, et réalisé une série de percées et d’avancées marquantes. Nous avons résisté aux risques, aux défis et aux épreuves dans les domaines politique, économique, idéologique et naturel, obtenu des résultats historiques et vu des changements historiques dans la cause du Parti et du pays, et emmené la Chine sur un nouveau chemin vers la construction d’un pays socialiste moderne à tous égards.
Xi tente ici de répondre à un problème réel, à savoir que le marxisme ne veut pas dire grand-chose pour beaucoup de Chinois. Non pas forcément par idéologie, mais parce qu’il n’a pas de rapport avec leur vie de tous les jours. Ce phénomène ne concerne que pas la population dans son ensemble mais aussi une partie des élites intellectuelles.
 – Nous avons établi la Pensée sur le socialisme avec des caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère. Ce faisant, nous avons défini la politique de base pour le maintien et le développement du socialisme aux caractéristiques chinoises, proposé une série de nouvelles idées, de nouvelles réflexions et de nouvelles stratégies sur la gouvernance nationale, et réalisé une nouvelle percée dans l’adaptation du marxisme au contexte chinois et aux besoins de notre époque. Nous nous sommes efforcés d’utiliser cette nouvelle théorie pour nous armer intellectuellement, guider notre pratique et faire avancer notre travail. Cette théorie nous fournit une orientation fondamentale pour faire avancer la cause de notre Parti et de notre pays dans la nouvelle ère.
– Nous avons renforcé la direction du Parti à tous les égards. Nous avons clairement établi que la direction du Parti communiste chinois est le trait caractéristique du socialisme aux caractéristiques chinoises et la plus grande force du système du socialisme aux caractéristiques chinoises, que le Parti est la plus haute force de direction politique et que le maintien de la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti est le plus haut principe politique. Nous avons apporté des améliorations systématiques aux systèmes de leadership du Parti. Tous les membres du Parti sont devenus plus conscients de la nécessité de maintenir l’intégrité politique, de penser en termes généraux, de suivre le noyau dirigeant et de rester en phase avec la direction centrale du Parti. Ils sont devenus plus déterminés à suivre de près le Comité central du Parti dans leur réflexion, leur position politique et leur action, et ils ont continué à améliorer leur capacité de jugement, de réflexion et de mise en œuvre politiques. Tout cela a permis d’assurer l’autorité du Comité central du Parti et sa direction centralisée et unifiée, et de garantir que le Parti remplit son rôle essentiel, à savoir exercer une direction générale et coordonner les efforts de toutes les parties. Aujourd’hui, notre parti marxiste de plus de 96 millions de membres jouit d’une unité et d’une solidarité plus grandes que jamais.
 – Nous avons élaboré des plans stratégiques bien conçus et complets pour faire avancer la cause du Parti et du pays dans la nouvelle ère. Nous avons mis en avant le rêve chinois du grand rajeunissement de la nation chinoise et proposé de promouvoir le rajeunissement national par une voie chinoise de modernisation. Nous avons déployé des efforts bien coordonnés pour faire avancer notre grande lutte, notre grand projet, notre grande cause et notre grand rêve. Nous avons adopté le Plan intégré à cinq sphères et la Stratégie globale à quatre volets ainsi que le principe général de poursuivre le progrès tout en assurant la stabilité, et nous nous sommes efforcés de poursuivre le développement tout en préservant la sécurité. Nous avons identifié la principale contradiction – à laquelle la société chinoise est confrontée – comme étant celle qui existe entre un développement déséquilibré et inadéquat et les besoins toujours croissants de la population pour une vie meilleure, et nous avons clairement indiqué que la réduction de cet écart devait être au centre de toutes nos initiatives. Grâce à ces efforts, nous avons fait des progrès constants dans l’enrichissement et le développement d’une nouvelle forme de progrès humain.
– Nous avons atteint une prospérité modérée, le rêve millénaire de la nation chinoise, grâce à un travail acharné et persistant. Grâce à cela, nous avons élevé la Chine à un point de départ historique plus élevé en matière de développement. En galvanisant la nation entière pour mener à bien une réduction ciblée de la pauvreté, nous avons gagné la plus grande bataille contre la pauvreté de l’histoire humaine. Un total de 832 comtés appauvris et près de 100 millions de résidents ruraux pauvres ont été sortis de la pauvreté et, parmi eux, plus de 9,6 millions de personnes pauvres ont été relogées de zones inhospitalières. Nous avons, une fois pour toutes, résolu le problème de la pauvreté absolue en Chine, apportant une contribution significative à la cause de la réduction de la pauvreté dans le monde.
 – Nous avons mis en avant et appliqué une nouvelle philosophie de développement, travaillé dur pour promouvoir un développement de haute qualité, et poussé pour favoriser un nouveau modèle de développement. Nous avons mené une réforme structurelle du côté de l’offre, formulé une série de stratégies régionales majeures importantes pour le développement global de la Chine, et provoqué une hausse historique de la puissance économique de la Chine.
Au cours de la dernière décennie, le PIB de la Chine est passé de 54 000 milliards de yuans à 114 000 milliards de yuans pour représenter 18,5 % de l’économie mondiale, soit une augmentation de 7,2 points de pourcentage. La Chine est restée la deuxième plus grande économie du monde, et son PIB par habitant est passé de 39 800 yuans à 81 000 yuans. Elle se classe au premier rang mondial en termes de production céréalière, et elle a assuré la sécurité alimentaire et énergétique de ses plus de 1,4 milliard d’habitants. Le nombre de résidents urbains permanents a augmenté de 11,6 points de pourcentage~ pour représenter 64,7 % de la population. Le secteur manufacturier de la Chine est le plus important au monde, tout comme ses réserves de devises étrangères. La Chine a construit les plus grands réseaux de chemins de fer à grande vitesse et d’autoroutes au monde et a fait des réalisations majeures dans la construction d’aéroports, de ports et d’infrastructures de conservation de l’eau, d’énergie, d’information et autres.
Nous avons accéléré nos efforts pour renforcer notre autonomie et notre force en matière de science et de technologie, les dépenses nationales en R&D passant de 1 000 milliards de yuans à 2 800 milliards de yuans, soit le deuxième niveau le plus élevé au monde. Notre pays abrite désormais la plus grande cohorte de personnel de R&D au monde.
Nous nous sommes renforcés dans la recherche fondamentale et l’innovation originale, nous avons fait des percées dans certaines technologies de base dans des domaines clés et nous avons stimulé les industries stratégiques émergentes. Nous avons été témoins de succès majeurs sur de multiples fronts, notamment les vols spatiaux habités, l’exploration lunaire et martienne, les sondes en eaux profondes et en terre profonde, les superordinateurs, la navigation par satellite, l’information quantique, la technologie de l’énergie nucléaire, la fabrication d’avions de ligne et la biomédecine. La Chine a rejoint les rangs des innovateurs du monde.
– Nous avons approfondi la réforme de manière globale avec un énorme courage politique. Nous avons mené à bien des tâches essentielles et renforcé la conception de la réforme au plus haut niveau. Nous avons osé braver des eaux inexplorées, affronter des problèmes difficiles, naviguer sur des dangers potentiels et faire face à de nouveaux problèmes et défis. Nous avons brisé le carcan des idées reçues, abattu les barrières érigées par les intérêts particuliers et supprimé les obstacles institutionnels dans tous les domaines. Cela nous a permis de mettre en place des cadres institutionnels fondamentaux dans tous les secteurs, de réaliser des transformations historiques, systémiques et holistiques dans de nombreux domaines, et d’achever un nouveau cycle de réformes dans les institutions du Parti et de l’État. Le système du socialisme aux caractéristiques chinoises est devenu plus mature et mieux défini, et le système et la capacité de gouvernance de la Chine ont été encore modernisés.
– Nous avons poursuivi une stratégie d’ouverture plus proactive. Nous avons travaillé à la construction d’un réseau mondial de zones de libre-échange de haut niveau et accéléré le développement de zones de libre-échange pilotes et du port de libre-échange de Hainan. En tant qu’effort de collaboration, l’initiative de la nouvelle route de la soie a été accueillie par la communauté internationale à la fois comme un bien public et une plateforme de coopération. La Chine est devenue un partenaire commercial majeur pour plus de 140 pays et régions, elle est en tête du monde pour le volume total des échanges de marchandises, et elle est une destination majeure pour les investissements mondiaux et un pays leader pour les investissements sortants. Grâce à ces efforts, nous avons fait avancer un programme plus large d’ouverture dans plus de domaines et plus en profondeur.
– Nous avons gardé la voie du progrès politique socialiste avec des caractéristiques chinoises. Nous avons développé de manière exhaustive la démocratie populaire dans son ensemble, fait des progrès tous azimuts dans l’amélioration des institutions, des normes et des procédures de notre démocratie socialiste, et fait progresser la démocratie consultative socialiste par le biais d’une participation étendue. Nous avons renforcé les bases qui sous-tendent la gestion populaire du pays, injecté une nouvelle vitalité dans la démocratie au niveau communautaire, et consolidé et élargi le front uni patriotique. Nous avons fait de nouveaux accomplissements dans la promotion de l’unité et du progrès ethniques, nous avons pleinement mis en œuvre la politique fondamentale du Parti en matière d’affaires religieuses et nous avons assuré une meilleure protection des droits de l’homme. Nous avons intensifié les efforts pour faire progresser l’état de droit socialiste dans notre pays, et un cadre complet pour une gouvernance fondée sur la loi a pris forme. Nous avons accéléré le travail de développement du système d’État de droit socialiste aux caractéristiques chinoises. Nous avons fait des progrès majeurs dans la réforme du système judiciaire, offrant ainsi une protection plus efficace de l’équité et de la justice sociales. Ces efforts ont ouvert un nouveau terrain pour faire progresser l’état de droit en Chine.
– Nous avons établi et maintenu un système fondamental pour garantir le rôle directeur du marxisme dans le domaine idéologique. La nouvelle théorie du Parti pour la nouvelle ère a été adoptée par le peuple, les valeurs socialistes fondamentales trouvent un écho auprès du public, la fine culture traditionnelle chinoise subit une transformation et un développement créatifs, les programmes culturels sont florissants et l’environnement en ligne a connu une amélioration continue. Tout cela a entraîné des changements primordiaux et fondamentaux dans le paysage idéologique de la Chine.
Nous avons célébré le 90e anniversaire de la fondation de l’Armée populaire de libération, le 40e anniversaire du lancement de la réforme et de l’ouverture, le 70e anniversaire de la victoire dans la guerre de résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise et la guerre mondiale contre le fascisme, et le 70e anniversaire du départ des volontaires du peuple chinois pour la Corée afin de résister à l’agression américaine et d’aider la Corée. Les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2022 à Pékin ont été un grand succès. Nos jeunes sont remplis d’un plus grand optimisme et d’esprit d’entreprise, et il existe un sentiment de confiance culturelle notablement plus fort et un niveau de moral plus élevé dans tout le Parti et la nation.
– Nous avons mis en œuvre une philosophie de développement centrée sur le peuple. Nous avons travaillé sans relâche pour garantir l’accès des gens à la garde d’enfants, à l’éducation, à l’emploi, aux services médicaux, aux soins aux personnes âgées, au logement et à l’assistance sociale, ce qui a permis une amélioration générale de la vie des gens. L’espérance de vie moyenne de la Chine a atteint 78,2 ans, son revenu annuel disponible par habitant est passé de 16 500 yuans à 35 100 yuans, et plus de 13 millions d’emplois urbains ont été créés chaque année en moyenne au cours des 10 dernières années. Nous avons construit les plus grands systèmes d’éducation, de sécurité sociale et de soins de santé au monde. Ces réalisations nous ont permis de faire des progrès historiques en rendant l’éducation universellement accessible, en faisant bénéficier 1,04 milliard de personnes de l’assurance vieillesse de base et en assurant une assurance médicale de base à 95 % de la population. Des ajustements opportuns ont été apportés à la politique d’accouchement. Plus de 42 millions d’unités de logement dans les zones urbaines délabrées et plus de 24 millions de maisons rurales délabrées ont été reconstruites, marquant une amélioration significative des conditions de logement dans les zones urbaines et rurales. Le nombre d’utilisateurs d’Internet a atteint 1,03 milliard. Nous avons assuré un sentiment plus complet et durable d’épanouissement, de bonheur et de sécurité pour notre peuple, et nous avons fait de nouveaux progrès dans la réalisation de la prospérité commune pour tous.
– Nous avons agi selon l’idée que les eaux lucides et les montagnes luxuriantes sont des atouts inestimables. Nous avons persévéré dans une approche holistique et systématique de la conservation et de l’amélioration des écosystèmes des montagnes, de l’eau, des forêts, des terres agricoles, des prairies et des déserts, et nous avons assuré une conservation écologique et une protection de l’environnement plus fortes à tous les niveaux, dans toutes les régions et à tout moment. Les systèmes de conservation écologique de la Chine ont été améliorés, la lutte critique contre la pollution a progressé, et de solides progrès ont été réalisés dans la promotion d’un développement vert, circulaire et à faible émission de carbone. Cela a conduit à des changements historiques, transformateurs et complets dans la protection écologique et environnementale et nous a apporté des cieux plus bleus, des montagnes plus vertes et des eaux plus propres.
– Nous avons appliqué une approche holistique de la sécurité nationale. Nous avons constamment amélioré les systèmes de leadership, juridiques, stratégiques et politiques en matière de sécurité nationale. Nous n’avons cédé aucun terrain sur les questions de principe, et nous avons résolument sauvegardé la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine. La sécurité nationale a ainsi été renforcée sur tous les fronts. Nous avons encore amélioré le système de gouvernance sociale basé sur la collaboration, la participation et le partage des bénéfices. Nous avons maîtrisé efficacement les séparatistes ethniques, les extrémistes religieux et les terroristes violents et avons obtenu des progrès importants dans les campagnes de lutte et d’éradication du crime organisé. Nous avons réagi efficacement aux grandes catastrophes naturelles. L’initiative pour une Chine pacifique est entrée dans une nouvelle phase.
– Nous avons fixé l’objectif du Parti de construire une armée forte dans la nouvelle ère. Nous avons mis en œuvre la pensée du Parti sur le renforcement de l’armée pour la nouvelle ère, suivi la stratégie militaire pour la nouvelle ère, et maintenu la direction absolue du Parti sur les forces armées du peuple. Nous avons tenu une réunion sur le travail politique militaire à Gutian en 2014 et amélioré la conduite politique par des initiatives de rectification. Ayant établi l’efficacité au combat comme seul critère, nous avons agi avec détermination pour concentrer l’attention de l’ensemble de l’armée sur la préparation au combat. Nous avons coordonné les efforts pour renforcer le travail militaire dans toutes les directions et tous les domaines et consacré une grande énergie à l’entraînement dans des conditions de combat. Nous avons mené des réformes audacieuses de la défense nationale et des forces armées, en restructurant les systèmes de commandement et de leadership militaires, le système des forces armées modernes et le système de politique militaire. Nous avons accéléré la modernisation de notre défense nationale et de nos forces armées et réduit de 300 000 le nombre de militaires en service actif. Avec de nouveaux systèmes, une nouvelle structure, une nouvelle configuration et un nouveau look, les forces armées du peuple sont devenues une force de combat beaucoup plus moderne et capable, et la voie chinoise vers la construction d’une armée forte est de plus en plus large.
Politiquement, Xi a beaucoup misé sur les réformes militaires, notamment en s’attaquant à la corruption.
– Nous avons pleinement et fidèlement mis en œuvre la politique « Un pays, deux systèmes ». Nous avons maintenu la politique d’un pays, deux systèmes, selon laquelle le peuple de Hong Kong administre Hong Kong et le peuple de Macao administre Macao, tous deux avec un haut degré d’autonomie. Nous avons aidé Hong Kong à entrer dans une nouvelle phase dans laquelle elle a rétabli l’ordre et est prête à prospérer, et nous avons vu Hong Kong et Macao maintenir une bonne dynamique pour la stabilité et le développement à long terme. Nous avons proposé un cadre politique global pour résoudre la question de Taiwan dans la nouvelle ère et faciliter les échanges et la coopération entre les deux rives du détroit. Nous nous sommes résolument opposés aux activités séparatistes visant à l’ »indépendance de Taiwan » et à l’ingérence étrangère. Nous avons ainsi conservé l’initiative et la capacité de diriger dans les relations entre les deux rives du détroit.
– Nous avons poursuivi la diplomatie des grands pays aux caractéristiques chinoises sur tous les fronts. Nous avons promu le développement d’une communauté humaine avec un avenir commun et nous sommes restés fermes dans la protection de l’équité et de la justice internationales. Nous avons prôné et pratiqué un véritable multilatéralisme. Nous avons adopté une position claire contre l’hégémonisme et la politique de puissance sous toutes leurs formes, et nous n’avons jamais vacillé dans notre opposition à l’unilatéralisme, au protectionnisme et à l’intimidation de toute sorte. Nous avons amélioré l’agenda diplomatique global de la Chine et travaillé activement à la construction d’un réseau mondial de partenariats et à la promotion d’un nouveau type de relations internationales. Nous avons démontré le sens du devoir de la Chine en tant que grand pays responsable, en participant activement à la réforme et au développement du système de gouvernance mondiale et en nous engageant dans une coopération internationale tous azimuts dans la lutte contre le Covid-19. Tout cela nous a permis de gagner une large reconnaissance internationale. L’influence internationale, l’attrait et le pouvoir de façonnage de la Chine ont nettement augmenté.
Derrière la référence au multilatéralisme, on voit poindre une position de fermeté (« nous n’avons jamais vacillé », « le pouvoir de façonnage de la Chine ») qui rappelle la fameuse « diplomatie du loup guerrier ».
– Nous avons fait des progrès significatifs dans l’exercice d’une autonomie complète et rigoureuse du Parti. Guidés par la conviction qu’il faut un bon forgeron pour forger un bon acier, nous avons donné le coup d’envoi de nos efforts en formulant et en appliquant la décision en huit points de la direction centrale du Parti sur l’amélioration de la conduite. Nous avons proposé et mis en œuvre les exigences générales pour le renforcement du Parti dans la nouvelle ère. Nous avons fait du renforcement politique le guide suprême de toutes les autres initiatives de construction du Parti, et nous avons veillé à ce que notre travail idéologique soit aligné sur nos efforts de construction des institutions. Les activités politiques intra-partis ont été menées avec sérieux, et nous avons continué à mener des initiatives d’éducation intensives. Nous avons formulé et mis en œuvre la ligne organisationnelle du Parti pour la nouvelle ère et mis l’accent sur l’engagement politique dans la sélection et la nomination des responsables. Les inspections politiques ont été renforcées, et un système solide de règlements du Parti a pris forme. Ces mesures ont permis à l’ensemble du Parti de conserver des idéaux et des convictions fermes et ont renforcé le système organisationnel du Parti et resserré la discipline et les règles.
Nous avons travaillé sans relâche pour améliorer la conduite du Parti et faire respecter la discipline du Parti. Nous avons martelé la tâche de rectifier les formalités inutiles, le bureaucratisme, l’hédonisme et l’extravagance ; nous nous sommes opposés aux mentalités et aux pratiques de recherche de privilèges ; et nous avons pris des mesures énergiques pour lutter contre la mauvaise conduite et la corruption qui se produisent à la porte des gens. Grâce à ces efforts, des tendances malsaines qui étaient restées longtemps incontrôlées ont été inversées, et des problèmes profondément ancrés qui nous tourmentaient depuis des années ont été corrigés.
Nous avons mené une bataille contre la corruption à une échelle sans précédent dans notre histoire. Animés par un sens aigu de la mission, nous avons résolu d’ »offenser quelques milliers de personnes plutôt que de décevoir 1,4 milliard » et de débarrasser notre Parti de tous ses maux. Nous avons pris des mesures coordonnées pour veiller à ce que les fonctionnaires n’aient pas l’audace, l’opportunité ou le désir d’être corrompus, et nous avons utilisé une combinaison de mesures pour « éliminer les tigres », « écraser les mouches » et « chasser les renards », en punissant les fonctionnaires corrompus de tous types. Nous avons remporté une victoire écrasante et consolidé pleinement les acquis de notre lutte contre la corruption. Tout cela a permis d’éliminer de graves dangers cachés au sein du Parti, du pays et de l’armée et de garantir que le pouvoir qui nous a été accordé par le Parti et le peuple est toujours exercé dans l’intérêt du peuple.
Grâce à des efforts laborieux, le Parti a trouvé une deuxième réponse à la question de savoir comment échapper au cycle historique d’ascension et de chute. La réponse est l’auto-réforme. Nous avons considérablement renforcé la capacité du Parti à se purifier, à s’améliorer, à se renouveler et à se surpasser, nous avons traité à la racine le problème du laxisme et de la faiblesse de l’autogestion dans les organisations du Parti, et nous avons constamment encouragé et développé une atmosphère politique d’intégrité au sein du Parti. Ce faisant, nous avons fait en sorte que le Parti ne change jamais sa nature, sa conviction ou son caractère.
Alors que nous affirmons pleinement les réalisations remarquables que nous avons accomplies pour la cause du Parti et du pays, nous ne devons pas perdre de vue les lacunes de notre travail et les nombreuses difficultés et problèmes auxquels nous sommes confrontés. Ils sont principalement les suivants :
Les déséquilibres et les insuffisances du développement restent un problème de premier plan. De nombreux goulets d’étranglement entravent un développement de qualité, et la capacité d’innovation scientifique et technologique de la Chine n’est pas encore assez forte. De nombreux problèmes majeurs doivent être résolus afin de se prémunir contre les risques financiers et de garantir la sécurité et la fiabilité de l’alimentation, de l’énergie et des chaînes industrielles et d’approvisionnement.
Il reste encore de nombreux problèmes difficiles à résoudre dans la réforme des domaines clés. De nombreux défis existent dans le domaine idéologique. Il existe encore de grands écarts de développement et de répartition des revenus entre les zones urbaines et rurales et entre les régions. Notre peuple est confronté à de nombreuses difficultés dans des domaines tels que l’emploi, l’éducation, les services médicaux, la garde des enfants, les soins aux personnes âgées et le logement. La conservation et la protection de l’environnement restent une tâche formidable.
Certains membres du Parti et fonctionnaires manquent d’un sens aigu des responsabilités, de la capacité à relever des défis difficiles et de la volonté de se mettre au travail. Les formalités inutiles et le bureaucratisme restent assez prononcés. L’éradication des terrains propices à la corruption reste une tâche ardue.
Nous avons déjà mis en place une série de mesures pour faire face à ces problèmes, et nous devons redoubler d’efforts pour les voir entièrement résolus.
Camarades, 
Les grandes réalisations de cette nouvelle ère sont le fruit du dévouement collectif et du travail acharné de notre Parti et de notre peuple. Au nom du Comité central du Parti communiste chinois, j’exprime ici notre sincère gratitude à tous les membres de notre Parti, aux personnes de tous les groupes ethniques, à tous les autres partis politiques, organisations populaires et personnalités patriotiques de tous les secteurs de la société, à nos compatriotes des régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao, de Taïwan et d’outre-mer, ainsi qu’à tous nos amis du monde entier qui ont fait preuve de compréhension et de soutien à l’égard de la modernisation de la Chine.
La grande transformation des dix dernières années de la nouvelle ère marque une étape importante dans l’histoire du Parti, de la République populaire de Chine, de la réforme et de l’ouverture, du développement du socialisme et du développement de la nation chinoise. Au cours d’un siècle d’efforts, le Parti communiste chinois s’est tempéré par la révolution et s’est renforcé. Il s’est amélioré dans sa capacité à fournir une direction politique, à donner des conseils théoriques, à organiser le peuple et à inspirer la société, tout en maintenant un lien étroit avec le peuple. Tout au long de son histoire, alors que le monde a connu de profonds changements, le Parti est toujours resté à l’avant-garde de son temps. Alors que nous avons réagi aux risques et aux tests dans notre pays et à l’étranger, le Parti est toujours resté la colonne vertébrale de la nation. Et alors que nous avons soutenu et développé le socialisme aux caractéristiques chinoises, le Parti est toujours resté un noyau dirigeant fort.
Le peuple chinois est plus inspiré que jamais à aller de l’avant, plus résolu que jamais à travailler dur, et plus confiant que jamais dans sa réussite. Ils sont remplis d’un sens plus fort de l’histoire et de l’initiative. Avec une confiance totale, le Parti communiste de Chine et le peuple chinois sont à l’origine de la grande transformation de la nation chinoise, qui est passée de la position debout et de la prospérité à la force. Nous avons fait progresser la réforme, l’ouverture et la modernisation socialiste et avons écrit un nouveau chapitre sur les miracles de la croissance économique rapide et de la stabilité sociale à long terme. La Chine dispose désormais de bases matérielles plus solides et de fondements institutionnels plus forts pour poursuivre son développement. Le rajeunissement de la nation chinoise suit désormais un cours historique irréversible.
Le socialisme scientifique déborde d’une vitalité renouvelée dans la Chine du 21e siècle. La modernisation chinoise offre à l’humanité un nouveau choix pour réaliser la modernisation. Le Parti communiste chinois et le peuple chinois ont fourni à l’humanité plus de perspicacité chinoise, une meilleure contribution chinoise et une plus grande force chinoise pour l’aider à résoudre ses défis communs et ont apporté de nouvelles et plus grandes contributions à la noble cause de la paix et du développement humains.
Le marxisme est l’idéologie directrice fondamentale sur laquelle notre Parti et notre pays sont fondés et prospèrent. Notre expérience nous a appris qu’au niveau fondamental, nous devons le succès de notre Parti et du socialisme aux caractéristiques chinoises au fait que le marxisme fonctionne, en particulier lorsqu’il est adapté au contexte chinois et aux besoins de notre époque. La solide orientation théorique du marxisme est la source dans laquelle notre Parti puise sa ferme croyance et sa conviction et qui permet à notre Parti de saisir l’initiative historique.
L’adaptation du marxisme au contexte chinois et aux besoins de l’époque est un processus de recherche, de révélation et d’application de la vérité. Avec les nouveaux changements et les exigences pratiques qui sont apparus en Chine et à l’étranger depuis le 18e Congrès national, il était urgent pour nous d’apporter des réponses théoriques et pratiques approfondies à une série de questions d’époque sur la cause du Parti et du pays ainsi que sur la gouvernance de la Chine par le Parti.
Avec le courage de faire des explorations et des innovations théoriques, notre Parti a, dans une perspective entièrement nouvelle, approfondi sa compréhension des lois qui sous-tendent la gouvernance par un parti communiste, le développement du socialisme et l’évolution de la société humaine. Il a réalisé des innovations théoriques majeures, qui ont été résumées dans la Pensée sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère. Les principaux éléments de cette théorie sont résumés dans les 10 affirmations, les 14 engagements et les 13 domaines de réalisation qui ont été formulés lors du 19e Congrès national et de la sixième session plénière du 19e Comité central du Parti, auxquels nous devons adhérer à long terme et continuer à enrichir et à développer.
Les communistes chinois sont parfaitement conscients que ce n’est qu’en intégrant les principes de base du marxisme aux réalités spécifiques de la Chine et à sa fine culture traditionnelle et qu’en appliquant le matérialisme dialectique et historique que nous pouvons apporter des réponses correctes aux grandes questions présentées par l’époque et découvertes par la pratique et que nous pouvons garantir que le marxisme conserve toujours sa vigueur et sa vitalité.
Pour maintenir et développer le marxisme, nous devons l’intégrer aux réalités spécifiques de la Chine. Prendre le marxisme comme guide signifie appliquer sa vision du monde et sa méthodologie pour résoudre les problèmes en Chine ; cela ne signifie pas mémoriser et réciter ses conclusions et lignes spécifiques, et encore moins le traiter comme un dogme rigide. Nous devons continuer à libérer nos esprits, à rechercher la vérité 14 à partir des faits, à évoluer avec notre temps et à adopter une approche réaliste et pragmatique. Nous devons baser tout ce que nous faisons sur les conditions réelles et nous concentrer sur la résolution des problèmes réels qui se posent dans nos efforts de réforme, d’ouverture et de modernisation socialiste dans la nouvelle ère. Nous devons continuer à répondre aux questions posées par la Chine, par le monde, par le peuple et par l’époque ; ce faisant, nous devons trouver les bonnes réponses adaptées aux réalités de la Chine et aux besoins de notre époque, parvenir à des conclusions compatibles avec les lois objectives et élaborer de nouvelles théories en phase avec l’époque, afin de mieux orienter la pratique de la Chine.
Pour maintenir et développer le marxisme, nous devons l’intégrer à la belle culture traditionnelle de la Chine. Ce n’est qu’en prenant racine dans le riche sol historique et culturel du pays et de la nation que la vérité du marxisme pourra s’épanouir ici. Avec une histoire qui remonte à l’antiquité, la fine culture traditionnelle de la Chine est vaste et profonde ; elle est la cristallisation de la sagesse de la civilisation chinoise. Notre culture traditionnelle épouse de nombreux principes et concepts importants, notamment la recherche du bien commun pour tous, la considération du peuple comme le fondement de l’État, le gouvernement par la vertu, l’abandon de l’ancien au profit du nouveau, la sélection des fonctionnaires sur la base du mérite, la promotion de l’harmonie entre l’humanité et la nature, la recherche incessante de l’amélioration de soi, l’ouverture au monde par la vertu, la bonne foi et l’amitié envers les autres, et la promotion du bon voisinage. Ces maximes, qui ont pris forme au cours de siècles de travail et de vie, reflètent la façon dont le peuple chinois perçoit l’univers, le monde, la société et la moralité et sont très cohérentes avec les propositions du socialisme scientifique.
Nous devons rester confiants dans notre histoire et notre culture, mettre le passé au service du présent et développer le nouveau à partir de l’ancien. Nous devons intégrer l’essence du marxisme avec le meilleur de la fine culture traditionnelle chinoise et avec les valeurs communes que notre peuple applique intuitivement dans sa vie quotidienne. Nous devons continuer à doter la théorie marxiste de caractéristiques chinoises distinctives et consolider la base historique et le soutien du public pour adapter le marxisme au contexte chinois et aux besoins de notre époque. Grâce à cela, nous nous assurerons que le marxisme s’enracine profondément en Chine.
Tout comme il n’y a pas de limites à la pratique, il n’y a pas de fin à l’innovation théorique. C’est la responsabilité historique solennelle des communistes chinois d’aujourd’hui de continuer à ouvrir de nouveaux chapitres dans l’adaptation du marxisme au contexte chinois et aux besoins de l’époque. Pour continuer à faire progresser l’innovation théorique sur la base de l’expérience pratique, nous devons, tout d’abord, acquérir une bonne maîtrise de la vision du monde et de la méthodologie de la Pensée sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère et adhérer à ses positions, points de vue et méthodes et en faire bon usage.
– Nous devons mettre le peuple au premier plan. L’orientation vers le peuple est un attribut essentiel du marxisme. Les théories de notre Parti sont issues du peuple, pour le peuple, et bénéfiques pour le peuple. Les pratiques créatives du peuple sont la source inépuisable de nos innovations théoriques. Les théories qui sont détachées du peuple seront faibles et inefficaces, et les théories qui ne peuvent pas être utiles au peuple seront périmées et sans vie. Nous devons nous tenir fermement aux côtés des gens, répondre à leurs souhaits, respecter leur créativité et mettre en commun leur sagesse pour élaborer des théories qu’ils aiment, acceptent et adoptent et qui deviennent de puissants outils les guidant dans la compréhension et le changement du monde.
– Nous devons garder confiance en nous et nous tenir sur nos propres pieds. Il n’y a jamais eu de manuel d’instruction ou de solution toute faite vers lesquels le peuple chinois et la nation chinoise se sont tournés dans leur lutte pour mettre fin aux grandes souffrances endurées depuis l’avènement des temps modernes et ont avancé vers le brillant avenir du rajeunissement. Le Parti a conduit le peuple en traçant de manière indépendante la voie du succès au cours du siècle dernier, et le succès du marxisme en Chine a été réalisé par les communistes chinois grâce à nos propres efforts. Un point qui sous-tend ces succès est que les problèmes de la Chine doivent être traités par le peuple chinois à la lumière du contexte chinois. Nous devons rester fermes dans notre conviction du marxisme et du socialisme aux caractéristiques chinoises et renforcer notre confiance dans la voie, la théorie, le système et la culture du socialisme aux caractéristiques chinoises. Avec un sens plus aigu de la responsabilité historique et de la créativité, nous devons apporter de plus grandes contributions au développement du marxisme. Nous ne devrions jamais agir aveuglément sans évaluer comment les conditions ont évolué, ni nous permettre de nous ossifier ou de nous fermer, ni imiter mécaniquement les autres ou absorber sans discernement les idées étrangères.
– Nous devons maintenir les principes fondamentaux et innover. Nous avançons une grande cause que personne n’a tentée auparavant. Ce n’est qu’en défendant les principes fondamentaux que nous pouvons éviter de perdre nos repères ou de commettre des erreurs catastrophiques. Ce n’est qu’en innovant que nous pourrons répondre à l’appel du jour et façonner les tendances de notre époque. Nous devons aborder le marxisme avec un respect pour la science et dans l’esprit de la recherche de la vérité. Nous ne devons jamais hésiter à défendre les principes fondamentaux du marxisme, la direction générale du Parti et le socialisme aux caractéristiques chinoises. Nous devons suivre le rythme de l’époque et nous adapter à l’évolution de la pratique. Nous devons aborder chaque nouveauté avec beaucoup d’enthousiasme et ne jamais cesser d’élargir et d’approfondir notre compréhension du monde. Nous devons oser dire ce qui n’a jamais été dit et faire ce qui n’a jamais été fait, et nous devons utiliser la nouvelle théorie pour guider la nouvelle pratique.
– Nous devons adopter une approche axée sur les problèmes. Les problèmes représentent la voix de l’époque. La tâche fondamentale de la théorie est de répondre aux problèmes et de fournir des lignes directrices pour trouver des solutions. Les problèmes auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui sont considérablement plus complexes, et leur résolution est devenue beaucoup plus difficile. Cela représente un tout nouveau défi pour l’innovation théorique. Nous devons être plus conscients des problèmes, en particulier des nouveaux problèmes découverts par la pratique, des problèmes profonds affectant la réforme, le développement et la stabilité, des préoccupations pressantes de la population, des questions majeures dans le paysage mondial en évolution, et des questions importantes auxquelles nous sommes confrontés dans la construction du Parti. Nous devons continuer à développer de nouvelles réflexions, de nouvelles approches et de nouveaux moyens pour résoudre efficacement les problèmes.
– Nous devons appliquer la pensée systémique. Toutes les choses sont interconnectées et interdépendantes. Nous devons les considérer en comprenant qu’elles sont universellement connectées, qu’elles font partie d’un système complet et qu’elles évoluent constamment si nous voulons saisir les lois qui régissent leur développement.
En tant que grand pays en développement, la Chine en est encore au stade primaire du socialisme et connaît une transformation sociale étendue et profonde. Un petit geste effectué pour faire avancer la réforme et le développement ou pour ajuster les intérêts peut affecter le tableau d’ensemble. Nous devons être capables de voir le présent dans une perspective historique, de regarder au-delà de la surface pour atteindre le cœur des problèmes, et de gérer correctement les relations entre les intérêts généraux et locaux, entre le présent et l’avenir, entre les préoccupations macro et micro, entre les questions primaires et secondaires, et entre le spécial et l’ordinaire. Nous devrions améliorer notre capacité à adopter une perspective stratégique et à appliquer une approche historique, dialectique et systématique de la réflexion ; nous devrions nous améliorer dans notre capacité à penser de manière créative, à penser en termes d’état de droit et à envisager les pires scénarios. Ce faisant, nous pouvons développer une approche bien conçue pour planifier et faire progresser les efforts du Parti et du pays sur tous les fronts de manière prospective et holistique.
– Nous devons conserver une vision globale. Le Parti communiste chinois se consacre à la recherche du bonheur pour le peuple chinois et du rajeunissement pour la nation chinoise. Il se consacre également au progrès humain et à l’harmonie mondiale. Nous devrions élargir notre vision globale et développer une connaissance approfondie des tendances du développement et du progrès humain, répondre aux préoccupations générales des peuples de tous les pays et jouer notre rôle dans la résolution des problèmes communs de l’humanité. Avec un esprit ouvert, nous devrions nous inspirer de toutes les réalisations exceptionnelles de la civilisation humaine et travailler à la construction d’un monde encore meilleur.
À partir de ce jour, la tâche centrale du Parti communiste chinois sera de conduire le peuple chinois de tous les groupes ethniques dans un effort concerté pour réaliser l’objectif du deuxième centenaire de faire de la Chine un grand pays socialiste moderne à tous égards et de faire progresser le rajeunissement de la nation chinoise sur tous les fronts par une voie chinoise de modernisation.
Sur la base de nos décennies d’exploration et de pratique depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949, en particulier depuis le lancement de la réforme et de l’ouverture en 1978, ainsi que des nouvelles percées réalisées en théorie et en pratique depuis le 18e Congrès national, nous avons réussi à faire progresser et à étendre la modernisation chinoise.
La modernisation chinoise est la modernisation socialiste poursuivie sous la direction du Parti communiste chinois. Elle contient des éléments qui sont communs aux processus de modernisation de tous les pays, mais elle se caractérise davantage par des traits qui sont uniques au contexte chinois.
– Il s’agit de la modernisation d’une immense population. La Chine s’efforce de réaliser la modernisation de plus de 1,4 milliard de personnes, un nombre supérieur à la population combinée de tous les pays développés du monde actuel. C’est une tâche d’une difficulté et d’une complexité inégalées ; cela signifie inévitablement que nos voies de développement et nos méthodes d’avancement seront uniques. Comme toujours, nous garderons à l’esprit les réalités de la Chine lorsque nous aborderons les questions, prendrons des décisions et agirons. Nous ne poursuivrons pas d’objectifs grandioses et ne suivrons pas les règles du jeu. Nous resterons patients pour faire avancer le cours de l’histoire et nous prendrons des mesures régulières et progressives pour soutenir le progrès.
– C’est la modernisation de la prospérité commune pour tous. Atteindre la prospérité commune est une caractéristique essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises et implique un long processus historique. L’objectif immuable de notre effort de modernisation est de répondre aux aspirations du peuple à une vie meilleure. Nous nous efforcerons de maintenir et de promouvoir l’équité et la justice sociales, d’apporter la prospérité à tous et de prévenir la polarisation.
– C’est la modernisation de l’avancement matériel et culturel-éthique. L’abondance matérielle et l’enrichissement culturel-éthique sont les objectifs fondamentaux de la modernisation socialiste. Le manque matériel n’est pas le socialisme, pas plus que l’appauvrissement culturel. Tout en continuant à consolider la base matérielle de la modernisation et à améliorer les conditions matérielles du bien-être de la population, nous nous efforcerons de développer une culture socialiste avancée, d’encourager des idéaux et des convictions forts et de faire progresser l’héritage culturel de la Chine. Nous promouvrons ainsi l’abondance matérielle globale ainsi que le développement intégral du peuple.
– C’est la modernisation de l’harmonie entre l’humanité et la nature. L’humanité et la nature forment une communauté de vie. Si nous extrayons de la nature sans limite ou si nous lui infligeons des dommages, nous sommes condamnés à subir ses représailles. La Chine est attachée au développement durable et aux principes consistant à donner la priorité à la conservation des ressources et à la protection de l’environnement et à laisser la nature se restaurer d’elle-même. Nous protégerons la nature et l’environnement comme nous le faisons pour nos propres vies. Nous continuerons à suivre un modèle de développement sain caractérisé par une production améliorée, un niveau de vie plus élevé et des écosystèmes sains afin d’assurer le développement durable de la nation chinoise.
– Il s’agit de la modernisation du développement pacifique. En poursuivant sa modernisation, la Chine ne suivra pas l’ancienne voie de la guerre, de la colonisation et du pillage empruntée par certains pays. Cette voie brutale et sanglante d’enrichissement aux dépens des autres a causé de grandes souffrances aux peuples des pays en développement. Nous nous tiendrons fermement du bon côté de l’histoire et du côté du progrès humain. Dévoués à la paix, au développement, à la coopération et aux avantages mutuels, nous nous efforcerons de sauvegarder la paix et le développement du monde tout en poursuivant notre propre développement, et nous apporterons de plus grandes contributions à la paix et au développement du monde grâce à notre propre développement.
Les exigences essentielles de la modernisation de la Chine sont les suivantes : maintenir la direction du Parti communiste chinois et le socialisme aux caractéristiques chinoises, poursuivre un développement de haute qualité, développer une démocratie populaire intégrale, enrichir la vie culturelle du peuple, atteindre une prospérité commune pour tous, promouvoir l’harmonie entre l’humanité et la nature, construire une communauté humaine avec un avenir partagé, et créer une nouvelle forme de progrès humain.
Pour faire de la Chine un grand pays socialiste moderne à tous égards, nous avons adopté un plan stratégique en deux étapes :
Réaliser fondamentalement la modernisation socialiste de 2020 à 2035
Construire la Chine en un grand pays socialiste moderne, prospère, fort, démocratique, culturellement avancé, harmonieux et beau de 2035 jusqu’au milieu de ce siècle.
Les objectifs généraux de développement de la Chine pour l’année 2035 sont les suivants :
Les cinq prochaines années seront cruciales pour donner un bon départ à nos efforts de construction d’un pays socialiste moderne à tous égards. Nos principaux objectifs et tâches pour cette période sont les suivants :
Faire des percées dans la promotion d’un développement économique de haute qualité ; parvenir à une plus grande autonomie et à une plus grande force dans le domaine de la science et de la technologie ; faire des progrès majeurs dans la création d’un nouveau modèle de développement et dans la construction d’une économie modernisée.
Faire de nouvelles avancées dans la réforme et l’ouverture ; faire de nouveaux progrès dans la modernisation du système et de la capacité de gouvernance de la Chine ; améliorer encore l’économie de marché socialiste ; mettre en place de nouveaux systèmes pour une économie ouverte de plus haut niveau.
Renforcer encore les institutions, les normes et les procédures de la démocratie populaire intégrale ; améliorer le système de l’État de droit socialiste aux caractéristiques chinoises.
Enrichir la vie intellectuelle et culturelle de notre peuple ; renforcer la cohésion de la nation chinoise et l’attrait de la culture chinoise.
Veiller à ce que le revenu personnel augmente fondamentalement au même rythme que la croissance économique et à ce que les salaires augmentent en même temps que la productivité ; garantir un accès beaucoup plus équitable aux services publics de base ; développer un meilleur système de sécurité sociale à plusieurs niveaux.
Améliorer sensiblement les cadres de vie urbains et ruraux ; réaliser des progrès notables dans la construction d’une belle Chine Consolider davantage la sécurité nationale ; atteindre les objectifs fixés pour le centenaire de l’Armée populaire de libération en 2027 ; réaliser de solides progrès dans la construction d’une Chine pacifique.
Accroître encore la position et l’influence internationales de la Chine ; permettre à la Chine de jouer un rôle plus important dans la gouvernance mondiale.
La construction d’un pays socialiste moderne à tous égards est une grande et ardue entreprise. Notre avenir est brillant, mais nous avons encore un long chemin à parcourir. À l’heure actuelle, des changements considérables, comme on n’en a pas vu depuis un siècle, s’accélèrent dans le monde entier. Un nouveau cycle de révolution scientifique et technologique et de transformation industrielle est en cours, et un changement significatif s’opère dans l’équilibre international des forces, offrant à la Chine de nouvelles opportunités stratégiques pour poursuivre son développement. Dans le même temps, cependant, la pandémie, qui ne se produit qu’une fois par siècle, a eu des effets considérables ; une réaction brutale contre la mondialisation se fait jour ; et l’unilatéralisme et le protectionnisme augmentent. La reprise économique mondiale est molle, les conflits et les troubles régionaux sont fréquents et les problèmes mondiaux deviennent plus aigus. Le monde est entré dans une nouvelle période de turbulences et de changements.
Chez nous, nous sommes confrontés à de nombreux problèmes profonds concernant la réforme, le développement et la stabilité qui ne peuvent être évités ou contournés. Dans nos efforts pour renforcer le Parti, et surtout pour améliorer la conduite, construire l’intégrité et combattre la corruption, nous sommes confrontés à de nombreux problèmes récurrents et tenaces. Les tentatives extérieures visant à supprimer et à contenir la Chine peuvent s’intensifier à tout moment.
Notre pays est entré dans une période de développement où les opportunités stratégiques, les risques et les défis sont concomitants et où les incertitudes et les facteurs imprévus augmentent. Divers événements de type « cygne noir » et « rhinocéros gris » peuvent se produire à tout moment. Nous devons donc être plus attentifs aux dangers potentiels, être prêts à faire face aux pires scénarios, et être prêts à résister aux vents violents, aux eaux agitées et même aux tempêtes dangereuses. Au cours du voyage qui nous attend, nous devons adhérer fermement aux grands principes suivants.
– Soutenir et renforcer la direction générale du Parti. Nous devons résolument maintenir l’autorité du Comité central du Parti et sa direction centralisée et unifiée et veiller à ce que la direction du Parti soit exercée dans tous les aspects et à chaque étape des efforts du Parti et du pays. Cela garantira que notre Parti reste toujours le pilier sur lequel le peuple chinois peut s’appuyer dans les moments difficiles, que notre modernisation socialiste progresse sur la bonne voie, et que nous ayons la cohésion politique et la confiance dans notre développement pour inciter le peuple à lutter dans l’unité. Elle nous verra former une force puissante pour surmonter toutes les difficultés avec un seul cœur et un seul esprit.
– Suivre la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises. Nous devons continuer à faire du développement économique notre tâche centrale, à respecter les quatre principes cardinaux 2 , à rester engagés dans la réforme et l’ouverture, et à rester indépendants et autonomes. Nous devons garder le cap et ne pas vaciller dans notre engagement. Nous ne devons pas retourner à l’isolement et à la rigidité du passé, ni dévier de notre route en changeant de nature ou en abandonnant notre système. Nous devons développer notre pays et notre nation avec notre propre force, et nous devons maintenir une prise ferme sur l’avenir du développement et du progrès de la Chine.
– Appliquer une philosophie de développement centrée sur le peuple. Nous devons protéger les intérêts fondamentaux du peuple, améliorer son bien-être et travailler sans relâche pour que le développement soit pour le peuple et par le peuple et que ses fruits soient partagés par le peuple. Nous devons mieux veiller à ce que les gains de la modernisation profitent équitablement à l’ensemble de notre peuple.
– Rester engagé à approfondir la réforme et l’ouverture. Nous devons intensifier nos efforts pour faire avancer la réforme et explorer de nouveaux terrains, et nous devons rester déterminés à élargir l’ouverture. Nous devons travailler dur pour éliminer les barrières institutionnelles profondément enracinées afin d’exploiter pleinement les forces du socialisme aux caractéristiques chinoises et d’imprégner continuellement nos efforts de modernisation socialiste d’un nouveau dynamisme et d’une nouvelle vitalité. Nous devons faire mieux pour traduire les forces institutionnelles de notre pays en une gouvernance efficace.
– Poursuivre notre esprit de combat. Nous devons renforcer la détermination, la force d’âme et la confiance en soi de l’ensemble du Parti et du peuple chinois afin de ne pas nous laisser influencer par des idées fausses, décourager par l’intimidation ou intimider par la pression. Nous devons affronter les obstacles et les difficultés de front, assurer à la fois le développement et la sécurité, et creuser profondément pour surmonter les difficultés et les défis sur la route à venir. Exploitons notre esprit de combat indomptable pour ouvrir de nouveaux horizons à notre cause.
Camarades,
Aujourd’hui, nous sommes plus proches, plus confiants et plus capables que jamais d’atteindre l’objectif de rajeunissement de la nation chinoise. En même temps, nous devons être prêts à travailler encore plus dur pour y arriver. Nous tous, au sein du Parti, devons aller de l’avant avec confiance et détermination ; identifier de manière proactive les changements, y répondre et les orienter, prévenir et désamorcer les risques ; et continuer à nous efforcer d’obtenir de nouveaux succès dans la construction d’une Chine socialiste moderne à tous égards.
Pour construire un pays socialiste moderne à tous égards, nous devons, avant tout, poursuivre un développement de haute qualité. Le développement est la priorité absolue de notre Parti pour gouverner et rajeunir la Chine, car sans de solides fondations matérielles et technologiques, nous ne pouvons espérer construire un grand pays socialiste moderne à tous égards. Nous devons appliquer pleinement et fidèlement la nouvelle philosophie de développement sur tous les fronts, poursuivre les réformes pour développer l’économie de marché socialiste, promouvoir une ouverture de haut niveau et accélérer les efforts pour favoriser un nouveau modèle de développement axé sur l’économie nationale et caractérisé par une interaction positive entre les flux économiques nationaux et internationaux.
En poursuivant un développement de haute qualité comme tâche primordiale, nous veillerons à ce que la mise en oeuvre de la stratégie d’expansion de la demande intérieure soit intégrée à nos efforts d’approfondissement de la réforme structurelle du côté de l’offre ; nous stimulerons le dynamisme et la fiabilité de l’économie intérieure tout en nous engageant à un niveau plus élevé dans l’économie mondiale ; et nous avancerons plus rapidement vers la construction d’une économie modernisée. Nous augmenterons la productivité totale des facteurs, nous rendrons les chaînes industrielles et d’approvisionnement de la Chine plus résilientes et plus sûres, et nous promouvrons le développement urbain-rural intégré et le développement régional coordonné, afin de moderniser efficacement et d’accroître de manière appropriée la production économique de la Chine.
Nous devons maintenir et améliorer le système économique socialiste de base de la Chine. Nous devons consolider et développer sans relâche le secteur public et encourager, soutenir et guider sans relâche le développement du secteur non public. Nous veillerons à ce que le marché joue le rôle décisif dans l’allocation des ressources et que le gouvernement joue mieux son rôle.
Nous approfondirons la réforme du capital public et des entreprises d’État (EPE) ; nous accélérerons les efforts visant à améliorer l’agencement du secteur public et à ajuster sa structure ; nous veillerons à ce que le capital public et les entreprises d’État deviennent plus forts, fassent mieux et se développent davantage ; et nous renforcerons la compétitivité de base des EPE.
Nous fournirons un environnement favorable aux entreprises privées, nous protégerons leurs droits de propriété ainsi que les droits et intérêts des entrepreneurs conformément à la loi, et nous faciliterons la croissance du secteur privé. Nous améliorerons le système d’entreprise moderne avec des caractéristiques chinoises distinctives, encouragerons l’esprit d’entreprise, et agirons plus rapidement pour aider les entreprises chinoises à devenir des entreprises de classe mondiale. Nous soutiendrons le développement des micro, petites et moyennes entreprises.
Nous intensifierons les réformes pour rationaliser l’administration gouvernementale, déléguer le pouvoir, améliorer la réglementation et moderniser les services. Nous construirons un marché national unifié, ferons progresser les réformes pour l’allocation des facteurs de production en fonction du marché, et mettrons en place un système de marché de haut niveau. Nous affinerons les systèmes qui sous-tendent l’économie de marché, tels que ceux de la protection des droits de propriété, de l’accès au marché, de la concurrence loyale et du crédit social, afin d’améliorer l’environnement des affaires.
Nous améliorerons le système de gouvernance macroéconomique, donnerons toute sa place à l’orientation stratégique des plans de développement nationaux et renforcerons la coordination entre les politiques fiscales et monétaires. Nous nous efforcerons de développer la demande intérieure et de mieux tirer parti du rôle fondamental de la consommation dans la stimulation de la croissance économique et du rôle clé de l’investissement dans l’amélioration de la structure de l’offre. Nous améliorerons le système budgétaire moderne, optimiserons la structure fiscale et améliorerons le système des paiements de transfert.
Nous approfondirons la réforme structurelle du secteur financier, moderniserons le système de la banque centrale, et renforcerons et affinerons la réglementation financière moderne. Nous renforcerons les systèmes qui préservent la stabilité financière, nous soumettrons tous les types d’activités financières à une réglementation conforme à la loi et nous veillerons à ce qu’aucun risque systémique ne survienne.
Nous améliorerons les fonctions du marché des capitaux et augmenterons la proportion de financement direct. Nous prendrons des mesures plus fermes contre les monopoles et la concurrence déloyale, nous briserons le protectionnisme local et les monopoles administratifs, et nous mènerons une réglementation et une orientation fondées sur la loi afin de promouvoir le développement sain du capital.
En poursuivant la croissance économique, nous devons continuer à nous concentrer sur l’économie réelle. Nous ferons progresser la nouvelle industrialisation et accélérerons le renforcement de la force de la Chine dans la fabrication, la qualité des produits, l’aérospatiale, les transports, le cyberespace et le développement numérique. Nous réaliserons des projets de réingénierie des bases industrielles et des projets de recherche sur les technologies et les équipements majeurs ; nous soutiendrons les entreprises qui utilisent des technologies spéciales et sophistiquées pour fabriquer des produits nouveaux et uniques ; et nous ferons évoluer le secteur manufacturier vers une production plus haut de gamme, plus intelligente et plus verte.
Nous consoliderons notre position de leader dans les industries où nous excellons, nous travaillerons plus rapidement pour combler les faiblesses dans les secteurs vitaux pour la sécurité du développement de la Chine, et nous améliorerons notre capacité à garantir l’approvisionnement en ressources stratégiques. Nous encouragerons le développement intégré et groupé des industries émergentes stratégiques et cultiverons de nouveaux moteurs de croissance tels que les technologies de l’information de nouvelle génération, l’intelligence artificielle, la biotechnologie, les nouvelles énergies, les nouveaux matériaux, les équipements haut de gamme et l’industrie verte.
Nous construirons un nouveau système de services efficaces et de haute qualité et favoriserons la poursuite de l’intégration des services modernes avec la fabrication avancée et l’agriculture moderne. Nous accélérerons le développement de l’Internet des objets et construirons un système logistique efficace et fluide pour aider à réduire les coûts de distribution.
Nous accélérerons le développement de l’économie numérique, l’intégrerons davantage à l’économie réelle et construirons des pôles industriels numériques compétitifs à l’échelle internationale. Nous construirons un système d’infrastructure moderne avec une meilleure disposition et structure, des fonctions plus efficaces et une plus grande intégration des systèmes.
Les tâches les plus difficiles et les plus ardues auxquelles nous sommes confrontés dans la construction d’une Chine socialiste moderne à tous égards demeurent dans nos zones rurales. Nous continuerons à donner la priorité au développement agricole et rural, à poursuivre le développement intégré des zones urbaines et rurales et à faciliter les flux de facteurs de production entre elles. Nous accélérerons le développement de la force de la Chine dans le domaine de l’agriculture et promouvrons sans cesse la revitalisation des entreprises, des talents, de la culture, des écosystèmes et des organisations dans les campagnes.
Nous devons renforcer les bases de la sécurité alimentaire sur tous les fronts. Nous veillerons à ce que les comités du Parti et les gouvernements assument la responsabilité de garantir la sécurité alimentaire et à ce que la superficie totale des terres agricoles de la Chine ne tombe pas en dessous de la ligne rouge de 120 millions d’hectares. Nous nous efforcerons de transformer progressivement toutes les terres agricoles de base permanentes en terres agricoles de qualité supérieure. Nous dynamiserons l’industrie des semences, soutiendrons le développement de la science, de la technologie et de l’équipement agricoles, et affinerons les mécanismes visant à garantir les revenus des producteurs de céréales et à indemniser les principales zones de production de céréales. 
Grâce à ces efforts, nous veillerons à ce que l’approvisionnement alimentaire de la Chine reste fermement entre ses mains.
Nous adopterons une approche globale de l’alimentation, développerons l’agriculture protégée et construirons un système d’approvisionnement alimentaire diversifié. Nous encouragerons les industries rurales avec des caractéristiques locales afin de créer davantage de canaux pour augmenter les revenus ruraux.
Nous consoliderons et étendrons nos réalisations en matière de lutte contre la pauvreté et aiderons les régions et les personnes qui viennent de s’en sortir à créer leur propre dynamique de croissance. Nous développerons les infrastructures et les services publics dans les zones rurales de manière bien planifiée et coordonnée et construirons une campagne belle et harmonieuse où il fait bon vivre et travailler.
Nous consoliderons et améliorerons le système d’exploitation rurale de base, développerons de nouvelles économies collectives rurales, cultiverons de nouveaux types d’agrobusiness et de services agricoles commerciaux, et soutiendrons les opérations agricoles à une échelle appropriée. Nous ferons progresser la réforme du système foncier rural et accorderons aux agriculteurs des droits et intérêts de propriété plus adéquats. Nous sauvegarderons les droits et intérêts fonciers légaux des résidents ruraux qui ont déménagé dans les zones urbaines et obtenu la résidence permanente, et nous encouragerons les transferts légaux, volontaires et rémunérés de ces droits et intérêts. Nous améliorerons les systèmes de soutien et de protection de l’agriculture et le système des services financiers ruraux.
Nous mettrons en œuvre de manière approfondie la stratégie de développement régional coordonné, les grandes stratégies régionales, la stratégie de zonage fonctionnel et la nouvelle stratégie d’urbanisation. Nous améliorerons la répartition des principales forces productives et développerons un schéma économique régional et un système d’espace territorial qui complètent leurs forces respectives et favorisent un développement de qualité.
Nous ferons de nouveaux progrès dans le développement à grande échelle de la région occidentale, réaliserons de nouvelles percées dans la revitalisation complète du Nord-Est, accélérerons l’essor de la région centrale et encouragerons la région orientale à se moderniser plus rapidement.
Nous soutiendrons les anciennes zones de base révolutionnaires et les zones à forte population de minorités ethniques dans l’accélération de leur développement. Nous favoriserons le développement des zones frontalières afin de stimuler les économies locales, d’élever le niveau de vie local et d’assurer la stabilité locale.
Nous promouvrons le développement coordonné de la région Beijing-Tianjin-Hebei, le développement de la ceinture économique du Yangtsé, le développement intégré du delta du fleuve Yangtsé, ainsi que la conservation écologique et le développement de qualité dans le bassin du fleuve Jaune. Nous construirons la nouvelle zone de Xiongan selon des normes élevées et ferons avancer le développement de la zone économique de Chengdu-Chongqing.
Nous améliorerons le système de zonage fonctionnel et le développement de l’espace territorial. Nous ferons progresser la nouvelle urbanisation centrée sur les personnes et travaillerons plus rapidement pour accorder la résidence urbaine permanente aux personnes éligibles qui se déplacent des zones rurales vers les zones urbaines.
Nous tirerons parti du rôle des groupements de villes et des zones métropolitaines pour promouvoir le développement coordonné des grandes, moyennes et petites villes et faire avancer l’urbanisation centrée sur les sièges des comtés. Guidés par le principe selon lequel les villes doivent être construites par le peuple et pour le peuple, nous améliorerons la planification, la construction et la gouvernance urbaines et accélérerons le changement des modèles de développement des super-grandes et mégapoles. Nous mènerons des projets de rénovation urbaine et améliorerons les infrastructures urbaines pour construire des villes vivables, résilientes et intelligentes.
Nous développerons l’économie maritime, protégerons l’environnement écologique marin et intensifierons les efforts pour faire de la Chine un pays maritime fort.
Nous tirerons parti des atouts de l’énorme marché chinois, attirerons les ressources et les facteurs de production mondiaux grâce à notre économie nationale forte, et amplifierons l’interaction entre les marchés et les ressources nationaux et internationaux. Cela nous permettra d’améliorer le niveau et la qualité de la coopération en matière de commerce et d’investissement.
Nous élargirons régulièrement l’ouverture institutionnelle en ce qui concerne les règles, les règlements, la gestion et les normes. Nous améliorerons le commerce des biens, développerons de nouveaux mécanismes pour le commerce des services et promouvrons le commerce numérique, afin d’accélérer la transformation de la Chine en un commerçant de qualité.
Nous procéderons à des réductions appropriées de la liste négative pour les investissements étrangers, nous protégerons les droits et les intérêts des investisseurs étrangers conformément à la loi, et nous favoriserons un environnement commercial de classe mondiale, orienté vers le marché, fondé sur la loi et internationalisé. Nous promouvrons le développement de haute qualité de l’initiative « la Ceinture et la Route ».
Nous planifierons mieux l’ouverture régionale, consoliderons la position de leader des régions côtières orientales dans l’ouverture, et ouvrirons plus largement les régions du centre, de l’ouest et du nord-est. Nous accélérerons la construction du nouveau corridor commercial international terre-mer dans la région occidentale. Nous travaillerons plus rapidement au développement du port de libre-échange de Hainan, à la modernisation des zones pilotes de libre-échange et à l’expansion du réseau mondial de zones de libre-échange de haut niveau.
Nous promouvrons l’internationalisation du RMB de manière ordonnée, nous nous impliquerons profondément dans la division mondiale du travail et la coopération industrielle, et nous nous efforcerons de préserver la diversité et la stabilité du paysage économique international et des relations économiques et commerciales.
L’éducation, la science et la technologie, et les ressources humaines sont les piliers fondamentaux et stratégiques de la construction d’un pays socialiste moderne à tous égards. Nous devons considérer la science et la technologie comme notre principale force productive, le talent comme notre principale ressource et l’innovation comme notre principal moteur de croissance. Nous mettrons pleinement en œuvre la stratégie visant à revigorer la Chine par la science et l’éducation, la stratégie de développement de la main-d’œuvre et la stratégie de développement axée sur l’innovation. Nous ouvrirons de nouveaux domaines et de nouvelles arènes de développement et favoriserons sans cesse de nouveaux moteurs de croissance et de nouvelles forces.
Nous continuerons à accorder une priorité élevée au développement de l’éducation, à renforcer l’autonomie et la force de la Chine en matière de science et de technologie, et à nous appuyer sur le talent pour faire œuvre de pionnier et propulser le développement. Nous accélérerons le travail pour construire un système éducatif fort, une plus grande force scientifique et technologique, et une main-d’œuvre de qualité. Nous poursuivrons nos efforts pour cultiver les talents pour le Parti et le pays et améliorerons de manière exhaustive notre capacité à cultiver les talents chez nous. Tout cela nous permettra de produire des innovateurs de premier ordre et d’attirer les esprits les plus brillants du monde entier.
L’éducation est d’une importance capitale pour l’avenir de notre pays et de notre Parti. Quel type de personnes devons-nous cultiver, comment, et pour qui – voilà les questions fondamentales que l’éducation doit aborder.
L’objectif le plus fondamental de l’éducation est d’encourager la vertu. Nous mettrons pleinement en œuvre la politique éducative du Parti, nous nous acquitterons de la tâche fondamentale d’encourager la vertu par l’éducation et nous ferons naître une nouvelle génération de jeunes gens capables, dotés d’une solide base morale, de capacités intellectuelles, d’une vigueur physique, d’une sensibilité esthétique et de compétences professionnelles, qui développeront pleinement le socialisme et feront avancer la cause socialiste.
Nous continuerons à suivre une approche centrée sur l’homme pour développer l’éducation, à avancer plus rapidement pour construire un système éducatif de haute qualité, à faire progresser le développement complet des étudiants et à promouvoir l’équité dans l’éducation. Nous accélérerons le développement équilibré de haute qualité et l’intégration ville-campagne dans l’enseignement obligatoire. Nous répartirons mieux les ressources éducatives entre les régions, nous renforcerons l’enseignement préscolaire public et l’enseignement spécialisé, nous assurerons le développement diversifié des écoles secondaires supérieures et nous améliorerons le système d’aide financière afin qu’il couvre les étudiants à tous les stades de la scolarité.
Nous promouvrons l’innovation collaborative dans l’enseignement professionnel, l’enseignement supérieur et la formation continue et favoriserons l’intégration entre l’enseignement professionnel et l’enseignement général, entre l’industrie et l’éducation, et entre la science et l’éducation. Nous établirons mieux l’enseignement professionnel comme une catégorie dans le système éducatif. Nous ferons davantage pour développer les disciplines de base, les disciplines émergentes et les sujets interdisciplinaires et accélérerons le développement d’universités de classe mondiale et de disciplines fortes aux caractéristiques chinoises. Nous guiderons et régulerons mieux le développement des écoles privées.
Nous intensifierons nos efforts pour promouvoir le chinois standard parlé et écrit. Nous ferons progresser la réforme globale de l’éducation, renforcerons la création et la gestion du matériel pédagogique, affinerons les systèmes de gestion des écoles et d’évaluation de l’éducation, et améliorerons les mécanismes de collaboration école-famille-société dans l’éducation.
Nous renforcerons l’intégrité professionnelle, la conduite et les compétences de nos enseignants, nous favoriserons le respect du public pour les éducateurs et nous encouragerons le soutien du public à l’éducation. Nous promouvrons la numérisation de l’éducation et construirons une société et un pays d’apprentissage où l’apprentissage tout au long de la vie est poursuivi par tous.
L’innovation restera au cœur de la volonté de modernisation de la Chine. Nous améliorerons le système dans lequel le Comité central du Parti exerce une direction unifiée sur le travail scientifique et technologique. Nous améliorerons le nouveau système de mobilisation des ressources à l’échelle nationale pour réaliser des percées technologiques clés. Nous renforcerons la force de la Chine dans le domaine de la science et de la technologie stratégiques, nous allouerons mieux les ressources d’innovation et nous définirons mieux les rôles des instituts de recherche nationaux, des universités de recherche de niveau avancé et des entreprises de haute technologie de pointe afin d’améliorer leur agencement. Nous établirons un système de laboratoires nationaux, nous coordonnerons le développement de centres internationaux et régionaux pour l’innovation scientifique et technologique, nous renforcerons la capacité scientifique et technologique de base et nous assurerons un meilleur apport stratégique du secteur scientifique et technologique, de manière à stimuler la performance globale du système d’innovation chinois.
Nous approfondirons la réforme structurelle scientifique et technologique et la réforme du système d’évaluation des progrès scientifiques et technologiques. Nous augmenterons les investissements dans la science et la technologie par divers canaux et renforcerons la protection juridique des droits de propriété intellectuelle, afin d’établir un système de base pour l’innovation tous azimuts. Nous nourrirons une culture de l’innovation, encouragerons le dévouement à la science, cultiverons une bonne conduite académique et favoriserons un environnement propice à l’innovation.
Nous développerons les échanges et la coopération scientifiques et technologiques avec d’autres pays, nous cultiverons un environnement internationalisé pour la recherche et nous créerons un écosystème d’innovation ouvert et compétitif au niveau mondial.
En gardant à l’esprit les frontières mondiales de la science et de la technologie, le développement économique national, les besoins majeurs du pays, ainsi que la santé et la sécurité de la population, nous devrions accélérer les efforts pour atteindre une plus grande autonomie et une plus grande force en matière de science et de technologie.
Pour répondre aux besoins stratégiques de la Chine, nous concentrerons les ressources sur la recherche scientifique et technologique originale et pionnière afin de réaliser des percées dans les technologies de base dans les domaines clés. Afin d’améliorer la capacité d’innovation de la Chine, nous accélérerons le lancement d’un certain nombre de grands projets nationaux d’importance stratégique, à grande échelle et à long terme. Nous renforcerons la recherche fondamentale, donnerons la priorité à l’innovation originale et encouragerons les chercheurs à s’engager dans une exploration libre.
Pour inspirer une plus grande créativité, nous investirons plus efficacement dans la science et la technologie et ferons progresser la réforme des mécanismes d’allocation et d’utilisation des fonds de recherche gouvernementaux. Nous favoriserons une collaboration plus étroite entre les entreprises, les universités et les instituts de recherche, nous resterons axés sur les objectifs et nous encouragerons l’application industrielle des avancées scientifiques et technologiques. Nous renforcerons le rôle principal des entreprises dans l’innovation, donnerons toute sa place au rôle de guide et de soutien des entreprises clés de haute technologie, créerons un environnement favorable à la croissance des micro, petites et moyennes entreprises technologiques, et promouvrons une intégration plus profonde des chaînes de l’innovation, de l’industrie, du capital et du talent.
Cultiver une vaste main-d’œuvre composée de talents de haute qualité, qui possèdent à la fois l’intégrité et la compétence professionnelle, est d’une importance capitale pour le développement à long terme de la Chine et de la nation chinoise. Une richesse de talents est essentielle au succès d’une grande cause. Nous devrions suivre le principe de la gestion des talents par le Parti, et nous devrions respecter le travail, les connaissances, le talent et la créativité. Nous adopterons des politiques plus proactives, ouvertes et efficaces en matière de talents et encouragerons nos talents à aimer le Parti, à se consacrer au pays et à contribuer à sa cause, et à servir le peuple. Nous améliorerons la répartition stratégique des ressources humaines et déploierons des efforts concertés pour cultiver des personnes talentueuses dans tous les domaines, de manière à créer une main-d’œuvre nombreuse, bien structurée et de qualité.
Nous accélérerons la construction de pôles mondiaux de talents et d’innovation, nous favoriserons une meilleure répartition et un développement équilibré des talents entre les régions et nous nous efforcerons de développer nos avantages comparatifs dans la compétition mondiale pour les talents. Nous accélérerons nos efforts pour constituer un contingent de personnel possédant une expertise d’importance stratégique et cultiverons un plus grand nombre de maîtres universitaires, de stratèges scientifiques, de scientifiques et d’équipes d’innovation de premier ordre, de jeunes scientifiques, d’ingénieurs exceptionnels, de maîtres artisans et de travailleurs hautement qualifiés.
Nous augmenterons les échanges internationaux de personnel et ferons le meilleur usage des talents de tous types pour exploiter pleinement leur potentiel. Nous poursuivrons la réforme des systèmes et mécanismes de développement des talents et veillerons à valoriser les personnes talentueuses, à les entretenir, à les attirer et à les utiliser à bon escient. Aucun effort ne doit être épargné et aucune limite rigide ne doit être fixée dans l’effort visant à rassembler les meilleurs et les plus brillants de tous les domaines pour la cause du Parti et du peuple.
La Chine est un pays socialiste de dictature démocratique populaire sous la direction de la classe ouvrière basée sur une alliance des travailleurs et des agriculteurs ; tout le pouvoir de l’État en Chine appartient au peuple. La démocratie populaire est l’élément vital du socialisme, et elle fait partie intégrante de nos efforts pour construire un pays socialiste moderne à tous égards. La démocratie populaire intégrale est le trait caractéristique de la démocratie socialiste ; c’est la démocratie dans sa forme la plus large, la plus authentique et la plus efficace.
Nous devons fermement rester sur la voie du progrès politique socialiste avec des caractéristiques chinoises, maintenir l’unité entre la direction du Parti, la gestion du pays par le peuple et la gouvernance basée sur la loi, et assurer la position principale du peuple, de manière à donner une pleine expression à sa volonté, à protéger ses droits et intérêts et à stimuler sa créativité.
Nous améliorerons le système d’institutions par lequel le peuple dirige le pays. Nous encouragerons la participation ordonnée du peuple aux affaires politiques et garantirons sa capacité à s’engager dans des élections, des consultations, des prises de décision, une gestion et un contrôle démocratiques, conformément à la loi. Nous inspirerons la motivation, l’initiative et la créativité du peuple, afin de consolider et de développer une atmosphère politique vivante, stable et unie.
Nous devons maintenir et améliorer les systèmes politiques fondateurs, fondamentaux et importants de notre pays, élargir les canaux démocratiques et diversifier les formes de démocratie, afin de garantir que le peuple participe de diverses manières à la gestion des affaires étatiques, économiques, culturelles et sociales, conformément à la loi.
Nous soutiendrons et garantirons l’exercice par le peuple du pouvoir d’État par le biais des congrès populaires, et nous veillerons à ce que les congrès populaires à tous les niveaux soient formés par des élections démocratiques, responsables devant le peuple et soumis à son contrôle.
Nous soutiendrons et veillerons à ce que les congrès populaires et leurs comités permanents exercent légalement les pouvoirs de promulgation des lois, de contrôle, de prise de décisions, de nomination et de révocation des fonctionnaires. Nous améliorerons le système dans lequel les congrès populaires exercent un contrôle sur les organes administratifs, de supervision, d’adjudication et du ministère public, et nous défendrons l’unité, le caractère sacré et l’autorité de la loi.
Nous veillerons à ce que les députés aux congrès populaires soient mieux à même de mener à bien leur travail et à ce qu’ils renforcent les liens avec le grand public. Nous améliorerons les mécanismes de travail pour d11awing sur l’opinion publique et la mise en commun de la sagesse du peuple et veillerons à ce que les bureaux locaux de sensibilisation législative soient bien gérés. Nous intensifierons la réforme et le développement des syndicats, des organisations de la Ligue de la jeunesse communiste chinoise, des fédérations de femmes et d’autres organisations populaires et donnerons toute sa mesure à leur rôle de pont entre le Parti et le peuple. Nous suivrons une voie chinoise de développement des droits de l’homme, participerons activement à la gouvernance mondiale des droits de l’homme, et promouvrons l’avancement des droits de l’homme dans tous les domaines.
La démocratie consultative est un moyen important de pratiquer la démocratie populaire dans son ensemble. Nous améliorerons le système de démocratie consultative, nous ferons des efforts coordonnés pour promouvoir les consultations menées par les partis politiques, les congrès populaires, les départements gouvernementaux, les comités de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), les organisations populaires, les communautés et les organisations sociales, et nous améliorerons les diverses plates-formes consultatives institutionnelles, de manière à promouvoir un développement étendu, multiniveau et institutionnalisé de la démocratie consultative.
Nous maintiendrons et améliorerons le système de coopération multipartite et de consultation politique dirigé par le PCC et assurerons l’intégration de la direction du Parti, du front uni et de la démocratie consultative. Nous ferons jouer le rôle de la CCPPC en tant qu’organe consultatif spécialisé et veillerons à ce qu’elle coordonne les efforts de promotion de la démocratie et de l’unité tout en faisant des propositions sur les affaires de l’État et en établissant un consensus. Des améliorations seront apportées aux institutions, aux normes et aux procédures pour aider la CCPPC à faire en sorte que des consultations et des interactions approfondies soient menées, que les opinions soient pleinement exprimées et qu’un large consensus soit établi. Des efforts seront également déployés pour améliorer les systèmes et les mécanismes par lesquels les comités de la CCPPC exercent un contrôle démocratique et leurs membres restent engagés avec les personnes de divers secteurs.
La démocratie au niveau primaire est une manifestation importante de la démocratie populaire dans son ensemble. Nous améliorerons le mécanisme d’auto-gouvernance au niveau communautaire sous la direction des organisations du Parti au niveau primaire, nous renforcerons les organisations au niveau primaire et nous améliorerons les systèmes institutionnels et de travail pour la démocratie directe au niveau primaire afin que les communautés urbaines et rurales puissent plus efficacement se gérer, se servir, s’éduquer et se superviser elles-mêmes.
Nous augmenterons la transparence des affaires gouvernementales, établirons davantage de canaux permettant aux personnes de divers secteurs de participer à la gouvernance au niveau communautaire de manière ordonnée, et veillerons à ce que le peuple gère les affaires publiques et exécute des programmes d’intérêt public au niveau primaire conformément à la loi.
Nous nous appuierons sans réserve sur la classe ouvrière et améliorerons le système de gestion démocratique dans les entreprises et les institutions publiques, qui prend la forme fondamentale de congrès de travailleurs, afin de protéger les droits et intérêts légaux des travailleurs.
Le soutien du peuple est de la plus haute importance politique, et le front uni est un instrument efficace pour rallier le soutien du peuple et rassembler ses forces. Nous construirons un large front uni pour forger une grande unité et solidarité, et nous encouragerons tous les fils et filles de la nation chinoise à se consacrer à la réalisation du rêve chinois de rajeunissement national.
Nous tirerons parti des forces du nouveau type de système de partis politiques socialistes de notre pays. En suivant les principes de la coexistence à long terme, de la surveillance mutuelle, de la sincérité et du partage des moments difficiles et des moments agréables, nous renforcerons l’unité et la coopération de notre Parti avec d’autres partis politiques et des personnalités éminentes sans affiliation à un parti. Nous aiderons également les autres partis politiques à s’améliorer et à remplir leur rôle plus efficacement.
Dans le but de forger un fort sentiment de communauté pour la nation chinoise, nous continuerons à adopter une approche correcte et typiquement chinoise pour gérer les affaires ethniques, à maintenir et à améliorer le système d’autonomie ethnique régionale, et à améliorer le travail du Parti sur les affaires ethniques, de manière à promouvoir globalement l’unité et le progrès ethniques. Nous resterons attachés au principe selon lequel les religions en Chine doivent être d’orientation chinoise et fournirons des conseils actifs aux religions afin qu’elles puissent s’adapter à la société socialiste. Nous renforcerons la communication avec les intellectuels qui ne sont pas membres du Parti sur les questions théoriques et politiques et améliorerons notre travail concernant les personnes issues de groupes sociaux émergents dans le but de fournir une meilleure orientation politique pour la poursuite d’objectifs communs.
Nous cultiverons une relation cordiale et propre entre le gouvernement et les entreprises dans tous les domaines et faciliterons le développement sain du secteur non public et de ceux qui y travaillent.
Nous améliorerons et renforcerons notre travail relatif aux ressortissants chinois à l’étranger afin de donner forme à une puissante force commune pour faire avancer le rajeunissement de la nation chinoise.
L’avancée globale de la gouvernance fondée sur le droit a constitué une profonde révolution dans la gouvernance de la Chine. La gouvernance fondée sur le droit est importante pour le succès du Parti à gouverner et à rajeunir le pays, pour le bien-être du peuple et pour la stabilité à long terme du Parti et du pays. Nous devons mieux mettre en valeur le rôle de l’État de droit dans la consolidation des fondations, la stabilité des attentes et les avantages à long terme, et nous devons nous efforcer de construire un pays socialiste moderne à tous égards dans le cadre de l’État de droit.
Nous devons suivre la voie de l’état de droit socialiste avec des caractéristiques chinoises, développer un système chinois d’état de droit socialiste, et établir la Chine comme un pays socialiste sous l’état de droit. Nous devons, en mettant l’accent sur la protection et la promotion de l’équité et de la justice sociales, poursuivre des progrès coordonnés dans la gouvernance fondée sur la loi, l’exercice du pouvoir de l’Etat fondé sur la loi et l’administration gouvernementale fondée sur la loi, et prendre des mesures intégrées pour construire un pays, un gouvernement et une société fondés sur l’Etat de droit. Nous ferons des efforts tous azimuts pour garantir une législation saine, une application stricte de la loi, une administration impartiale de la justice et un respect de la loi par toute la société, et nous veillerons à ce que toutes les activités de l’État soient menées dans le respect de la loi.
La gouvernance fondée sur le droit et l’exercice du pouvoir de l’État fondé sur le droit commencent par le respect de la Constitution. Nous devons rester fermement attachés à la direction du Parti, au système étatique de la dictature démocratique du peuple et au système politique des congrès du peuple, qui sont tous mandatés par la Constitution. Nous mettrons mieux en œuvre la Constitution et mènerons une surveillance constitutionnelle, et nous améliorerons les systèmes permettant de garantir le respect total de la Constitution, afin de mieux faire jouer le rôle important de la Constitution dans la gouvernance de la Chine et de faire respecter son autorité.
Nous intensifierons la législation dans les domaines clés, émergents et liés à l’étranger et ferons progresser l’état de droit dans les affaires intérieures et étrangères de manière coordonnée, afin que de bonnes lois soient élaborées pour promouvoir le développement et assurer une bonne gouvernance. Nous ferons de nouveaux progrès dans l’élaboration des lois de manière bien conçue et démocratique et conformément à la loi ; nous prendrons des mesures coordonnées pour promulguer, réviser, abolir, interpréter et codifier les lois ; et nous veillerons à ce que le travail législatif soit plus systématique, holistique, coordonné et réactif. Des améliorations seront apportées au système d’enregistrement et de révision des documents normatifs. Nous devons garantir une prise de décision saine, démocratique et fondée sur la loi et mettre pleinement en œuvre le système procédural pour la prise de décisions importantes.
La mise en place d’un gouvernement fondé sur la loi est une tâche essentielle et une partie majeure de la progression globale de la gouvernance fondée sur la loi. Nous transformerons les fonctions gouvernementales, améliorerons le système de responsabilité et la structure organisationnelle du gouvernement, et établirons une base légale pour les institutions, les fonctions, les pouvoirs, les procédures et les responsabilités du gouvernement, de manière à renforcer l’efficacité et la crédibilité de l’administration gouvernementale. Nous approfondirons la réforme des institutions publiques.
En ce qui concerne l’application de la loi administrative, nous ferons progresser la réforme structurelle afin de garantir qu’elle soit stricte, basée sur des procédures, impartiale et civile dans tous les domaines, et nous l’intensifierons dans les domaines clés impliquant les intérêts immédiats du peuple. Nous affinerons les procédures d’application de la loi et les normes relatives au pouvoir discrétionnaire de l’administration, nous renforcerons les mécanismes et la capacité de surveillance, et nous appliquerons strictement les systèmes de responsabilité et d’obligation de rendre des comptes. Nous améliorerons également les systèmes et mécanismes d’application coordonnée de la loi au niveau communautaire.
Un système judiciaire impartial est la dernière ligne de défense de l’équité et de la justice sociales. Nous approfondirons la réforme globale et intégrée du système judiciaire, appliquerons pleinement et fidèlement la responsabilité judiciaire, et accélérerons le développement d’un système judiciaire socialiste équitable, efficace et faisant autorité. Nous veillerons à ce que le peuple ait le sentiment que la justice a été rendue dans chaque affaire judiciaire.
Nous assurerons l’exercice bien réglementé du pouvoir judiciaire et améliorerons les systèmes et mécanismes qui permettent aux organes de sécurité publique, aux parquets, aux tribunaux et aux agences administratives pour la justice de remplir leurs fonctions respectives et de se coordonner et se contrôler mutuellement. Les contrôles et la surveillance des activités judiciaires seront renforcés afin de garantir la justice judiciaire. Les organes du parquet renforceront le contrôle juridique, et le système des litiges d’intérêt public sera amélioré.
Une société fondée sur l’état de droit est le fondement sur lequel nous pouvons construire un pays de l’état de droit. Nous promouvrons l’état de droit socialiste et perpétuerons la belle culture juridique traditionnelle chinoise, et nous encouragerons tout notre peuple à vénérer véritablement, à observer volontiers et à défendre fermement l’état de droit socialiste. Nous développerons un système de service juridique public moderne qui couvre à la fois les populations urbaines et rurales et mènerons des activités intensives pour sensibiliser le public à l’état de droit. Nous ferons progresser la gouvernance fondée sur le droit à de multiples niveaux et dans de multiples domaines et renforcerons l’état de droit dans la gouvernance sociale. Nous veillerons à ce que les hauts responsables jouent un rôle exemplaire et s’efforcent de faire du respect, de l’apprentissage, de l’observation et de l’application de la loi une pratique courante dans toute la société.
Pour construire un pays socialiste moderne à tous égards, nous devons développer une culture socialiste aux caractéristiques chinoises et avoir davantage confiance en notre culture. Dans nos efforts pour faire de la Chine un pays doté d’une culture socialiste forte, nous nous concentrerons sur le maintien du socialisme aux caractéristiques chinoises, le ralliement du public, l’encouragement d’une nouvelle génération de jeunes, le développement de la culture chinoise et une meilleure présentation de la Chine au monde. Nous développerons pour notre nation une culture socialiste solide, axée sur le peuple, qui embrasse la modernisation, le monde et l’avenir. Nous allumerons la créativité culturelle de toute la nation et construirons une source d’inspiration puissante pour réaliser le rajeunissement national.
Nous devons maintenir le système fondamental pour garantir le rôle de guide du marxisme dans le domaine idéologique. Nous veillerons à ce que la culture soit au service du peuple et du socialisme. Nous suivrons le principe de laisser cent fleurs s’épanouir et cent écoles de pensée s’affronter, et nous encouragerons la transformation créative et le développement innovant de la culture traditionnelle chinoise. Guidés par les valeurs socialistes fondamentales, nous développerons une culture socialiste avancée, nous promouvrons la culture révolutionnaire et nous ferons progresser la culture traditionnelle chinoise. Ce faisant, nous serons bien placés pour répondre aux besoins intellectuels et culturels sans cesse croissants de la population, pour consolider une base intellectuelle commune permettant à l’ensemble du Parti et à tous les Chinois de lutter dans l’unité, et pour accroître continuellement la puissance culturelle douce de la Chine et l’attrait de la culture chinoise.
Le travail idéologique consiste à forger le caractère d’un pays et l’âme d’une nation. Nous devons veiller à ce que le Parti exerce fermement le leadership sur ce travail et que le système de responsabilité à son égard soit pleinement mis en œuvre. Nous cimenterons et développerons les pensées et les idées dominantes qui inspirent le travail dans la nouvelle ère.
Nous affinerons les systèmes de travail pour armer les membres du Parti, éduquer le peuple et guider notre pratique avec les nouvelles théories du Parti. Nous ferons de nouveaux progrès dans le projet d’étude et de développement de la théorie marxiste. Dans le domaine de la philosophie et des sciences sociales, nous travaillerons plus rapidement à l’élaboration de systèmes chinois pour les domaines d’étude, l’académie et le discours, et nous cultiverons un vivier de philosophes et de scientifiques sociaux talentueux. Nous améliorerons les systèmes de communication à travers toutes les formes de médias et créerons un nouvel environnement d’opinion publique dominante.
Nous améliorerons le système de gestion globale du cyberespace et favoriserons un environnement en ligne sain.
Les valeurs socialistes fondamentales ont un immense pouvoir pour rallier le soutien du peuple et rassembler ses forces. Nous poursuivrons la longue série de principes inspirants pour les communistes chinois qui trouvent leur origine dans le grand esprit fondateur du Parti ; nous ferons grand usage des ressources liées à l’héritage du Parti ; nous mènerons de vastes activités de sensibilisation du public pour promouvoir les valeurs socialistes fondamentales ; nous renforcerons l’engagement envers le patriotisme, le collectivisme et le socialisme ; et nous encouragerons une nouvelle génération de jeunes à assumer la mission de réaliser le rajeunissement national.
Nous développerons et institutionnaliserons des activités régulières pour encourager les idéaux et les convictions, et nous mènerons des initiatives de sensibilisation du public sur l’histoire du Parti, de la République populaire de Chine, de la réforme et de l’ouverture, et du développement du socialisme, afin d’encourager l’amour du Parti et du pays. Ces efforts contribueront à renforcer l’engagement du peuple envers notre idéal commun de socialisme aux caractéristiques chinoises.
Nous nous appuierons sur les valeurs socialistes fondamentales pour forger la force intérieure et inspirer notre peuple, nous améliorerons le système de travail théorique et politique et nous intégrerons le programme d’éducation politique à tous les niveaux, des écoles primaires aux universités.
Nous défendrons à la fois l’État de droit et l’État de vertu et veillerons à ce que les valeurs socialistes fondamentales soient intégrées dans les efforts visant à faire progresser l’État de droit, dans le développement social et dans la vie quotidienne du peuple.
Nous poursuivrons la campagne de moralité civique, nous perpétuerons les vertus traditionnelles chinoises, nous favoriserons le renforcement des liens, des valeurs et des traditions familiales et nous élèverons le niveau intellectuel et moral des mineurs. Nous renforcerons l’engagement du public envers le bien commun, la moralité publique et l’intégrité personnelle. Ces efforts contribueront à élever les normes morales publiques et à améliorer la civilité publique.
Pour promouvoir le progrès culturel-éthique, nous prendrons des mesures coordonnées pour sensibiliser, appliquer des principes, développer des initiatives et faire progresser les efforts dans les zones urbaines et rurales. Nous encouragerons une éthique du travail, de l’entreprise, du dévouement, de la créativité et de la frugalité dans toute la société et cultiverons de nouvelles tendances et de nouvelles coutumes pour notre époque.
Nous augmenterons les connaissances scientifiques de la population et encouragerons tout le monde à lire. Le système et les mécanismes de travail des services bénévoles seront améliorés. Nous promouvrons l’intégrité et la crédibilité dans la société et travaillerons à perfectionner les mécanismes pertinents à long terme.
Nous veillerons à ce que les récompenses et les honneurs du Parti et de l’État jouent un rôle de guide et d’exemple et à ce que règne une atmosphère publique dans laquelle les gens imitent les parangons de vertu, admirent les héros et s’efforcent de devenir des pionniers.
Nous encouragerons la création culturelle centrée sur le peuple et la production d’un plus grand nombre d’œuvres exceptionnelles qui inspirent le peuple, et nous soutiendrons un grand nombre d’écrivains et d’artistes de stature morale et artistique ainsi qu’un large contingent de personnel talentueux dans la culture et les arts. Nous veillerons à ce que le secteur culturel donne la priorité aux avantages sociaux tout en produisant des rendements économiques, nous approfondirons la réforme du système de gestion culturelle et nous améliorerons la politique économique du secteur culturel.
Nous mettrons en œuvre une stratégie nationale de numérisation culturelle, améliorerons le système moderne des services culturels publics et lancerons de nouveaux programmes culturels d’intérêt public. Nous améliorerons les systèmes modernes des industries et marchés culturels et mettrons en œuvre de grands projets culturels pour stimuler le développement du secteur.
Nous déploierons davantage d’efforts pour protéger les artefacts et le patrimoine culturels, nous protégerons et préserverons mieux le patrimoine historique et culturel au cours du développement urbain et rural, et nous construirons et ferons bon usage des parcs culturels nationaux. Nous encouragerons une interaction positive entre la culture et le tourisme et ferons progresser l’intégration des deux secteurs.
Nous lancerons de vastes initiatives publiques de remise en forme, améliorerons l’éducation physique de nos jeunes, promouvrons le développement global des sports de loisirs et de compétition, et accélérerons la transformation de la Chine en un pays fort en sport.
Nous resterons fermement ancrés dans la culture chinoise. Nous collecterons et affinerons les symboles déterminants et les meilleurs éléments de la culture chinoise et les présenterons au monde entier. Nous accélérerons le développement des systèmes de discours et de narration de la Chine, nous raconterons mieux les histoires de la Chine, nous ferons entendre la voix de la Chine et nous présenterons une Chine crédible, attrayante et respectable.
Nous renforcerons nos capacités de communication internationale, rendrons nos communications plus efficaces et nous efforcerons de renforcer la voix de la Chine dans les affaires internationales afin qu’elle soit à la hauteur de notre force nationale composite et de notre statut international. Nous approfondirons les échanges et l’apprentissage mutuel avec les autres civilisations et présenterons mieux la culture chinoise au monde.
Ce pays est son peuple ; le peuple est le pays. Alors que le Parti communiste chinois a mené le peuple dans sa lutte pour établir et développer la République populaire, il s’est réellement battu pour obtenir son soutien. Apporter des bénéfices au peuple est le principe fondamental de la gouvernance. Travailler pour le bien-être du peuple est une partie essentielle de l’engagement du Parti à servir le bien public et à exercer la gouvernance pour le peuple. Nous devons garantir et améliorer le bien-être du peuple dans le cadre de la poursuite du développement et encourager tout le monde à travailler dur ensemble pour répondre aux aspirations du peuple à une vie meilleure.
Nous devons nous efforcer de réaliser, de sauvegarder et de faire progresser les intérêts fondamentaux de tout notre peuple. À cette fin, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour résoudre les problèmes les plus pratiques qui préoccupent le plus et le plus directement le peuple. Nous resterons engagés auprès de notre peuple et de ses communautés, nous adopterons davantage de mesures qui apportent des avantages réels au peuple et gagnent son approbation, et nous travaillerons dur pour résoudre les difficultés et les problèmes urgents qui le concernent le plus. Nous améliorerons le système des services publics de base afin de relever les normes de service public et de rendre les services publics plus équilibrés et plus accessibles, de manière à réaliser de solides progrès dans la promotion de la prospérité commune.
Le système de distribution des revenus est le système fondamental pour la promotion de la prospérité commune. Nous conserverons la distribution selon le travail comme pilier, avec de multiples formes de distribution à côté, et nous construirons un cadre institutionnel dans lequel la distribution primaire, secondaire et tertiaire est bien coordonnée et mutuellement complémentaire. Nous nous efforcerons d’augmenter la part du revenu personnel dans la distribution du revenu national et de donner plus de poids à la rémunération du travail dans la distribution primaire.
Nous veillerons à ce que le travail soit mieux rémunéré et nous encouragerons les gens à atteindre la prospérité en travaillant dur. Nous promouvrons l’égalité des chances, augmenterons les revenus des personnes à faible revenu et élargirons la taille du groupe à revenu moyen.
Nous améliorerons le système de politique de distribution basé sur les facteurs de production, explorerons de multiples voies pour permettre aux groupes à faibles et moyens revenus de gagner plus grâce aux facteurs de production, et augmenterons les revenus de la propriété des résidents urbains et ruraux par davantage de canaux.
Nous renforcerons les rôles de la fiscalité, de la sécurité sociale et des paiements de transfert dans la régulation de la distribution des revenus. Nous améliorerons le système d’impôt sur le revenu des personnes physiques et veillerons à ce que la répartition des revenus et les moyens d’accumuler des richesses soient bien réglementés. Nous protégerons les revenus légaux, ajusterons les revenus excessifs et interdirons les revenus illicites.
Nous fournirons des conseils et un soutien aux entreprises, aux organisations sociales et aux individus qui ont le désir et la capacité de participer activement à des initiatives caritatives et d’intérêt public.
L’emploi est la composante la plus fondamentale du bien-être de la population. Nous devons intensifier nos efforts pour mettre en œuvre la politique de l’emploi d’abord et améliorer les mécanismes connexes afin de promouvoir un emploi de qualité et le plein emploi. Nous affinerons le système de services publics pour l’emploi et le système d’aide à l’emploi pour les groupes clés et ferons davantage pour aider les personnes en difficulté à trouver un emploi et à satisfaire leurs besoins fondamentaux.
Nous intégrerons les systèmes de politique de l’emploi urbain et rural, supprimerons les barrières institutionnelles et politiques qui entravent le flux de main-d’œuvre et de talents, et éliminerons les restrictions et discriminations injustifiées qui nuisent à l’égalité d’emploi. De cette manière, nous veillerons à ce que chacun ait la possibilité de faire carrière en travaillant dur.
Nous améliorerons le système de formation professionnelle tout au long de la vie et nous nous attaquerons au chômage structurel. Nous améliorerons le système de création d’emplois en encourageant la création d’entreprises et en soutenant et réglementant le développement de nouvelles formes d’emploi.
Nous améliorerons la législation et la réglementation du travail, les mécanismes de consultation et de médiation dans les relations de travail, ainsi que les systèmes de sauvegarde des droits et des intérêts des travailleurs, et nous ferons davantage pour protéger les droits et les intérêts de ceux qui ont un emploi flexible et de nouvelles formes d’emploi.
Le système de sécurité sociale constitue un filet de sécurité pour les moyens de subsistance des personnes et contribue à assurer la stabilité sociale. Nous améliorerons encore le système de sécurité sociale à plusieurs niveaux qui couvre l’ensemble de la population dans les zones urbaines et rurales et veillerons à ce qu’il soit équitable, unifié, fiable, bien réglementé et durable.
Nous améliorerons le système national unifié de gestion des fonds d’assurance vieillesse de base et développerons un système d’assurance vieillesse à plusieurs niveaux et à plusieurs piliers. L’âge légal de la retraite sera progressivement relevé. Nous élargirons la couverture des programmes d’assurance sociale, améliorerons les mécanismes de financement et d’ajustement des prestations de l’assurance vieillesse de base et de l’assurance médicale de base, et travaillerons à la gestion unifiée au niveau provincial des fonds de l’assurance médicale de base, de l’assurance chômage et de l’indemnisation des travailleurs.
Nous favoriserons la mise en relation ordonnée des programmes d’assurance médicale à différents niveaux, améliorerons les régimes d’assurance contre les maladies graves et d’assistance médicale, et veillerons à ce que les frais médicaux soient réglés là où ils sont engagés. Nous instituerons un système d’assurance pour soutenir les soins de longue durée et développerons vigoureusement l’assurance médicale commerciale.
Nous accélérerons l’amélioration de la plate-forme publique unifiée au niveau national pour les services d’assurance sociale. Des améliorations seront apportées au système par lequel les fonds de sécurité sociale sont gardés en sécurité grâce à la supervision et leur valeur est maintenue et augmentée au fil du temps. Le système d’assistance sociale à plusieurs niveaux et par catégories sera amélioré.
Nous resterons attachés à la politique nationale fondamentale d’égalité des sexes et protégerons les droits et intérêts légaux des femmes et des enfants. Pour les personnes handicapées, nous améliorerons les systèmes de sécurité et de services sociaux et favoriserons le développement global des programmes connexes.
Adhérant au principe selon lequel le logement est destiné à être habité et non à être spéculé, nous accélérerons la mise en place d’un système de logement comportant de multiples fournisseurs et divers canaux de soutien qui encourage à la fois la location et l’achat de logements.
La santé de la population est un indicateur clé d’une nation prospère et d’un pays fort. Nous devons accorder une priorité stratégique à la garantie de la santé du peuple et améliorer les politiques de promotion de la santé publique.
Nous améliorerons la stratégie de développement de la population, établirons un système de politiques pour stimuler les taux de natalité, et réduirons les coûts de la grossesse et de l’accouchement, de l’éducation des enfants et de la scolarité.
Nous poursuivrons une stratégie nationale proactive en réponse au vieillissement de la population, développerons des programmes et des services de soins aux personnes âgées, et fournirons de meilleurs services aux personnes âgées qui vivent seules. Ce faisant, nous pouvons garantir que les soins de base aux personnes âgées sont accessibles à l’ensemble de la population âgée.
Nous poursuivrons la réforme des systèmes médicaux et de soins de santé et promouvrons le développement coordonné et la réglementation de l’assurance médicale, des services médicaux et des produits pharmaceutiques. Nous élargirons la disponibilité de ressources médicales de qualité et veillerons à ce qu’elles soient mieux réparties entre les régions. En donnant la priorité à la prévention, nous renforcerons la gestion de la santé pour les principales maladies chroniques et améliorerons la capacité de prévention et de traitement des maladies ainsi que la gestion de la santé au niveau communautaire.
Nous approfondirons la réforme des hôpitaux publics pour qu’ils servent réellement l’intérêt public et nous régulerons mieux le développement des hôpitaux privés. Nous renforcerons les rangs du personnel médical et de santé en mettant l’accent sur les zones rurales et les communautés urbaines.
Nous accorderons de l’importance à la santé mentale et psychologique. Nous encouragerons la préservation et le développement innovant de la médecine traditionnelle chinoise.
Nous développerons de nouveaux mécanismes pour renforcer la collaboration et l’intégration entre les hôpitaux et les institutions pour la prévention et le contrôle des maladies. Nous améliorerons également le système de santé publique, notre système d’alerte précoce pour les grandes épidémies, et nous renforcerons les systèmes de prévention, de contrôle et de traitement des épidémies ainsi que notre capacité d’intervention d’urgence afin de contenir efficacement les grandes maladies infectieuses.
Nous ferons progresser l’Initiative pour une Chine saine et les campagnes de santé patriotiques et nous promouvrons des modes de vie sains et équilibrés.
La nature fournit les conditions de base pour la survie et le développement de l’homme. Respecter, s’adapter et protéger la nature est essentiel pour faire de la Chine un pays socialiste moderne à tous égards. Nous devons défendre et agir selon le principe que les eaux lucides et les montagnes luxuriantes sont des atouts inestimables, et nous devons nous rappeler de maintenir l’harmonie entre l’humanité et la nature lorsque nous planifions notre développement.
Nous ferons progresser l’initiative « Belle Chine » et adopterons une approche holistique et systématique de la conservation et de l’amélioration des montagnes, des eaux, des forêts, des terres agricoles, des prairies et des déserts. Nous mènerons à bien la restructuration industrielle coordonnée, le contrôle de la pollution, la conservation écologique et la réponse au climat, et nous promouvrons des efforts concertés pour réduire les émissions de carbone, réduire la pollution, étendre le développement vert et poursuivre la croissance économique. Nous donnerons la priorité à la protection écologique, à la conservation des ressources et à leur utilisation efficace, et nous poursuivrons un développement vert et à faible émission de carbone.
Une économie et une société vertes et à faible émission de carbone sont essentielles à un développement de qualité. Nous devons travailler plus rapidement pour ajuster et améliorer la structure industrielle, le mix énergétique et la composition du secteur des transports. Nous mettrons en œuvre une stratégie de conservation globale, nous conserverons les ressources de tous types et les utiliserons efficacement, et nous agirons plus rapidement pour mettre en place un système de recyclage des déchets et des matériaux usagés. Les politiques fiscales, de taxation, financières, d’investissement et de tarification ainsi que les systèmes de normes seront améliorés pour soutenir le développement vert. Nous stimulerons les industries vertes et à faible émission de carbone et améliorerons le système d’allocation des ressources et des facteurs environnementaux basé sur le marché. Nous accélérerons la R&D, la promotion et l’application des technologies avancées d’économie d’énergie et de réduction des émissions de carbone, nous encouragerons la consommation verte et nous promouvrons les modes de production et de vie verts et à faible émission de carbone.
Nous continuerons à contrôler la pollution d’une manière légale, ciblée et fondée sur la science, et nous ferons des efforts supplémentaires pour garder notre ciel bleu, nos eaux claires et nos terres propres. Les polluants seront contrôlés de manière mieux coordonnée et nous éliminerons pratiquement toute pollution atmosphérique grave. Nous ferons des efforts concertés pour améliorer les environnements aquatiques, les ressources en eau et les écosystèmes aquatiques, renforcer la conservation écologique des principaux fleuves, lacs et réservoirs, et éliminer de manière générale les plans d’eau noirs et malodorants dans les villes. Nous renforcerons la prévention et le contrôle de la contamination des sols à la source et maîtriserons les nouveaux polluants. L’infrastructure environnementale sera modernisée et le cadre de vie dans les zones urbaines et rurales sera amélioré. Le système de permis de rejet de polluants sera mis en œuvre de manière généralisée, et nous ferons davantage pour moderniser le système de gouvernance environnementale. Nous allons prévenir et contrôler rigoureusement les risques environnementaux et renforcer les inspections environnementales du gouvernement central.
Les grands projets de préservation et de restauration des écosystèmes clés seront menés à un rythme plus rapide dans les zones prioritaires, notamment les zones de services écosystémiques nationales clés, les lignes rouges de conservation écologique et les réserves naturelles. Nous développerons le système de réserves naturelles basé sur les parcs nationaux et réaliserons de grands projets de protection de la biodiversité. Les programmes d’écologisation à grande échelle seront déployés de manière bien planifiée, et la réforme de la tenure forestière collective sera approfondie. Nous encouragerons la régénération naturelle des prairies, des forêts, des rivières, des lacs et des zones humides, nous ferons respecter l’interdiction de pêche de 10 ans sur le fleuve Yangtze et nous améliorerons le système de jachère et de rotation des cultures.
Nous établirons des mécanismes pour réaliser la valeur marchande des biens et services des écosystèmes et améliorerons le système de compensation pour la conservation écologique. La gestion de la biosécurité et de la sûreté biologique sera renforcée, et des efforts seront faits pour prévenir et traiter les dommages causés par les invasions d’espèces exotiques.
Atteindre le pic des émissions de carbone et la neutralité carbone impliquera une transformation socio-économique systémique large et profonde. Sur la base de l’énergie et des ressources dont dispose la Chine, nous ferons progresser les initiatives visant à atteindre le pic des émissions de carbone de manière bien planifiée et progressive, conformément au principe consistant à construire le nouveau avant de se débarrasser de l’ancien. Nous exercerons un meilleur contrôle sur la quantité et l’intensité de la consommation d’énergie, en particulier de combustibles fossiles, et effectuerons une transition progressive vers le contrôle de la quantité et de l’intensité des émissions de carbone.
Nous encouragerons l’utilisation d’une énergie propre, à faible teneur en carbone et à haut rendement, et ferons avancer la transition vers une énergie propre et à faible teneur en carbone dans l’industrie, la construction, les transports et d’autres secteurs. Nous ferons progresser en profondeur la révolution énergétique. Le charbon sera utilisé de manière plus propre et plus efficace, et des efforts accrus seront déployés pour explorer et développer le pétrole et le gaz naturel, découvrir davantage de réserves inexploitées et augmenter la production. Nous accélérerons la planification et le développement d’un système pour les nouvelles sources d’énergie, équilibrerons correctement le développement de l’hydroélectricité et la conservation écologique, et développerons l’énergie nucléaire de manière active, sûre et ordonnée. Nous renforcerons nos systèmes de production, d’approvisionnement, de stockage et de commercialisation de l’énergie afin d’assurer la sécurité énergétique. Nous améliorerons le système de statistiques et de comptabilité ainsi que le système de plafonnement et d’échange des émissions de carbone. La capacité d’absorption du carbone des écosystèmes sera renforcée. Nous nous impliquerons activement dans la gouvernance mondiale en réponse au changement climatique.
La sécurité nationale est le fondement du rajeunissement national, et la stabilité sociale est une condition préalable à la construction d’une Chine forte et prospère. Nous devons résolument adopter une approche holistique de la sécurité nationale et promouvoir la sécurité nationale dans tous les domaines et à toutes les étapes du travail du Parti et du pays, afin de garantir la sécurité nationale et la stabilité sociale.
Nous devons considérer la sécurité du peuple comme notre objectif ultime, la sécurité politique comme notre tâche fondamentale, la sécurité économique comme notre fondement, la sécurité militaire, technologique, culturelle et sociale comme des piliers importants, et la sécurité internationale comme un soutien. Nous prendrons des mesures coordonnées pour assurer la sécurité extérieure et intérieure, la sécurité du territoire et la sécurité publique, la sécurité traditionnelle et non traditionnelle, ainsi que notre propre sécurité et la sécurité commune. Nous ferons respecter la sécurité nationale et créerons les conditions pour l’assurer. Nous renforcerons le soutien populaire à la sécurité nationale et à la stabilité sociale, nous améliorerons les mécanismes de notre participation à la gouvernance de la sécurité mondiale et nous porterons l’Initiative pour une Chine pacifique à un niveau supérieur. Grâce à cette nouvelle architecture de sécurité, nous serons en mesure de mieux protéger le nouveau modèle de développement de la Chine.
Nous devons maintenir la direction centralisée et unifiée du Comité central sur le travail de sécurité nationale et nous assurer que notre système de direction de la sécurité nationale est performant et fait autorité. Les mécanismes de coordination du travail de sécurité nationale seront renforcés. Des améliorations seront apportées aux systèmes juridiques, stratégiques et politiques de sécurité nationale ainsi qu’aux systèmes de surveillance des risques et d’alerte précoce et au système de gestion des urgences nationales.
Nous améliorerons également les systèmes qui garantissent la sécurité dans les secteurs clés et les systèmes de coordination et de commandement des grands projets. Nous renforcerons les mesures de sauvegarde pour assurer la sécurité économique, des grandes infrastructures, financière, cybernétique, des données, biologique, des ressources, nucléaire, spatiale et maritime. Les mécanismes permettant de contrer les sanctions étrangères, l’ingérence et la juridiction de longue durée seront renforcés. Nous améliorerons l’allocation des ressources de sécurité nationale et créerons un système coordonné, multidimensionnel et hautement efficace pour protéger la sécurité nationale dans tous les domaines.
Nous sauvegarderons résolument la sécurité du pouvoir, des systèmes et de l’idéologie de l’État chinois et renforcerons la capacité de sécurité dans les domaines clés. Nous assurerons la sécurité de la nourriture, de l’énergie et des ressources ainsi que des chaînes industrielles et d’approvisionnement clés. Nous renforcerons notre capacité à assurer la sécurité à l’étranger et à protéger les droits et intérêts légaux des citoyens et des entités juridiques chinoises à l’étranger. Nous sauvegarderons les droits et intérêts maritimes de la Chine et défendrons résolument la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de notre pays. Nous renforcerons notre capacité à prévenir et à atténuer les risques majeurs et resterons en état d’alerte élevé face aux risques systémiques pour la sécurité. Nous réprimerons durement l’infiltration, le sabotage, la subversion et les activités séparatistes des forces hostiles.
Nous mènerons une vaste campagne de communication publique sur l’importance de la sécurité nationale et améliorerons la capacité des responsables à tous les niveaux à assurer la sécurité dans la poursuite du développement. Cela permettra de sensibiliser et de préparer le peuple à la sécurité nationale et de renforcer la ligne de défense publique.
Nous suivrons les principes consistant à donner la priorité à la sécurité et à mettre l’accent sur la prévention, et nous établirons un cadre global de sécurité et d’intervention d’urgence. Le système de sécurité publique sera amélioré, et nous ferons évoluer la gouvernance de la sécurité publique vers un modèle de prévention. Les contrôles des risques liés à la sécurité sur le lieu de travail seront renforcés, et la supervision de la sécurité dans les secteurs et domaines clés sera consolidée. Nous renforcerons notre capacité de prévention, d’atténuation et de secours en cas de catastrophe, ainsi que notre capacité à réagir et à fournir un soutien lors des urgences publiques qui sont urgentes, difficiles, dangereuses et exigeantes. La capacité de réponse aux urgences régionales sera renforcée. Nous renforcerons la supervision de la sécurité des aliments et des médicaments et améliorerons les systèmes de supervision, d’alerte précoce, de prévention et de contrôle pour la biosécurité et la sûreté biologique. La protection des informations personnelles sera renforcée.
Nous améliorerons le système de gouvernance sociale basé sur la collaboration, la participation et le partage des bénéfices, afin de rendre la gouvernance sociale plus efficace. Nous appliquerons et développerons davantage le « modèle Fengqiao » pour promouvoir la gouvernance au niveau communautaire dans la nouvelle ère, et nous améliorerons les mécanismes pour traiter de manière appropriée les différends entre les membres du public dans les nouvelles circonstances. Nous améliorerons notre travail de traitement des plaintes du public et maintiendrons des canaux ouverts et réguliers pour connaître les préoccupations des gens, traiter leurs réclamations et protéger leurs droits et intérêts. Les plates-formes de gouvernance sociale de premier niveau, caractérisées par une gestion en réseau, des services méticuleux et un support informatique, seront améliorées afin de renforcer la gouvernance des communautés urbaines et rurales. Nous devrions veiller à ce que les problèmes soient résolus au fur et à mesure de leur apparition au niveau communautaire.
Nous travaillerons plus rapidement pour moderniser et améliorer la gouvernance sociale dans les villes. Nous adopterons une approche holistique pour assurer l’ordre public, nous combattrons et éradiquerons systématiquement le crime organisé, et nous réprimerons légalement les diverses activités illégales et criminelles qui suscitent de graves inquiétudes au sein de la population. Nous stimulerons la participation du public à la prévention et au contrôle du crime et créerons une atmosphère qui honore les personnes qui se montrent à la hauteur dans les situations d’urgence. Cela favorisera une communauté de gouvernance sociale dans laquelle chacun assume ses responsabilités et partage les bénéfices.
Atteindre les objectifs du centenaire de l’Armée populaire de libération en 2027 et élever plus rapidement les forces armées de notre peuple à un niveau de classe mondiale sont des tâches stratégiques pour construire un pays socialiste moderne à tous égards. À cette fin, nous devons appliquer la réflexion sur le renforcement de l’armée pour la nouvelle ère, mettre en œuvre la stratégie militaire pour la nouvelle ère et maintenir le leadership absolu du Parti sur les forces armées du peuple.
Nous continuerons à améliorer la loyauté politique dans l’armée, à renforcer l’armée par la réforme, la science et la technologie, et la formation du personnel, et à gérer l’armée conformément à la loi. Nous mènerons simultanément des opérations, renforcerons la préparation au combat et améliorerons nos capacités militaires. Nous poursuivrons le développement intégré de l’armée par la mécanisation, l’informatisation et l’application de technologies intelligentes et nous travaillerons plus rapidement à la modernisation de la théorie militaire, des formes d’organisation, du personnel, de l’armement et de l’équipement. Nous renforcerons les capacités stratégiques de l’armée pour défendre la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine et veillerons à ce que les forces armées populaires remplissent efficacement leurs missions et leurs tâches dans la nouvelle ère.
Nous renforcerons l’édification du Parti dans l’ensemble des forces armées populaires afin de nous assurer qu’elles obéissent toujours aux ordres du Parti. Nous améliorerons les institutions et les mécanismes de mise en œuvre du système de responsabilité ultime reposant sur le président de la Commission militaire centrale.
Nous continuerons à armer nos militaires des nouvelles théories du Parti et à mener des activités pour qu’ils maîtrisent bien la réflexion sur le renforcement de l’armée et apportent leur contribution à la construction d’une armée forte. Nous encouragerons le personnel militaire à en apprendre davantage sur l’histoire de l’armée, à promouvoir une culture militaire florissante et à redoubler d’efforts pour stimuler l’esprit combatif de nos militaires.
Nous renforcerons les organisations du Parti dans les forces armées populaires, mènerons des activités régulières et mettrons en place des institutions pour améliorer le travail politique de l’armée, et ferons des efforts incessants pour améliorer la conduite, faire respecter la discipline et combattre la corruption dans l’armée.
Nous intensifierons l’entraînement des troupes et améliorerons la préparation au combat dans tous les domaines afin que les forces armées de notre peuple puissent combattre et gagner. Nous étudierons et maîtriserons les caractéristiques de la guerre informatisée et intelligente et les lois qui la régissent, fournirons de nouvelles orientations stratégiques militaires et développerons des stratégies et tactiques pour une guerre populaire.
Nous établirons un solide système de dissuasion stratégique, augmenterons la proportion des forces des nouveaux domaines dotées de nouvelles capacités de combat, accélérerons le développement de capacités de combat intelligentes et sans pilote, et favoriserons le développement et l’application coordonnés du système d’information en réseau.
Nous améliorerons le système de commandement des opérations conjointes et renforcerons nos systèmes et nos capacités de reconnaissance et d’alerte précoce, de frappes conjointes, de soutien du champ de bataille et de soutien logistique intégré.
Nous intensifierons l’entraînement militaire dans des conditions de combat, en mettant l’accent sur l’entraînement interarmées, l’entraînement force contre force et l’entraînement de haute technologie. Nous deviendrons plus habiles à déployer nos forces militaires sur une base régulière et de manière diversifiée, et nos militaires resteront à la fois inébranlables et flexibles dans la conduite de leurs opérations. Cela nous permettra de façonner notre posture de sécurité, de dissuader et de gérer les crises et les conflits, et de gagner des guerres locales.
Nous renforcerons la gouvernance militaire tous azimuts. Nous nous appuierons sur les acquis de la défense nationale et de la réforme militaire et les étendrons, nous améliorerons la structure et la composition des forces armées et nous affinerons le cadre des politiques et des institutions militaires.
En accomplissant les tâches majeures de la défense nationale et du développement militaire, nous coordonnerons nos opérations, le renforcement des capacités et la préparation au combat. Nous accélérerons le développement d’une logistique moderne, nous mettrons en œuvre de grands projets pour développer la science et la technologie, l’armement et l’équipement liés à la défense, et nous avancerons plus rapidement pour traduire les avancées scientifiques et technologiques en capacités de combat.
Nous approfondirons la réforme des universités et collèges militaires, construirons un système solide pour former de nouveaux types de personnel militaire, et développerons de nouvelles façons de gérer les ressources humaines militaires. Nous renforcerons les mécanismes et la planification stratégique pour gérer les forces armées conformément à la loi et améliorerons le système chinois d’administration des affaires militaires fondé sur la loi. Nous affinerons la gestion stratégique, améliorerons les performances du système militaire et ferons un meilleur usage des ressources de défense.
Nous consoliderons et améliorerons les stratégies nationales intégrées et les capacités stratégiques. Nous coordonnerons mieux les stratégies et les plans, alignerons les politiques et les systèmes, et partagerons les ressources et les facteurs de production entre les secteurs militaire et civil. Nous améliorerons le système et la disposition des sciences, des technologies et des industries liées à la défense nationale et intensifierons le renforcement des capacités dans ces domaines.
Nous sensibiliserons le public à l’importance de la défense nationale. Nous améliorerons notre capacité de mobilisation de la défense nationale et le développement de nos forces de réserve, et nous moderniserons notre défense frontalière, côtière et aérienne. Nous motiverons davantage les militaires et les membres de leur famille en leur rendant les honneurs militaires et nous ferons davantage pour protéger leurs droits et leurs intérêts. De meilleurs services et un meilleur soutien seront fournis aux anciens militaires. Nous consoliderons et renforcerons l’unité entre l’armée et le gouvernement et entre l’armée et le peuple.
Les forces armées de notre peuple sont une force de combat héroïque qui jouit de la confiance totale du Parti et du peuple. Elles ont la confiance et la capacité de sauvegarder la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de la Chine ; la confiance et la capacité de fournir un soutien stratégique au rajeunissement de la nation chinoise ; et la confiance et la capacité de contribuer encore davantage à la paix et au développement du monde.
La politique d’un pays, deux systèmes est une grande innovation du socialisme aux caractéristiques chinoises. Elle s’est avérée être le meilleur arrangement institutionnel pour assurer une prospérité et une stabilité durables à Hong Kong et Macao après leur retour dans la mère patrie. Cette politique doit être respectée sur le long terme.
Nous appliquerons pleinement, fidèlement et résolument la politique « Un pays, deux systèmes », selon laquelle le peuple de Hong Kong administre Hong Kong et le peuple de Macao administre Macao, tous deux avec un haut degré d’autonomie. Nous resterons attachés à une gouvernance fondée sur la loi à Hong Kong et à Macao et maintiendrons l’ordre constitutionnel dans ces deux régions administratives spéciales, comme le stipulent la Constitution chinoise et leurs lois fondamentales.
Nous maintiendrons et améliorerons les systèmes de mise en œuvre de la politique « Un pays, deux systèmes » et veillerons à ce que le gouvernement central exerce une juridiction générale sur les deux régions. Nous veillerons à ce que Hong Kong et Macao soient administrés par des patriotes et à ce que les lois et les mécanismes d’application visant à préserver la sécurité nationale y soient mis en œuvre.
Nous garantirons à la fois la juridiction générale du gouvernement central et un haut degré d’autonomie dans les régions administratives spéciales. Nous maintiendrons le gouvernement dirigé par l’exécutif à Hong Kong et à Macao et nous soutiendrons les chefs de l’exécutif et les gouvernements des deux régions dans l’exercice d’une administration fondée sur la loi, dans le renforcement de leur capacité globale de gouvernance et de gestion et dans l’amélioration de leurs systèmes judiciaires et juridiques. Nous veillerons à ce que le système capitaliste et le mode de vie restent inchangés à Hong Kong et à Macao à long terme et nous nous efforcerons de promouvoir la prospérité et la stabilité à long terme dans les deux régions.
Nous soutiendrons Hong Kong et Macao dans la croissance de leurs économies, l’amélioration de la vie de leurs habitants et la résolution des questions et problèmes profondément ancrés dans le développement économique et social. Nous mettrons pleinement en valeur les atouts et les caractéristiques distinctives des deux régions pour les voir consolider et élever leur position internationale dans les domaines de la finance, du commerce, du transport maritime, de l’aviation, de l’innovation et de la technologie, de la culture et du tourisme, et dans d’autres domaines.
Nous encouragerons Hong Kong et Macao à mener des échanges et une coopération plus profonds, plus étroits et plus larges avec d’autres régions et pays. Nous continuerons à développer la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao et à aider Hong Kong et Macao à mieux s’intégrer au développement global de la Chine et à jouer un rôle plus important dans la réalisation du rajeunissement national.
Nous inciterons davantage de personnes à Hong Kong et à Macao à aimer à la fois le pays et leur propre région, à être plus patriotiques et à forger un front uni plus large à l’intérieur du pays et à l’étranger pour soutenir la politique « Un pays, deux systèmes ». Nous réprimerons sévèrement les éléments anti-chinois qui tentent de semer le chaos à Hong Kong et Macao. Nous prendrons des mesures résolues pour prévenir et arrêter l’ingérence de forces extérieures dans les affaires de Hong Kong et de Macao.
Résoudre la question de Taiwan et réaliser la réunification complète de la Chine est, pour le Parti, une mission historique et un engagement inébranlable. Il s’agit également d’une aspiration partagée par tous les fils et filles de la nation chinoise et d’une exigence naturelle pour réaliser le rajeunissement de la nation chinoise. Nous mettrons en œuvre la politique globale de notre Parti pour résoudre la question de Taïwan dans la nouvelle ère, nous conserverons l’initiative et la capacité de diriger dans les relations entre les deux rives du détroit, et nous ferons avancer sans relâche la cause de la réunification nationale.
Les politiques de réunification pacifique et d’un pays, deux systèmes sont le meilleur moyen de réaliser la réunification à travers le détroit de Taiwan ; cela sert au mieux les intérêts du peuple chinois des deux côtés du détroit et de la nation chinoise tout entière. Nous adhérerons au principe d’une seule Chine et au Consensus de 1992. Sur cette base, nous mènerons des consultations étendues et approfondies sur les relations entre les deux rives du détroit et la réunification de la nation avec des personnes de tous les partis politiques, de tous les secteurs et de toutes les couches sociales de Taïwan, et nous travaillerons avec elles pour promouvoir le développement pacifique des relations entre les deux rives du détroit et faire avancer le processus de réunification pacifique de la Chine.
Nous nous tiendrons étroitement aux côtés de nos compatriotes taïwanais, nous soutiendrons fermement les patriotes taïwanais qui souhaitent la réunification, et nous nous donnerons la main pour suivre les tendances de l’histoire. Nous sauvegarderons les intérêts généraux de la nation chinoise et prendrons des mesures résolues pour nous opposer à « l’indépendance de Taiwan » et promouvoir la réunification. Notre grand pays se tiendra toujours fermement derrière tous les patriotes qui soutiennent la réunification.
Le sang est plus épais que l’eau, et les compatriotes chinois des deux côtés du détroit de Taïwan forment une famille liée par le sang. Nous avons toujours fait preuve de respect et d’attention envers nos compatriotes taïwanais et nous nous sommes efforcés de leur apporter des avantages. Nous continuerons à promouvoir les échanges et la coopération économiques et culturels à travers le détroit, à faire progresser notre développement intégré dans tous les domaines et à améliorer les systèmes et les politiques qui contribuent au bien-être de nos compatriotes taïwanais. Nous encouragerons les personnes des deux côtés du détroit à travailler ensemble pour promouvoir la culture chinoise et forger des liens plus étroits.
Taïwan est le Taïwan de la Chine. La résolution de la question de Taïwan est l’affaire des Chinois, une question qui doit être résolue par les Chinois. Nous continuerons à œuvrer pour une réunification pacifique avec la plus grande sincérité et les plus grands efforts, mais nous ne promettrons jamais de renoncer à l’usage de la force, et nous nous réservons la possibilité de prendre toutes les mesures nécessaires. Ces propos visent uniquement l’ingérence de forces extérieures et les quelques séparatistes qui recherchent « l’indépendance de Taïwan » et leurs activités séparatistes ; ils ne visent en aucun cas nos compatriotes taïwanais.
Les roues de l’histoire roulent vers la réunification de la Chine et le rajeunissement de la nation chinoise. La réunification complète de notre pays doit être réalisée, et elle peut, sans aucun doute, être réalisée !
Aujourd’hui, notre monde, notre époque et l’histoire changent comme jamais auparavant. Les tendances historiques de paix, de développement, de coopération et de bénéfice mutuel sont imparables. La volonté des peuples et les tendances générales de notre époque mèneront finalement à un avenir brillant pour l’humanité. Et pourtant, les actes hégémoniques, autoritaires et tyranniques consistant à utiliser la force pour intimider les faibles, à prendre aux autres par la force et les subterfuges, et à jouer à somme nulle, exercent un grave préjudice. Le déficit en matière de paix, de développement, de sécurité et de gouvernance se creuse. Tout cela pose des défis sans précédent à la société humaine. Le monde est une fois de plus arrivé à un carrefour de l’histoire, et son cours futur sera décidé par tous les peuples du monde.
Pour sa part, la Chine a toujours été attachée aux objectifs de sa politique étrangère, à savoir le maintien de la paix mondiale et la promotion du développement commun, et elle se consacre à la promotion d’une communauté humaine avec un avenir commun.
La Chine reste ferme dans la poursuite d’une politique étrangère indépendante de paix. Elle a toujours décidé de sa position et de sa politique sur les questions en fonction de leurs propres mérites, et elle s’est efforcée de faire respecter les normes fondamentales régissant les relations internationales et de sauvegarder l’équité et la justice internationales.
La Chine respecte la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays. Elle reste fidèle au principe d’égalité de tous les pays, grands ou petits, forts ou faibles, et riches ou pauvres, et elle respecte les voies de développement et les systèmes sociaux choisis indépendamment par tous les peuples du monde.
La Chine s’oppose fermement à toute forme d’hégémonisme et de politique de puissance, à la mentalité de la guerre froide, à l’ingérence dans les affaires intérieures des autres pays et à la politique du deux poids deux mesures.
La Chine poursuit une politique de défense nationale défensive, et son développement renforce les forces de paix du monde. Quel que soit le stade de développement qu’elle atteint, la Chine ne cherchera jamais l’hégémonie ni ne s’engagera dans l’expansionnisme.
La Chine adhère aux cinq principes de la coexistence pacifique en recherchant l’amitié et la coopération avec les autres pays. Elle s’engage à promouvoir un nouveau type de relations internationales, à approfondir et à élargir les partenariats mondiaux basés sur l’égalité, l’ouverture et la coopération, et à élargir la convergence des intérêts avec les autres pays. La Chine s’efforce de renforcer la coordination et l’interaction positive avec d’autres grands pays afin de construire des relations entre grands pays caractérisées par une coexistence pacifique, une stabilité globale et un développement équilibré. En s’appuyant sur les principes d’amitié, de sincérité, de bénéfice mutuel et d’inclusion, et sur la politique consistant à forger des amitiés et des partenariats avec ses voisins, la Chine s’efforce de renforcer les liens amicaux, la confiance mutuelle et les intérêts convergents avec ses pays voisins. Guidée par les principes de sincérité, de résultats réels, d’affinité et de bonne foi et avec un engagement envers le plus grand bien et les intérêts communs, la Chine s’efforce de renforcer la solidarité et la coopération avec les autres pays en développement et de sauvegarder les intérêts communs du monde en développement.
De manière assez classique, même si la confrontation avec les États-Unis est assumée, le discours officiel de Xi insiste sur « les cinq principes de la coexistence pacifique ». En creux, ces principes s’opposent à « l’hégémonie » américaine.
Le Parti communiste chinois est prêt à stimuler les échanges et la coopération avec les partis et organisations politiques des autres pays sur la base des principes d’indépendance, d’égalité totale, de respect mutuel et de non-ingérence dans les affaires intérieures de chacun. Notre Parti encourage les congrès du peuple, les comités de la CCPPC, l’armée, les gouvernements locaux et les organisations populaires à développer leurs échanges extérieurs. 
La Chine est attachée à sa politique nationale fondamentale d’ouverture au monde extérieur et poursuit une stratégie d’ouverture mutuellement bénéfique. Elle s’efforce de créer de nouvelles opportunités pour le monde grâce à son propre développement et de contribuer à sa part à la construction d’une économie mondiale ouverte qui offre de plus grands avantages à tous les peuples.
La Chine adhère à la bonne voie de la mondialisation économique. Elle s’efforce de promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements, de faire progresser la coopération bilatérale, régionale et multilatérale et de stimuler la coordination des politiques macroéconomiques internationales. Elle s’engage à travailler avec d’autres pays pour favoriser un environnement international propice au développement et créer de nouveaux moteurs pour la croissance mondiale. La Chine s’oppose au protectionnisme, à l’érection de « clôtures et de barrières », au découplage, à la perturbation des chaînes industrielles et d’approvisionnement, aux sanctions unilatérales et aux tactiques de pression maximale.
La Chine est prête à investir davantage de ressources dans la coopération mondiale au développement. Elle s’engage à réduire le fossé Nord-Sud et à soutenir et aider les autres pays en développement à accélérer leur développement.
La Chine joue un rôle actif dans la réforme et le développement du système de gouvernance mondiale. Elle poursuit une vision de la gouvernance mondiale caractérisée par une croissance partagée grâce à la discussion et à la collaboration. La Chine défend un véritable multilatéralisme, encourage une plus grande démocratie dans les relations internationales et s’efforce de rendre la gouvernance mondiale plus juste et plus équitable.
La Chine est fermement décidée à sauvegarder le système international avec les Nations Unies en son centre, l’ordre international sous-tendu par le droit international, et les normes fondamentales régissant les relations internationales basées sur les buts et principes de la Charte des Nations Unies. Elle s’oppose à toute forme d’unilatéralisme et à la formation de blocs et de groupes exclusifs visant des pays particuliers.
La Chine œuvre pour que les institutions multilatérales telles que l’OMC et l’APEC jouent mieux leur rôle, que les mécanismes de coopération tels que les BRICS et l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) exercent une plus grande influence, et que les marchés émergents et les pays en développement soient mieux représentés et aient davantage leur mot à dire dans les affaires mondiales.
La Chine participe activement à la définition des règles de sécurité mondiale, s’efforce de promouvoir la coopération internationale en matière de sécurité et prend une part active aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. La Chine joue un rôle constructif dans la sauvegarde de la paix mondiale et de la stabilité régionale.
La construction d’une communauté humaine avec un avenir partagé est la voie à suivre pour tous les peuples du monde. Un ancien philosophe chinois a observé que « tous les êtres vivants peuvent croître côte à côte sans se nuire, et différentes routes peuvent rouler en parallèle sans se gêner les unes les autres ». Ce n’est que lorsque tous les pays poursuivent la cause du bien commun, vivent en harmonie et s’engagent dans une coopération pour un bénéfice mutuel qu’il y aura une prospérité durable et une sécurité garantie. C’est dans cet esprit que la Chine a proposé l’Initiative mondiale de développement et l’Initiative mondiale de sécurité, et qu’elle est prête à travailler avec la communauté internationale pour mettre en œuvre ces deux initiatives.
La Chine s’engage à construire un monde de paix durable par le dialogue et la consultation, un monde de sécurité universelle par la collaboration et les avantages partagés, un monde de prospérité commune par une coopération mutuellement bénéfique, un monde ouvert et inclusif par les échanges et l’apprentissage mutuel, et un monde propre et beau par un développement vert et à faible émission de carbone.
Nous appelons sincèrement tous les pays à tenir à cœur les valeurs communes de l’humanité que sont la paix, le développement, l’équité, la justice, la démocratie et la liberté ; à promouvoir la compréhension mutuelle et à tisser des liens plus étroits avec les autres peuples ; et à respecter la diversité des civilisations. Permettons aux échanges culturels de transcender l’éloignement, à l’apprentissage mutuel de transcender les heurts, et à la coexistence de transcender les sentiments de supériorité. Unissons nos forces pour relever tous les types de défis mondiaux.
Bien qu’il s’agisse d’une ère remplie de défis, c’est aussi une ère pleine d’espoir. Le peuple chinois est prêt à travailler main dans la main avec les peuples du monde entier pour créer un avenir encore plus radieux pour l’humanité.
Notre Parti a un rôle central dans l’édification de la Chine en un pays socialiste moderne à tous égards et dans l’avancement du rajeunissement de la nation chinoise sur tous les fronts. En tant que plus grand parti marxiste au pouvoir dans le monde, nous devons toujours rester vigilants et déterminés à relever les défis particuliers auxquels un grand parti comme le nôtre est confronté, afin de conserver le soutien du peuple et de consolider notre position de parti au pouvoir à long terme.
Depuis le 18e Congrès national de notre Parti, nous avons exercé une auto-gouvernance complète et rigoureuse et résolu bon nombre de nos problèmes majeurs. Néanmoins, les épreuves auxquelles le Parti est confronté en matière de gouvernance, de réforme et d’ouverture, d’économie de marché et d’environnement extérieur existeront encore longtemps, tout comme les dangers du manque de dynamisme, de l’incompétence, du désengagement vis-à-vis du peuple, de l’inaction et de la corruption.
Nous tous, au sein du Parti, devons garder à l’esprit que l’autonomie complète et rigoureuse est un effort incessant et que l’auto-réforme est un voyage sans fin. Nous ne devons jamais relâcher nos efforts et ne jamais nous laisser abattre ou vaincre. Nous devons persévérer dans une auto-gouvernance complète et rigoureuse, continuer à faire avancer le nouveau grand projet de construction du Parti dans la nouvelle ère, et utiliser notre propre transformation pour orienter la transformation sociale.
Nous devons répondre aux exigences générales de la construction du Parti dans la nouvelle ère, améliorer les systèmes d’exercice d’une auto-gouvernance complète et rigoureuse, et faire progresser de manière exhaustive nos efforts pour nous purifier, nous améliorer, nous renouveler et nous dépasser. Cela permettra à notre Parti de rester fidèle à son aspiration initiale et à sa mission fondatrice et de rester le noyau dirigeant fort dans la construction du socialisme aux caractéristiques chinoises.
La direction du Parti est globale, systématique et intégrée ; elle doit donc être exercée de manière globale, systématique et intégrée.
Nous améliorerons les systèmes de direction par lesquels le Parti exerce un leadership global et coordonne les efforts de toutes les parties, et nous affinerons les mécanismes par lesquels les décisions et les plans majeurs du Comité central du Parti sont mis en œuvre. Cela garantira que tous les membres du Parti suivent de près le Comité central en termes de position, d’orientation, de principes et de voie politiques et que la solidarité et l’unité du Parti sont maintenues.
Nous améliorerons les institutions de prise de décision, de délibération et de coordination du Comité central, de manière à renforcer son leadership centralisé et unifié sur les initiatives majeures.
En renforçant le Parti sur le plan politique, nous appliquerons une discipline et des règles politiques strictes, nous veillerons à ce que les comités du Parti (groupes de membres dirigeants du Parti) à tous les niveaux assument pleinement leurs principales responsabilités, et nous améliorerons le jugement, la compréhension et la mise en œuvre politiques des organisations et des responsables du Parti à tous les niveaux.
Nous continuerons à mener une gouvernance saine, démocratique et fondée sur la loi, à pratiquer le centralisme démocratique et à développer des moyens nouveaux et améliorés d’exercer le leadership. Nous renforcerons la capacité du Parti à tracer la voie, à élaborer des plans d’ensemble, à concevoir des politiques et à promouvoir la réforme, et nous maintiendrons la motivation de chacun.
Nous rendrons les activités politiques intra-partis plus orientées vers la politique, plus actuelles, plus fondées sur des principes et plus efficaces. Nous utiliserons pleinement la critique et l’autocritique et continuerons à travailler pour améliorer l’environnement politique au sein du Parti.
Armer nos membres avec les nouvelles théories du Parti est une tâche fondamentale pour nous renforcer théoriquement. À cette fin, nous continuerons d’utiliser la Pensée sur le socialisme avec caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère afin de réaliser l’unité de pensée, de volonté et d’action. Nous lancerons des programmes pour les membres du Parti afin d’étudier la nouvelle théorie du Parti et de faire du Parti un parti marxiste d’apprentissage.
Nous renforcerons les idéaux et les convictions des membres du Parti, veillerons à ce qu’ils s’engagent dans la réalisation de l’objectif du Parti et résoudrons la question fondamentale de la vision du monde, de la conception de la vie et des valeurs qu’ils doivent adopter. Nous serons des croyants fermes et des praticiens loyaux du noble idéal du communisme et de l’idéal commun du socialisme aux caractéristiques chinoises.
Nous appliquerons ce que nous avons appris dans la pratique, agirons en fonction de nos convictions et ferons de la Pensée sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère une force puissante pour renforcer les idéaux, améliorer la conscience du Parti, guider la pratique et faire avancer notre travail.
Nous combinerons l’étude théorique avec l’étude régulière et à long terme de l’histoire du Parti et veillerons à ce que les membres et les responsables du Parti renforcent leur compréhension, leur conviction, leur intégrité et leur diligence par l’étude continue de l’histoire du Parti. Nous lancerons des programmes d’étude théorique pour les membres du Parti, en particulier pour les responsables de premier plan au niveau du comté et des directeurs et au-delà.
Nous continuerons à diriger le Parti avec des systèmes et des règlements. Nous devons prendre la Constitution du Parti comme guide fondamental et donner toute sa place au rôle central du centralisme démocratique afin d’améliorer le cadre des règlements du Parti, d’accroître leur autorité et de les appliquer pleinement. Nous mettrons en place des mécanismes pour faire respecter la vérité, corriger les erreurs, découvrir les problèmes et remédier aux défaillances.
Nous améliorerons le système de surveillance à couverture totale, faisant autorité et hautement efficace, sous la direction unifiée du Parti, et affinerons les mécanismes de surveillance du pouvoir et de contrôle de celui-ci. Nous créerons une synergie entre les diverses formes de contrôle, le contrôle intra-parti servant de pilier, et nous veillerons à ce que le pouvoir soit exercé au grand jour.
Nous mènerons des contrôles politiques concrets, ciblés et réguliers et maintiendrons les équipes de direction et leurs chefs sous une surveillance efficace. Nous veillerons à ce que les inspections politiques servent d’outil puissant et que les rectifications de suivi soient effectuées en conséquence et que leurs résultats soient mis en pratique. Nous veillerons à ce que la responsabilité politique d’une autogestion complète et rigoureuse du Parti soit remplie et que les mécanismes de responsabilité aient un réel pouvoir.
Pour construire un pays socialiste moderne à tous égards, nous devons disposer d’une équipe de fonctionnaires engagés politiquement et ayant les compétences nécessaires pour répondre aux besoins de la nouvelle ère et mener la modernisation de la Chine.
Nous devons adhérer au principe de la supervision des fonctionnaires par le Parti. Nous devons sélectionner les fonctionnaires sur la base de leur intégrité et de leurs compétences, en accordant plus d’importance à l’intégrité, et sur la base de leur mérite, indépendamment de leur origine, appliquant ainsi pleinement les critères de jugement des fonctionnaires compétents dans la nouvelle ère.
Nous suivrons la bonne approche pour sélectionner et nommer les fonctionnaires, choisirons ceux qui sont de haut calibre, professionnels, loyaux, droits et responsables, et veillerons à ce que des équipes de direction fortes et compétentes soient mises en place à tous les niveaux. Nous prendrons l’engagement politique comme premier critère de sélection et procéderons à un examen approfondi de l’engagement politique des fonctionnaires pour nous assurer qu’ils sont politiquement fiables et exempts de corruption.
Nous renforcerons les capacités des fonctionnaires en les tempérant par la pratique et en leur donnant une formation professionnelle, et nous nous attacherons à affiner leurs compétences en leur confiant des tâches importantes. Ainsi, les fonctionnaires deviendront plus aptes à poursuivre un développement de qualité, à servir le peuple, à se prémunir contre les risques et à les désamorcer.
Nous redoublerons d’efforts pour renforcer la combativité et la capacité des fonctionnaires, notamment leur aptitude à prévenir les risques, à relever les défis et à résister à la pression. Cela leur permettra de prendre les devants en assumant des responsabilités et d’exceller dans leur travail quotidien, de s’avancer dans les moments critiques et d’agir avec courage en cas de danger.
Nous améliorerons le système d’évaluation des performances des fonctionnaires et veillerons à ce que les fonctionnaires aient une compréhension correcte de ce que signifie une bonne performance. Nous devons également veiller à ce que les fonctionnaires puissent être rétrogradés aussi bien que promus et licenciés aussi bien que recrutés, créant ainsi un environnement dans lequel les compétents sont élevés, les exceptionnels sont récompensés, les médiocres sont rétrogradés et les incompétents sont licenciés.
Il est d’une importance capitale pour l’avenir du Parti que nous ayons des successeurs qualifiés pour faire avancer notre cause. Dans cette optique, nous améliorerons les mécanismes de travail réguliers pour la formation et la sélection de jeunes fonctionnaires prometteurs. Nous devrions encourager les jeunes fonctionnaires à travailler et à acquérir de l’expérience dans les communautés locales et les régions où les conditions sont difficiles, et nous devrions faire de ces affectations une partie importante de leur formation. Nous attacherons de l’importance à la culture et à la sélection des femmes fonctionnaires et nous donnerons toute sa place à leur rôle important.
Nous attacherons également de l’importance à cultiver et à nommer des fonctionnaires issus de minorités ethniques et nous effectuerons le travail relatif aux fonctionnaires non membres du Parti d’une manière bien coordonnée. Nous veillerons à ce que les fonctionnaires retraités soient bien pris en charge.
Nous améliorerons notre gestion des fonctionnaires et allouerons mieux les ressources en personnel aux institutions du Parti et de l’État. Nous devons à la fois être stricts avec nos fonctionnaires et prendre soin d’eux, et nous devons renforcer la gestion globale et la supervision régulière de ces derniers. Nous devrions appliquer les « trois distinctions », 4 afin d’encourager les fonctionnaires à assumer hardiment des responsabilités et à faire preuve d’esprit d’entreprise dans leur travail. Nous devrions prendre soin des fonctionnaires travaillant dans les communautés locales, en particulier ceux qui travaillent dans des régions où les conditions sont difficiles.
Les avantages et la force du Parti résident dans son système organisationnel très soudé. Les organisations du Parti à tous les niveaux doivent s’acquitter des tâches qui leur sont prescrites par la Constitution du Parti, mettre en œuvre les lignes, les principes et les politiques du Parti ainsi que les décisions et les plans du Comité central, et organiser et rallier efficacement les personnes de tous horizons.
En renforçant les organisations du Parti, nous devons nous concentrer clairement sur le niveau primaire, en utilisant les initiatives de construction du Parti pour propulser la revitalisation rurale et en intensifiant les efforts de construction du Parti dans les communautés urbaines. Nous guiderons la gouvernance au niveau communautaire par le biais de la construction du Parti, continuerons à travailler pour renforcer les organisations du Parti faibles et laxistes au niveau primaire, et veillerons à ce que les organisations du Parti au niveau primaire jouent un rôle clé pour garantir l’exercice de la direction du Parti.
La construction du Parti sera améliorée de manière générale dans les bureaux du Parti et de l’État et sera avancée dans les institutions publiques. Nous veillerons à ce que le leadership du Parti dans les entreprises d’État et les sociétés financières soit renforcé dans le processus d’amélioration de leur gouvernance d’entreprise. La construction du Parti sera également intensifiée dans les entreprises à propriété mixte et les entreprises non publiques. Les systèmes de gestion pour la construction du Parti dans les associations commerciales, les sociétés universitaires et les chambres de commerce seront améliorés. Les efforts de construction du parti seront également renforcés dans les nouveaux types d’organisations économiques et sociales et parmi les groupes dans les nouvelles formes d’emploi.
Nous accorderons une attention particulière au recrutement de jeunes, de travailleurs industriels, d’agriculteurs et d’intellectuels dans le Parti. La formation et la gestion seront améliorées pour les membres du Parti, en particulier ceux des populations flottantes. Nous mettrons en œuvre les systèmes de démocratie intra-parti, protégerons les droits des membres du Parti et les motiverons à devenir des modèles. Dans le même temps, nous devons traiter avec sérieux et prudence les membres du Parti qui ne sont pas à la hauteur, afin de préserver la nature avancée et l’intégrité de nos membres.
Une bonne conduite est essentielle à la survie d’un parti au pouvoir. Nous devons perpétuer les fières traditions et la conduite vénérable du Parti. Ce faisant, nous encouragerons les responsables du Parti, en particulier les hauts responsables, à prendre l’initiative de mener des recherches et des études approfondies et à se plonger dans un travail acharné, à prendre des mesures concrètes et à obtenir des résultats solides. Nous mettrons résolument en œuvre la décision en huit points de la direction centrale du Parti sur l’amélioration de la conduite et veillerons à ce que les hauts responsables, ou les « quelques personnes clés », donnent l’exemple à ceux qui leur sont inférieurs. Nous continuerons à nous attaquer aux formalités inutiles, au bureaucratisme, à l’hédonisme et aux extravagances, en nous concentrant sur les deux premiers. Nous extirperons résolument les mentalités et les comportements de recherche de privilèges. Pour améliorer la conduite du Parti, nous identifierons les problèmes spécifiques à certaines zones, secteurs et périodes, nous nous efforcerons de résoudre les problèmes courants et récurrents, et nous déploierons des efforts cohérents et soutenus.
Nous devons déployer des efforts tous azimuts pour renforcer la discipline du Parti. Nous demanderons instamment aux responsables, en particulier ceux de haut rang, d’être stricts envers eux-mêmes, de s’acquitter sérieusement de leurs responsabilités et de mener une gestion rigoureuse dans leurs juridictions. En ce qui concerne les violations de la discipline du Parti, chaque infraction identifiée doit faire l’objet d’une enquête et d’un traitement rigoureux. Nous travaillerons de concert pour renforcer la conscience du Parti, améliorer la conduite du Parti et renforcer la discipline du Parti. Cela permettra aux membres du Parti de conserver des idéaux et des convictions fermes, d’améliorer leur conscience du Parti et de renforcer leur résistance à la corruption et au déclin moral. Nous favoriserons chez les membres du Parti une force intérieure pour ne jamais être corrompus par la richesse ou le pouvoir, ne jamais s’écarter des principes même dans la pauvreté ou les positions humbles, et ne jamais céder à la menace de la force.
La corruption est un cancer pour la vitalité et la capacité du Parti, et la lutte contre la corruption est le type d’auto-réforme le plus complet qui soit. Tant que les conditions et les terrains propices à la corruption existent encore, nous devons continuer à sonner le clairon et ne jamais nous reposer, pas même une minute, dans notre lutte contre la corruption.
Nous continuerons à prendre des mesures simultanées, coordonnées et complètes pour nous assurer que les fonctionnaires n’ont pas l’audace, l’opportunité ou le désir de devenir corrompus. Nous devons faire preuve de tolérance zéro en nous opposant à la corruption et en punissant les actes répréhensibles, et nous devons prendre des mesures plus énergiques pour à la fois prévenir les nouveaux cas et éradiquer les cas existants. Nous nous attaquerons durement à la corruption qui implique des éléments tant politiques qu’économiques, nous empêcherons résolument les hauts fonctionnaires d’agir pour le compte de tout groupe d’intérêt ou de pouvoir, et nous réprimerons toute collusion entre fonctionnaires et hommes d’affaires qui nuit à l’écosystème politique ou au développement économique. Il ne doit y avoir aucune pitié pour la corruption.
Nous redoublerons d’efforts pour déraciner la corruption dans les secteurs à forte concentration de pouvoir, de fonds et de ressources. Des mesures fermes seront prises pour écraser les « mouches », ou les fonctionnaires corrompus de rang inférieur, dont la mauvaise conduite affecte directement la vie des gens. Nous enquêterons strictement et traiterons les cas de corruption dans lesquels les conjoints, les enfants, les conjoints des enfants, les autres parents ou le personnel des hauts fonctionnaires utilisent leur influence pour rechercher un gain personnel. Nous punirons à la fois les preneurs et les donneurs de pots-de-vin et combattrons les formes nouvelles et déguisées de corruption. Nous approfondirons la coopération internationale pour lutter contre la corruption et établirons un mécanisme intégré pour poursuivre les fugitifs, empêcher les évasions et récupérer les biens volés.
Pour traiter à la fois les symptômes et les causes profondes de la corruption, nous ferons progresser la législation nationale anti-corruption et promouvrons une culture de l’intégrité dans la nouvelle ère. Nous fournirons une éducation et des conseils visant à renforcer la vigilance des membres du Parti et des fonctionnaires afin qu’ils n’aient aucune envie de se livrer à la corruption et qu’ils vivent et travaillent avec honnêteté et intégrité. Nous intégrerons et coordonnerons étroitement les sanctions sévères, la réglementation de l’exercice du pouvoir et l’éducation et l’orientation, de manière à garantir continuellement des réalisations plus institutionnelles et une plus grande efficacité dans la lutte contre la corruption.
Camarades,
Les temps nous appellent, et le peuple attend de nous des résultats. Ce n’est qu’en allant de l’avant avec un engagement et une persévérance inébranlables que nous pourrons répondre à l’appel de notre époque et aux attentes de notre peuple.
Nous tous, au sein du Parti, devons nous souvenir : Le maintien de la direction générale du Parti est la voie que nous devons suivre pour soutenir et développer le socialisme aux caractéristiques chinoises ; la construction du socialisme aux caractéristiques chinoises est la voie que nous devons suivre pour réaliser le rajeunissement de la nation chinoise ; la lutte dans l’unité est la voie que le peuple chinois doit suivre pour créer de grandes réalisations historiques ; la mise en œuvre de la nouvelle philosophie de développement est la voie que la Chine doit suivre pour devenir plus forte dans la nouvelle ère ; et l’exercice d’une autonomie complète et rigoureuse est la voie que le Parti doit suivre pour maintenir sa vigueur et passer de nouveaux tests sur la route à venir.
Nous sommes parvenus à cette compréhension grâce à de nombreuses années de pratique. C’est une conclusion de la plus haute importance que nous devons chérir, maintenir et ne jamais dévier. Sous sa direction, nous veillerons à ce que le grand navire du socialisme aux caractéristiques chinoises prenne le vent, fende les vagues et navigue résolument vers l’avenir.
L’union fait la force, et ce n’est que dans l’union que nous pouvons réussir. Pour faire de la Chine un pays socialiste moderne à tous égards, nous devons libérer la formidable créativité du peuple chinois, qui se compte par centaines de millions. Nous tous, au sein du Parti, devons rester fidèles à notre objectif fondamental de servir le peuple de tout cœur, maintenir une mentalité centrée sur le peuple et appliquer la ligne de masse. Nous devons respecter l’esprit pionnier de notre peuple et nous assurer que nous agissons pour le peuple et que nous comptons sur le peuple dans tout ce que nous faisons. Nous devons suivre le principe « du peuple, au peuple », maintenir un lien étroit avec le peuple, et accepter ses critiques et sa surveillance. Nous devons respirer le même air que le peuple, partager le même avenir et rester véritablement connectés à lui. Nous devons renforcer la grande unité du peuple chinois de tous les groupes ethniques et la grande unité de tous les fils et filles de la nation chinoise dans le pays et à l’étranger. En faisant cela, nous créerons une puissante force collective travaillant avec un seul cœur et un seul esprit pour réaliser le rêve chinois.
Une nation ne prospère que lorsque ses jeunes s’épanouissent. Les jeunes Chinois d’aujourd’hui vivent une époque remarquable. Ils disposent d’une scène incomparablement large sur laquelle ils peuvent déployer tous leurs talents, et ils ont des perspectives incomparablement brillantes de réaliser leurs rêves.
Nous tous, au sein du Parti, devons considérer notre travail concernant les jeunes comme une question d’importance stratégique. Nous doterons les jeunes des théories du Parti, leur inspirerons l’aspiration originelle et la mission fondatrice du Parti, et deviendrons leurs confidents, leurs défenseurs et leurs guides pour l’avenir.
Jeunes gens : Vous devez suivre résolument le Parti et ses directives, viser haut tout en gardant les pieds sur terre, oser voir grand et agir mais vous assurer de pouvoir tenir vos promesses. Vous devez vous efforcer d’être la grande jeune génération de la nouvelle ère, une génération avec des idéaux, un sens des responsabilités, du cran et du dévouement. Alors que vous vous efforcez de faire de la Chine un pays socialiste moderne à tous égards, votre jeunesse et votre vitalité s’épanouiront dans toute leur splendeur.
Camarades,
Le Parti a accompli des réalisations spectaculaires grâce à ses grands efforts au cours du siècle dernier, et nos nouveaux efforts mèneront sûrement à des réalisations encore plus spectaculaires.
Que l’ensemble du Parti, l’ensemble de l’armée et le peuple chinois de tous les groupes ethniques restent étroitement ralliés autour du Comité central du Parti. Gardons à l’esprit que les discours creux ne feront rien pour notre pays ; seul un travail solide le fera prospérer. Gardons une confiance ferme, unissons-nous comme un seul homme et allons de l’avant avec détermination. Et efforçons-nous dans l’unité de construire un pays socialiste moderne à tous égards et de faire progresser le rajeunissement national sur tous les fronts.
Se connecter
Pas encore de compte ? S’enregistrer
C’est parti
Vous avez déjà un compte ? Se connecter ici

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire