Koen De Backker : « Le nouveau terminal à conteneurs vient … – Agence Ecofin

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Transport
(BOLLORE T&L) – Le second terminal à conteneurs du port d’Abidjan a été inauguré le 2 décembre 2022. Quelques jours après cet événement, Koen De Backker, Directeur général de Côte d’Ivoire Terminal, revient sur les bénéfices attendus avec la mise en service de cette nouvelle infrastructure et évoque son impact sur la dynamisation des chaînes de valeur logistique en Côte d’Ivoire et en Afrique.
En tant que directeur général de Côte d’Ivoire Terminal, entreprise qui gère le nouveau terminal à conteneurs du port d’Abidjan, pouvez-vous nous détailler les caractéristiques de cette infrastructure ?
Côte d’Ivoire Terminal est le deuxième terminal à conteneurs du Port d’Abidjan. Il est construit sur une superficie de 37,5 hectares, avec 1100 m linéaire de quai et 16 m de tirant d’eau. Cette infrastructure importante pour le port d’Abidjan, vient renforcer l’offre logistique de la Côte d’Ivoire dont la croissance économique nécessite des infrastructures portuaires à la dimension des ambitions du pays. 
Réalisé grâce à un investissement global de 596 milliards de FCFA, dont 334 pour les infrastructures de terrassement à la charge du Port Autonome d’Abidjan et 262 milliards de FCFA pour les superstructures à la charge du concessionnaire, à savoir, le consortium Bolloré Ports et APM Terminals, ce terminal va renforcer l’attractivité du port d’Abidjan et dynamiser les échanges entre la Côte d’Ivoire ainsi que les pays de l’hinterland notamment le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Quelle est la capacité de ce terminal et comment va-t-il dynamiser l’économie ivoirienne et sous régionale ?
Le nouveau terminal, connecté à la capitale économique ivoirienne sera capable de traiter, plus d’1,5 millions de conteneurs EVP par an. Grâce à son réseau logistique multimodal, il permettra d’accroitre les échanges dans la sous-région et contribuera au dynamisme des corridors Côte d’Ivoire/Burkina Faso/Mali. Il va aussi renforcer la fluidité des importations et exportations du pays et servir de levier de développement pour les chaînes de valeur agricoles au bénéfice des producteurs locaux des filières cacao, noix de cajou, hévéa, et mangues. Importante plateforme logistique, ce terminal favorisera la croissance du trafic de marchandises par voie maritime en Côte d’Ivoire et la sous-région. Enfin, il apportera son expertise dans la gestion des chaînes logistiques et le commerce international.

Quelle sont les innovations apportées par cette infrastructure ?
Cette nouvelle infrastructure intègre plusieurs innovations qui vont participer aux performances du port d’Abidjan notamment un système pour la gestion automatisée des guérites et la prise de rendez-vous en ligne avec reconnaissance optique, permettant la livraison et l’enlèvements des conteneurs, dans les meilleurs délais et en toute sécurité. Les guérites sont dotés d’équipements permettant la lecture par reconnaissance optique de caractères, avec des capteurs biométriques et des barrières automatiques. Le système de gestion opérationnel est connecté aux équipements grâce à une couverture à 100%, par le réseau WIFI. Le terminal introduit également un système qui permet de gérer et de contrôler à distance, les températures des conteneurs frigorifiques pour garantir l’intégrité des marchandises stockées. Le système de facturation quant à lui, sera bientôt totalement dématérialisé et offrira la possibilité de payer en ligne. S’agissant des équipements, nous disposons de plusieurs engins de manutention de dernière génération dont 13 portiques de parc (RTG), 6 portiques de quai, 36 tracteurs électriques, tous électriques, avec des bornes de rechargement.

Combien d’emplois va générer ce nouveau terminal et comment garantit-il le développement des compétences locales ?
En 2022, nous avons recruté 200 personnes. À terme, nous visons un effectif de 450 emplois directs. Notre politique des ressources humaines se veut standardisée et transparente. Il s’agissait pour nous de nous assurer de recruter les profils les plus pertinents et adaptés à nos besoins.  La gestion de nos ressources humaines repose également sur des principes de base qui nous permettront d’évaluer les compétences et d’assurer le développement de carrière de nos collaborateurs. En outre, nous avons recruté plusieurs jeunes, que nous avons ensuite formés aux réalités de nos métiers. Grâce à nos actionnaires, nous avons pu envoyer certains de nos collaborateurs à l’étranger pour des renforcements de capacité. Je peux vous assurer que nous disposons d’équipes compétences pour la gestion et l’exploitation du second terminal à conteneurs, tout en favorisant le développement des compétences locales.  

Quelle est la contribution de Côte d’Ivoire Terminal dans la chaîne logistique en Côte d’Ivoire ?
Notre plateforme se présente comme un acteur majeur dans la chaîne de valeur logistique en Côte d’Ivoire et dans la sous-région. L’accueil de navires de grande taille favorisant des économies d’échelle, la performance des équipements, la qualité de nos ressources humaines sont autant d’atouts qui nous permettent d’offrir des prestations aux normes internationales gage de compétitivité pour le Port d’Abidjan et par ricochet, des économies ivoiriennes et de la sous-région. En plus, de cela nous avons construit sur nos installations un embranchement d’une ligne ferroviaire connectée au réseau national qui permettra de relier directement l’arrière-pays et l’hinterland.

Ce terminal sera labelisé Green Terminal. Qu’est-ce que cela signifie ?
Le label Green Terminal a été initié par Bolloré Ports, en partenariat avec Bureau Veritas, avec pour objectif de réduire l’impact de nos activités sur l’environnement. Pour ce faire, nous avons acquis une flotte d’engins qui fonctionnement à l’électricité notamment les portiques de quais, de parcs et les tracteurs portuaires, sans émission de gaz à effet de serre et de nuisance sonore. Aussi, nous disposons de notre propre réseau de drainage équipé de séparateurs d’hydrocarbures et de deux stations de traitement des eaux usées. Les eaux ainsi traitées seront rejetées sans impact négatif sur l’environnement. En outre, nous avons pris en compte les exigences internationales en matière d’efficacité énergétique dans la construction de nos bâtiments opérationnels et techniques. Nous prévoyons à terme l’installation de panneaux photovoltaïques pour l’alimentation en électricité des bâtiments et l’éclairage du parc, la réutilisation des eaux de pluies et eaux traitées pour le lavage des équipements et l’arrosage.

Quelles sont vos perspectives, après l’inauguration du terminal ?
Grâce à la confiance des armateurs et des autres acteurs portuaires (chargeurs et transitaires, etc.), le nouveau terminal à conteneurs du port d’Abidjan se positionnera progressivement comme une plateforme de référence pour l’importation, l’exportation et le transit des marchandises, au départ et à destination de la Côte d’Ivoire. Nous travaillons donc, à l’accroissement de nos volumes, afin de contribuer à positionner le port d’Abidjan comme le port de référence d’Afrique de l’Ouest.
Logo bolore 
Banner LNG Gestion et Economie

A la rencontre de Jean Phillipe LASME, promoteur de Katia.ci


Classement 2022 des villes les plus chères pour les expatriés en zone UEMOA (Cabinet Mercer)
Classement 2022 des villes les plus chères pour les expatriés en zone UEMOA (Cabinet Mercer)
Le tourisme au Togo (2020 – 2021)
Le tourisme au Togo (2020 – 2021)
A la rencontre de Léa Gbazale, promotrice de Canian ivoire
A la rencontre de Léa Gbazale, promotrice de Canian ivoire
Zoom sur quelques projets d’entrepreneuriat développés aux FAB-LAB de l’INP-HB de Yamoussoukro
Zoom sur quelques projets d’entrepreneuriat développés aux FAB-LAB de l’INP-HB de Yamoussoukro
A la découverte des FAB-LAB de l’Institut Polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro
A la découverte des FAB-LAB de l’Institut Polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro
Algérie : la fin du chantier de l’axe ferroviaire Boughezoul-Djelfa-Laghouat annoncée pour le 1er trimestre 2023
Tchad : l’aéroport international d’Amdjarass inauguré
De Libreville, un demi-millier de sièges vers Franceville à prix cassés
Egypte : 306 millions $ du Japon pour la première phase de la ligne 4 du métro du Caire
Sénégal : mise en service officielle de l’axe routier Tambacounda-Goudiry-Kidira
Tchad : accord de prêt de 141,2 millions € pour réhabiliter le corridor N’Djamena – Moundou-Koutéré
Burkina Faso : le Parquet militaire ouvre une enquête relative à un complot contre la sureté de l’Etat (gouvernement)
Les 5 informations qui ont marqué l’actualité de la gestion publique africaine cette semaine
Fièvre jaune, rougeole : la couverture vaccinale est encore insuffisante (point de santé hebdomadaire en Afrique)
RDC : les autorités annoncent la détection et le démantèlement d’un réseau d’espionnage des services rwandais
Avec UMOA-Titres, le lexique des termes et concepts les plus utilisés sur le marché des titres publics émis par adjudication
Le coût élevé du dollar est actuellement le principal risque pour les économies africaines, selon GCR Ratings
Noël en Côte d’Ivoire : la Fondation Bictogo Initiatives offre des cadeaux à plus de 3000 enfants de Yopougon
Rawbank a invité ses clients et collaborateurs passionnés de football à la Coupe du Monde de la FIFA au Qatar
Madagascar : les recettes d’exportation de clou de girofle ont quadruplé à 225 millions $ en 2022
L’Egypte a exporté 6 millions de tonnes de produits agricoles en 2022
La Tunisie annulera les taxes sur les importations de lait en poudre et de beurre en 2023
Maroc : Kenzpat lance une usine de couscous et de pâtes alimentaires de 19 millions $
Afrique du Sud : Cape Town produira 2 MW grâce au gaz provenant de la combustion des déchets urbains
Afrique du Sud : SAB va utiliser du fumier de vache pour son approvisionnement en électricité
Gabon : la construction des centrales hydroélectriques FE2 et Impératrice Eugénie va nécessiter 453 millions $
Digital Energy Challenge 2022 : l’AFD lance un appel à projets pour améliorer l’accès à l’électricité en Afrique
Ghana : Tullow confirme l’exercice de son droit de préemption relatif à la cession d’Occidental
Algérie : Eni découvre du pétrole et du gaz sur le bloc Zemlet el Arbi
SDX signale une perte de 24 millions $ en 2021 à cause de projets ratés en Egypte et au Maroc
Top 5 des infos qu’il ne fallait pas rater cette semaine dans le secteur pétrolier africain
Mali : B2Gold perd deux employés dans l’attaque à main armée d’un bus de la mine d’or Fekola
Comment l’ITIE aide cinq pays africains à améliorer la collecte des recettes et la transparence dans le secteur minier
Le prix de l’or en 2023 dépendra en partie de l’évolution de l’inflation (World Gold Council)
Sénégal : la contribution des Mines et Hydrocarbures au PIB a atteint 5 % en 2021
Côte d’Ivoire : Orange fait officiellement son entrée sur la BRVM
Nigeria : les opérateurs télécoms demandent l’autorisation du régulateur pour couper les services USSD aux banques
4e Huawei ICT Compétition : les 25 meilleurs participants et la meilleure Huawei ICT Academy 2022
MTN Bénin et Ericsson déploient une solution de réseau basée sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique en Afrique
Avec Sendylo, 3 entrepreneurs camerounais facilitent l’envoi de colis dans le monde
Grâce au recyclage, Edith Kouassi lutte contre la pollution plastique en Côte d’Ivoire
Consommer local : DuSa, l’application qui fait la promotion des produits « Made in Togo »
Kobo360, la start-up nigériane qui veut devenir l’Uber africain du fret
Classement 2022 des villes les plus chères pour les expatriés en zone UEMOA (Cabinet Mercer)
Le tourisme au Togo (2020 – 2021)
A la rencontre de Léa Gbazale, promotrice de Canian ivoire
Zoom sur quelques projets d’entrepreneuriat développés aux FAB-LAB de l’INP-HB de Yamoussoukro
Au Ghana, les étudiants payeront plus pour se former en 2023
Tchad : vers une réforme du système de l’enseignement supérieur
La CEA propose des bourses de formation aux jeunes professionnels africains
Zanzibar reçoit 50 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer la qualité de l’éducation
Nigeria : un film local bat le second opus d’Avatar dans les salles au nombre d’entrées
Festival des Arts du Bénin, restitution des œuvres, réhabilitation de Ouidah : vers une renaissance culturelle du Bénin ?
Algérie : Ihsane El Kadi, le directeur de Radio M, a été arrêté le 24 décembre
Nigeria : l’Allemagne rend 20 œuvres d’art pillées par des colons britanniques
Algérie : la fin du chantier de l’axe ferroviaire Boughezoul-Djelfa-Laghouat annoncée pour le 1er trimestre 2023
Tchad : l’aéroport international d’Amdjarass inauguré
De Libreville, un demi-millier de sièges vers Franceville à prix cassés
Egypte : 306 millions $ du Japon pour la première phase de la ligne 4 du métro du Caire
Sénégal : mise en service officielle de l’axe routier Tambacounda-Goudiry-Kidira

A la rencontre de Jean Phillipe LASME, promoteur de Katia.ci


Classement 2022 des villes les plus chères pour les expatriés en zone UEMOA (Cabinet Mercer)
Classement 2022 des villes les plus chères pour les expatriés en zone UEMOA (Cabinet Mercer)
Le tourisme au Togo (2020 – 2021)
Le tourisme au Togo (2020 – 2021)
A la rencontre de Léa Gbazale, promotrice de Canian ivoire
A la rencontre de Léa Gbazale, promotrice de Canian ivoire
Zoom sur quelques projets d’entrepreneuriat développés aux FAB-LAB de l’INP-HB de Yamoussoukro
Zoom sur quelques projets d’entrepreneuriat développés aux FAB-LAB de l’INP-HB de Yamoussoukro
A la découverte des FAB-LAB de l’Institut Polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro
A la découverte des FAB-LAB de l’Institut Polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro
UEMOA : Face à Moody’s, S&P et Fitch, la notation financière régionale en monnaie locale.
Franck-Alcide Kakou : « Dans une industrie où tout va très vite, les musiciens doivent prendre le temps de travailler sur leur musique »
Ulrich Adjovi : « En 5 ans, on peut réduire l’écart d’exposition entre les musiciens d’Afrique anglophone et ceux de l’espace francophone »
Muriel Edjo : « Oui, la technologie de l’Internet des Objets est déjà appliquée en Afrique » (entretien)
Kahi Lumumba : « Il faut stopper la course aux followers pour se concentrer sur l’engagement »
Christian Yoka : « Quand l’AFD vient dans une localité en Afrique, on ne nous accueille pas avec des machettes »
Audrey-Cynthia Yamadjako : « A la COP27, la BAD lancera une initiative pour les banques vertes, dotée à terme d’un fonds de 1,5 milliard $ »
Khaby Lame, l’influenceur d’origine sénégalaise qui a conquis TikTok sans dire un seul mot
Top 5 des infos marquantes de la semaine dans le secteur des transports en Afrique
MSC Group a finalisé l’acquisition de Bollore Africa Logistics
Maroc : le tramway de Casablanca a enregistré près de 357 millions de passagers en 10 ans d’exploitation
Yango teste « Yango Maps »au Ghana, pour la première fois sur le continent africain
Lagos : les autorités municipales annoncent l’achèvement de la phase 1 de la première Blue Line
L’Agence Ecofin couvre au quotidien l’actualité de 9 secteurs africains : gestion publique, finance, télécoms, agro, électricité, mines, hydrocarbures, communication et formation. Elle conçoit et gère également des médias spécialisés, web et papier, pour des institutions ou des éditeurs africains.

 
L’agence Ecofin est une agence d’informations économiques sectorielles, créée en décembre 2010. Sa plateforme web a été lancée en juin 2011.

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE