Guerre en Ukraine. En direct : 20 civils retrouvés tués par balles – L'Alsace.fr

Pour soutenir votre journalisme local, abonnez-vous !
Pourquoi voyez-vous ce message ?
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies, vous pouvez à tout moment modifier votre choix, ici.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de journalistes qui vous apportent chaque jour une information locale de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Mulhouse
sam. 01/10/2022
Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas
L’Alsace, en tant que responsable de traitement, recueille dans ce formulaire des informations qui sont enregistrées dans un fichier informatisé par son Service Relations Clients, la finalité étant d’assurer la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous y avez consenti, ces données peuvent également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles par L’Alsace, les sociétés qui lui sont affiliées et/ou ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer en permanence vos droits d’accès, rectification, effacement, limitation, opposition, retirer votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données à caractère personnel en contactant s.lecteur@lalsace.fr ou consulter les liens suivants : Protection des données, CGU du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Mulhouse
sam. 01/10/2022
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez gratuitement l’app
Suivez les derniers événements sur le conflit en Ukraine, ce samedi 1er octobre septembre 2022, au 219e jour de l’invasion russe.
Une image d’archive près de Lyman en avril dernier, à l’endroit où plusieurs milliers de Russes sont encerclés par les Ukrainiens ce samedi. Photo Sipa/ Evgeniy MALOLETKA
13h45 : 20 civils retrouvés tués par balles dans leurs voitures
Au moins 20 civils ont été retrouvés tués par balles dans leurs voitures dans le nord-est de l’Ukraine, près de Koupiansk, a annoncé ce samedi le gouverneur régional, Oleg Synegoubov.
« Un convoi de voitures avec des civils abattus à bord a été découvert. Selon les données préliminaires, 20 personnes sont mortes dans ces voitures », a-t-il affirmé sur Telegram. Selon lui, « les occupants (russes) ont attaqué ces civils qui tentaient d’échapper aux bombardements ». 
13h30 : La Russie tente de transférer la centrale de Zaporijia à l’entreprise russe Rosatam
Selon le chef de la société ukrainienne d’énergie atomique, Petro Kotin, qui s’est exprimé à la BBC ce samedi, la Russie tenterait de déléguer la gestion de la centrale nucléaire de Zaporijia à l’entreprise énergétique russe Rosatam.
D’après Petro Kotin, ce serait pour faire signer des documents que les Russes ont arrêté le directeur de la centrale, Igor Mourachov.
À LIRE AUSSI : Le directeur de la centrale nucléaire de Zaporijia arrêté par la Russie
Le point à la mi-journée
 
12h35 : L’armée ukrainienne dit avoir « encerclé » plusieurs milliers de soldats russes à Lyman 
L’armée ukrainienne a affirmé ce samedi avoir « encerclé » plusieurs milliers de soldats russes dans la ville de Lyman, un important noeud ferroviaire dans l’Est de l’Ukraine sous contrôle des troupes de Moscou.
« Les forces russes sont encerclées à Lyman », a indiqué à la télévision ukrainienne un porte-parole de l’armée ukrainienne dans l’Est, Serguiï Tcherevatiï, cité par l’agence Interfax-Ukraine. Selon lui, « environ 5 000-5 500 Russes » étaient retranchés dans et autour de Lyman ces derniers jours.
Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.
En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).
En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix
Des soldats ukrainiens brandissent le drapeau national devant le panneau qui marque l’entrée dans la ville de Lyman
12h04 : L’Agence internationale de l’énergie atomique demande des comptes aux Russes
L’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a demandé des éclaircissements aux autorités russes à la suite d’informations selon lesquelles le directeur général de la centrale nucléaire de Zaporijia a été arrêté.
Un porte-parole de l’AIEA, l’organisme de surveillance nucléaire de l’ONU, a déclaré : « Nous avons contacté les autorités russes et nous demandons des clarifications. »
11h50 : La sécurité de la centrale de Zaporijia est compromise
Petro Kotin, directeur de la société ukrainienne d’énergie atomique, a déclaré que la détention d’Igor Mourachov, directeur de la centrale de Zaporijia « compromet la sécurité de l’exploitation de la plus grande centrale nucléaire d’Ukraine et d’Europe. »
11h10 : Le directeur de la centrale de Zaporijia arrêté
La Russie a arrêté Igor Mourachov, le directeur général de la centrale nucléaire de Zaporijjia, située sous contrôle russe dans le sud de l’Ukraine, a annoncé samedi l’opérateur nucléaire ukrainien Energoatom.
M. Mourachov a été interpellé par une « patrouille russe » vers 15h (heure française) ce vendredi, alors qu’il se rendait depuis la centrale vers la ville d’Ernogodar, contrôlée par les Russes, a indiqué Petro Kotine, le patron d’Energoatom, sur un réseau social. 
Selon lui, le véhicule transportant le directeur de la centrale a été stoppé et ce dernier a été extrait de la voiture puis « conduit, les yeux bandés, vers une destination inconnue ».
10h55 : Kiev a saisi la Cour internationale de justice
Kiev a annoncé saisir la Cour internationale de justice (CIJ). « Après les tentatives d’annexion de Poutine, l’Ukraine a officiellement informé la Cour internationale de justice que cette étape est une violation flagrante » de l’ordonnance rendue par la CIJ le 16 mars demandant à la Russie de suspendre immédiatement ses opérations militaires en Ukraine, a tweeté le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba.
« Nous exhortons la Cour à se saisir du dossier le plus vite possible », a-t-il ajouté.
Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.
En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).
En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix
10h10 : La Turquie rejette les annexions russes
La Turquie « rejette » l’annexion de nouveaux territoires ukrainiens par la Russie, comme elle a refusé de reconnaître l’annexion de la Crimée, a indiqué ce samedi le ministère turc des affaires étrangères.
« Nous rejetons la décision russe d’annexer les régions de Donetsk, Lougansk, Kherson and Zaporijjia. Cette décision, qui constitue une grave violation des principes du droit international, ne peut être acceptée », est-il écrit dans le communiqué du ministère.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui ne s’est pas directement exprimé sur le sujet, tente depuis le début du conflit de maintenir des relations avec Kiev et avec Moscou.
9h05 : Les Ukrainiens pourraient s’emparer de Kreminna
Des informations circulent en ligne, selon lesquelles les Ukrainiens atteignent la ville de Kreminna, à 30 km de Lyman. Kreminna se situe dans la région de Louhansk, l’une des quatre qui ont été annexées par la Russie.
Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.
En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus DynamicMap (plus d’informations).
En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix
8h05 : Des combats toujours en cours autour de Lyman
Cette ville de l’est de l’Ukraine, contrôlée par les Russes, est sur le point d’être reprise par Kiev, selon l’Institut pour l’étude de la guerre (Institue for the Study of War – ISW), basé à Washington D.C (Etats-Unis). L’encerclement de la ville par les Ukrainiens a déjà commencé, ce vendredi. La reprise complète de Lyman pourrait être effective « des les prochaines soixante-douze heures », selon l’analyse de l’ISW.
Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.
En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus DynamicMap (plus d’informations).
En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix
7h10 : La Banque mondiale accorde 530 millions de dollars à l’Ukraine
La Banque mondiale (BM) a annoncé ce vendredi accorder 530 millions de dollars supplémentaires (environ 540 millions d’euros) de soutien à l’Ukraine afin de lui permettre de « faire face aux besoins urgents engendrés par l’invasion russe ».
Ce soutien, qui prend la forme d’un nouveau prêt via la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), est garanti par le Royaume-Uni à hauteur de 500 millions de dollars et par le Danemark pour 30 millions, a précisé l’institution dans son communiqué.
7h04 : Quels seront les conséquences des annexions sur le plan militaire ? 
Sans reconnaissance internationale, les annexions russes auront toutefois des conséquences bien réelles sur le terrain.
>>On fait le point dans cet article.
7h04 : Zelensky se félicite des résultats des forces ukrainiennes sur le terrain et demande l’adhésion à l’Otan
Pour sa part, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est félicité vendredi des « résultats significatifs » de la contre-offensive de ses troupes. Auparavant, il avait rejeté toute négociation avec Moscou tant que Vladimir Poutine sera président, tout en annonçant qu’il allait « signer la candidature de l’Ukraine en vue d’une adhésion accélérée à l’Otan ». A Washington, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a assuré que son pays et le Canada sont favorables à cette adhésion.
7h03 : Condamnations et sanctions internationales
Les dirigeants des pays de l’UE ont publié vendredi une déclaration « rejetant » et « condamnant » cette « annexion illégale ». L’Otan a dénoncé une annexion « illégitime », tandis qu’à New York le Conseil de sécurité de l’ONU a examiné une résolution condamnant les « pseudo-annexions » en Ukraine, qui a immédiatement été bloquée par un veto de la Russie.
Les Etats-Unis ont promis de défendre « chaque centimètre » du territoire de l’Otan et imposé en représailles une nouvelle salve de sanctions contre Moscou.
7h02 : Poutine annexe quatre régions ukrainiennes et jubile
« La victoire sera à nous ! », a lancé vendredi le président russe Vladimir Poutine après avoir officialisé l’annexion de quatre territoires ukrainiens, après les référendums controversés.
Le président russe s’est exprimé lors d’un concert festif sur la Place Rouge à Moscou, devant plusieurs milliers de personnes qui agitaient des drapeaux russes, alors qu’au même moment son armée éprouve des difficultés en Ukraine. « Bienvenue à la maison », a aussi déclaré Vladimir Poutine à l’adresse des habitants des territoires ukrainiens annexés, affirmant que la Russie leur ouvrait « son cœur ».
Peu avant le concert, lors d’une cérémonie au Kremlin, Vladimir Poutine a signé les documents d’annexion, aux côtés des dirigeants des régions séparatistes d’Ukraine de Donetsk et Lougansk (est), et de celles occupées par les troupes russes de Zaporijjia et de Kherson (sud).
>>Lire aussi : Annexions, Nord Stream, Occident… ce qu’il faut retenir du discours de Vladimir Poutine
Les informations essentielles de vendredi
 
7 heures : Bonjour à toutes et à tous, bienvenue dans ce direct pour suivre la situation autour du conflit en Ukraine, au 219e jour de l’invasion russe.

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire