Grève de 2 jours au sol dans plusieurs aéroports français – Air-Journal

Découvrez les avantages de l’abonnement mensuel : pas de publicité, publication de commentaires facilitée.
Si vous nous lisez régulièrement et que ce que nous publions vous tient à cœur, nous vous invitons à vous abonner.
Publié le 8 juin 2022 à 07h00
@Securitas
La compagnie aérienne Air France prévient qu’un mouvement social chez certains prestataires dans plusieurs aéroports français, dont Paris-CDG et Orly, va entrainer des perturbations mercredi et jeudi, notamment lors des contrôles avant le départ. Des annulations de vol sont même à prévoir jeudi, à la demande de la DGAC.
Les 8 et 9 juin 2022 dans le cadre d’un appel à la grève lancé par certains prestataires de plusieurs aéroports français dont les deux parisiens, la compagnie nationale française annonce que « des perturbations sont à prévoir, notamment des temps de passage aux contrôles de sûreté avant l’embarquement rallongés ». Davantage d’informations sont disponibles sur le site de Paris Aéroport ou de votre aéroport de départ.
Pour ce mercredi 8 juin, Air France prévoit de maintenir son programme de vol ; « toutefois des retards sont à prévoir ». Pour jeudi 9 juin, en raison d’un mouvement social de certains personnels de Paris Aéroport, la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de « réduire leur programme de vols au départ et à l’arrivée de Paris-CDG ». Le programme de vol de la compagnie de l’alliance SkyTeam sera « adapté en conséquence et si vous êtes concerné, vous serez informé directement ». Des mesures commerciales sont mises en place pour permettre de reporter le voyage.
Air France précise : « Afin de limiter les désagréments, nous vous encourageons à vous enregistrer en ligne, à anticiper votre arrivée à l’aéroport et à vous rendre en salle d’embarquement dès vos bagages déposés. Vous pourrez également enregistrer en soute votre bagage à main sans frais afin de faciliter votre passage au contrôle de sureté. Nos équipes en aéroport et dans nos centres de relation client se mobilisent et mettent tout en œuvre pour vous accompagner ». Paris Aéroport suggère de son côté pour aujourd’hui d’arriver 3 heures avant le départ de son vol international (2 heures pour les autres), « des temps d’attente rallongés étant à prévoir aux contrôles ».
La grève impactera bien sûr toutes les compagnies aériennes, et d’autres aéroports comme par exemple celui de Carcassonne-Sud de France où un représentant de la CGT a expliqué dans L’Indépendant que l’arrêt de travail de ce mercredi principalement chez le personnel d’escale et le service sûreté était justifié par « la dégradation des conditions de travail et le non-respect de la convention collective, et ce malgré plusieurs alertes ». Ce à quoi le directeur de l’aéroport Cyril Dall’Ava a répondu : « Ces revendications ont déjà été entendues : un travail important de mise à jour des fiches de postes a été conduit depuis plusieurs mois, en parallèle de nombreuses autres démarches rendues nécessaires par la crise du Covid qui a frappé de plein fouet l’aéroport. Les résultats seront présentés le vendredi 17 juin ». Rappelant au passage que le début des négociations annuelles sur les salaires de tout le personnel de l’aéroport est bloqué depuis un mois par la CGT, alors que le résultat aurait pu être appliqué depuis le début juin.
A Nantes-Atlantique où 66 décollages sont programmés ce mardi, aucune annulation n’est annoncée mais des retards sont également à prévoir, des postes d’inspection de filtrage devant être fermés alors que les salariés réclament eux aussi de meilleures conditions de travail et des augmentations de salaires – et des recrutements pour alléger les plannings, ainsi qu’un assouplissement de la certification pour être agent de sûreté.
@Genève Aéroport
a commenté :
8 juin 2022 – 12 h 22 min

Déjà que c’est une catastrophe en mode normal j’imagine mal comment ça va se passer. On verra bien demain
a commenté :
8 juin 2022 – 13 h 12 min

Quand on voit quels genres de personnes qu’ ils recrutent generalement,çà fait peur pour notre sécurité ,ainsi que nos bagages….On se demande sur quels critères ils ( elles) sont recrutés car c’est rarement de la crème ..
a commenté :
8 juin 2022 – 19 h 11 min

C’est vrai qu’on peut se poser des questions. D’ailleurs un certains ministres s’était lui même poser la question. Qu’est des personnes issues des quartiers (pas le 16e arrondissement) hein.. qui parlent comme si ils étaient aux pieds de leurs immeuble. Elle est belle la sûreté française.
a commenté :
8 juin 2022 – 14 h 06 min

S’ils ne sont pas contents de leurs conditions de travail qu’ils aillent travailler dans la restauration où l’hôtellerie, elles manquent de bras. Mais qu’ils ne nous pourrissent pas nos passages aux aéroports !
a commenté :
8 juin 2022 – 15 h 19 min

@DAAVE, j’espère que votre analyse n’a pas oublié de prendre en compte que les différents “prestataires” ont déjà du mal à recruter, donc oui certains sont déjà partis et l’été s’annonce chaud au sein des aéroports. Alors évidement, avec la hausse du coût de la vie les personnels ont bien raison de défendre leur porte-monnaie et s’ils partent tous comme vous l’indiquez, alors vos passages à l’aéroport n’auront plus lieu d’être.
a commenté :
8 juin 2022 – 16 h 45 min

Est-ce que les aéroports des États-Unis souffrent aussi du même mal?
a commenté :
8 juin 2022 – 23 h 56 min

Je travaille à Orly, aucun problème aujourd’hui 8 juin au départ du T1 en A et B réseau schengen.
Pour les autres Terminaux aucune idée, on verra demain si c’est différent. Mais je pense que c’est CDG qui est le plus affecté.
Ce nom existe déjà, veuillez en saisir un nouveau.
Cette adresse email existe déjà, veuillez en saisir une nouvelle.


Appel aux lecteurs !
Soutenez Air Journal participez à son développement !
Doudou a commenté l’article :
Anna Stazzi a commenté l’article :
P35A a commenté l’article :
Jules777X a commenté l’article :





Nos abonnés bénéficient d’une navigation fluide sans bandeaux publicitaires pour une meilleure lecture de nos contenus.
Votre pseudonyme est validé à partir de votre adresse mail, empêchant qu’un autre lecteur publie un commentaire à votre place.
Votre commentaire est publié instantanément. Les commentaires des non-abonnés ne sont publiés qu’après modération par notre équipe.
Publié le 2 octobre 2022 à 07h00
Publié le 2 octobre 2022 à 12h00
Publié le 2 octobre 2022 à 14h30
Publié le 2 octobre 2022 à 08h00
Publié le 2 octobre 2022 à 15h00
© Air Journal – Tous droits réservés | Mentions légales | RGPD | Réalisation : PURE

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire