GPS : Ce que contient le programme de Soro – AFRIK SOIR – Afriksoir

Embouchure de Grand-Bassam : Le roi Amon Tanoé salue l’avancée des travaux
Évènements de septembre 2002: « je n’ai pas encore fait mon introspection » (Sidiki Konaté)
Côte d’Ivoire : La bière Ivoire bleue 60 cl passe de 600F à 500F
Mabri Toikeusse : Moi, subir des pressions pour retourner au RHDP ?
Mali : Faux, le bateau Tombouctou n’a pas été mis en circulation par Assimi Goita
Affaires deux identités de la dauphine de Miss Côte d’Ivoire : Voici la vérité
« Piège autoroute Grand-Bassam » : C’était un Fake de la vraie image annonçant le péage
Cercueil flottant après inondations : Cette photo ne vient pas d’Abidjan
Maire de Bodokro au RHDP : César Etou relève les 6 coups portés contre Bédié dans cette localité
Chanson d’Aïcha Koné à la gloire de Goïta : « Un grand drame se joue sous nos yeux »
Koné Kobali écrit à Goïta après son chantage-marchandage : « Mon Colonel quittez dans ça ! »
Côte d’Ivoire solidaire : Après l’effort de guerre, « la récompense de guerre » !?
Soldats ivoiriens arrêtés au Mali : « Je vais recevoir la délégation du Mali » (Guterres)
Débâcle suite à la contre-offensive de Zelensky : Quand l’armée russe « poutine » en Ukraine
Maman GKS : « Guillaume Soro est un génie politique »
Mali : Quand Assimi Goïta s’engage dans un funeste troc de 46 contre 2
22 aout 1942, 22 aout 2022 : Lamine Fadika fète ses 80 ans
27 juillet 1977 : Formation du 10e gouvernement d’Houphouët
Côte d’Ivoire : Qui était vraiment Noël X Ebony mort dans un accident à Dakar ?
10 juillet 1986 : Ce jour-là, Yed Esaïe Angoran, un « génie » entre au gouvernement
6 juillet 1962 : Jean Delafosse, premier haut responsable ivoirien mort dans l’exercice de ses fonctions
Housseyni Amion Guindo à propos des soldats ivoiriens détenus : « On dirige un pays pour régler des problèmes, pas pour en créer »
Togo : L’opposant Nathaniel Olympio fustige la « maladresse » de Goïta
Tchad : Mahamat Deby recadre sèchement son ministre de la Jeunesse
Burkina Faso : 8 soldats morts dans une embuscade des terroristes à Oursi
Cameroun : La CNPS fixe un ultimatum pour la déclaration des domestiques, des sanctions annoncées
Le Premier ministre indien crache ses vérités en direct à Poutine : « L’heure n’est pas à la guerre »
Mort de la reine Elisabeth II d’Angleterre : Fin d’un règne de 70 ans
La Voix de la Fraternité : La nouvelle Web radio de l’ambassade de Côte d’Ivoire aux Etats-Unis
Etats-Unis : Le nouvel ambassadeur du Mali assigné en justice à Washington
Un homme armé tente de pénétrer dans les locaux du FBI, la police américaine dans l’impasse
La Conférence nationale d’expression citoyenne qui tient en haleine Guillaume Soro et les adhérents de son mouvement, Générations et peuples solidaires, est un exercice grandeur nature qui prépare le camp de l’ancien président de l’Assemblée nationale aux prochaines joutes électorales.
Candidat à sa propre succession à la présidence de Générations et peuples solidaires (GPS), Guillaume Soro n’a pas que son bilan à présenter aux adhérents de son mouvement. Dans cet exercice de rodage aux activités démocratiques, les petits plats ont été mis dans les grands. Ainsi, le seul candidat en lice au poste de président de GPS, a concocté un programme dont il a dévoilé la teneur le 13 août dernier, à l’ouverture de la Conférence nationale d’expression citoyenne (Cnec).
A lire aussi : Présidence de GPS : La candidature de Guillaume Soro déposée
« Il s’agit d’une vision qui veut que l’Ivoirien se sente à l’aise, en paix, réconcilié avec lui-même et l’ensemble de ses compatriotes. Cette vision prescrit que les Ivoiriens doivent être égaux, à tous les niveaux. Deux citoyens, l’un, enfant de pauvre, l’autre, enfant de riche, doivent avoir les mêmes chances. C’est donc cela le programme de notre candidat. Les citoyens, hommes, femmes, jeunes, vieux… doivent avoir les mêmes chances dans la société, dans tout ce qu’’ils entreprennent », a résumé Minata Koné épouse Zié, porte-parole de la délégation GPS Côte d’Ivoire, par ailleurs directrice adjointe de campagne du candidat Guillaume Soro. Face à ses partisans rassemblés par visioconférence le 13 août, l’ex-Premier ministre ivoirien, contraint à l’exil depuis trois ans, avait déjà levé un coin du voile sur le programme qu’il soumet à la sagacité des adhérents de GPS.
« La prospérité est le fruit de la détermination et du sacrifice des hommes. La prospérité est un leurre si elle n’est assise sur un socle de justice sociale. Un miracle, aussi brillant soit-il, est généralement sans lendemain et laisse toujours un goût amer lorsque la magie finit d’opérer. Nous, loin des chimères et des mirages, nous voulons bâtir ensemble la patrie des possibles, issue de la volonté et de la détermination des hommes et des femmes qui habitent cette terre, une patrie construite sur des valeurs et non sur la valeur, car seules les valeurs ont de la valeur », avait-il expliqué d’entrée de jeu.
« La patrie des possibles, c’est la patrie où les individus disposent des mêmes chances, des mêmes opportunités de développement social, indépendamment de leur origine sociale, ethnique, régionale, de leur sexe, de leur foi religieuse, des moyens financiers de leurs parents, d’un éventuel handicap ou de leur affiliation politique… La patrie des possibles, c’est la patrie qui fait en sorte que votre place dans l’ascenseur social ne soit pas prédéterminée par les conditions financières et sociales des générations qui vous ont précédé et qui, par une forme de déterminisme social, vous condamne à la pauvreté à perpétuité ou à l’abondance éternelle », avait-il poursuivi son argumentaire.
Puis de poser son diagnostic sur la question de l’égalité des chances sous le règne du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix et de son président, Alassane Ouattara, depuis qu’ils se sont repliés sur eux-mêmes après 2015.
« Sommes-nous encore fils et filles de la même patrie quand, d’avance, nous savons, que nous ne sommes pas égaux devant : l’accès à l’emploi ; l’accès à la formation supérieure et aux grandes écoles ; l’accès au recrutement et aux entretiens d’embauche…; l’accès aux marchés publics ? Sommes-nous encore dans la même patrie quand nous savons que notre réussite scolaire et notre avenir professionnel ne dépendent ni de notre intelligence, ni de notre courage, ni de notre ardeur au travail, ni de notre motivation mais d’abord et surtout du milieu d’où l’on vient, de la famille dont on est issue, des milieux que fréquentent nos familles, de la position qu’occupent nos parents dans les cercles du pouvoir ? », s’est interrogé l’ancien leader estudiantin.
« Un enfant issu de Bocabo peut-il raisonnablement rêver d’avoir le même destin qu’un enfant de la Riviera-Beverly-Hills, quand lui le fils du pauvre est d’autorité orienté vers un BTS à portée limitée tandis que le fils du riche bénéficie d’une bourse ou une prise en charge présidentielle pour étudier dans les meilleures universités d’Europe et d’Amérique du Nord et côtoyer ainsi les élites occidentales ? Peut-on expliquer à cet enfant qu’il n’est pas prisonnier de son milieu social, de son quartier, de ses origines ? »

Crise chez des pro-Soro : Des cadres de UDS créent l’Union des générations soroïstes
« Qu’il n’est pas victime d’une sombre malédiction qui veut que fils de pauvre il est, fils de pauvre il restera toute sa vie ? Pourquoi ceux qui, fils de paysans sans ressources ou de modestes ouvriers, ont bénéficié de bourses de la République pour aller se former à l’étranger, une fois parvenus au pouvoir, privent les autres fils de pauvres de cette chance dont ils ont bénéficié, eux ? », a encore questionné Guillaume Soro.
Il  relève ensuite que « depuis longtemps : les Ivoiriens ne sont pas égaux devant le travail. Les Ivoiriens ne sont pas égaux devant l’accès aux soins médicaux. Les Ivoiriens ne sont pas égaux devant l’Éducation. L’ascenseur social est en panne et ceux qui prennent l’escalier passent par l’escalier de service, c’est-à-dire l’escalier du militantisme servile et laudatif au sein du parti au pouvoir. L’escalier de la compromission morale et de la perte de dignité qui touche dans leur chairs nos jeunes filles et nos jeunes garçons, l’escalier qui veut que pour avoir accès à un marché public, il faut d’avance concéder 30% de vos gains à celui qui l’octroie ».
Après cet état des lieux de la gouvernance Ouattara, l’ancien chef de gouvernement a esquissé sa vision de la nouvelle Côte d’Ivoire qu’il promeut avec son mouvement, Générations et peuples solidaires. « Nous voulons que chaque fils et filles de ce pays ait la chance de pouvoir donner vie à ses ambitions, de faire valoir ses compétences. C’est cela LA PATRIE DES POSSIBLES. Partir du bas et accéder au sommet par son seul talent. A la loi du plus fort, nous proposons « la loi du meilleur ». Le pari de GPS, c’est de mettre en place un État exemplaire, solidaire, juste et équitable. Un État social, démocratique, transparent, qui allie justice sociale et contrôle de la finance, qui promeut la technologie sans renier ses valeurs traditionnelles.
Un État qui sera exemplaire dans la lutte contre les discriminations, dans la promotion de la diversité, en matière de transparence de la vie publique. Un État ou l’accès à la fonction publique se fera sur le mérite et pour laquelle se fera un concours unique dont le résultat déterminera notre contribution au développement de la Nation. Une Nation où l’État accorde des bourses et des logements aux élèves et aux étudiants les plus méritants, en ayant pour tout critère non seulement l’excellence des résultats mais aussi et surtout en étant guidé par le souci d’ouvrir à une plus grande diversité et à une plus grande mixité, le savoir », a-t-il décliné.
Générations Nouvelles
« Un an après sa prétendue dissolution, GPS de Soro toujours debout »

Guillaume Soro prochaines électorales, Guillaume Soro prochaines électorales, Guillaume Soro prochaines électorales



Politique de confidentialité
Conditions générales d’utilisation
Mentions légales

© 2021, tous droits réservés

source
https://https://www.a2forces.fr/bilan-de-competenc…

bilan de compétences Poitiers tours

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire