France-Angleterre en direct : pas de surprise dans le onze de Didier Deschamps, suivez le quart de finale de la Coupe du monde 2022 – Le Monde

Consulter
le journal
A « La Provence », des accusations de harcèlement coûtent sa place au futur directeur de la rédaction
Jeux vidéo : « La pratique de l’intégration verticale est le nouveau combat de l’antitrust américain »
« Trop tôt déracinés, les sapins risquent de ne pas durer jusqu’aux festivités »
« Nous ne pouvons plus parler de décarbonation de l’économie sans évoquer la préservation du vivant. »
Coupe du monde 2022 : pourquoi le football est un sport très imprévisible
Football : la VAR est-elle efficace ?
La Coupe du monde 2022 « neutre en carbone » ? Ce que cachent les promesses intenables du Qatar
Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ?
En Chine, la victoire du pragmatisme, et des citoyens
Vaincus d’hier, victimes d’aujourd’hui : la justice au temps de la réparation
« Que soit tourné en dérision l’idéal du “vivre-ensemble” donne la mesure de la perte des repères »
Discours de la Prix Nobel de la paix : « La guerre en Ukraine n’est pas une guerre entre deux Etats, mais entre deux systèmes : l’autoritarisme et la démocratie »
Studios de tournage : mobilisation et foisonnement de projets pour rattraper le retard français
« Les Tourmentés » : Lucas Belvaux, fine gâchette
Toutes les voix mènent à « 50 nuances de Grecs »
Rachid Bouchareb, réalisateur : « Les morts violentes d’Arabes en France, cela ne s’est jamais arrêté »
Bûche, oh ma bûche… Notre sélection des 15 créations les plus gourmandes pour Noël
Un marché de Noël de luxe tout près des Champs-Elysées
La vente des Hospices de Beaune signe la santé insolente de la Bourgogne
La France buissonnière : un paysan millionnaire au secours d’une église qui s’effondre
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
En quart de finale de la Coupe du monde, les Bleus ont battu les Three Lions (2-1) grâce à des buts d’Aurélien Tchouaméni et d’Olivier Giroud. Ils retrouveront d’étonnants Marocains mercredi pour une place en finale.
L’équipe de France a remporté de haute lutte le dernier quart de finale du Mondial aux dépens de l’Angleterre (2-1), au terme d’un match tendu, samedi 10 décembre à Al-Khor. Olivier Giroud a inscrit d’une tête rageuse le but décisif, redonnant l’avantage aux Bleus alors qu’Harry Kane avait ramené, sur pénalty, les Anglais à égalité après l’ouverture du score signée Aurélien Tchouaméni. Kane, toujours lui, a eu une nouvelle balle d’égalisation sur pénalty, mais cette fois-ci sa frappe s’est envolée largement au-dessus de la transversale.
Après un round d’observation, le premier éclair de la rencontre survient à la 17e minute : une frappe limpide à ras de terre d’Aurélien Tchouaméni depuis l’extérieur de la surface qui a trompé Pickford (1-0). Dès lors, le rythme de la rencontre monte d’un cran et les Anglais, piqués au vif, portent le danger sur le but français : Harry Kane bute sur Hugo Lloris, qui a battu samedi le record de sélections (143) en équipe de France masculine.
L’Angleterre prend alors l’ascendant. Dès la reprise, une frappe puissante de Jude Bellingham force Lloris à une nouvelle parade. Mis sous pression, les Bleus commettent une faute fatale : Tchouaméni accroche Bukayo Saka dans la surface et l’arbitre siffle un penalty que Kane transforme en force (55e, 1-1).
Progressivement, la rencontre se débride, mais la domination anglaise devient aussi de plus en plus pressante. Ainsi, nouvelle frayeur pour les Bleus lorsque Maguire place une tête qui frôle le but de Lloris. Côté tricolore, Giroud est tout proche de tromper Pickford après une remise de la tête de Dembélé. Partie remise pour le néo-meilleur buteur français de l’histoire, qui s’arrache pour reprendre un centre de Griezmann et marquer d’une tête rageuse à la lutte avec Maguire qui a même légèrement détourné le ballon (78e, 2-1 pour les Bleus).
Mais quelques minutes plus tard, Théo Hernandez, bien mal inspiré, bouscule grossièrement Mason Mount dans la surface : deuxième penalty sifflé par M. Sampaio après nouveau visionnage de la VAR. Sur ce coup, Harry Kane choisit de tirer en force et le ballon s’envole ! Et les Bleus vont réussir à préserver leur avantage, victoire 2-1. En demi-finale, mercredi, les champions du monde en titre tricolores seront opposés au surprenant Maroc, tombeur du Portugal un peu plus tôt dans la journée.

On a vibré, on a tremblé, on a crié et les Bleus sont qualifiés… Rendez-vous mardi soir pour un nouveau live à l’occasion de la première demi-finale entre l’Argentine et la Croatie.
Bonne soirée, et n’oubliez pas de noter dans les agendas :
« Il y a eu une belle communion dans le vestiaire, avec quelques anciens, qui étaient contents pour nous et qui nous ont donné des conseils. Toutes les victoires sont belles, on savait qu’on allait faire face à une super équipe anglaise, mais à la fin on gagne, c’est le plus important. J’avais fait une frappe pas mal contre la Pologne et c’était passé pas loin, et celle de ce soir est belle donc je suis content. Avant le match, on se disait que personne n’avait fait ses affaires pour repartir, donc on va les garder bien où il faut jusqu’à la fin. On va avoir une belle demi-finale, ça va arriver vite. On va profiter de nos familles puis se reconcentrer. »

On entend aussi des klaxons et des pétards depuis Austerlitz !
Tout à fait, Achraf Hakimi et Kylian Mbappé, les inséparables, vont devoir mettre leur amitié de côté ! Surtout que le Marocain va défendre sur le côté de Mbappé !
C’est vrai que les Marocains ont massivement investi l’avenue pour célébrer leur qualification historique en demi-finale – la première d’une équipe nationale africaine. Mais il doit y avoir moyen de faire un beau concert de klaxons.
Pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare, « pain » signifie « douleur ».
Pacsez-vous avant mercredi !
« C’est fabuleux parce que c’était un gros match. On a rencontré une très belle équipe d’Angleterre, mais on a répondu encore une fois, et c’est magnifique ce soir pour l’ensemble des joueurs d’accéder encore au dernier carré. Il faut savourer, on a envie de suspendre un peu le temps dans des moments comme ça, mais il faut savourer puis on basculera sur le match de mercredi. On est peut-être un peu heureux, même si c’est plutôt nous qui leur donnons les munitions, mais on a défendu avec le coeur et les tripes. On connaissait notre adversaire potentiel avant le match, donc on va le préparer avec beaucoup de sérieux car cette équipe du Maroc mérite beaucoup de reconnaissance. »

« Waouh ! C’est extraordinaire. On a super bien bossé défensivement à partir du moment où on menait au score, comme contre la Belgique en 2018. Malheureusement, on prend un but sur penalty, mais on a su être dangereux en fin de match. Il faut toujours y croire, je savais que j’allais avoir des occasions, Grizi me donne un super ballon et c’est super pour l’équipe, je suis trop fier. C’était un très gros match, on connaissait le potentiel de cette jeune génération anglaise. On a fait un match très solide, avec beaucoup de générosité. J’espère qu’on ira le plus loin possible. »
C’est le genre de phrase que l’on s’interdit de prononcer avant le 19 décembre 2022.
Conseil pour la demi-finale, chère Drésienne : faites une balade pour faire redescendre le stress avant de revenir pour la fin de match, comme Guy Roux lors du match de la montée en L1 de l’AJ Auxerre au printemps dernier.
Bravo à @Momo, @j’aimemonpapa et @Anne qui avaient annoncé le score exact en début de soirée !
A la rédaction, Florian aussi avait vu juste. Il tient donc à remercier chaleureusement Harry Kane pour son penalty dans les nuages d’Al-Khor.

En 1986 et 1990, entre l’Argentine et l’Allemagne de l’Ouest ! Victoire argentine d’abord, puis revanche de la RFA en 1990.
Nous, on vous l’accorde !
A noter dans les agendas :
Les Bleus retrouveront donc l’enceinte où ils vont fêter la qualification ce soir.
Live animé par Hortense Leblanc et Florian Lefèvre
Bienvenue dans le live consacré au match entre la France et l’Angleterre, en quarts de finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar.
De quoi s’agit-il ? Du dernier quart de finale du Mondial 2022 au Qatar entre les champions du monde en titre, les Bleus, et l’Angleterre, demi-finaliste en Russie.
Où ? Au stade Al-Bayt, à Al-Khor (Qatar).
A quelle heure ? 20 heures.
Sur quelle chaîne ? TF1 et BeIN Sports 1.
Qui live ? Hortense Leblanc et Florian Lefèvre, depuis le kop d’Austerlitz ; Alexandre Pedro et Anthony Hernandez, depuis le stade Al-Bayt.
La composition des équipes :
Pickford – Walker, Stones, Maguire – Henderson, Rice, Bellingham, Shaw – Saka, Kane (cap.), Foden.
Sélectionneur : Gareth Southgate.
Lloris – Koundé, Varane, Upamecano, T. Hernandez – Tchouaméni, Rabiot – Griezmann – Dembélé, Giroud, Mbappé.
Sélectionneur : Didier Deschamps.
Qui arbitre ? Le Brésilien Wilton Sampaio.
De quoi ne parlera-t-on pas ? Du kimpira de lotus
A lire en attendant :
La fiche « non officielle » de l’équipe de France
La fiche « non officielle » de l’équipe d’Angleterre
Comment arrêter Kylian Mbappé ? L’Angleterre croit que la réponse s’appelle Kyle Walker
Hugo Lloris, le gardien du temple et de ses secrets
Face à la France, l’Angleterre ne fait pas la fière
Dayot Upamecano, nouveau ténor de l’arrière-garde des Bleus
La Coupe du « Monde » :
Le Monde couvre la Coupe du monde de football au Qatar, car notre rôle de média d’information générale n’est pas d’occulter les informations, mais de les rapporter à nos lectrices et lecteurs, qui font eux-mêmes le choix de lire ou non les articles consacrés à la compétition sportive. Nous couvrons tous les aspects de l’événement, qu’ils soient sportifs, géopolitiques, sociaux ou environnementaux… Cet article résume notre choix éditorial.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Lecture restreinte
Votre abonnement n’autorise pas la lecture de cet article
Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial.
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire