Forum Insaniyyat Tunis 2022 (Le bilan): Une réussite sans équivoque ! – La Presse de Tunisie

Vous en avez certainement entendu parler : le Forum Insaniyyat Tunis 2022 qui s’est tenu à Tunis du 20 au 24 septembre 2022. Le succès de ce grand rendez-vous international des chercheurs en sciences humaines et sociales (SHS), mais pas que, est sans équivoque surtout pour une première édition. Le pari, parce que c’était un pari, a été relevé haut la main.  Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître ! L’heure est, aujourd’hui, au bilan. Un bilan que nous jugeons très positif malgré la présence de certaines défaillances sur lesquelles nous reviendrons.
Un programme riche, une structure complexe, …
21 conférences, 250 ateliers, 41 tables rondes, 16 ateliers de formation, 700 heures de débats, 3 langues, 8 expositions et performances, 2 foires du livre, 5 concerts, 1 festival du film (avec 26 opus), 40 pays représentés, 984 participants (dont 40% de Tunisiens), 500 visiteurs entre enseignants-chercheurs, doctorants et étudiants et 80 étudiants-bénévoles : c’est Insaniyyat Tunis 2022 en chiffres. Un marathon de cinq jours entre le campus universitaire de La Manouba, principalement, et la Cité de la culture. Un programme très dense, décliné en plusieurs formats, qui s’articule principalement autour du Symposium Crises, du Congrès Insaniyyat, des Rencontres Insaniyyat ainsi que des Evènements Insaniyyat, sans compter la session inaugurale et les conférences et cérémonie de clôture.Cet événement de taille, dont les préparatifs effectifs ont duré plus d’une année, a été organisé par les Universités de La Manouba, de Tunis et de Tunis el Manar, par le Groupement d’intérêt scientifique Moyen-orient et mondes musulmans (GIS) ainsi que par l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (Irmc) et la Société d’étude du Moyen-Orient et des mondes musulmans (Semom), en collaboration avec pas moins de 37 partenaires publics et privés. Le montage du projet avec tous ses aspects a nécessité un budget d’environ 470 000 MDT (ce qui est très peu) et l’aide numéraire et en nature des partenaires, avec les cotisations des participants. Insaniyyat Tunis 2022 a été présidé par Pr. Jouhaïna Gherib, présidente de l’Université de La Manouba et piloté par Pr. Chiraz Laatiri, universitaire et ancienne ministre des Affaires culturelles. Mais l’architecture de cet évènement est complexe. Elle est structurée autour du Conseil scientifique, du Comité des président.e.s, du Comité de programmation, du Comité scientifique international, du Comité d’organisation, du Secrétariat du Forum, une centaine de responsables tunisiens et étrangers, sans compter les étudiants bénévoles. Une véritable fourmilière qui, par simple conviction, a travaillé d’arrache-pied et œuvré pour la réussite de ce grand événement.

Insaniyyat Tunis 2022 : pourquoi ?
Les organisateurs ont vu grand et brassé large. Ils ne se sont pas cantonnés aux seules SHS, mais ont adopté une approche pluridisciplinaire incluant également les autres domaines du savoir, y compris les sciences exactes. Sociologie, santé, droit, communication, politique, littérature, design, architecture, urbanisme, histoire, enseignement, écologie, langues, traduction, culture, humanités numériques, économie, géographie, digital, environnement, musique, cinéma, … tout y est ! Cette fusion et ce croisement des savoirs, associés à l’actualité et aux questions les plus brûlantes, ont été plus qu’heureux. Ce qui a fait justement la force d’Insaniyyat, ce sont les thématiques abordées et leur pertinence, mais surtout, ces échanges interdisciplinaires et cette dimension globale. Les chercheurs ont sauté leurs carcans intellectuels et sont sortis de leurs bulles disciplinaires, pour s’ouvrir à d’autres champs du savoir, à d’autres sciences, s’informer, discuter, critiquer et échanger. Car cette «fête des humanités», très fédératrice d’ailleurs, est avant tout un espace de réflexions, de débats et de partages fort enrichissants, loin de tout «paternalisme», loin de toute condescendance. C’était aussi une occasion inespérée pour créer le réseautage et la connexion entre des académiciens et des chercheurs de différentes générations, de milieux et d’horizons divers. De jeunes doctorants ont pu rencontrer d’éminents professeurs, partager des tables rondes avec des sommités et vice versa.Interroger la place des sciences humaines et des humanités aujourd’hui, leur statut, leurs enjeux, les rôles qu’elles peuvent jouer pour la construction des politiques publiques, insister sur l’urgence de les impliquer dans les prises de décision, débattre des préoccupations communes entre les pays du Nord et les pays du Sud, confronter les expériences, construire des ponts entre les pays et les disciplines, réunir des chercheurs et des intellectuels du monde entier, réhabiliter les SHS et leur donner la place qu’elles mériteraient, penser leurs perspectives, changer le regard des décideurs et de l’opinion publique,… tels étaient les objectifs principaux du Forum Insaniyyat Tunis 2022. Ces objectifs ont-ils été atteints ? Nous dirons «oui, et largement !». Le programme était consistant, un peu trop peut-être. Bien que le format soit assez original et assez inédit en Tunisie, la complexité du programme a fait que l’on n’a  pas pu profiter de tous les panels, que l’on a raté plusieurs rendez-vous scientifiques et culturels fort intéressants. La pertinence et la qualité de certaines expositions restent aussi à revoir. Le choix du lieu (campus universitaire de La Manouba) quant à lui, reste discutable — malgré sa légitimité — bien que des navettes aient été assurées depuis et vers le centre-ville. Le manque de moyens financiers s’est fait quand même sentir malgré tous les efforts déployés. Mais nous saluons une grande justesse et un professionnalisme dans l’organisation, une réactivité, une rigueur et un investissement sans conteste. Il ne fait aucun doute, un travail colossal a été fait, mobilisant de grandes et multiples compétences qui se sont totalement investies sans contrepartie pécuniaire, faut-il le rappeler.
Tout est bien qui finit bien…
Pendant la clôture et dans un moment fort en émotions, le «Prix des Savoirs partagés» a été octroyé aux professeurs Mhamed Slaheddine Chérif et Hammadi Redissi ; et le «Prix Insaniyyat» décerné aux professeures Jocelyne Dakhlia et Olga Lizzini.
Pour couronner le tout, une cérémonie a été organisée au Palais du Baron d’Erlanger (Ennajma Ezzahra) à Sidi Bou Said, en présence de Mme Najla Bouden Romdhane, cheffe du Gouvernement, de Mme Hayet Ketat Guermazi, ministre des affaires culturelles et de M. Moncef Boukthir, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, pour dire l’implication et l’engagement des hautes sphère de l’Etat tunisien dans cet événement international, malgré une conjoncture difficile. Un spectacle de malouf par la troupe du Théâtre de l’Opéra a été présenté aux invités après l’allocution de Mme Bouden Romdhane.
Pour terminer, nous dirons qu’Insaniyyat Tunis 2022 est une fierté, une réussite sur tous les plans, ou presque. Un projet ambitieux et atypique qui reflète encore une fois «l’exception tunisienne», bien que cette expression soit galvaudée.
Il reflète, une énième fois, la capacité de la Tunisie à fédérer, à organiser des évènements d’envergure et de se distinguer. Cette entreprise, intellectuelle, artistique et scientifique de dimension internationale représente aussi le dynamisme de l’université publique malgré tous les problèmes qu’elle connaît et l’engagement de ses compétences auxquelles nous devons tous être reconnaissants. Insaniyyat Tunis 2022 c’est aussi les femmes, très majoritaires à tous les niveaux, les bénévoles également et surtout.  C’est aussi des valeurs, un sens de l’accueil et de l’hospitalité, de la fine diplomatie, le don de soi, le dépassement des obstacles et des problèmes, des compositions et des jonglages, des synergies complexes et complémentaires,…
Cette fête des humanités a constitué un espace de réflexion, de dialogue et de tissages sans précédent. Et Dieu seul sait combien nous en avons besoin ! Elle a interrogé les Hommes, les pays, les sociétés, les mécanismes, les sciences,… dans une approche résolument interdisciplinaire et avec une ouverture sans précédent et une liberté d’expression académique que plusieurs pays peuvent nous envier. Insaniyyat Tunis 2022 c’est nous et les Autres sur le même piédestal. Insaniyyat Tunis 2022 c’est pour comprendre notre passé et notre présent, pour construire notre avenir, un avenir commun…
Insaniyyat Tunis 2022 et après ?
Les organisateurs sont unanimes : ce n’est que le début ! Une deuxième édition est déjà prévue dans les trois ou quatre prochaines années. A cette question, Choukri Hmed, co-directeur du GIS Moyen-Orient et Mondes musulmans et président du Comité de programmation du Forum Insaniyyat, nous répond : «Assurément, il serait dommage qu’un tel élan soit interrompu, que tous ces espoirs et ces attentes — notamment chez les jeunes chercheurs et les étudiants — soient déçus. C’est pourquoi nous réfléchissons ensemble à une formule pérenne et régulière, qui se tienne à Tunis ou ailleurs, pour incarner ce souffle et devenir un levier incontournable de la recherche en sciences sociales à un niveau transnational». Suite à quoi il y aura donc un Forum Insaniyyat. Dans quel pays ? Sous quel format ? Avec quelle thématique et quel programme? Avec quels partenaires ? Nous ne le savons pas aujourd’hui, mais nous ne tarderons pas à le savoir…
Equipe rédaction, La Presse de Tunisie
Le drame qui a secoué la ville de Zarzis, où des migrants noyés ont été …
  Avis d’Appel d’offres N° 05 / 2022 Désignation d’un Contrôleur Technique pour le …
Le site www.lapresse.tn est édité par :
SNIPE
Société Nouvelle d’Impression de Presse et d’édition
Tél : 71 341 066
Email : redaction@lapresse.tn
Siège social : 17 RUE GARIBALDI 1000 Tunis

Journal d’information en ligne, La Presse.tn offre à ses visiteurs un panorama complet de l’actualité.
Découvrez chaque jour toute l’info en direct (de la politique à l’économie en passant par le sport et la météo) .

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire