Entretien avec Gwendoline Abunaw, directeur général d’Ecobank Cameroun – Financial Afrik

Entretien réalisé par Achille Mbog Pibasso
Première banque digitale du Cameroun, Ecobank Cameroun a pour objectif d’amener les services bancaires vers la population afin de faciliter l’inclusion financière et de financer l’économie nationale. Fort d’une présence panafricaine, nous sommes une banque solide et performante, résolument engagée dans le développement du pays. A cet effet, nous avons un réseau de plus de 20 agences et cashpoints à travers le pays. Grâce à notre stratégie de digitalisation et en lien avec notre engagement pour l’inclusion financière, nous avons 600 Points Xpress dans lesquels les clients peuvent effectuer des opérations classiques de banques et d’envois de fonds. En complément de nos 70 GAB classiques, nous avons implanté 12 GAB de 3ème génération qui permettent les dépôts et rendent la banque disponible 24/7 pour tous les clients qui souhaitent déposer ou retirer de l’argent. À travers nos offres et nos produits, nous agissons concrètement en faveur de la bancarisation de la population camerounaise en leur permettant d’effectuer des paiements, d’avoir accès au financement et en nous assurant d’être la banque de proximité par excellence.
Dans une conjoncture difficile, encore impactée par la crise sanitaire liée à la Covid-19, Ecobank Cameroun s’est pleinement mobilisée afin de garantir des performances financières pour toutes nos parties prenantes et consolider nos résultats au terme de 2021. Ainsi Ecobank Cameroun a enregistré lors de l’année écoulée un total bilan de 885 millions de dollars (587 milliards de FCFA), un bénéfice avant impôts de 27 millions de dollars (18 milliards de FCFA), dont (39% au-delà des prévisions), un bénéfice net de 24 millions de dollars (16 milliards de FCFA), c’est-à-dire (79% au-delà des prévisions) et un ratio coût-revenu de 56%. Nous sommes heureux d’être dans le top 3 du marché local en termes de profitabilité, et d’être leader sur le rendement total. L’ensemble de ces éléments font d’Ecobank Cameroun un acteur incontournable du secteur bancaire camerounais qui participe à la construction du Cameroun de demain.
Le dynamisme d’Ecobank Cameroun repose sur :
•         Notre capacité à anticiper les attentes de nos clients en proposant une offre innovante et différenciante ;
•          Notre capacité à développer pour nos clients des plateformes digitales sécurisées, qui leur donnent un accès continu à nos services, comme ce fût le cas pendant le confinement ;
•         Notre gouvernance, à la fois exigeante et rigoureuse, qui nous permet de maitriser les risques en conformité avec les standards internationaux et de répondre aux attentes de nos parties prenantes ;
•         Notre rôle en tant que banque d’importance systémique qui renforce les compétences locales et favorise le développement économique du pays.
Notre succès s’inscrit, d’une part, dans notre volonté d’encourager en permanence notre staff à être plus près des tendances du marché, ce qui nous permet d’ajuster notre stratégie et d’apporter de la plus-value aux clients et aux différentes parties prenantes.
D’autre part, nos investissements dans la technologie et le digital permettent au staff de travailler à distance, mais également aux clients d’être autonome et de profiter de nos services bancaires quand ils en ont besoin depuis leur domicile ou ailleurs.
Pionnier dans la digitalisation des services bancaires, notre stratégie nous permet d’être suffisamment flexibles pour réagir face aux évolutions conjoncturelles. Notre capacité d’adaptation face aux phénomènes imprévisibles est l’une des clés de notre succès.
Ecobank Cameroun joue un rôle déterminant dans le développement économique et financier du pays. La banque se positionne comme un soutien constant du secteur privé au Cameroun. L’économie de demain repose entre les mains des PME et nous en avons conscience. Nous sommes également conscients du taux de volatilité qui existe dans ce secteur, qui affiche par ailleurs un taux élevé des Non Profitable Loans. Toutefois, nous avons développé des mécanismes de financement sécurisés à travers des programmes spécifiques, le financement des transactions et le prêt auto-liquidatif de la trésorerie et du commerce avec beaucoup de succès. En tant que moteur de la croissance et de la diversification économique, les entreprises doivent être mieux accompagnées. C’est l’un des engagements forts d’Ecobank Cameroun qui continuera à leur proposer une gamme élargie d’instruments et de services financiers adaptés et abordables. Et au-delà, les PME ont également besoin d’accompagnements non financiers, c’est ce que nous proposons par exemple à travers le programme Ellevate. Ce dernier est dédié aux entrepreneures pour stimuler et accompagner les entreprises dirigées par des femmes ou orientées sur les femmes, afin de les aider à réaliser leur plein potentiel, à saisir les opportunités commerciales.
Ecobank Cameroun a été la première banque à proposer des offres digitales au Cameroun à un moment où ce phénomène prenait une ampleur planétaire. Ce tournant a été pris tardivement par les autres banques du pays qui ont cherché à proposer des offres qui se rapprochaient de notre offre.  Mais en tant que pionniers, nous avions un avantage concurrentiel qui nous permet de rester parmi les banques digitales les plus performantes du Cameroun. Ainsi, notre offre digitale se décline à nos segments clients comme suit :
•         Pour le segment corporate banking/grandes entreprises (comprenant les entreprises mondiales, les agences gouvernementales, les organisations internationales, etc.), nous avons développé l’offre OMNIPlus ;
•         Pour satisfaire le segment moyennes entreprises (PME, entreprises locales et entreprises individuelles) nous proposons OMNILite ;
•          À destination de notre segment de clients particuliers, Ecobank Cameroun propose l’application mobile Ecobank.
Nous avons également adopté une stratégie numérique spécifiquement pour le B2B. Elle passe par des partenariats avec des opérateurs de télécommunications pour permettre à nos clients de transférer des fonds vers et depuis leurs porte-monnaie numériques. Les API ont été utilisées pour intégrer les Fintechs et technologies financières afin de faciliter les besoins de collecte d’espèces. Cette offre, qui limite les flux de trésorerie de nos clients, leur permet d’avoir une vue d’ensemble en un clic, d’améliorer l’expérience client, et en même temps de fidéliser cette clientèle stratégique.
Je crois que les résultats obtenus découlent avant tout d’un excellent travail d’équipe. Je tiens d’ailleurs à remercier l’ensemble des équipes de Ecobank Cameroun pour leur engagement quotidien et la qualité de leur travail. Ils ont une grande part de responsabilité dans les succès que connait le groupe. Cependant, je ne peux pas ignorer le fait que le leader a un rôle à jouer. Je me dois de montrer l’exemple pour que nous répondions ensemble aux multiples défis auxquels nous faisons face, tout en gardant la passion pour ce qui nous anime quotidiennement. Ces éléments inspirent et motivent mon équipe à obtenir des résultats que vous avez constatés plus haut. Aussi, plus personnellement, j’ai la chance de compter sur le soutien toujours présent de ma famille, qui me donne l’énergie d’avancer.
Tout d’abord j’aimerais remercier nos clients pour leur confiance sans cesse renouvelée, et les rassurer sur le fait que nous continuerons à anticiper et à dépasser leurs attentes pour les accompagner au quotidien. Pour revenir à la question, notre objectif est de maintenir notre leadership en tant que première banque digitale au Cameroun, de favoriser notre programme d’inclusion financière en facilitant l’accès aux opérations bancaires de base et de contribuer au développement économique du Cameroun et de l’Afrique. Nous veillerons à atteindre cet objectif de rentabilité, condition indispensable pour maintenir notre position de banque de premier plan afin d’offrir des rendements accrus pour l’ensemble de nos parties prenantes.
J’ai l’honneur d’être directrice Ecobank de la zone CEMAC. Il faut noter que l’ensemble des pays de la zone ont pour régulateur la BEAC, et nous devons nous conformer à l’évolution réglementaire que cela implique. Ainsi étant responsable de la zone CEMAC, ma mission est :
•         De mettre mes compétences à profit pour nous assurer que nous offrons une expérience unique à nos clients dans chacune de nos filiales Ecobank. L’harmonisation de nos offres et de nos services sur l’ensemble de la zone est ainsi l’une de mes prérogatives ;
•         En tant que banque systémique dans les différents pays dans lesquels nous sommes présents dans la zone, nous avons une responsabilité particulière de participer activement au financement des économies régionales. Par nos instruments financiers et nos activités de banque d’investissement, les filiales Ecobank de la zone CEMAC favorisent la diversification des économies pour les rendre moins dépendantes et vulnérables aux chocs exogènes. Nous avons une obligation de participer à la montée en gamme des différentes filières locales afin de diversifier les recettes budgétaires des États et leurs capacités d’investissement.
•         D’assurer une utilisation efficace du capital dans l’ensemble de notre franchise, afin de générer des rendements dans un environnement sécurisé, prospère et conforme aux normes. Dans ce secteur hautement réglementé, mon rôle de supervision offre au groupe l’assurance du respect de la réglementation. En effet Ecobank Group est très respectueux des questions de conformité.
 La région de la CEMAC a contribué à hauteur de 42 % du résultat avant impôt global de l’Afrique centrale et orientale et australe (CESA) en 2021, soit une performance supérieure de 38 % au budget et une croissance de 32 % en glissement annuel. Il contribue également à hauteur de 55% des prêts CESA et de 35% des dépôts, ce qui est assez significatif. CESA se compose de 18 pays et est l’une des 4 régions du groupe Ecobank (UEMOA, AWA, Nigeria, CESA). Conformément aux lois locales, chaque filiale dispose bien sûr d’un directeur général et d’un conseil d’administration pour faciliter la gestion quotidienne de ses activités.
Effectivement, c’est en 2021 que j’ai endossé ce rôle et les résultats positifs vous ont été détaillés un peu plus haut. Bien que les résultats de 2022 ne soient pas encore publiables, je suis heureuse de constater que comparativement à l’année dernière, nous affichons une croissance sur les revenues ainsi que sur les bénéfices avant impôts. Dans la zone CEMAC, le groupe Ecobank souhaite participer à la transformation des économies de la région, pour les rendre plus inclusives et créatrices d’emplois. Ainsi, nous souhaitons encourager l’intégration régionale, libérer le potentiel du secteur privé et relever les défis liés par exemple au changement climatique. Par nos implantations, notre réseau de proximité, notre gamme étendue de produits et de services, et notre statut de banque universelle, nous saurons répondre à ces défis et nous pouvons considérer ces perspectives comme étant des opportunités positives et prometteuses.
L’APECCAM est l’Association professionnelle des établissements de crédit du Cameroun. Elle regroupe en son sein les entreprises et établissements de crédit, ainsi que les organismes publics à caractère bancaire.  Notre mission est de travailler en étroite collaboration avec les organes de réglementation et les gouvernements pour garantir un secteur financier stable et sécurisé au Cameroun. Nous nous assurons également de protéger et de prendre en considération le bien-être social des employés qui travaillent dans ce secteur sensible. Le secteur financier est le baromètre de chaque économie. Dans notre collaboration avec le gouvernement, nous mettons notre expertise au service d’une structuration financière durable. En tant que présidente, je continuerai d’œuvrer pour l’avancement et la transformation du système bancaire et financier Camerounais.
Tout d’abord, je veux ici rendre hommage à mon prédécesseur qui a fait un formidable travail. M. Alphonse Nafack a été un remarquable président de l’APECCAM. Mon élection à la tête de l’APECCAM ne se base pas sur les ressorts d’une campagne politique ou économique.  Cela est davantage le fruit du choix de mes pairs, qui ont pleinement confiance en mes capacités pour être à la hauteur de cette nouvelle responsabilité. J’ai donc un mandat qui me donne l’opportunité de laisser un héritage indélébile à la tête de cette prestigieuse institution.
Tout d’abord, comme je vous l’ai dit, le soutien de ma famille est mon premier moteur. Je tiens la famille en estime parce qu’après ces différentes fonctions et mandats, je serai toujours une mère, une épouse, une fille et une sœur. Un foyer stable vous donne la tranquillité d’esprit pour aller de l’avant et pour cela, je remercie ma famille pour leur soutien.
Ensuite, pour assumer mes responsabilités, l’organisation est indispensable. Vous devez être très organisé afin de « travailler intelligemment » et pas seulement « travailler dur ». Travailler intelligemment implique notamment de faire confiance et de privilégier le travail en équipe. Un des piliers sur lequel je m’appuie est la grâce de Dieu qui me soutient.
Avant d’être MD, je suis Gwendoline en tant que personne, épouse et mère. Je comprends clairement mes responsabilités dans tous ces domaines et comme je l’ai déjà dit, la famille est la clé, car ils seront là pour vous lorsque tous ces titres auront disparu. Par ailleurs, je comprends parfaitement mes diverses responsabilités professionnelles et la valeur que cela apporte à ma personne, ainsi qu’à mon établissement. Avec cette clarté, j’organise soigneusement mon temps pour m’assurer que chaque mission soit entièrement exécutée.
Permettez-moi d’ajouter ici que cette idée qui consiste à penser que si vous autonomisez une fille, elle ne pourra pas construire un bon foyer pénalise fortement la plupart des jeunes femmes dans notre société. C’est aussi la raison pour laquelle je soutiens les programmes d’autonomisation des femmes, afin d’éduquer la société et permettre à tout le monde d’avoir des chances égales.
Chez Ecobank Cameroun, j’ai mis sur pied l’Association des femmes « Paragon Women’s Association » (PAWA) ; elle travaille à promouvoir cette éducation et cette sensibilisation auprès des femmes et des jeunes filles. Ces femmes ainsi responsabilisées sont autonomes et ont un plus grand impact sur la société.
Le mariage ou le fait d’être une femme n’est pas un frein pour assumer des rôles de leadership dans des institutions clés. En fait, c’est même un outil divin et un soutien pour une création d’entreprise encore plus réussie et durable, et vous pouvez constater que de plus en plus de femmes assument maintenant des rôles de leadership dans des institutions clés au Cameroun.
J’ai effectué mon premier cursus jusqu’au niveau licence ici au Cameroun. J’ai obtenu mon MBA à Londres et j’ai suivi comme vous pouvez l’imaginer de nombreuses formations complémentaires. Mon objectif est maintenant de m’acquitter de mes responsabilités actuelles qui, vous en conviendrez avec moi, sont toutes relativement nouvelles, que ce soit à la CEMAC ou à l’APECCAM. Mais je considère que rien n’est véritablement acquis, l’éducation est un processus continu, et encore aujourd’hui je me dois de continuer d’apprendre. D’autant plus en travaillant dans une banque innovante comme Ecobank, dont les exigences vous obligent à être dans un renouvellement quotidien et à être toujours au courant des dernières tendances pour répondre aux attentes en constante évolution des clients.
Je vous remercie de m’avoir donné l’occasion d’échanger sur des questions importantes concernant mon rôle et concernant le secteur bancaire camerounais. Voyez-vous, l’économie en général et le marché bancaire en particulier sont très dynamiques, et Ecobank Cameroun innove continuellement pour s’assurer de garder une longueur d’avance sur la concurrence, ceci à travers nos produits innovants et nos services digitaux.  Je remercie tous nos clients pour la confiance au quotidien.  J’encourage les personnes qui souhaitent vivre l’expérience d’un service continu, à travers des produits et services de banque innovants, à nous contacter dès aujourd’hui sur notre numéro vert 8100, sur les réseaux sociaux d’Ecobank Cameroun, ou encore à venir nous visiter dans l’une de nos agences.
Achille Mbog Pibasso, Directeur de rédaction de Financial Afrik, est diplômé en journalisme et en communication d’entreprise. Particulièrement intéressé par l’économie et la finance, c’est également un féru des sujets  politiques. Son expérience d’agencier lui permet de traiter de tous les sujets d’actualité.








Média multi-support, Financial Afrik propose une information financière stratégique aux cadres et dirigeants. Une information factuelle, « Globale ».
Contactez-nous : redaction@financialafrik.com



Type above and press Enter to search. Press Esc to cancel.

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire