Derby francilien au volley, le meilleur du basket féminin à Carpentier… Votre week-end de sport en Île-de-France – Le Parisien

Dans la continuité du début de saison, Le Parisien propose avant chaque week-end une sélection des enjeux et les événements à ne pas manquer en Île-de-France. Tour d’horizon.
BASKET. Deux semaines après leur road trip médiatique à Las Vegas, Victor Wembanyama et ses partenaires des Metropolitans 92 sont de retour à la maison, devant leur public dans leur antre du palais des sports Marcel-Cerdan de Levallois. Un match qui se jouera à guichets fermés. Si la plupart des spectateurs viendra voir le phénomène Wemby en « vrai », le match s’annonce également séduisant. Invaincus depuis trois journées, les joueurs de Vincent Collet accueillent, ce vendredi, l’étonnant et détonnant promu Blois qui est installé en haut du tableau avec un bilan de 4 succès pour un revers.
A post shared by Metropolitans 92 (@metropolitans92)
Parmi les autres matchs du week-end, à noter que Nanterre se déplacera à Dijon samedi sans son intérieur Miralem Halilovic. L’international bosnien, meilleur Nanterrien depuis le début de saison, s’est blessé à un doigt mardi lors de la victoire à Orléans (66-84) en 32e de finale de la Coupe de France. Son indisponibilité est estimée à deux mois.
RUGBY. Avec un peu d’avance et pour fêter le début des vacances scolaires, le Stade Français accueille Brive, ce samedi à 15 heures pour la 8e journée du Top 14, sur le mode Halloween. Et ce n’est pas, espérons-le, parce que le spectacle sur la pelouse sera digne d’un film d’horreur. Les joueurs de Gonzalo Quesada (3e avec 18 points) viseront plutôt une 3e victoire de suite en Top 14 pour rester dans le haut du tableau. Non, c’est en tribunes que les monstres auront pris place. Le club parisien promet des animations en tous genres sur le thème d’Halloween (lancer de haches, citrouilles explosives, « dark room » dans les coursives, maquillages pour les enfants), pendant que des individus terrifiants circuleront au milieu du public… Les fans sont invités à venir déguisés et à prolonger la fête à la Bodega dans le stade Jean-Bouin, toujours dans une ambiance effrayante.
Un peu avant, à 15 heures à Paris La Défense Arena, le Racing 92 accueille Castres dans un match que les Ciel et Blanc (11e avec 13 points) doivent impérativement gagner pour ne pas voir leur saison transformée en film d’épouvante.
🎃 À l’occasion de la réception de Brive, nos Parisiens se sont prêtés au jeu des citrouilles piégées 😅

🫵 Vous aussi, participez à nos nombreuses animations ce samedi, en famille ou entre amis !

🎟 Vos places : https://t.co/eTyyLEnKQM#SFPCAB
HOCKEY SUR GLACE. Comme le nombre de matchs que vont disputer les Jokers de Cergy-Pontoise en l’espace de 5 jours. Révélation de la saison dernière après avoir atteint les demi-finales des playoffs, la formation val-d’oisienne (6e) réalise un début de saison correcte (6 victoires et 4 défaites) après une intersaison où l’effectif a été renouvelé à près de 70 %. Les hommes de Jonathan Paredes ont l’occasion de se rapprocher du podium avec un programme abordable. Ils reçoivent ce vendredi (20h30) Briançon (11e) puis Amiens (9e) dimanche (15 heures) avant de se rendre en Picardie mardi prochain (20h15) contre le même adversaire.
𝐀𝐍𝐍𝐎𝐍𝐂𝐄 – Diambar fera le show à l’occasion du match entre les Jokers de Cergy-Pontoise et les Diables Rouges de Briançon ! 🏒
Ne ratez pas sa prestation ce Vendredi 21 Octobre, 20h30 à l’Aren’Ice 🔥

📍 Aren’Ice
⌚️ Vendredi 21 octobre, 20h30
🎫 Lien en bio pic.twitter.com/wLtxopSjeY
VOLLEY. L’ambiance s’annonce festive et bouillante. La salle rénovée du Plessis-Robinson devrait afficher complet ce samedi soir pour le derby francilien face au grand frère du Paris Volley. Un rendez-vous devenu incontournable. Si Le Plessis fait figure de Petit Poucet face au palmarès XXL des Parisiens (9 titres de champion de France depuis le XXIe siècle notamment), il pourra compter sur l’ancien capitaine des Bleus Antonin Rouzier et le néo-international Médéric Henry – plus grand joueur de Ligue A avec se 212 centimètres – pour renverser l’ordre établi. Les Parisiens eux pourront s’appuyer sur les deux pépites, le passeur Kellian Motta Paes, 20 ans, et l’attaquant Ibrahim Lawani, 21 ans, médaillés d’argent cet été à l’Euro des moins de 22 ans. La saison dernière Le Plessis s’était imposé à Paris avant de subir la vengeance de son voisin lors du match retour.
💛🖤 J-9 avant Plessis – Paris

La saison vient de débuter et c’est déjà le choc entre les deux clubs d’IDF ! Un derby historique puisqu’il s’agit du premier de LAM à se dérouler à l’espace Omnisports et son terrain flambant neuf. L’occasion de battre son record d’affluence 🏟️🔝 pic.twitter.com/LG5rqC6VBI
BASKET. Le gratin du basket féminin s’est donné rendez-vous ce vendredi soir à la Halle Carpentier (Paris XIIIe) pour le match des champions. Un duel qui opposera Bourges – sacré champion de France et d’Eurocoupe la saison dernière – à Basket Landes, vainqueur de la Coupe de France 2022. Une affiche qui fait saliver et donne un avant-goût de la saison qui débutera la semaine prochaine. Ce choc permettra également au public francilien, sevré de basket féminin professionnel depuis l’aventure éphémère de Sceaux en Ligue féminine en 2001-2002, d’assister à un match de haut niveau.
Quelques jours à peine après avoir remporté la SuperCoupe d’Europe féminine, mardi dernier, contre le champion d’Europe Sopron, les Berruyères tenteront de décrocher le premier trophée de la saison en France. Elles pourront s’appuyer sur l’internationale Sarah Michel ou encore Élodie Godin, la médaillée d’argent aux JO de Londres en 2012 qui, à 37 ans, pourrait disputer sa dernière saison professionnelle. En revanche, Endy Miyem (blessée) est absente.
Champion de France en 2021, Basket Landes pourra compter sur Marine Fauthoux, Marie-Ève Paget et Kendra Chery, un trio qui était présent en Australie il y a quelques semaines pour le Mondial (la France avait été éliminée en quarts de finale). Manager des Bleues lors de la compétition australe, Céline Dumerc va délaisser le costume du staff de l’équipe de France pour endosser la tunique de joueuse pour une 23e saison au plus haut niveau. Alors qu’elle avait annoncé vouloir prendre sa retraite, l’emblématique meneuse de jeu, quadragénaire depuis le mois de juillet, a finalement décidé de poursuivre l’aventure encore une saison. Pour le plus grand bonheur de Basket Landes et des fans du basket français.
🫣 Qui soulèvera le premier trophée de la saison : @BourgesBasket ou @BasketLandes ?

🗓️ Rendez-vous à la Halle Carpentier le 21 octobre prochain pour connaître l’identité du vainqueur 🏆

🎫 Vos places sur https://t.co/hTeQoXEHyE#lLFB25 #MatchDesChampionsLFB pic.twitter.com/JfQCI9rst3
VOLLEY. Place aux femmes ! Trois semaines après leurs homologues masculins, c’est au tour des joueuses de Ligue Féminine de reprendre le chemin des terrains du championnat. Une remise en route tardive en raison du Championnat du monde qui s’est conclu le week-end dernier par le sacre de la Serbie à Apeldoorn, aux Pays-Bas, devant le Brésil.
Alors qu’il vivotait encore en N2 (la 3e division) en 2018, le club de Levallois découvre cette saison l’élite du volley français. Ce qui n’empêche pas le coach, l’ancien international Fred Havas, de se montrer ambitieux pour l’avenir. « Tout est allé très vite, on est passé d’un gymnase de collège au magnifique palais des sports Marcel-Cerdan, apprécie l’intéressé. Pour l’instant on n’est pas étoffé pour ce niveau, il faut développer nos compétences, construire une histoire entre la ville et le volley car c’est une découverte pour beaucoup ici, mais il y a tout pour réussir. La mairie nous soutient. On peut jouer la Ligue des champions dans un proche avenir. » En raison de l’aménagement du palais des sports Marcel-Cerdan, Levallois entamera sa saison par 4 déplacements, le premier samedi soir à Terville Florange.
De son côté le Stade Français Paris Saint-Cloud lancera sa saison par la réception de Vandoeuvre-Nancy samedi. L’occasion pour le club et le public de rendre hommage à Claude Orphelin, emblématique et historique dirigeant, décédé brutalement début octobre.
HANDBALL. Sous l’égide de la Fédération française de handball, la toute première édition du tournoi baptisé « Hand à tout âge » se déroulera ce samedi 22 octobre à la maison du handball de Créteil (Val-de-Marne). Seize équipes s’affronteront pour montrer l’importance de continuer à pratiquer une activité avec l’avancée en âge. Aussi bien réservé aux hommes qu’aux femmes à l’unique condition d’être licencié dans un club et d’avoir plus de 55 ans, ce tournoi se veut être une première étape avant l’organisation d’un tournoi européen qui se déroulera en parallèle des JO de Paris 2024. Dans cette optique, le tournoi sera aussi le moyen d’identifier des profils de joueurs pour constituer la première équipe nationale des plus de 55 ans. L’autre enjeu est de poursuivre la stratégie de développement du hand à 4, une discipline qui n’en est qu’à ses débuts.
BASKET. Betclic Élite (6e journée) : BOULOGNE-LEVALLOIS – Blois (vendredi, 20h30, palais des sports Marcel-Cerdan) ; Dijon – NANTERRE (samedi, 20 heures) ; Pau-Orthez – PARIS (samedi, 20 heures).
Nationale 1 (6e journée) : Toulouse – RUEIL (vendredi, 20 heures) ; CERGY-PONTOISE – Pont-de-Chéruy (samedi, 20 heures, Complexe Maradas).
Ligue Féminine. Matchs des champions : Bourges – Basket Landes (vendredi, 20h30, halle Carpentier, Paris XIIIe).
HANDBALL. Liqui Moly Starligue (6e journée) : Dunkerque – Créteil (jeudi, 20 heures) ; PSG – Limoges (vendredi, 20 heures, stade Pierre-de-Coubertin, Paris XVIe) ; IVRY – Montpellier (vendredi, 20h30, gymnase Auguste Delaune).
Proligue (6e journée) : Caen – Massy (jeudi, 20h30) ; Cherbourg – TREMBLAY (vendredi, 20h30) : PONTAULT – Villeurbanne (vendredi, 20h30, Espace Roger-Boisramé).
Ligue Butagaz (6e journée) : PARIS 92 – Bourg de Péage Drôme (vendredi, 20h30, palais des sports).
HOCKEY. Ligue Magnus (12e journée) : CERGY-PONTOISE – Briançon (vendredi, 20h30, Aren’Ice) ; (13e journée) : Amiens -CERGY-PONTOISE (dimanche, 20h15).
RUGBY. Top 14 (8e journée) : RACING 92 – Montpellier (samedi, 15 heures, Paris La Défense Arena à Nanterre) ; – STADE FRANCAIS – Brive (samedi, 17 heures, stade Jean Bouin, Paris XVIe).
ProD2 (8e journée) : Vannes – MASSY (vendredi, 19h30).
Nationale (7e journée). SURESNES – Albi (samedi, 18 heures, stade Jean-Moulin)
VOLLEY. Ligue A (4e journée) : LE PLESSIS-ROBINSON – PARIS (samedi, 19 heures, espace Omnisports).
Ligue A féminine (1re journée) : STADE FRANCAIS PARIS SAINT-CLOUD – Vandoeuvre-Nancy (samedi, 20 heures, stade Géo-André, Paris XVIe) ; Terville Florange – LEVALLOIS (samedi, 19h30).
Guide Shopping Le Parisien
Annonces auto
Codes promo
Services
Profitez des avantages de l’offre numérique
© Le Parisien

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire