Counter-Strike : GO : NIP va parler anglais avec Aleksib, pourquoi … – Team aAa

La structure suédoise a décidé de recruter l'ancien capitaine des G2 Esports, qui était sur le banc depuis le mois de juillet dernier. Cette arrivée signifie beaucoup pour le club, notamment que sa stratégie de communication en suédois est terminée mais également qu'ils ont peut-être trouvé la solution à leur problème de leadership.
Depuis qu'ils se sont lancés sur Counter-Strike: Global Offensive en 2012, la structure des Ninjas in Pyjamas s'est efforcée de recruter suédois, ou tout du moins des joueurs capables de parler la langue ou de faire l'effort de l'apprendre. Déjà l'année dernière lorsque la superstar danoise Nicolai "dev1ce" Reedtz était achetée à Astralis pour 600 000 euros, c'était l'un des arguments forts de la communication de la structure. En effet, vivant à Stockholm à l'époque, le joueur avait appris à parler couramment le suédois. Toutefois aujourd'hui il ne faut pas simplement regarder les derniers mouvements qui ont eu lieu chez NIP par le spectre de la communication car, au final, ce que recherche la direction de l'organisation, et cela depuis les départs de ses vétérans Patrik "f0rest" Lindberg, Christopher "GeT_RiGhT" Alesund et consorts fin 2019, c'est du charisme. Et si la solution semblait toute trouvée avec dev1ce, malheureusement les aléas de la vie du Danois n'auront pas pu permettre à l'organisation de capitaliser suffisamment longtemps sur lui.
Car si aujourd'hui le recrutement de Nicolai "dev1ce" Reedtz peut apparaître comme l'un des plus gros flops de l'histoire de Counter-Strike: Global Offensive, c'est oublier les performances qu'avait réalisé l'équipe avec lui jusqu'à ce qu'il sombre dans la dépression avant les demi-finales des Intel Extreme Masters Season XVI – Winter en décembre 2021. Une seconde place dès leur première sortie lors du Flashpoint Saison 3, une victoire lors des Intel Extreme Masters XVI – Fall: Europe et surtout une place de numéros 2 mondiaux obtenue le 1er novembre 2021. Pour une formation qui était proche de sortir du top 20 avant le recrutement de sa vedette, et qui depuis le 31 mai 2021 n'a plus quitté le top 10, on peut légitimement regretter que la greffe suédoise de dev1ce n'ait finalement pas prise. Dans un premier temps, la direction a cherché par tous les moyens à retarder au maximum le départ de son sniper en recrutant notamment son compatriote Patrick "es3tag" Hansen dès la mi-novembre 2021. Ils ont donc réagi rapidement face aux difficultés qui s'annonçaient devant eux mais cette fois encore, cette stratégie ne s'est pas avérée payante puisque Nicolai "dev1ce" Reedtz n'avait qu'une idée en tête : retourner au Danemark.
Or là où les Ninjas in Pyjamas avait réglé leur problème de leadership grâce à la superstar, ils se retrouvaient désormais amputé du joueur qui était la clé de voute de leurs succès futurs. Différentes solutions seront donc mises en oeuvre, sachant qu'une carte joker venait déjà d'être utilisée en recrutant Patrick "es3tag" Hansen, ce dernier ayant dû être racheté aux Complexity Gaming. Afin de limiter les frais, l'organisation choisira donc dans un premier temps d'apporter des changements au sein de l'encadrement des joueurs. C'est donc Björn "THREAT" Pers qui laissait sa place d'entraîneur pour devenir directeur technique et assurer l'aspect stratégique en coulisses. Il sera d'abord remplacé, en attendant le mercato hivernal, par le président directeur général Jonas "calc" Gundersen. Lui qui suivait déjà les joueurs, qui est danois et qui est l'un des principaux responsables du recrutement de dev1ce souhaitait donc jouer ce rôle de motivateur de ses poulains sur scène.

Jonas "calc" Gundersen Chief Operating Officer chez NIP depuis janvier 2020
Malheureusement difficile de concilier le poste de président et d'entraîneur/motivateur, il fallait donc rechercher un autre profil plus à même d'occuper cette place à temps plein. C'est vers l'ancien entraîneur adjoint d'Apeks donc, Daniel "djL" Narancic, et coach principal de Copenhagen Flames entre février et juillet 2021, que les dirigeants se sont tournés. Lui qui a eu l'habitude d'être entouré de jeunes talents et de les diriger totalement, devait justement jouer ce rôle auprès de joueurs beaucoup plus expérimentés. Sur le papier l'idée se tenait et elle aurait pu fonctionner, de plus il avait lui aussi une connaissance approfondie de la scène danoise ce qui permettait d'espérer toujours revoir un jour Nicolai "dev1ce" Reedtz dans le cinq titulaire.
Cette dernière option n'arrivera finalement jamais et le jeune sniper Love "phzy" Smidebrant sera d'abord renvoyé dès le mois de mars 2022 à l'académie tandis que la structure recrutera chez Fnatic pour 600 000 euros le dernier espoir des Suédois pour briller au plus haut niveau : Ludvig "Brollan" Brolin. L'arrivée de Brollan, lui qui a poussé pour que ce transfert se fasse et qu'il puisse à nouveau jouer dans une équipe où l'on parlait suédois, a eu des effets bénéfiques mais malheureusement si le joueur de 20 ans possède tout ce qu'il faut pour être un tueur sur les serveurs, il manque toujours ce leadership et ce charisme pour enfin mener ces talents vers les sommets. Et cela la direction va rapidement s'en rendre compte, avec Brollan elle a d'ailleurs fait une croix définitive sur un éventuel retour de dev1ce qui est depuis disponible sur le marché des transferts à la condition que le club perde le moins d'argent possible sur ce qui était censé être leur joyau. Aujourd'hui ce dernier est donc toujours bloqué du fait du montant trop élevé réclamé par NIP (on parle de 600 000 euros soit la somme qu'ils avaient dépensés en avril 2021) et de la condition réclamée par le Danois qui est de retourner au Danemark. Une seule organisation est d'ailleurs sa cible et, un jour prochain lorsque les négociations arriveront à leur terme il pourra la retrouver, il s'agit bien entendu d'Astralis où il aimerait plus que tout reposer ses valises.

calc et dev1ce lors du PGL Major Stockholm 2021, le début de la fin de leur collaboration
Face à cette situation complexe, les NIP ne peuvent donc pas compter dans l'immédiat sur les liquidités que leur offrirait le transfert du Danois et il leur faut également retrouver un membre qui possède ce fameux charisme. Pour bien faire il aurait donc fallu rechercher un sniper de haut niveau, une denrée rare qui n'existe malheureusement pas aujourd'hui en Suède : Love "phzy" Smidebrant, Jack "Jackinho" Ström Mattsson et Tim "nawwk" Jonasson ayant déjà eu leur chance parmi l'élite sans succès pour l'instant. Et puis surtout qui est loin d'être bon marché. L'académie n'a pas non plus permis de sortir un joueur possédant ces qualités, les NIP n'ayant pas eu la chance de NAVI avec Ilya "m0NESY" Osipov. Sans oublier le conflit en Ukraine et les relations excécrables de la Russie et de la Suède depuis le début du conflit qui rend quasiment impossible les négociations pour s'attacher les services d'un joueur russe, comme avec Abdulkhalik "degster" Gasanov par exemple lorsque ce dernier a souhaité quitter la Team Spirit. Dans l'immédiat par conséquent, les Ninjas in Pyjamas ont dû trouver une autre voie et se disant que quoi qu'il arrive à l'AWP la situation coincerait encore. Pour l'instant on a testé Patrick "es3tag" Hansen sans réel succès, et on s'est attelé maintenant à former Fredrik "REZ" Sterner à ce style bien qu'il ne soit pas encore spécialement à l'aise. Mais G2 Esports en 2021 a prouvé que même sans un joueur à son plein potentiel à ce poste, on peut malgré tout jouer les premiers rôles et le Français François "AMANEK" Delaunay en est le parfait exemple. Et puis finalement c'est surtout ce foutu leadership que l'on recherche, alors lorsque le Finlandais Aleksi "Aleksib" Virolainen s'est retrouvé écarté chez G2 justement, l'occasion était peut-être la bonne pour récupérer quelqu'un qui justement est connu pour s'imposer face à ses coéquipiers. Pour expliquer cela d'ailleurs rien de mieux que l'actuel entraîneur de la section, ce dernier s'étant exprimé sur la situation chez nos confrères de Fragbite.se :
Nous avons senti pendant longtemps que nous avions besoin d'une nouvelle énergie dans l'équipe. C'est probablement la principale raison pour laquelle nous avons eu recours à quelque chose de nouveau. De plus, ce n'était pas une décision prise en un jour. Nous en discutons depuis assez longtemps. Nous avons considéré à la fois les joueurs suédois et la scène internationale. J'ai senti que la direction s'était entendue sur le fait qu'il n'y avait pas de joueur suédois qui nous conviendrait. Le fait d'avoir probablement un plus grand éventail d'options sur la scène internationale a été la principale raison de la restructuration. Et il y a beaucoup d'équipes qui ont fait la même chose pour la même raison.
Daniel "djL" Narancic – Fragbite.se
En revanche le transfert du Finlandais implique d'autres problèmes à venir, tout d'abord le coach Daniel "djL" Narancic, qui a été recruté justement pour apporter sa voix, doit accepter de passer au second plan devant son nouveau capitaine. Ensuite Ludvig "Brollan" Brolin qui est venu justement pour retrouver une équipe qui parlait suédois est désormais dans l'obligation de manger son chapeau moins de six mois après son arrivée. Là encore NIP semble avoir anticipé comme le dit djL :
Bien sûr, c'était une décision commune. Tout le monde a participé à sa réalisation : les joueurs, moi-même et les autres. Et si quelqu'un se sentait mal à l'aise, nous ne l'aurions jamais fait. Quant à Brollan, il a probablement été l'une des premières personnes à qui j'ai parlé lorsque nous avons eu cette idée. Ce sera sûrement difficile pour certains. Beaucoup ont parlé suédois tout au long de leur carrière, mais tout le monde était impliqué dans ce transfert et nous voulons tous suivre cette voie. Je comprends que cela semble étrange vu de l'extérieur, mais même Brollan voulait vraiment essayer ces changements.
Daniel "djL" Narancic – Fragbite.se
Si effectivement la décision a été prise en pesant toutes ses conséquences et si les idées d'Aleksi "Aleksib" Virolainen sont effectivement valables, alors ce transfert pourrait bien être la solution au problème de leadership des Ninjas depuis la mise en retrait de dev1ce. En revanche c'est également prendre un gros risque, tout d'abord car au poste de sniper on se retrouve toujours dans une situation bancale qui, si elle peut tenir jusqu'à la fin de la saison, n'est en revanche pas envisageable sur le long terme. Ensuite Aleksi est effectivement un capitaine charismatique mais non dénué de critiques à son encontre. En effet depuis plus de trois ans maintenant ses idées n'ont mené personne à la victoire. Or il semble bien difficile de le convaincre d'évoluer, le premier à s'y être cassé les dents n'est autre qu'un certain Nathan "NBK-" Schmitt ce qui l'aura mené sur le banc, le second est encore un français c'est Rémy "XTQZZZ" Quoniam chez G2. Or le point commun entre ces deux personnalités de la scène tricolore, c'est qu'outre le fait de ne pas partager la même vision que le Finlandais, leurs propres styles s'avèrent finalement aujourd'hui plus payant que celui que voulait imposer Aleksib. Un autre des anciens coéquipiers du nouveau capitaine des NIP s'est d'ailleurs exprimé à ce sujet récemment, il s'agit du Danois Valdemar "valde" Vangså qui a joué sous ses ordres pendant plus de deux ans entre 2019 et 2021 :
Nous n'avions probablement pas chez OG l'équipe qui communiquait le plus à l'époque. Issa "ISSAA" Murad et Mateusz "mantuu" Wilczewski ne disaient pas grand-chose. Par exemple si vous aviez une situation de 3 contre 3 où Aleksi était mort et qu'il était spectateur, si personne ne disait rien, alors il avait l'impression que la manche était perdue s'il n'intervenait pas ou n’interférait. C'est à ce moment-là qu'il voulait tout microgérer. Toutefois je ne pense pas qu'il veuille microgérer en tant que leader dans le jeu. Disons que s'il a trois ou quatre joueurs qui peuvent beaucoup parler à ses côtés, alors je ne pense pas qu'il fera ce style de microgestion.
Valdemar "valde" Vangså – YouTube.com
Problème, chez G2 Esports même avec des joueurs qui parlent et qui sont reconnus mondialement pour leur niveau de jeu individuel et leur capacité à terminer les rounds, le Finlandais n'est pas parvenu à trouver sa place et on assistait bien souvent à des moments où il souhaitait prendre l'ascendant mais qu'il n'était tout simplement pas suivi par ses coéquipiers. Chez NIP il aura plutôt tendance à être entouré de coéquipiers de la trempe d'ISSAA ou mantuu, or déjà par le passé cela n'a pas été non plus synonyme de succès du tout. Pourtant lorsqu'il intervient dans les recrutements ce sont justement ces profils qui l'intéressent car ils n'interfèrent pas dans sa manière de voir le capitanat. Il avait notamment choisi de remplacer le trop présent NBK- par les très discrets Nikolaj "niko" Kristensen et Shahar "flameZ" Shushan en 2021 chez OG.
NIP a donc recruté du charisme mais pas nécessairement un capitaine à jour avec les préceptes actuels. Ils ont réussi à combler un de leurs manques tout en sachant qu'ils viennent d'ouvrir la boîte de Pandore d'une crise plus profonde encore. Sans réel sniper, ce qui les oblige à se passer du potentiel de Fredrik "REZ" Sterner au rifle, avec un Patrick "es3tag" Hansen qui se sait sur la sellette malgré tous ses efforts pour s'intégrer, un Ludvig "Brollan" Brolin capable de se braquer si les choses ne lui plaisent pas et un encadrement qui va se marcher sur les pieds puisque désormais Daniel "djL" Narancic va devoir se faire plus discret sur l'aspect management, sans pour autant avoir la main sur la tactique puisque cette tâche incombe à Björn "THREAT" Pers, on voit mal comment se transfert pourrait se conclure par un succès.
Finalement la seule solution pour les NIP serait de vendre enfin Nicolai "dev1ce" Reedtz, de se séparer de Patrick "es3tag" Hansen dont le recrutement n'a finalement plus de sens et de se trouver un sniper qui acceptera de jouer un style passif sous le micromanagement d'Aleksi. Il y aurait même une possibilité de repasser à la langue suédoise s'ils trouvaient un jeune qui serait, aujourd'hui, le seul profil capable d'accepter de jouer de cette manière sans broncher. Le suédois étant la deuxième langue officielle en Finlande, on peut espérer qu'Aleksib pourrait rapidement communiquer avec ses camarades. Cela permettrait à Brollan d'être satisfait et donc de déployer son plein potentiel, tout en aidant les autres à apporter aussi leur voix. Toute autre option semble quoi qu'il arrive mener inévitablement le groupe dans une crise profonde à plus ou moins longue échéance, crise dont il sera compliqué de sortir à partir du moment où l'on a mis seulement la pointe du pied dans l'internationalisation de son équipe, la Team Vitality est bien placée pour savoir de quoi l'on parle.
Une faute d’orthographe ou une imprécision ?
N’hésitez pas à nous contacter.
Vous avez déjà un compte ?
Vous n’avez pas de compte ?
Rejoignez le plus grand site communautaire lié à l’esport afin de suivre vos jeux favoris.
Entrez votre e-mail ci-dessous afin de recevoir les instructions de changement de mot de passe.

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE