(Congrès du PCC) Résolution du XXe Congrès du Parti communiste chinois sur le rapport d'activité du XIXe Comité central (TEXTE INTEGRAL) – 新华网

French.news.cn | 2022-10-22 à 21:39
BEIJING, 22 octobre (Xinhua) — Voici le texte intégral de la Résolution du XXe Congrès du Parti communiste chinois (PCC) sur le rapport d’activité du XIXe Comité central adoptée samedi par le XXe Congrès du PCC.

Résolution du XXe Congrès du Parti communiste chinois sur le rapport d’activité du XIXe Comité central

Adoptée le 22 octobre 2022 par le XXe Congrès du Parti communiste chinois

Le XXe Congrès du Parti communiste chinois approuve le rapport d’activité que le camarade Xi Jinping a présenté au nom du XIXe Comité central. En portant haut levé le grand drapeau du socialisme à la chinoise, en se guidant sur le marxisme-léninisme, la pensée de Mao Zedong, la théorie de Deng Xiaoping, la pensée importante de la  » Triple Représentation  » et le concept de développement scientifique, ainsi qu’en appliquant intégralement la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, le Congrès a, à travers l’analyse de la situation tant internationale que nationale, défini son thème, fait le bilan des tâches accomplies durant les cinq années écoulées et des grandes transformations réalisées au cours des dix dernières années de la nouvelle ère, et abordé les questions d’importance majeure que sont l’ouverture de nouveaux horizons pour la sinisation et l’actualisation du marxisme, ainsi que les caractéristiques et les exigences essentielles de la modernisation chinoise. Il a élaboré une planification stratégique sur l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne et sur la promotion du grand renouveau de la nation chinoise dans tous les domaines, et pris les arrangements pour faire progresser de façon synergique les dispositions d’ensemble dites  » Plan global en cinq axes  » et poursuivre de manière coordonnée les dispositions stratégiques des  » Quatre Intégralités « . Ainsi le Congrès indique-t-il plus clairement la direction à suivre, tout en fixant le guide d’action, pour développer la cause du Parti et de l’Etat dans la nouvelle marche de la nouvelle ère, et pour réaliser notre objectif du deuxième centenaire. Né de la quintessence de la sagesse de l’ensemble du Parti et du peuple chinois, le rapport d’activité du XIXe Comité central, adopté par le présent congrès, constitue non seulement un document-programme marxiste, mais également une déclaration politique et un programme d’action permettant à notre parti d’unir et de guider notre peuple multiethnique dans ses efforts pour remporter de nouvelles victoires dans l’édification du socialisme à la chinoise.
Le Congrès estime que le thème exposé dans le rapport d’activité est l’âme de ce congrès, et qu’il servira de programme général au développement de la cause du Parti et de l’Etat. Tout le Parti doit, en portant haut levé le grand drapeau du socialisme à la chinoise, prendre pleinement conscience de la signification cruciale de la  » double confirmation[ Il s’agit de la confirmation de la position centrale du camarade Xi Jinping dans le Comité central comme au sein du Parti et de la confirmation du rôle directeur de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère. – N.D.T.] « , préserver résolument la position centrale du camarade Xi Jinping dans le Comité central et le Parti, appliquer intégralement la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, faire rayonner le noble esprit fondateur du Parti, faire preuve de confiance en soi et d’une volonté d’autoperfectionnement, savoir innover tout en maintenant les principes fondamentaux, poursuivre énergiquement et résolument sa marche en avant, et conjuguer ses efforts pour faire de la Chine un pays socialiste moderne dans tous les domaines et faire progresser tous azimuts le grand renouveau de la nation chinoise.
Le Congrès indique que notre parti est entièrement dévoué à la cause grandiose de la nation chinoise et à la noble cause de la paix et du développement de l’humanité. De lourdes responsabilités pèsent sur lui et de glorieuses missions lui incombent. Tous les membres du Parti sont tenus de rester fidèles à l’engagement initial, de garder constamment à l’esprit leur mission, de rester modestes et prudents, de faire preuve de frugalité et de lutter d’arrache-pied, d’avoir le courage de lutter tout en excellant à le faire, de renforcer leur confiance dans notre histoire et de faire preuve d’une plus grande initiative tout au long de l’histoire, afin d’écrire de magnifiques chapitres du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère.
Le Congrès donne une haute appréciation de l’activité du XIXe Comité central. La période des cinq années qui s’est écoulée depuis le XIXe Congrès a été une période extraordinaire. Ces cinq dernières années, en portant haut levé le grand drapeau du socialisme à la chinoise, en appliquant intégralement l’esprit du XIXe Congrès du Parti et des plénums du Comité central issu de ce congrès, en persévérant dans le marxisme-léninisme, la pensée de Mao Zedong, la théorie de Deng Xiaoping, la pensée importante de la  » Triple Représentation  » et le concept de développement scientifique, en mettant en œuvre sur toute la ligne la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, et en unissant et en guidant l’ensemble du Parti, de l’armée et du peuple chinois multiethnique, le Comité central du Parti rassemblé autour du camarade Xi Jinping a mené de front la grande lutte, la grande œuvre, la grande cause et le grand rêve, fait progresser de façon synergique les dispositions d’ensemble dites  » Plan global en cinq axes  » et poursuivi de manière coordonnée les dispositions stratégiques des  » Quatre Intégralités « . Le Comité central a coordonné la lutte contre le COVID-19 avec le développement économique et social, et allié le développement et la sécurité ; poursuivi le principe général dit  » aller de l’avant à pas assurés  » ; travaillé de toutes ses forces à parachever l’édification intégrale de la société de moyenne aisance ; appliqué de façon intégrale, précise et globale la nouvelle vision de développement ; favorisé énergiquement le développement de qualité ; pris l’initiative de créer un nouveau modèle de développement ; et promu la réforme de manière stable et rapide. Il a fait progresser à pas assurés la démocratie populaire intégrale, promu sur toute la ligne la gouvernance de l’Etat en vertu de la loi, développé activement la culture socialiste avancée, mis l’accent sur la garantie et l’amélioration du bien-être de la population, concentré ses efforts sur la bataille décisive contre la pauvreté et poursuivi énergiquement l’édification de la civilisation écologique. Il a préservé fermement la sécurité nationale, prévenu et éliminé les risques majeurs, maintenu la stabilité générale de la société et promu vigoureusement la modernisation de la défense nationale et de l’armée. Tout en faisant en sorte que la situation à Hong Kong a connu un retournement majeur et que l’ordre y a été rétabli, il a mené, sans aucune hésitation, des luttes importantes aussi bien contre les activités sécessionnistes que contre l’ingérence des forces extérieures, et pratiqué tous azimuts la diplomatie de grand pays à la chinoise. Il a poursuivi sur toute la ligne la grande et nouvelle œuvre d’édification du Parti, remporté la victoire finale de la lutte contre la pauvreté dans les délais fixés, et accompli la tâche historique qu’est le parachèvement de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance. Ainsi, il a réalisé son objectif du premier centenaire, puis il s’engage dans la nouvelle marche de l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne et s’achemine vers la réalisation de l’objectif du deuxième centenaire. Ces cinq dernières années, en tenant compte des circonstances et de la situation générale, le Comité central du Parti rassemblé autour du camarade Xi Jinping a su innover tout en maintenant les principes fondamentaux, eu le courage de lutter tout en excellant à le faire, uni et guidé l’ensemble du Parti, de l’armée et du peuple chinois multiethnique pour faire face à la conjoncture internationale difficile et complexe ainsi qu’aux grands risques et défis qui se sont succédé, et fait progresser continuellement le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère dans un esprit dynamique et entreprenant. Il a résolu de nombreux problèmes épineux légués par le passé et accompli diverses missions d’importance majeure relatives aux intérêts à long terme, de sorte que la cause du Parti et de l’Etat a remporté de grands succès qui ont eu un retentissement mondial.
Le Congrès note que durant la dernière décennie depuis le XVIIIe Congrès, nous avons connu trois événements qui revêtent à la fois une importance primordiale pour le présent et une immense portée historique à long terme pour la cause du Parti et du peuple chinois : le premier, c’est le centenaire de la fondation du Parti communiste chinois ; le deuxième, c’est l’entrée dans la nouvelle ère du socialisme à la chinoise ; le troisième, c’est l’accomplissement de la tâche historique qui consiste à éradiquer la pauvreté et à réaliser l’objectif du premier centenaire, soit le parachèvement de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance. Il s’agit là d’une victoire historique ! Cette victoire, nous la devons au Parti communiste chinois et au peuple chinois qui ont conjugué leurs efforts dans des luttes opiniâtres. Cette victoire, nous l’inscrirons dans les annales de l’histoire du développement de la nation chinoise. Cette victoire, elle exercera une influence profonde sur le monde entier. Ces dix dernières années, nous avons mis en œuvre la théorie, la ligne et la stratégie fondamentales du Parti, pris une série de mesures stratégiques, promu des pratiques réformatrices, réalisé des percées décisives et obtenu des résultats emblématiques. Nous avons surmonté des épreuves et relevé des défis d’ordre politique, économique, idéologique et environnemental. La cause du Parti et de l’Etat a ainsi connu des succès et transformations historiques, ce qui nous a permis de nous engager dans la nouvelle marche vers l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne. Les grandes transformations réalisées au cours des dix années de la nouvelle ère constituent un jalon dans l’histoire du Parti, de la Chine nouvelle, de la réforme et de l’ouverture sur l’extérieur, du développement du socialisme ainsi que du développement de la nation chinoise. Le Parti communiste chinois est devenu plus déterminé et plus vigoureux dans ses combats révolutionnaires ; le peuple chinois a fait preuve d’une conscience historique plus aiguë et d’un esprit d’initiative historique plus grand ; la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise est entrée dans un processus historique irréversible ; et le socialisme scientifique est reparti de l’avant avec une nouvelle vitalité débordante dans la Chine du XXIe siècle.
Le Congrès souligne que c’est sous la ferme direction du Comité central du Parti rassemblé autour du camarade Xi Jinping et à la lumière de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise que l’ensemble du Parti et tout notre peuple multiethnique ont réussi, grâce à leurs efforts conjugués, à réaliser les grandes transformations au cours des dix dernières années de la nouvelle ère. En confirmant la position centrale du camarade Xi Jinping dans le Comité central et le Parti ainsi que le rôle directeur de sa pensée sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, le Parti n’a fait que répondre au désir commun de l’ensemble du Parti, de l’armée et du peuple chinois multiethnique. Cela revêt une importance décisive pour le développement de la cause du Parti et de l’Etat dans la nouvelle ère et la promotion du grand renouveau de la nation chinoise. En vue de faire progresser la cause du socialisme à la chinoise dans la nouvelle marche de la nouvelle ère, ce qu’il y a de plus urgent à faire est de prendre pleinement conscience de la signification cruciale de la  » double confirmation  » ; de raffermir les  » quatre consciences  » et la  » quadruple confiance en soi  » ; de préserver résolument la position centrale du camarade Xi Jinping dans le Comité central et le Parti ainsi que l’autorité et la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti ; et d’agir en parfait accord, tant dans l’action que sur les plans idéologique et politique, avec le Comité central du Parti rassemblé autour du camarade Xi Jinping.
Le Congrès estime que le marxisme est la pensée directrice fondamentale qui est à la base de la pérennité et du développement de notre parti et de notre pays. Quelle est la raison du succès du Parti communiste chinois ? Pourquoi la bonne voie à suivre est celle du socialisme à la chinoise ? La pratique nous a montré que c’est foncièrement grâce au marxisme ; c’est le marxisme sinisé et actualisé qui est au cœur de cette réussite. Depuis le XVIIIe Congrès, ayant le courage de se lancer dans la recherche et l’innovation théoriques, notre parti a adopté une toute nouvelle vision pour approfondir ses connaissances sur les lois régissant l’exercice du pouvoir par un parti communiste ainsi que les lois de l’édification socialiste et de l’évolution de la société humaine. D’importants résultats ont été obtenus sur le plan de l’innovation théorique, et ceux-ci sont reflétés de manière condensée dans la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère.  » Les quatorze principes  » formulés lors du XIXe Congrès du Parti, ainsi que  » les dix points  » et  » les nouvelles victoires obtenues dans treize domaines  » qui ont été explicités lors du 6e plénum du XIXe Comité central du Parti, font une synthèse de ce qu’est la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère qui doit être mise en pratique sur une longue durée, de même qu’étoffée et développée continuellement. Ce n’est qu’en combinant les principes fondamentaux du marxisme avec les réalités concrètes de la Chine et le meilleur de sa culture traditionnelle, ainsi qu’en appliquant le matérialisme dialectique et le matérialisme historique que nous pourrons répondre adéquatement aux grandes questions qui se posent dans notre époque et au cours de notre pratique, et assurer la vitalité permanente et le dynamisme exceptionnel du marxisme. Pour promouvoir l’innovation théorique basée sur la pratique, nous devons d’abord avoir une bonne compréhension de la conception du monde et de la méthodologie de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, adhérer aux positions, points de vue et méthodes de cette dernière et les mettre en valeur de manière satisfaisante. Il faut sauvegarder la primauté du peuple, avoir confiance en soi et compter sur ses propres forces, savoir innover tout en maintenant les principes fondamentaux, se concentrer sur les problèmes à résoudre, adopter une approche systémique et avoir à cœur le monde entier, afin d’ouvrir de nouveaux horizons pour la sinisation et l’actualisation du marxisme.
Le Congrès indique qu’à partir de maintenant, le Parti communiste chinois a pour tâche centrale d’unir et de conduire le peuple chinois multiethnique pour réaliser l’objectif du deuxième centenaire, soit de faire de la Chine un grand pays socialiste moderne dans tous les domaines, et pour promouvoir de manière exhaustive le grand renouveau de la nation grâce à la modernisation chinoise.
Le Congrès rappelle que sur la base des longues recherches et pratiques entamées depuis la fondation de la Chine nouvelle, notamment depuis l’application de la politique de réforme et d’ouverture, et avec des percées innovantes en théorie et en pratique réalisées depuis le XVIIIe Congrès du Parti, notre parti a réussi à promouvoir et à élargir la modernisation chinoise. La modernisation que nous poursuivons est une modernisation socialiste dirigée par le Parti communiste chinois. Elle partage non seulement des points communs avec la modernisation des autres pays, mais possède aussi, et surtout, des caractéristiques chinoises basées sur les réalités concrètes du pays. La modernisation chinoise se caractérise par la grande taille de sa population, la prospérité commune du peuple tout entier, l’équilibre entre la civilisation matérielle et spirituelle, la coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature, ainsi que la poursuite de la voie du développement pacifique. Les exigences essentielles à la modernisation chinoise sont les suivantes : maintenir la direction du Parti communiste chinois, poursuivre le socialisme à la chinoise, assurer un développement de qualité, développer la démocratie populaire intégrale, enrichir le monde spirituel de la population, réaliser la prospérité commune du peuple tout entier, favoriser la coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature, promouvoir la construction d’une communauté de destin pour l’humanité et créer une nouvelle forme de civilisation humaine.
Le Congrès indique que, dans le cadre de l’édification intégrale d’un grand pays socialiste moderne, nos dispositions stratégiques globales prévoient deux étapes : réaliser pour l’essentiel la modernisation socialiste de 2020 à 2035, et faire de la Chine un grand pays socialiste moderne, beau, prospère, puissant, démocratique, harmonieux et hautement civilisé de 2035 au milieu du siècle. Les cinq prochaines années constitueront une période cruciale pour assurer le bon démarrage de l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne. Les tâches et objectifs principaux à accomplir sont les suivants : le développement économique centré sur la qualité devra réaliser de nouvelles percées, nos capacités en matière d’indépendance et de progrès scientifiques et technologiques devront sensiblement augmenter, et la mise en place d’un nouveau modèle de développement et d’un système économique moderne devra considérablement progresser ; la réforme et l’ouverture devront franchir de nouveaux pas, la modernisation du système et de la capacité de gouvernance de l’Etat devra être poursuivie en profondeur, le système d’économie de marché socialiste devra être perfectionné, et un nouveau système d’économie ouverte de niveau plus élevé devra prendre forme ; le niveau des systèmes, des normes et des procédures de la démocratie populaire intégrale devra s’élever, et l’ordre légal socialiste à la chinoise devra être amélioré ; la population devra jouir d’une vie spirituelle et culturelle toujours plus riche, et la cohésion de la nation chinoise et le rayonnement de sa culture devront être renforcés ; la progression du revenu des habitants devra être synchronisée avec la croissance économique, et l’augmentation de la rémunération, avec l’amélioration de la productivité du travail, les services publics de base devront être uniformisés à un niveau plus élevé, et le système de protection sociale à multiples niveaux devra mieux fonctionner ; l’habitat urbain et rural devra connaître une amélioration manifeste, et la construction d’une belle Chine devra donner des résultats remarquables ; la sûreté de l’Etat devra être consolidée, l’objectif du centenaire de l’Armée populaire de Libération devra être réalisé comme prévu, et l’édification d’une Chine sûre devra avancer à pas assurés ; enfin, la position et l’influence de la Chine sur le plan international devront être renforcées, et la Chine devra jouer un rôle encore plus important dans la gouvernance mondiale.
Le Congrès souligne que l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne est une œuvre aussi glorieuse que difficile. Bien que l’avenir s’annonce radieux, la tâche est lourde, et il nous reste un long chemin à parcourir. Dans notre marche en avant, nous devons nous tenir aux principes importants qui sont les suivants : maintenir et renforcer la direction du Parti sur tous les plans, persévérer dans la voie du socialisme à la chinoise, rester fidèle au concept de développement centré sur le peuple, approfondir la réforme et l’ouverture, et faire rayonner un esprit de lutte. Tous les membres du Parti doivent, en faisant preuve d’une confiance inébranlable et d’un esprit d’initiative, reconnaître le changement, s’adapter au changement et oser faire des changements, ainsi que prévenir et éliminer de manière active les risques, afin de remporter de nouveaux succès dans l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne.
Le Congrès approuve les dispositions stratégiques du rapport d’activité sur le développement de la cause du Parti et de l’Etat dans une certaine période à venir. Il insiste sur la nécessité d’appliquer de manière intégrale, précise et globale la nouvelle vision de développement, d’accélérer la mise en place d’un nouveau modèle de développement, de promouvoir un développement de qualité, de poursuivre la réforme de l’économie de marché socialiste, de maintenir une ouverture de haut niveau, et d’accélérer la mise en place d’un nouveau modèle de développement reposant sur le rôle primordial du circuit économique national et l’interaction dynamique entre les circuits économiques national et international. Il faut instituer un système d’économie de marché socialiste de haut niveau, mettre en place un système industriel moderne, promouvoir sur tous les plans le redressement rural et le développement interrégional coordonné, et poursuivre une ouverture de haut niveau. Il insiste sur la nécessité d’appliquer la stratégie de renouveau national par les sciences et l’éducation, de renforcer le rôle de soutien joué par les personnes compétentes dans la modernisation, de poursuivre en priorité le développement de l’éducation, de favoriser l’autonomie et le progrès des sciences et technologies, d’encourager les compétences à bien jouer leur rôle moteur et pionnier, de promouvoir une éducation répondant aux attentes du peuple, de parachever le système d’innovation scientifique et technologique, d’accélérer l’application de la stratégie de développement par l’innovation et de mener en profondeur la stratégie de redressement national par l’émergence de talents, afin de transformer plus rapidement la Chine en une grande puissance dans les domaines de l’éducation, des ressources humaines et des sciences et technologies. Il souligne qu’il nous faut développer la démocratie populaire intégrale ; préserver la souveraineté populaire ; poursuivre résolument la voie du développement politique socialiste à la chinoise ; intégrer à un ensemble organique la direction du Parti, la souveraineté populaire et la gouvernance de l’Etat en vertu de la loi ; maintenir le statut souverain du peuple, traduire pleinement sa volonté, garantir ses droits, protéger ses intérêts et stimuler sa créativité ; renforcer la garantie institutionnelle de la souveraineté populaire ; maintenir et parfaire notre système politique fondamental ainsi que nos systèmes politiques de base et nos systèmes politiques importants ; favoriser in extenso la démocratie consultative, promouvoir énergiquement la démocratie aux échelons de base, ainsi que consolider et développer un plus large front uni patriotique. Nous devons continuer à promouvoir la gouvernance intégrale de l’Etat en vertu de la loi et faire progresser l’édification d’une Chine fondée sur les lois. En axant nos efforts sur la garantie et la promotion de l’équité et de la justice sociales, nous devons mener de front la gouvernance de l’Etat, l’exercice du pouvoir et l’administration dans le respect de la loi, et placer l’appareil d’Etat, l’Administration et la société sous l’autorité des lois. Nous devons perfectionner le système juridique socialiste à la chinoise centré sur la Constitution, promouvoir effectivement l’administration en vertu de la loi, veiller à l’équité judiciaire et accélérer l’édification d’une société respectueuse de la loi. Il nous faut renforcer la confiance dans notre culture, promouvoir le développement culturel et assurer le nouveau rayonnement de la culture socialiste. Nous avons à stimuler la créativité culturelle de toute la nation, à raffermir la force spirituelle pour réaliser le grand renouveau de la nation chinoise, à consolider le fondement idéologique commun de notre parti et de notre peuple multiethnique engagés dans une même lutte, à promouvoir une idéologie socialiste dotée d’une puissante force de cohésion et d’orientation, à inculquer les valeurs essentielles socialistes, à élever le niveau de civilité de toute la société, à promouvoir l’essor de la culture et de l’industrie culturelle, et à renforcer la diffusion et l’influence de la civilisation chinoise. Le Congrès insiste également sur la nécessité d’améliorer le bien-être et la qualité de vie du peuple. Il faut, tout en se développant, garantir et améliorer le bien-être de la population, et encourager une lutte commune pour créer une belle vie. Nous devons promouvoir effectivement la prospérité commune, améliorer le système de distribution, appliquer la stratégie de priorité à l’emploi, parachever le système de protection sociale et poursuivre l’action  » Chine saine « . Il faut promouvoir le développement vert et la coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature. La nature est la source de toutes nos richesses : il faut graver dans notre esprit cette idée, agir en conséquence, et planifier le développement en prenant en compte la coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature. Nous devons procéder à une protection intégrale et à un aménagement systématique de l’environnement comprenant les montagnes, les rivières, les forêts, les champs, les lacs, les steppes et les déserts de sable, et coordonner les actions menées dans les domaines tels que la restructuration industrielle, le traitement de la pollution, la protection des écosystèmes et la lutte contre le changement climatique. Il nous faut accélérer la transition écologique du mode de développement, approfondir la lutte contre la pollution, assurer la préservation de la diversité, de la stabilité et de la durabilité des écosystèmes, et poursuivre activement et prudemment nos actions en matière d’atteinte du pic des émissions de CO2 et de neutralité carbone.
Le Congrès souligne que la sécurité nationale constitue le fondement du renouveau de la nation, et la stabilité sociale, la condition préalable à la prospérité du pays. Il nous faut appliquer résolument le concept global de sécurité nationale, intégrer la préservation de cette dernière dans tout le processus et tous les aspects du travail du Parti et de l’Etat, optimiser le système de sécurité nationale, renforcer notre capacité à la défendre, mettre à niveau la gouvernance en matière de sécurité publique et perfectionner le système de gouvernance sociale, de manière à assurer la sécurité nationale et la stabilité sociale.
Le Congrès note que réaliser comme prévu l’objectif du centenaire de l’Armée populaire de Libération et faire rapidement de l’armée populaire une armée de premier rang mondial constituent une exigence stratégique de l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne. Nous devons appliquer la pensée de Xi Jinping sur le renforcement de l’armée, suivre la stratégie militaire de la nouvelle ère et maintenir la direction absolue du Parti sur l’armée populaire. Il nous incombe de poursuivre l’édification de l’armée sur le plan politique, et le renforcement de l’armée grâce à la réforme, aux sciences et technologies, ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de ses effectifs, tout en assurant son administration en vertu de la loi. Il nous faut continuer à mener en parallèle les combats, les préparatifs de combat et l’édification de l’armée ; poursuivre le développement intégré de la mécanisation de nos forces militaires, de leur informatisation et de leurs techniques en matière d’intelligence artificielle ; accélérer la modernisation de l’armée sur les plans de la théorie militaire, de l’organisation, du personnel et de l’armement ; améliorer sa capacité stratégique à défendre la souveraineté, la sécurité et les intérêts nationaux en matière de développement ; et nous assurer que les missions et tâches de l’armée populaire dans la nouvelle ère soient effectivement accomplies.
Le Congrès souligne qu’il est impératif de maintenir durablement le principe d' » un pays, deux systèmes « , puisque celui-ci est une innovation magistrale du socialisme à la chinoise et constitue la meilleure disposition institutionnelle pour assurer la prospérité et la stabilité à long terme de Hong Kong et de Macao depuis leur rétrocession. Il nous faut appliquer résolument, intégralement et correctement les principes dits  » un pays, deux systèmes « ,  » administration de Hong Kong par les Hongkongais « ,  » administration de Macao par les Macanais « , ainsi que le principe consistant à leur accorder un haut degré d’autonomie ; continuer d’administrer Hong Kong et Macao dans le respect de la légalité ; préserver l’ordre constitutionnel déterminé par la Constitution et les lois fondamentales dans ces deux régions administratives spéciales ; et faire appliquer les principes dits  » administration de Hong Kong par les patriotes  » et  » administration de Macao par les patriotes « . Nous devons rester attachés au principe d’une seule Chine et au  » Consensus de 1992 « , poursuivre l’application de la stratégie générale du Parti visant à résoudre la question de Taiwan dans la nouvelle ère, nous opposer fermement à son  » indépendance  » et travailler pour la réunification de la patrie, ainsi que demeurer un acteur décisif dans les relations entre les deux rives du détroit de Taiwan et garder l’initiative sur ce dossier pour faire avancer résolument la grande cause de la réunification de la patrie.
Le Congrès approuve l’analyse que le rapport d’activité a faite sur la conjoncture internationale ainsi que les dispositions qu’il a formulées en ce qui concerne notre travail diplomatique. Il souligne que la Chine poursuit depuis toujours une politique extérieure ayant pour but la préservation de la paix mondiale et la promotion du développement commun, et qu’elle s’engage dans la construction d’une communauté de destin pour l’humanité. En poursuivant résolument sa politique extérieure d’indépendance et de paix, elle déterminera toujours sa position et ses politiques en faisant, dans le cours des événements, la distinction entre ce qui est juste et ce qui est erroné, développera des liens d’amitié et de coopération avec les autres pays sur la base des Cinq principes de la coexistence pacifique, appliquera sa politique fondamentale d’ouverture sur l’extérieur et poursuivra une stratégie d’ouverture mutuellement bénéfique. Elle prendra une part active au développement et à la réforme du système de gouvernance mondiale, et fera évoluer la gouvernance mondiale dans un sens plus juste et plus raisonnable. La Chine est prête à faire rayonner, avec les autres pays du monde, les valeurs communes à toute l’humanité que sont la paix, le développement, l’équité, la justice, la démocratie et la liberté, ainsi qu’à surmonter avec eux des défis planétaires de toutes sortes.
Le Congrès souligne que la clé pour œuvrer à l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne et promouvoir dans tous les domaines le grand renouveau de la nation chinoise réside dans le Parti. Afin de garder pour toujours le soutien entier du peuple et de consolider son statut de parti au pouvoir à long terme, notre parti, le plus grand parti marxiste au pouvoir dans le monde, doit faire preuve d’une lucidité et d’une détermination nécessaires à la résolution des problèmes complexes réservés à de grands partis. Il nous faut veiller sans relâche à l’application intégrale d’une discipline rigoureuse dans le Parti, approfondir la grande et nouvelle œuvre d’édification du Parti dans la nouvelle ère, et guider la révolution sociale par l’autorévolution du Parti. Nous devons répondre aux exigences globales de l’édification du Parti dans la nouvelle ère, améliorer le système d’application intégrale d’une discipline rigoureuse dans ses rangs, et développer sur tous les plans l’aptitude du Parti à se purifier, se perfectionner, se rénover et s’améliorer. Nous devons maintenir et renforcer la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti, forger sans cesse notre esprit au moyen de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, améliorer le système institutionnel et réglementaire d’autorévolution du Parti, former une équipe de cadres de qualité capables d’assumer la tâche importante du renouveau national, renforcer les fonctions politiques et organisationnelles des organisations du Parti, faire preuve d’une plus grande rigueur dans l’amélioration du style de travail et l’application de la discipline au sein du Parti, et remporter la victoire totale de la bataille décisive et prolongée contre la corruption.
Le Congrès appelle tout le Parti, toute l’armée ainsi que l’ensemble de notre peuple multiethnique à s’unir étroitement au Comité central du Parti rassemblé autour du camarade Xi Jinping, à garder présent à l’esprit que les discours creux compromettent l’Etat et que seule l’action concrète contribue à sa prospérité, à raffermir leur volonté, à agir à l’unisson, à s’investir dans leur travail, à aller vaillamment de l’avant, et à lutter ensemble pour promouvoir l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne et le grand renouveau de la nation chinoise. Fin

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire