Conférence de presse du 9 septembre 2022 tenue par la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Mao Ning – Ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine


CCTV : Le président Xi Jinping a échangé aujourd’hui des messages de félicitations avec le président tournant de l’Union africaine (UA) et président sénégalais Macky Sall à l’occasion du 20e anniversaire de la fondation de l’UA et de l’établissement des relations diplomatiques Chine-UA. Comment le ministère des Affaires étrangères considère-t-il cette journée et cette année spéciales ?
Mao Ning : Vous avez raison, aujourd’hui est un jour spécial. C’est la journée de « l’Union africaine ». Le président Xi Jinping a échangé aujourd’hui des messages de félicitations avec le président tournant de l’UA et président sénégalais Macky Sall à l’occasion du 20e anniversaire de la fondation de l’UA et de l’établissement des relations diplomatiques Chine-UA. C’est la première fois que les deux parties le font dans l’histoire des relations sino-africaines. Cela démontre l’amitié traditionnelle de longue date, la solidarité et la coopération constante entre la Chine et l’Afrique, ainsi que la ferme détermination à travailler ensemble pour construire une communauté de destin sino-africaine dans la nouvelle ère.
Cette année marque le 20e anniversaire de la fondation de l’UA et le 20e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques Chine-UA. Au cours des deux dernières décennies, l’UA a conduit les pays africains à avancer sur la voie de l’unité et de la progression autonome, du développement et de la revitalisation ainsi que de la construction intégrée, démontrant la force africaine dans la lutte contre l’épidémie du COVID-19, le maintien du multilatéralisme et la défense des intérêts communs des pays en développement. La Chine exprime ses chaleureuses félicitations et sa haute appréciation à cet égard. Au cours des 20 dernières années, les relations entre la Chine et l’UA ont résisté à l’épreuve des turbulences internationales et obtenu des résultats fructueux, jouant un rôle de premier plan dans la transmission de l’amitié Chine-Afrique, l’approfondissement de la coopération Sud-Sud et la promotion de la construction d’une communauté de destin pour l’humanité. Nous en sommes heureux et réconfortés.
La Chine attache une grande importance au développement des relations avec l’UA, considère l’UA comme un partenaire important dans la promotion de l’amitié et de la coopération sino-africaines ainsi que de la solidarité et de la coopération entre les pays en développement, et soutient fermement l’UA dans son rôle accru dans les affaires africaines et internationales. Nous sommes disposés à travailler avec les dirigeants de l’UA tels que le président tournant de l’UA et président sénégalais Macky Sall et le président de la Commission de l’UA Moussa Faki Mahamat pour renforcer encore la communication et la coordination, approfondir la confiance mutuelle politique, élargir la coopération pratique et continuer à nous soutenir fermement sur les questions liées aux intérêts fondamentaux et aux préoccupations majeures mutuels afin de promouvoir conjointement l’UA et les relations sino-africaines à un niveau supérieur.
TASS : La reine britannique Elizabeth II est décédée jeudi dans sa résidence d’été en Écosse à l’âge de 96 ans. Quel est le commentaire du ministère des Affaires étrangères à ce sujet ?
Mao Ning : La Chine a exprimé ses profondes condoléances à l’occasion du décès de la reine Elizabeth II. Le président Xi Jinping a envoyé un message de condoléances au nouveau roi Charles III du Royaume-Uni et le Premier ministre Li Keqiang a envoyé un message de condoléances à la Première ministre britannique Liz Truss.
Au cours de son règne de 70 ans, la reine Élisabeth II s’est consacrée à la promotion du développement national et à la promotion des relations amicales entre le Royaume-Uni et le reste du monde. La Reine a été la première monarque britannique à se rendre en Chine et a également accueilli un certain nombre de dirigeants chinois au Royaume-Uni, contribuant ainsi largement à améliorer la compréhension entre les peuples britannique et chinois et à développer les échanges amicaux entre les deux pays. La Chine souhaite continuer à travailler avec la famille royale britannique et tous les milieux pour promouvoir le développement continu des relations bilatérales.

Asahi Shimbun : La Corée du Nord a promulgué aujourd’hui un décret sur sa politique en matière d’armes nucléaires. La Chine a toujours maintenu sa position sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Quel est le commentaire de la partie chinoise sur cet acte de la Corée du Nord ?
Mao Ning : Nous avons pris note de cette nouvelle. La position de la Chine sur la question de la péninsule reste inchangée. Nous continuerons à jouer un rôle actif dans la promotion d’une solution politique à la question de la péninsule dans l’intérêt général du maintien de la paix et de la stabilité dans la péninsule.
China News Service : Selon les rapports, le 8 septembre, la Cour constitutionnelle de l’Angola a rejeté une plainte déposée par le parti d’opposition et a confirmé la validité des résultats officiels des élections générales publiés par la Commission électorale nationale. Le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), le parti au pouvoir, a remporté les élections avec 51,17 % des voix, et João Lourenço a été réélu président. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?
Mao Ning : Nous apprécions le bon déroulement des élections générales en Angola et adressons nos félicitations au président Lourenço pour sa réélection. Ces dernières années, la Chine et l’Angola ont renforcé leur partenariat stratégique et fait progresser la coopération pratique. La Chine accorde une grande importance au développement des relations entre la Chine et l’Angola, et est prête à continuer à travailler avec l’Angola en vue d’une coopération amicale plus productive entre les deux parties. 
The Hindu : Les ministères de la Défense indien et chinois, dans un communiqué de presse commun, ont déclaré qu’ils ont commencé le processus de désengagement dans la zone de Jianan Daban, ce qui est une nouvelle étape vers la résolution de l’impasse dans l’est du Ladakh. Pouvez-vous nous présenter plus de détails ? Que signifie cet accord pour le reste du processus de désengagement sur la ligne de contrôle effectif ?
Mao Ning : Selon le consensus atteint lors du 16e cycle de pourparlers au niveau des commandants d’armée sino-indiens, les troupes chinoises et indiennes de première ligne dans la zone de Jianan Daban ont commencé à se désengager le 8 septembre. C’est le résultat de multiples séries de discussions menées sur une certaine période entre les établissements diplomatiques et militaires des deux parties à différents niveaux, ce qui est propice à la paix et à la tranquillité dans les zones frontalières sino-indiennes.
En ce qui concerne les détails, le ministère chinois de la Défense a publié des informations après la conclusion du 16e cycle de pourparlers sino-indien au niveau des commandants d’armée et vous pouvez les consulter. En ce qui concerne le règlement rapide des questions en suspens, les deux parties ont eu un échange de vues franc et approfondi lors du 16e cycle de pourparlers au niveau des commandants d’armée. Les deux parties ont réaffirmé que la résolution des problèmes en suspens contribuerait à rétablir la paix et la tranquillité dans la zone située le long de la ligne de contrôle actuelle dans le secteur occidental de la frontière sino-indienne et à promouvoir le développement des relations bilatérales.

Agence de Presse Xinhua : Les 6 et 7 septembre, la 158e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de la Ligue des États arabes a adopté une résolution sur les « relations arabo-chinoises », réaffirmant le soutien des pays arabes au principe d’une seule Chine et soulignant leur volonté de renforcer la coopération avec la Chine dans divers domaines dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route ». Ils ont également apprécié les efforts diplomatiques de la Chine pour soutenir la cause arabe, résoudre pacifiquement les crises régionales et promouvoir la paix et la sécurité internationales et régionales. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?
Mao Ning : La Chine apprécie grandement que le Conseil des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ait adopté des résolutions visant à renforcer les relations avec la Chine pendant de nombreuses années consécutives. Cela reflète pleinement la ferme détermination des pays arabes à développer leurs relations avec la Chine, et témoigne également de la profonde amitié traditionnelle et du partenariat stratégique solide entre la Chine et les pays arabes.
La Chine et les pays arabes sont des partenaires stratégiques dans le cadre d’une coopération globale, d’un développement commun et d’une vision vers l’avenir. Ils se sont toujours soutenus mutuellement sur des questions d’intérêts fondamentaux et de préoccupations majeures. En août de cette année, à la suite de la visite de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis Nancy Pelosi à Taïwan, le secrétariat de la Ligue arabe a publié une déclaration immédiatement pour souligner son engagement ferme en faveur du principe d’une seule Chine. La Chine et la Ligue arabe ont obtenu des résultats fructueux dans la construction conjointe de « la Ceinture et la Route ». La Chine est le plus grand partenaire commercial des pays arabes depuis de nombreuses années, et la coopération pragmatique sino-arabe dans divers domaines s’approfondit et se renforce sans cesse, devenant un modèle de coopération Sud-Sud. Les deux parties maintiennent également une coordination étroite sur les points chauds du Moyen-Orient et contribuent conjointement au maintien de la paix et du développement régionaux.
La Chine continuera à soutenir fermement les pays arabes à s’unir et à collaborer pour résoudre les problèmes de sécurité régionale, à soutenir les peuples arabes à explorer leur propre voie de développement de manière indépendante, à renforcer la solidarité et la collaboration avec les pays arabes, à construire conjointement « la Ceinture et la Route », à promouvoir la mise en œuvre les Initiatives pour le Développement mondial et pour la Sécurité mondiale, et à s’unir pour construire une communauté de destin sino-arabe pour la nouvelle ère.
Macau Monthly : Le troisième Forum Chine-Arabe sur la réforme et le développement s’est tenu hier. Pouvez-vous nous donner plus d’informations à ce sujet ?
Mao Ning : Merci de l’attention que vous portez au troisième Forum sur la réforme et le développement sino-arabe. Hier, le ministère des Affaires étrangères, s’appuyant sur le Centre de recherche sur la réforme et le développement sino-arabe, a organisé le troisième Forum sur la réforme et le développement sino-arabe en ligne. L’envoyé spécial du gouvernement chinois au Moyen-Orient, Zhai Jun, a assisté à la cérémonie d’ouverture du Forum et un certain nombre d’experts et de savants de Chine et d’une douzaine de pays arabes, dont l’Égypte, les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite, y ont participé. C’est la deuxième fois que la Chine et les parties arabes se rencontrent après les deux Forums de 2018 et 2019. Le thème du Forum de cette année est l’Initiative pour le Développement mondial. Les experts et les savants chinois et arabes ont mené des échanges et des discussions approfondies sur deux sujets majeurs : « le renforcement de l’alignement des stratégies de développement et la promotion conjointe de l’Initiative pour le Développement mondial » et « l’adhésion à la dynamique de l’innovation pour parvenir à un développement fort, vert et sain », et ont discuté ensemble de la grande planification de développement sino-arabe.
Pendant le Forum, nous avons ressenti la reconnaissance, la réponse et le soutien des pays arabes à l’Initiative mondiale pour le Développement mondial. Les experts arabes participants au Forum ont unanimement reconnu que cette Initiative contribue à remettre les questions de développement au cœur de l’agenda international et qu’elle est très conforme aux besoins urgents des pays arabes en matière de développement, de paix et de réforme, ainsi qu’au désir commun de la Chine et des pays arabes d’approfondir la coopération et de se donner la main en matière de développement. Les experts arabes ont salué les 32 mesures concrètes lancées par la Chine lors du Dialogue de haut niveau sur le développement mondial, affirmant qu’elles reflètent le rôle de la Chine en tant que grande puissance pour promouvoir la mise en œuvre de l’Initiative pour le Développement mondial et le redressement économique du monde post-épidémique par des actions pratiques, et qu’elles donneront également un nouvel élan à la coopération et au développement entre la Chine et les pays arabes.
Afin de promouvoir la mise en œuvre de l’Initiative mondiale pour le Développement dans la direction des pays arabes, les experts et savants participant au Forum ont proposé un certain nombre de suggestions, y compris le renforcement de l’alignement des stratégies de développement et la promotion de la coopération pratique dans des domaines tels que l’innovation scientifique et technologique, la sécurité alimentaire, la gestion des déserts, le dessalement de l’eau de mer, le changement climatique, la recherche et le développement de vaccins, l’économie numérique et la réduction de la pauvreté. Nous sommes prêts à travailler avec les pays arabes pour accélérer la mise en œuvre de l’Initiative pour le Développement mondial, réunir les consensus et les synergies entre la Chine et les parties arabes, et s’unir pour construire une communauté de destin sino-arabe.

Prasar Bharati : Le communiqué de presse conjoint publié par les ministères de la Défense chinois et indien mentionne que les deux parties ont commencé le désengagement. Lorsque le désengagement sera achevé, la partie chinoise continuera-t-elle à travailler avec la partie indienne pour obtenir un désengagement complet dans la zone du Ladakh de la ligne de contrôle effectif, réduire le déploiement de personnel militaire et apaiser les tensions ?
Mao Ning : La Chine a toujours mené des activités normales dans la zone frontalière, conformément aux accords et conventions concernés signés par la Chine et l’Inde. Nous avons également toujours demandé à la partie indienne de respecter les accords et conventions en vigueur.
Prasar Bharati : La partie chinoise pense-t-elle que le statu quo d’avril 2020 sera rétabli à la fin de ce désengagement ?
Mao Ning : Ce que je veux vous dire, c’est que la situation frontalière d’avril 2020 comme vous l’appelez, est le résultat du franchissement illégal par la partie indienne de la ligne à la frontière sino-indienne, et il est impossible pour la partie chinoise de l’accepter.
Prasar Bharati : Vous avez mentionné tout à l’heure que le statu quo d’avril 2020 était dû au franchissement illégal de la ligne par la partie indienne. Est-ce que cela indique que la partie chinoise a accepté le franchissement illégal de la ligne par la partie indienne et souhaite mettre de côté la confrontation frontalière pour le moment et travailler au développement des relations bilatérales ?
Mao Ning : La Chine et l’Inde ont convenu de commencer le désengagement dans la zone de Jianan Daban, ce qui constitue une évolution positive propice au maintien de la paix et de la tranquillité dans la région frontalière. La Chine s’engage à traiter correctement les questions concernées par la communication et le dialogue. Nous n’acceptons pas le soi-disant statu quo à la frontière causé par le franchissement illégal de la ligne par la partie indienne, ce qui ne signifie pas que la Chine n’attache pas d’importance à la paix et à la tranquillité dans la zone frontalière sino-indienne. Les deux parties maintiennent la communication à ce sujet par les canaux diplomatiques et militaires.
Reuters : Selon des sources citées par Reuters la nuit dernière, le ministère allemand de l’Économie envisage un ensemble de mesures visant à rendre le marché chinois moins attrayant pour les entreprises allemandes. Ces mesures relatives pourraient inclure la réduction ou l’annulation des garanties d’État pour les exportations d’investissements vers la Chine et l’arrêt des événements promotionnels et des formations pour les cadres en Chine. Quel est le commentaire du ministère des Affaires étrangères à ce sujet ? La coopération économique sino-allemande ne risque-t-elle pas d’en pâtir ?
Mao Ning : Je n’ai aucune information sur ce que vous avez dit. Si c’est vrai, nous pouvons seulement dire que les mesures concernées de la partie allemande sont illogiques et absurdes. Ces mesures ne sont bénéfiques ni au développement économique de l’Allemagne ni à la coopération pragmatique sino-allemande. Au cours des 50 dernières années, la Chine et l’Allemagne ont toujours promu la coopération économique et commerciale sur la base du principe de l’avantage mutuel et de la situation gagnant-gagnant. Malgré de nombreuses conditions défavorables, le commerce et les investissements bilatéraux entre la Chine et l’Allemagne ont maintenu leur croissance de janvier à juillet de cette année. Ces liens économiques étroits sont le résultat des lois du marché et des décisions des entreprises, et incarnent la mondialisation économique.
Ce que je veux vous dire, c’est que, quelle que soit l’évolution de la situation internationale, la détermination de la Chine à étendre un haut niveau d’ouverture ne changera pas, sa détermination à partager les opportunités de développement avec le monde ne changera pas, et sa détermination à promouvoir la mondialisation économique dans la direction de plus d’ouverture, d’inclusion, d’équilibre et de développement gagnant-gagnant ne changera pas. Je suis convaincue également que le marché chinois ne fera que devenir de plus en plus attrayant pour les investisseurs étrangers. Nous espérons que la partie allemande maintiendra une politique rationnelle et pragmatique à l’égard de la Chine et injectera une énergie positive dans le haut niveau de coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays et le maintien d’une économie mondiale ouverte en élargissant l’ouverture bilatérale, au lieu de se nuire.

PTI : Vous venez de dire que la partie indienne a perturbé le statu quo en avril 2020. Comment pouvez-vous dire que la partie indienne a perturbé le statu quo alors qu’elle n’a pas déployé de force importante dans la zone frontalière à cette époque ?
Mao Ning : Premièrement, ce n’est pas la première fois que la Chine affirme sa position sur cette question. Deuxièmement, sur la question de la frontière, la Chine et l’Inde ont des positions différentes. Le plus important maintenant est que les deux parties maintiennent la communication et le dialogue et utilisent le désengagement comme une première étape positive pour assurer la paix et la tranquillité dans la région frontalière.
PTI : Cet accord entre l’Inde et la Chine sur le désengagement signifie-t-il que les relations bilatérales sont revenues à la normale ou commencent à se normaliser ?
Mao Ning : Comme je viens de le dire, le début du désengagement entre les deux parties dans la zone frontalière est un mouvement positif, et nous espérons que cela aidera les relations Chine-Inde à se développer de manière plus saine et plus stable.
Reuters : Selon des sources, le gouvernement allemand envisage de se joindre aux autres membres du G7 pour déposer une plainte auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) contre les mesures commerciales déloyales de la Chine. Quel est le commentaire du ministère des Affaires étrangères à ce sujet ? 
Mao Ning : La Chine a toujours agi en conformité avec les règles de l’OMC. Si l’Allemagne veut engager de prétendues poursuites, la Chine défendra ses droits et intérêts légitimes dans le cadre de l’OMC.
*********************************************************************************************** 
Selon le calendrier des vacances de la Fête de la Mi-automne de 2022, la conférence de presse régulière du ministère des Affaires étrangères sera suspendue le lundi 12 septembre et reprendra le mardi 13 septembre. Pendant la pause, le bureau du porte-parole du ministère des Affaires étrangères acceptera les questions des journalistes par fax, courriel ou WeChat, comme habituellement. Bonne Fête de la Mi-automne à tous !

L’adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie,Arrondissement Chao Yang, Pékin Code Postal 100701 Numéro de Téléphone:86-10-65961114

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire