Comment se développe la communication non verbale chez les … – Être parents

Dernière mise à jour : 22 avril, 2022
La communication non verbale chez les enfants est la première voie par laquelle ils commencent à développer une relation avec leurs parents. Elle survient lorsqu’ils n’ont pas encore prononcé leurs premiers mots ou qu’ils commencent tout juste à le faire.
La communication non verbale est la manière interactive par laquelle les enfants expriment leurs émotions sans mots. Tandis que la communication verbale s’acquiert par une interaction active. C’est-à-dire le développement du langage et l’audition avec les parents.
“Le temps consacré à la communication entre parents et enfants est un temps qui marque une étape transcendantale dans le développement du nourrisson”
Comme les bébés ne peuvent pas parler, la communication non verbale est leur seule façon d’interagir avec un adulte.
Les enfants utilisent la communication non verbale comme moyen d’attirer l’attention de leurs parents en exprimant leurs émotions et leurs besoins fondamentaux. Il est important d’examiner attentivement les sons et les gestes car ils révèlent ce qui suit :
Cette capacité innée se développe et se perfectionne grâce à l’expérience personnelle. L’apprentissage et la maturité permettent l’association de certaines expressions et mots. Ainsi que des actions concrètes et des émotions.
Le bébé ou l’enfant commence à communiquer par l’expression du visage. Ce type de communication non verbale chez les enfants se développe à travers :
Chacun de ces aspects importants passe par un processus de maturité qui s’organise jusqu’à atteindre une unité spécifique. Il existe de nombreux signes faciaux que les parents doivent bien visualiser pour voir ce que le petit veut communiquer.
Bien observer l’expression du visage est primordial pour pouvoir interpréter correctement ce que l’enfant veut transmettre.
Un exemple de ceci est que si le bébé veut exprimer sa surprise, il le fera en ouvrant les yeux, en haussant les sourcils et laissant la bouche grande ouverte et la paupière supérieure relevée.
S’il exprime de la joie, il est facile d’observer que les joues se soulèvent, les yeux se rétrécissent et les commissures des lèvres bougent. Quelques exemples comme ceux-ci aident très bien à observer le type de communication non verbale chez les enfants.
Il n’est pas nécessaire d’attendre que le petit grandisse ou commence à parler pour créer une bonne communication avec lui. En effet, grâce au langage non verbal, il est également possible de communiquer avec lui. Voici quelques conseils importants.
L’expression faciale est un moyen fondamental et vital de développer une bonne communication entre les parents et l’enfant. De cette façon, la relation entre les deux sera renforcée, créant une sorte de lien qui se consolidera progressivement.
Toute communication de l’enfant avec le parent peut s’établir correctement même s’il ne peut pas parler. Il suffit de se mettre devant le petit face à face pour saisir l’opportunité.
Lorsqu’il s’agit de communication non verbale chez les enfants, il est important de souligner que le sourire est un facteur clé. Essayer de stimuler le sourire de l’enfant et sourire constamment en réaction à ses gestes devient l’un des principaux éléments qui favorisent une communication parfaite.
Les expressions du bébé sont variables mais non moins intenses. La pédagogue Cristina García explique que “quand un enfant passe du rire au pleur ou du pleur au rire, c’est parce qu’il a exprimé ce qu’il ressentait à deux moments différents, bien que très proches dans le temps”.
Les parents ont alors une occasion précieuse d’interagir par des gestes de joie, d’étonnement, de tristesse, d’enthousiasme, rapprochant de manière expressive leur visage de celui du bébé. La réplication mène à l’imitation et l’imitation à l’intention communicative.
Tout cela implique de prêter attention aux gestes et aux mots que les parents utilisent. Le bébé est littéralement une éponge et l’énorme plasticité du cerveau le dispose à recevoir et à traiter des stimuli infinis. Parmi eux, l’univers complexe de la communication humaine.
Dans un travail intéressant, la chercheuse Isabel Santis précise : « Lorsque vous interagissez face à face avec un bébé, des neurotrophines se produisent. Ce qui favorise la création de synapses, la plasticité synaptique et le développement du cortex. Des endorphines sont également sécrétées qui stimulent les comportements ludiques”.
Le théâtre sans parole ni pantomime est très ancien et possède d’innombrables ressources universelles basées sur le geste, le signe, le mime, le bruit et le silence. L’imitation est aussi un instinct humain et les bébés commencent à le faire dès le mois de leur naissance, de sorte que les jeux de rôle associés à la musique et à la caractérisation des personnages remplissent l’environnement de sens.
De nombreux parents ont prouvé que la musique et le chant sont des facteurs déterminants pour favoriser la communication non verbale avec l’enfant. Ces deux éléments aident parfaitement la maturation cérébrale qui jette les bases neurologiques de la future communication verbale.
Lorsque le bébé commence à produire des “gargouillis” ou certaines vocalisations, les parents doivent réagir et essayer d’interagir avec le bébé de la même manière, en essayant de répéter les sons que le bébé produit.
Si bien que la communication se renforcera de plus en plus jusqu’à atteindre la communication verbale au fil des mois. Et à créer une relation beaucoup plus affective et profonde.
Lorsque le petit grandit, les parents ne doivent pas cesser d’utiliser le sourire interactif ou de regarder le visage de l’enfant. De plus, l’utilisation de différents tons de voix et de rythmes à différents endroits (loin, proche, sur le côté, de face) l’aidera à développer ses capacités sensorielles.
Les hochets sont l’un des alliés les plus remarquables des parents, car ils développent la maturation des zones auditives du cerveau. Afin d’agrémenter cet exercice, les parents peuvent les placer à différentes distances (30 ou 40 cm).
Par ailleurs, utiliser le hochet accompagné de certaines mimiques est un très bon moyen de le stimuler.
Les parents ne doivent jamais oublier que la communication non verbale chez l’enfant doit être stimulée à l’aide de systèmes multisensoriels qui permettent l’intégration de tous les sens. Une méthode de stimulation globale du cerveau qui favorise la maturation verbale.
Et surtout, n’oubliez pas que les petits
“… en savent beaucoup plus sur les émotions que nous car ils sont dans la sensation et nous, quand nous atteignons le monde des adultes, nous pensons surtout.”
Cristina García
Les capacités de communication d’un enfant se développent petit à petit, mais il est possible de les renforcer grâce à certaines techniques.
Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.
Dernière mise à jour : 22 avril, 2022
Select from the 0 categories from which you would like to receive articles.
Être parents Magazine pour les mamans avec des conseils sur la grossesse, les bébés et les enfants
© 2012 – 2023 . Tous les droits réservés.

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE