Comment recruter des cadres en pleine guerre des talents ? – Courrier Cadres

L’Officiel de la Franchise Groupe, une marque du Courrier Cadres
Les derniers articles
Courrier Cadres_Insead
MBA et EMBA, des boosters de carrière au goût du marché
Make,Decision,Which,Way,To,Go.,Walking,On,Directional,Sign
Reconversion : ces cadres qui bifurquent
Les derniers articles
Courrier Cadres_Tendances RH
Tendances RH : des démissions aux salariés boomerang
Portrait,Of,Confident,Serious,Young,European,Female,Sitting,On,Chair
Plus de 4 entreprises sur 5 peinent à recruter
Les derniers articles
Courrier Cadres_Quiet quitting
Quiet quitting : tendance de fond ou phénomène de mode ?
engagement_courriercadres
[Tribune] Le bilan financier doit intégrer la satisfaction des collaborateurs
Les derniers articles
partager_diffuser_information_courrier_cadres
Le SIRH : mieux partager et diffuser les informations
notes_de_frais_efficace_courrier_cadres
Les notes de frais : en route vers plus d’efficacité
Les derniers articles
Courrier Cadres_Quiet quitting
Quiet quitting : tendance de fond ou phénomène de mode ?
procrastwebcc
“Je le ferai demain” : Comment les managers peuvent aider les salariés en proie à la procrastination
Les derniers articles
CourrierCadresPariteIWFF
Les nouvelles obligations en matière d’égalité professionnelle
Corporate,Social,Responsibility,(csr),,Environmental,Concept,Wit
Le comité RSE, un atout à ne pas négliger
Les derniers articles
vivatech_courriercadres
L’engagement collaborateur au cœur de VivaTech
premiermba
Salons des meilleurs MBA et Masters– ESSEC, HEC Paris, ESSCA, ESCP et bien d’autres TOP écoles !
Les derniers articles
sacs de voyage week-end 48h
Sept sacs de voyage pour partir en week-end
carnet de notes
Papeterie : 10 carnets à adopter pour la rentrée
Management L'Apec estime à 282 000 le nombre de postes de cadres à pourvoir en 2022
L’Apec estime à 282 000 le nombre de postes de cadres à pourvoir en 2022
, par Stéphanie Condis
L’embellie sur le marché de l’emploi des cadres se poursuit. Après avoir annoncé, fin avril 2022, des prévisions d’embauches pour l’année dépassant le niveau d’avant la pandémie (282 000 postes à pourvoir contre 281 300 CDI ou CDD d’un an et plus signés en 2019), l’Apec publie, mardi 7 juin 2022, son baromètre annuel sur les pratiques de recrutements des cadres. Dans un contexte de fortes tensions (la moitié des employeurs considèrent que les embauches de cadres ont été difficiles l’an dernier), les entreprises déclarent avoir rencontré, en 2021, plusieurs types d’obstacles.
Tout d’abord, pour 70 % d’entre elles, le faible nombre de candidatures reçues. Vient ensuite, pour 63 %, le décalage entre les candidatures reçues et les profils recherchés. Troisième raison invoquée par la moitié des recruteurs sollicités par l’Association pour l’emploi des cadres : la concurrence d’autres employeurs sur les mêmes profils.
« Il faut donc savoir se rendre visible et se différencier, afficher sa promesse employeur et cultiver son image de marque, souligne Pierre Lamblin, directeur des études de l’Apec. Et cela sur tous les canaux permettant d’approcher les candidats, à commencer par les réseaux sociaux. »
L’enquête de l’Apec révèle que plus d’un tiers des sociétés interrogées ont utilisé plus de cinq canaux dans leur stratégie de sourcing. En premier lieu : la publication d’annonces sur leur site Internet ou sur des plateformes web dédiées à l’emploi. Sont également cités la sollicitation de leur réseau, le recours aux cabinets de recrutement, aux agences d’intérim, aux établissements d’enseignement supérieur et aux associations d’anciens élèves, ou encore l’approche directe de potentielles nouvelles recrues. Sans oublier les réseaux sociaux dont l’Apec note la forte progression depuis 2019 : ils permettent de contacter les candidats ou de diffuser les offres de postes. Ainsi l’association estime que l’an dernier, 69 % des recruteurs (quelle que soit la taille de la structure) les ont utilisés dans au moins une de leurs embauches. En 2021, c’est même devenu le deuxième canal privilégié par les entreprises de taille intermédiaire et les grands groupes, alors qu’il n’était qu’en 4e position en 2019.
Cependant, l’usage des réseaux sociaux n’a pas entraîné un raccourcissement des délais de recrutement, au contraire. « Depuis quelques années, nous observons que la durée moyenne oscille entre 9 et 10 semaines, mais, l’an dernier, il y a eu une légère hausse à 11 semaines », précise Pierre Lamblin. Comment gagner du temps ? « En rédigeant convenablement les offres, par exemple en précisant les conditions de télétravail, sachant que la moitié des cadres assure refuser un poste s’il n’y a pas de télétravail possible « , répond l’expert.
En effet, l’Apec a classé les priorités des cadres dans leur recherche d’emploi. Si la rémunération arrive en tête, citée par 52 % des personnes interrogées, elle est suivie de près par l’intérêt des missions (49 %), puis, à égalité (41 %), par la localisation et les conditions de travail.
« Les salaires vont sans doute prendre encore plus d’importance avec le choc inflationniste, analyse Pierre Lamblin. Il est trop tôt pour savoir si un phénomène de surenchère se produira mais, dès lors que des métiers sont en forte tension, avec plus de postes à pourvoir que de candidats, cela joue en faveur de ces derniers. »
Le directeur des études de l’Apec constate que les recruteurs sont obligés de faire des concessions : « ils se disputent tous la même denrée rare : les 30-35 ans, avec un à dix ans d’expérience, immédiatement opérationnels et avec un niveau de rémunération pas trop élevé. » Il est donc parfois nécessaire de faire des compromis sur le montant des revenus, l’âge et/ou l’expérience. Ainsi, selon l’Apec, en 2021, 53 % des PME et 67% des grands groupes ont revu à la hausse les émoluments proposés. De plus, 47 % des entreprises, toutes tailles confondues, se sont résolues à choisir un cadre n’ayant pas l’intégralité des compétences techniques voulues et 46 % ont fini par embaucher une personne moins expérimentée que prévu.
 
Retrouvez le dossier « Recruter en 2022 : mission impossible ? », dans le dernier numéro du magazine Courrier Cadres.
CC137 Dossier recrutement

Avatar

Stéphanie Condis
Journaliste

Avatar
Stéphanie Condis
Journaliste
Suivre
, par Pierre Tourtois
L’Apec vient de publier son panorama annuel de la mobilité professionnelle des cadres. On y apprend notamment que 7 % d’entre eux ont changé d’entreprise en 2016.
, par Camille Boulate
70 % des entreprises considèrent la responsabilité sociale et sociétale comme un sujet important.
Publicité
Partenaire
Le Groupe CDI est une entreprise de médias et de services. Il édite des magazines spécialisés dans le management, l’emploi, la création d’entreprise, la franchise et la vente directe, mais propose aussi de nombreuses solutions à destination des décideurs.
En savoir plus
Vous souhaitez communiquer dans nos magazines ou sur nos sites Internet ?
Les conseillers de notre régie publicitaire sont à votre disposition !
En savoir plus
Abonnez-vous en quelques clics à nos magazines : L’Officiel de la Franchise, Rebondir et Courrier Cadres ! Vous profiterez ainsi d’offres Internet très avantageuses !
S’abonner

source
https://https://www.a2forces.fr/bilan-de-competenc…

bilan de compétences Poitiers tours

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire