Bonne nouvelle. 28 réacteurs nucléaires remis en marche avant la fin de l'année ! – Insolentiae

par | 5 Sep 2022 | Energie, Grille article | 43 commentaires
C’est une excellente nouvelle qui pourrait bien sauver notre pays des eaux… mais aussi une grande partie de l’Europe.
La pénurie n’aura pas lieu si ce calendrier est tenu.
« EDF confirme que 32 réacteurs sont toujours à l’arrêt. Au 25 décembre, 28 réacteurs devraient être remis en service, les 5 autres le seront d’ici février 2023.
La France pourra-t-elle compter sur le nucléaire cet hiver ? A la sortie du Conseil de Défense, la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher assurait qu’ »EDF s’est engagée à tout redémarrer pour cet hiver. Le gouvernement sera vigilant pour que ce calendrier donné par EDF soit tenu. A partir d’octobre, une centrale sera réactivée chaque semaine ».
Ces remises en service démarreront selon le calendrier d’EDF dès le mois de septembre pour 12 réacteurs. En octobre, 4 réacteurs, puis 7 en novembre devraient suivre et enfin 4 en décembre. Voici la liste des réacteurs concernés avec le jour de leur remise en service et les causes des arrêts:
• Septembre 2022
Blayais 3 => Maintenance courante 03/09/2022
Cruas 4 => Maintenance courante 03/09/2022
Gravelines 2 => Maintenance courante 05/09/2022
Gravelines 4 => Maintenance courante 03/09/2022
Gravelines 5 => Maintenance courante 09/09/2022
Paluel 2 => Maintenance courante 07/09/2022
Dampierre 1 => Arrêts pour économie/optimisation de combustible 17/09/2022
Bugey 2 => Maintenance courante 21/09/2022
Saint-Laurent 1 => Maintenance courante 28/09/2022
Gravelines 3 => Maintenance courante 29/09/2022
Cruas 3 => Maintenance courante 30/09/2022
Bugey 4 => Maintenance + Contrôle corrosion 30/09/2022
• Octobre 2022
Flamanville 2 => Maintenance + Contrôle corrosion 09/10/2022
Dampierre 2 => Maintenance courante 15/10/2022
Saint-Alban 2 => Maintenance courante 19/10/2022
Tricastin 3 => Maintenance courante 24/10/2022
• Novembre 2022
Cattenom 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 01/11/2022
Chooz 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 13/11/2022
Cattenom 4 => Maintenance + Contrôle corrosion 14/11/2022
Belleville 2 => Maintenance courante 16/11/2022
Tricastin 4 => Maintenance courante 17/11/2022
Chinon B3 => Contrôle Corrosion 20/11/2022
Penly 2 => Maintenance courante 23/11/2022
• Décembre 2022
Saint-Laurent 2 => Arrêts pour économie/optimisation de combustible 1/12/2022
Chooz 2 => Maintenance + Contrôle corrosion 11/12/2022
Cattenom 3 => Contrôle Corrosion 11/12/2022
Flamanville 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 25/12/2022
• Janvier 2023
Civaux 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 08/01/2023
Civaux 2 => Maintenance + Contrôle corrosion 14/01/2023
Penly 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 23/01/2023
• Février 2023
Blayais 1 => Maintenance courante 01/02/2023
Golfech 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 18/02/2023
Est-ce que toutes les réparations auront été effectuées ? C’est peu probable et il est aussi possible que logique d’imaginer que ces remises en route le soient sous la règle des « risques calculés ».
C’est le nucléaire français qui va sauver l’Europe et en particulier l’Allemagne à qui nous permettront sans doute de laisser les lumières allumées.
Cette situation dans laquelle nous nous trouvons ne doit rien au hasard. Nous avons laissé les choses se faire, nous avons cessé d’investir dans le nucléaire pour poursuivre les chimères des moulins à vent.
Le retour au réel est toujours dur.
Le vrai sujet c’est comment renforcer encore et toujours la sécurité nucléaire, et là, il y a non seulement un vrai sujet trop souvent éludé mais également beaucoup de travail.
Charles SANNAT
« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »
Source BFMTV.com ici
43 Commentaires
Le gouvernement a pris cette décision trop tard.
Effet d’annonce pour lâcher un peu de lest médiatique.
Rien ne prouve que ces réacteurs « redémarrés » seront utilisés ne serait-ce qu’à 10% de leur capacité.
Arrêter un nombre aussi élevé de réacteurs en même temps procède – c’est du bon sens – d’objectifs qui ne sont pas ceux que les gens croient (les objectifs des mondialistes). On ne met en effet pas en « maintenance courante » autant de réacteurs en même temps : c’est le B-A-BA de la planification que d’étaler (en principe) tout ça dans le temps. Sauf, évidemment, si on veut volontairement créer une crise énergétique.
Je suis donc clairement sceptique sur la réalité de cette annonce et de ses effets concrets sur les lumières des maisons en France déjà, en Europe ensuite.
Effectivement ils devront rogner sur la sûreté pour tenir les délais.
Sinon ils auraient remis les centrales en route pour décembre 2023 au mieux !
Prions pour qu’elles tiennent…
Bonjour. Cela n’est pas encore fait!!! Contrôle corrosion ??? Je préfère ne rien dire sur ce sujet!!! Je ne suis pas un complotiste!!
Bonjour,
Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutes, aucune mais alors aucune confiance dans les dires de ces menteurs patenté, ne comptez que sur vous.
Il est trop tard pour ceux qui n’ont rien fait.
Mais tout n’est pas perdus pour les autres ^_^
L’inspection du site nucléaire d’Energodar par une délégation de 14 experts de l’Agence Internationale à l’Energie Atomique emmenée par son directeur Rafael Grossi a prouvé que l’armée Ukrainienne tentait de détruire sa propre centrale nucléaire.
La plus grosse centrale nucléaire d’Europe est exportatrice d’énergie et les Russes qui protègent la centrale d’annoncer que la volonté du président Zelensky (comique de métier) est de rationner l’énergie en devenant importateur d’énergie afin avec l’aide de Macron de créer une pénurie énergétique au sein de l’Europe et ainsi créer le cahot pour le bien de l’OTAN.
Sur 32 réacteurs à l’arrêt, on va remettre 33 réacteurs en route d’ici début 2023…
ça commence bien…
Bonjour Charles,
Vous avez raison, on ne remet pas 28 réacteurs nucléaires en état en quelques semaines d’un coup de baguette magique.
Ce gouvernement semble avoir tranché pour un approvisionnement en électricité sans pénurie, au risque d’une défaillance majeure ou d’un accident.
C’est un choix risqué après avoir annoncé il y a à peine quelques mois l’arrêt et le démantèlement des réacteurs de première génération, et avoir demandé à EDF d’alléger ses effectifs.
Où donc ces gouvernants ont-ils appris la Samba ?
Ce qui est affolant c’est de se dire que la panique engendrée par un virus peu virulent (même si plus que la grippe) ait entraîné des reports de maintenance d’équipements qui peuvent potentiellement provoquer des accidents catastrophiques si il ne sont pas correctement suivis !!!!
Bonjour à tous,
Alors là je n’y crois pas une seconde. Comment Macron pourra-t-il, alors, mettre en place le pass énergétique promis à ses amis de Davos ? Cette annonce est donc un mensonge de plus.
Toujours pas de nouvelles de Fessenheim ?
Toujours pas d’arrêt du plan de démantèlement de notre parc nucléaire ?
Toujours pas de remise en cause du système européen ARENH qui tue EDF ?
Toujours pas d’arrêt des sanctions contre la Russie (c.a.d. contre-nous) ?
Tout se passe comme si le lobby du charbon contrôlait le gouvernement…
Le gros problème et qu’on ne met pas en avant et pour cause est le manque de main d’oeuvre qualifiée pour l’entretien et la remise en état des centrales nucléaires à l’arrêt.
Ça doit faire tâche dans les dorures du Palais car depuis De Gaulle qui voulait une souveraineté nucléaire, nous étions la deuxième force nucléaire ce n’est pas rien, et à cause des politiques et le dernier en date y est pour beaucoup dans le démantèlement puisqu’il a commencé son oeuvre sous Hollande et ensuite pour faire plaisir à Hulot l’a achevé.
Bien évidemment la génération opérationnelle et qualifiée est à la retraite où au cimetière et n’a pas été remplacée et surtout n’a pas été formée.
Nous sommes encore une fois devant un mur pour ne pas dire on va droit dans le mur comme devant chaque problème majeur puisque ces politiques dotés de tous les pouvoirs sont incompétents et surtout des menteurs.
Très intéressant comme nouvelle,
Bien entendu EDF, sa direction et tous ses salariés ne veulent pas être la cause d’un blackout, ni le subir eux même, c’est tout à fait normal, donc ils bossent dans le bon sens, pour remettre en état les centrales.
De l’autre côté on a le gouvernement qui crie au loup, fait peur et fait tout pour que ça ne se passe pas bien, mais il ne faut pas que leurs actions soient visibles, ça doit être de la faute à pas de chance (ou de Poutine, synonyme de « pas de chance »), c’est du « sabotage » fait par une minorité, et heureusement on a la majorité qui ne réalise pas ça et qui essaie honnêtement de s’en sortir et de jouer le jeu…
Donc, effectivement c’est une bonne nouvelle pour nous ! qui pourrait souhaiter le chaos ?!!! personne de normalement constitué !
Et c’est aussi ainsi que ça se passe pour les autres secteurs, personne ne souhaite le chaos, il y a certes des profiteurs, qui s’engraissent sur l’augmentation des prix et l’inflation.
Ahhhh l’argent, ceux qui peuvent enfoncer les autres pour gagner un peu plus le feront, c’est la nature humaine qui veut ça…
Pas sûr sur ce que vous dites sur l’Allemagne, Charles..
J’ai rencontré ce dimanche, 2 allemands venus se réfugier en France !! Oui vous avez bien lu !! Car apparemment c’est bien pire chez eux, ils prennent déjà des douches à l’eau froide !!
Un metier d’avenir : soudeur en milieu radioactif….
alors, les Ecolos, fiers du desastre dans lequel vous avez poussé le pays ?
Enorme , Macron vient de démontrer une chose : l’éolien ne fonctionne pas. C’est pour cette raison que l’on continue à investir dans les moulins à vent….4.2 milliards d’euros pour ..du vent, rien.
Le pire c’est qu’il croyait que cela pouvait remplacer les centrales nucléaires. On se rend compte du niveau inteléctuel de la classe politique..
Comme d’hab, annonces faites sous le coup de la pression médiatique et qui ne pourront pas être réalisées dans le temps imparti mais la direction semble enfin être la bonne.
Il n’y a aucune raison de « sauver l’Allemagne » (ou alors au prix très fort) car elle n’a pas arrêté de nous mettre des bâtons dans les roues et de détruire notre économie, lorsqu’il y a un projet industriel avec les allemands c’est le pillage de la technologie française et ensuite le choix des matériels américains ; paradoxalement les anglais sont beaucoup plus corrects sur les projets industriels faits en commun.
L’Allemagne a montré à nouveau son arrogance et son hostilité lorsqu’elle était en position de force, le vent tourne.
Cette annonce est de la pure Bullshit elle n’a pour but que de tenter d’éteindre l’incendie sur les marchés financiers déclenché par l’annonce e Gazprom de fermer nordstream1 .
Comme dit plus bas ( MIK).
33 réacteurs remis en état, sur 32.
C’est des génies.
Nos mamamouchis sont de magiciens de première bourre ! Un trimestre pour nous sauver la mise énergétique, je me marre ! Si en plus ce sera pour en distribuer aux Allemands qui nous chient dans les bottes depuis longtemps, c’est le bouquet. Mais je ne dirai rien sur micron et sa politique pro UE et anti-France….
Les Allemands, grands anti-nucléaires devant l’Eternel ne cessent de chouiner après la France bordélique qui a arrêté tous ses réacteurs ou presque et ne leur vend plus d’électricité. Ces mêmes Allemands qui ont arrêté le nucléaire après Fukushima. Schizos!
Les Allemands, grands justiciers devant l’Eternel ne cessent de réclamer l’arrêt des importations du mauvais gaz russe, mais hurlent de douleur et à l’injustice lorsque c’est Poutine lui-même qui ferme progressivement le robinet. Schizos!
Comme quoi, le durcissement des normes de sécurité imposé par l’UE (l’Allemagne) auquel on doit la mise en arrêt de nombre de nos réacteurs nucléaires, est bien un pipo destiné à nous faire abandonner cette technologie.
Cette même Allemagne aurait-elle enfin desserré le kiki du nucléaire français, parce qu’il est le seul à pouvoir répondre à ses besoins actuels ?
Si tel est le cas, gageons qu’elle sera servie en priorité, « solidarité » européenne oblige. Et au regard des quantités qui lui sont nécessaires, gardons-nous bien de ranger nos pulls…
28+5=33 et non 32. On rouvre Fessenheim aussi ?
Pourvu qu il y ait encore assez d uranium bon marché
Trop peu trop tard! Voilà comment résumer la politique de Macron et de ses sbires.
C’est probable que ce soit en partie vrai:
D’abord des annonces terribles de rationnement. Puis une réunion d’urgence pour protéger les français.
et finalement une solution qui sort aux forceps permettant à la fois de créer le système de rationnement tout en limitant les mécontents et de justifier les politiques menées.
« 28 réacteurs nucléaires remis en marche avant la fin de l’année… D’un seul clic de souris !
Jean-Marc Jancovici en a déjà fait la synthèse : « C’est impossible ».
A croire que le Shift Project avec tous ses portes paroles, seraient restés inconnus du public néophite au point de laisser le gouvernement continuer à faire des annonces mensongères ?
Ca m’étonne. En 2020, c’était encore le cas dans certains média notoires. Mais aujourd’hui, même le pékin du coin a vu au moins une vidéo particulièrement didactique sur le sujet de l’énergie après avoir reçu sa facture.
La communication du gouvernement va devenir de plus en plus compliquée sans obtenir une révision des accords de censure avec Google sur le territoire français, qui s’autorise à FAIRE diffuser l’information auprès de ses 2.4 milliards d’utilisateurs Youtube. Sans compter les autres réseaux.
Tout va s’accélérer avec la com’ numérique. Canaliser la colère des gens « découvrant la vie un peu tard », l’etouffer ou au contraire l’orienter sur des cibles. Le G de GAFAM est bien compris des gouvernements américains et européens.
Quand le problème sera perçu comme totalement insolubre pour ceux qui sont en première ligne, la CENURE digitale avec le profilage des utilisateurs derrière leurs PC, interviendra pour TAIRE le problème. Si on arrête d’en parler, il n’y a plus de problème. C’est ça le fameux mystère « digital » qui « règle tous les problèmes au cas par cas.
On en reparlera (sauf sur Youtube)
Droit de réponse à MJ pour jeudi dernier …
Source l’investisseur tech par jeff brown du mercredi 31/08/22
L’article en question
L’énergie propre illimitée grâce à la fusion nucléaire n’est plus une théorie…
En septembre dernier, nous avons parlé d’un développement intéressant du National Ignition Facility (NIF), un laboratoire de recherche du Lawrence Livermore National Laboratory en Californie.
Si nous nous en souvenons, l’équipe de recherche du NIF a réalisé une expérience de fusion nucléaire en utilisant une approche très différente. Ils ont concentré 192 faisceaux laser de forte puissance sur une minuscule capsule d’hydrogène, de la taille d’une balle de pistolet à billes.
Les lasers ont touché la capsule pendant moins d’une seconde, et l’hydrogène s’est réchauffé jusqu’à 18 000 fois plus que le Soleil. Cela a créé une pression intense… Et cela a provoqué la fusion des atomes d’hydrogène, libérant 1,3 mégajoule d’énergie – l’équivalent de 10 quadrillions de watts de puissance.
Comme on pouvait s’y attendre, il s’agissait du rendement énergétique le plus élevé que l’installation ait jamais connu.
Nous étions donc très enthousiastes à propos de cette percée à l’époque. Mais il s’avère que nous n’avions pas réalisé à quel point c’était incroyable…
L’équipe de recherche a analysé les données de l’expérience pendant près d’un an maintenant. Et ils ont déterminé que la réaction n’était pas seulement temporaire. Elle a atteint le « critère de Lawson ».
Le critère de Lawson est le point auquel une réaction de fusion devient auto-entretenue. C’est quand une réaction de fusion mène à une autre… et une autre… et ainsi de suite. Elle se poursuit aussi longtemps que le réacteur est allumé, en supposant que les mêmes conditions puissent être maintenues.
C’est le Saint Graal de la fusion nucléaire. C’est lorsque l’énergie produite dépasse l’énergie nécessaire pour démarrer et maintenir la réaction. Lorsque cela se produit, il en résulte une énergie propre et illimitée qui, en fin de compte, se traduira par le coût de production d’énergie le plus bas que nous ayons jamais vu.
La technologie de la fusion nucléaire n’est donc plus une théorie.
Et la prochaine étape de l’équipe du FNI consiste simplement à recréer la réaction pour des durées plus longues. Ils travaillent avec acharnement pour identifier les conditions exactes qui ont permis à la première réaction d’atteindre le critère de Lawson. À partir de là, l’équipe travaillera sur des méthodes permettant de reproduire la réaction à volonté.
Il s’agit d’une percée remarquable, et il est encore plus intéressant de constater que l’équipe a eu besoin d’un an pour comprendre à quel point l’événement était important.
Je suis sûr que les lecteurs réguliers de l’Investisseur Tech ont remarqué que la fréquence des développements liés à la fusion nucléaire a augmenté. C’est toujours le cas pour les technologies émergentes qui arrivent à maturité et finalement à la commercialisation.
Cette année a déjà été remarquable, et je pense que d’ici 2024 – au plus tard – nous verrons le premier réacteur de fusion nucléaire durable produire de l’énergie nette. Et dans les années qui suivront, les pénuries d’énergie deviendront rapidement un lointain souvenir… tout comme les centrales au charbon et au gaz naturel.
C’est une excellente nouvelle, si les délais sont tenus
Pour autant, cela ne doit pas nous faire oublier deux choses:
1) nous sommes un pays majoritairement fossile au niveau énergie … le nucléaire nous fait illusion
2) les problèmes de corrosion sont sur des circuits de sécurité des réacteurs, et pas sur les circuits de production
Les normes de sécurité sont excellentes et le risque est beaucoup plus faible que dans bien d’autres industries bien plus dangereuses
Eh beh on se fait dessus au gouvernement…mdr ça marchera, oui, mais a après l’hiver sibérien qu’ils ont promis aussi non (ils sera sibérien comme une vieille pandémie imaginaire lol) ???? Et les centrales au charbon alors ? Ils vont pas être content les i-coulos….
Par le passé bien des réacteurs sont passés à la révision ,maintenant que tous ou presque y passent en même temps relève soit d’une incompétence crasse de la logistique soit d’un  » projet  » soit d’une fausse nouvelle flagrante pour servir des intérets particuliers ,les gangsters au pouvoir en sont parfaitement capables
On se rappellera que l’Europe voulait brader les barrages hydroélectriques français il y a quelques années.
Macron et les ecolos ont conduit à l’arrêt des centrales nucléaires pour la pseudo transition écologique bidon et là en urgence les voilà qu’ils somment EDF à remettre tout ça en route!!!on oublie que cette mascarade écologiste a conduit à diminuer drastiquement le personnel qualifié des centrales nucléaires de même que la recherche sur la fusion nucléaire s’est du coup notablement réduite!vive DeGaulle visionnaire de la première dans l’indépendance énergétique de la France et vive le méchant Poutine qui nous oblige à revenir à la réalité.
Certains me diront pessimiste d’autre complotiste mais je suis sceptique quand a la remise en marche des centrales nucléaires car un black out est prévu depuis longtemps surtout que je note la date choisis du 25 décembre !
On peut toujours croire au Père Noël !
« Le gouvernement sera vigilant pour que ce calendrier donné par EDF soit tenu. »
Ca veut dire quoi ? Ces ingnobles ordures vont aller refaire les soudures eux-mêmes ? Ils n’ont jamais rien foutu de leur vie ! Alors tenir une torche et contrôler un bain de fusion…
La sureté nucléaire est toujours assumée avec du matériel des années avant l’électronique et du n’importe quoi. La moderniser, c’est prendre tous les risques. Kennedy a réussi à ce que les américains posent un pied sur la lune en moins de 8 ans sans ordinateur. Aujourd’hui, avec sainte informatique, la fusée ne décolle toujours pas
Mon mari travaille dans le nucléaire au niveau de la maintenance. Les centrales vieillissent et surtout il y a eu le problème du covid. Pendant le covid beaucoup de travaux de maintenance ont été retardé (voire même carrément interrompus) car ils travaillaient en effectif réduit pour qu’il y ait peu de contamination. Donc il faut bien rattraper les retards de maintenance …
@Alain
Ils ont pris du retard, mais ce sont des travaux de maintenance ordinaires, les centrales ont fréquemment des arrêts de tranche pour la maintenance.
+ en cas d’incident d’une centrale en activité, ils peuvent toujours avoir recours au bouton d’arrêt d’urgence ( arrêt d’urgence en 1 seconde).
S’il y a un problème sur l’EPR ce n’est pas un problème de compétence des ingénieurs et des techniciens, mais parce que Sarkozy (et son copain Bolloré) ont vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué. En fait, les plans n’étaient pas finis …
Si les travaux durent c’est bien parce qu’ils ne prennent pas de risques par rapport aux erreurs sur les plans.
Bjr, je voudrais juste indiquer que notre grand « Micron » à vendu ALSTOM aux Us et quelle partie nous intéresserait actuellement, c’est la partie turbine pour nos centrales… Les ricains ont indiqués vouloir renégocier le contrat d’entretien de nos turbines…. nous sommes donc dépendants des russes pour le pétrole et le gaz et des Américains pour l’entretien de nos centrales… ça devient compliqué la ou c’était simple (avant)… merci qui ?
Non ce n’est pas une bonne nouvelle car elle ont été fermé à cause de problèmes de maintenance.
Les rouvrir pourrait causer une catastrophe
Oui, il y a du boulot avec le nucléaire… l’avenir serait de privilégier un combustible autre que l’uranium (choisi car permettant également de développer la bombe), et de choisir par exemple le thorium – supprimant du même coup pratiquement tout risque de catastrophe… *Il me semble d’ailleurs que les Chinois étudient ça.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.






source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire