Bilan de 30 mois de mandat pour U Core Di l'Isula – Stampa Paese

Logo Télé Paese Regarder le LIVE >
Devant de très nombreux amis et sympathisants, Madame le Maire, Angèle Bastiani prenait la parole pour souhaiter à tous la bienvenue. « Avant toutes choses nous voudrions souhaiter à nouveau une excellente année à tous les Ile Roussiens, a pace è a salute pè l’annu novu, et que l’année 2023 soit celle des réalisations, des projets, de la sérénité et de la marche en avant pour notre ville. Puis de poursuivre : Nous tenions ce jour à faire un point presse pour vous informer de l’évolution de notre action municipale depuis notre élection, en juin 2020. Vous avez été nombreux à nous faire confiance il y a un peu plus de deux ans pour conduire les projets que nous avions imaginé durant la campagne municipale. Vous nous avez élus pour appliquer ce programme, et c’est ce que nous faisons au quotidien. Ce que nous proposions reposait sur six axes : PLU, Habitat, Circulation/Parkings, Transports/Mobilité, Culture/Sport, Animation. Aujourd’hui, ces axes se sont transformés en délégations, incarnées par les élus qui sont à mes côtés, puis en projets, puis en travaux, et en actions. Je suis très fière, avec l’ensemble de la majorité, de pouvoir vous préciser point par point l’avancement de nos projets après 30 mois de mandat ».
Tour à tour, dans les compétences de leurs délégations, les élus faisaient le point sur différents dossiers. C’est Antoine Guerrini, 1er adjoint au Maire, délégué aux grands travaux qui le premier se pliait à l’exercice en faisant le point sur les travaux effectués. « Nous avons totalement redessiné le quartier qui va de la mairie à la gare, avec des travaux d’embellissement au niveau du fortin, du monument aux morts, et le long du parking marin. En partenariat avec les Chemins de Fer, un nouveau parking a été construit à la gare, avec 100 places supplémentaires. Au Port de plaisance, nous avons effectué une mise aux normes générale : amarrage, chaînes, échelles, bouées, électricité, eau… Pour près de 180 000€ d’investissement. Nous avons aussi terminé les travaux du Gymnase Pierre-Ceccaldi, équipement neuf dont profitent nos associations. Enfin, nous avons effectué des aménagements de voirie aux abords du lycée de Balagne et au parking de la Poste… ». 
Pour ce qui concerne les grands travaux en cours, dont les études sont lancées, voire dont les opérations ont déjà débuté, on notera : la réhabilitation du Jardin des Moines, les jardins familiaux de Palazzi, la pelouse du Stade municipal Jacques Ambrogi, le dallage de la Rue de Nuit, de la Place du Canon et d’une partie de la Rue Fioravanti en cours de réfection, un nouveau Centre Technique Municipal, qui sera implanté sur le même terrain que les jardins familiaux, un grand projet pour les îles, l’ancien couvent des Filles de Marie avec projet d’implantation de l’Office de Tourisme et d’un centre d’interprétation architectural et patrimonial, avec une salle de conférences attenante, extension du port de plaisance…
D’autres grands travaux à venir comme la voie d’évitement avec un nouveau projet structurant, la construction d’un équipement sportif sont à l’étude. Il était également question de parkings périphériques, de la Marinella, de la place Paoli, de l’église de l’Immaculée Conception, du Port…
En l’absence de Benjamin Genuini, c’est Angèle Bastiani qui abordait le sujet du PLU. « Il s’agit d’un document essentiel pour maîtriser les constructions et les aménagements sur notre commune, dont on parle depuis plus de 20 ans à Ile Rousse sans qu’il n’ait jamais vu le jour. Nous avons tenu nos engagements. Le PADD a été débattu en Conseil Municipal fin 2021, et les réunions publiques tenues dans la foulée. Le projet de zonage est en cours de finalisation. Les étapes suivent actuellement leur cours. Le PLU sera livré dans les délais que nous nous étions fixés, à l’horizon 2024 » précisait Madame le Maire.
Après avoir souligné la levée des blocages de dossiers importants comme la caserne des pompiers et du poste de secours de la plage, Patrick Botey abordait d’autres points identifiés auparavant en interne comme ceux concernant la circulation et la sécurité : « Nous avons révisé le plan communal de sauvegarde qui était obsolète et inadapté. Il a été transmis au Préfet et sera rendu public en même temps que son Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) en tout début d’année. À cela vient s’ajouter le travail constant pour la sécurisation de notre commune, tant sur le domaine public que sur le domaine privé, comme par exemple sur le Plan de Protection contre le Risque Incendies de Forêts (PPRIF) dont les prescriptions de 2014 et 2016 n’étaient pas réalisées, tout cela afin d’offrir un quotidien aussi sûr que possible aux habitants et aux usagers de L’Ile Rousse. Comme vous avez pu le voir récemment, nous avons débuté en janvier 2022 une étude sur la circulation en ville qui a rendu ses conclusions en fin d’été. Cela aboutit notamment à la modification de la circulation en centre-ville pour une période test, un changement qui porte déjà ses fruits en termes de fluidité des flux. Nous avons parallèlement mis en place un dispositif de vidéo verbalisation qui sera effectif à l’été 2023 dans le but de sécuriser ces décisions »
Alexandra Escobar-Santini et Martine Profizi abordaient le chapitre Festivités-Animations-Patrinoine. « Sur l’année 2022, qui est la plus parlante puisque la crise sanitaire n’a pas restreint nos possibilités, nous avons organisé 62 événements, et participé financièrement et techniquement à 25 autres organisés par les associations de la ville. Ce sont donc au total 87 événements qui ont été organisés ou accompagnés par la municipalité cette année. Les 62 manifestations organisées par la commune se répartissent comme suit : 20 animations spécifiques à destination des enfants, 9 concerts ainsi qu’un festival de la chanson corse sur deux jours, 13 manifestations culturelles organisées en ville et au Spaziu parmi lesquelles des pièces de théâtre et conférences… Ainsi que 17 expositions au Spaziu Pasquale Paoli. À cela nous pouvons bien sûr rajouter les événements d’ampleur comme le spectacle pyrotechnique et musical du 14 juillet, l’organisation de la Sainte Barbe ainsi que la sonorisation de la ville pour les fêtes de Noël. S’ajoutent également 25 événements auxquels nous avons participé financièrement et techniquement, aux côtés des associations de la ville, parmi lesquels le Corsica Windfoil, le salon du nautisme Mare Vivu, Lisula CineMusica, a Festa di u Libru, la fête de la musique… » 
Adjointe au sport, Camille Bataillard soulignait la politique sportive  particulièrement active de la Municipalité et ajoutait : « Concernant le soutien associatif, nous accompagnons 20 clubs et associations implantés sur notre commune. Un très grand nombre de disciplines sont représentées, et plus de 100 000€ sont investis pour les soutenir dans leur action quotidienne. Mais le soutien à la politique sportive passe aussi et surtout par l’accompagnement à l’événementiel. Et c’est là une véritable nouveauté. » 
Annick Pozzo di Borgo, adjointe à la santé et au social, accompagnée de  Clémentine Antolini (CIAS) évoquait les nombreuses actions notamment durant la pandémie sanitaire. « Pour ce qui est de la lutte contre la maladie, l’isolement et la précarité : 11 associations sociales et caritatives aidées financièrement par la commune en 2022, avec une augmentation de la participation communale de 70% par rapport à 2020 » ajoutait-elle.
« S’il est un pan des affaires communales visible, c’est bien l’occupation du domaine public. Dans ce domaine, nous avons fort à faire, ayant hérité d’une situation très anarchique à tous points de vue » commentait Angèle Bastiani avant de laisser la parole à Ange Cananzi qui faisait le point sur ce qui a été fait et ce qui reste à venir. « Concernant le domaine public, nous pouvons répertorier un certain nombre de changements déjà effectifs et d’autres à venir. On peut commencer par parler du marché couvert, joyau de notre ville, où nous avons mené une opération de valorisation des producteurs et des produits locaux à l’année. C’était notre engagement, nous l’avons effectué, via notamment une révision des occupations et des tarifs plus avantageux pour les producteurs à l’année, fleurons de notre terroir ». L’élu annonçait aussi qu’en étroite collaboration avec l’Etat la majorité travaillait sur une équité entre tous les commerçants de la ville en termes de tarifications, tous domaines confondus, allant du front de mer au centre-ville.
Jean-Luc Costa abordait pour sa part le chapitre de l’organisation des quartiers : « Pour favoriser le lien entre les habitants et la municipalité, nous allons lancer en 2023 un découpage symbolique de la ville en grands quartiers, qui seront la base des nouveaux comités de quartier. Ces comités s’appuieront sur une charte que nous avons élaborée tous ensemble qui en fixera les règles. Ces derniers auront pour but de faire remonter les besoins de chaque zone de notre commune, dont les réalités quotidiennes sont différentes. L’objectif de cette démarche de démocratie participative est d’avoir des retours fréquents et précis, afin d’ajuster notre action municipale au quotidien, et pouvoir répondre au mieux aux besoins de la population ».
En l’absence de Blaise Dary, Angèle Bastiani devait intervenir sur l’éducation et l’enseignement : « Nous avons ainsi pris attache avec l’Education Nationale pour une véritable revitalisation des écoles élémentaires et maternelles. L’inspectrice et le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale travaillent à nos côtés dans la démarche « école de l’avenir ». Nous allons travailler dès le mois de janvier avec les équipes pédagogiques pour coordonner cette action et offrir le meilleur à nos enfants. Nous avons également équipé à hauteur de 47 000€ les écoles publiques de la ville en matériel High-Tech : tableaux numériques, tablettes interactives… Dans l’enseignement secondaire, puisque notre commune a la chance de bénéficier d’un collège et d’un lycée, nous participons activement aux conseils de ces structures et essayons de répondre au mieux aux besoins des scolaires, du corps enseignant et des parents d’élèves, notamment en termes d’accès et de circulation. Enfin, dans un souci d’équité et de conformité à la loi, nous avons réajusté à la hausse notre financement de l’école privée Notre Dame, afin que chaque élève scolarisé sur la commune reçoive un investissement équitable ».
Enfin, José Orsini, 1er vice président de la communauté de communes devait dire quelques mots sur l’engagement intercommunal de l’Ile-Rousse. « Notre commune est celle qui compte le plus de Vice-Présidents à la communauté de communes puisque nous sommes quatre, sur dix, ce qui est une évolution positive puisque dans l’ancienne mandature aucun membre de la majorité ile roussienne ne siégeait à l’interco. La communauté de communes compte de nombreuses compétences, notamment l’eau, l’assainissement, l’aménagement de l’espace, les mobilités, le logement, la gestion des déchets… Les élus intercommunaux s’impliquent au quotidien dans leurs délégations, et suivent les différents projets de la communauté. Dans chaque délégation intercommunale qui nous est confiée, les choses avancent. Sur les mobilités une régie intercommunale des bus a été créée sous l’impulsion de Marie Josèphe Capinielli, dans la délégation de Benjamin Genuini nous avons pu récemment voir la création de la SPL Logement, Ange Cananzi élabore avec le Président une nouvelle stratégie pour la problématique des déchets, et pour ma part j’assure le suivi des travaux. Nous travaillons tous en bonne entente avec toutes les communes, dans un esprit communautaire ». 
Il revenait à Angèle Bastiani de conclure les interventions : « Comme vous l’avez constaté, notre bilan après seulement trente mois est très fourni, dans tous les domaines. Nous avons voulu la transparence pour les Ile Roussiens, c’est pourquoi nous vous expliquons tout ce que nous faisons. C’est le sens de notre engagement : nous ne sommes pas élus pour polémiquer, ni pour diviser, mais pour travailler. Ce travail, nous le menons avec vous, pour notre ville et pour ses habitants. Rien ne saura nous faire dévier de cette ligne. Encore une fois, nous ancrons notre proximité avec la population. Nous avons d’ailleurs instauré un nouveau rendez-vous avec les Ile Roussiens : deux vendredi par mois, je les reçois, avec notre équipe, sans rendez-vous pendant toute une matinée. Plus globalement, nous informerons régulièrement les Lisulani de l’avancée de nos projets et de la vie de la cité. Nous vous donnons rendez-vous dans quelques temps pour un nouveau point d’étape. Nous souhaitons à nouveau une magnifique année 2023 à nos concitoyens, et nous leurs rappelons que nous sommes élus par eux, pour eux, au service de tous et surtout de l’intérêt commun. Evviva u Core di L’Isula. »
Tous les participants étaient invités à lever le verre de l’amitié.
GILBERT GUIZOL 
Logo Télé Paese Regarder le LIVE >

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE