Avions et trains : le point sur les grèves pour Noël et le jour de l'an – Le Point

Boutique le Point
Evenements
Jeux concours
Partenaires
Plusieurs mouvements annoncés par les syndicats pourraient toucher les transports en France à l’occasion des fêtes de fin d’année.
Temps de lecture : 3 min
Comment jongler avec le calendrier des vacances et des fêtes de fin d’année et celui des grèves du rail et du transport aérien ? À ce jour, plusieurs préavis ont été déposés, ce qui ne signifie pas que les arrêts de travail vont se concrétiser. Des négociations avec la direction des entreprises sont possibles jusqu’à la dernière minute.
Parfois, la combativité des responsables syndicaux n’est pas en adéquation avec la volonté de la base, consciente que les primes de fin d’année et les congés à récupérer vont être mis à mal par un mouvement paralysant l’activité. Mais cela ne facilite pas la programmation des réunions familiales ou des fêtes entre amis.
« Je suis assez confiant qu’il n’y aura pas de fortes perturbations » sur le réseau ferré, a déclaré le ministre des Transports Clément Beaune, sur France 2, ce mardi, ajoutant : « On n’anticipe pas de fortes perturbations dans l’aérien pour les départs en vacances. […] Il y aura des trains, il y aura des avions. »
Chez Air France, en réaction à la fin de l’accord collectif régissant les conditions de carrière, de rémunération et de couverture sociale du personnel navigant commercial (PNC, hôtesses et stewards), les syndicats Unac et SNGAF ont déposé un préavis de grève commun du jeudi 22 décembre au lundi 2 janvier 2023.
On ne sait pas si ce mot d’ordre sera suivi. Un bilan ne pourra être dressé qu’avec un préavis de 48 heures, le temps réglementaire pour que les grévistes se déclarent. La compagnie devra alors gérer la pénurie, préférer le long-courrier au moyen-courrier, éventuellement faire voler des avions avec une capacité réduite en passagers avec moins de PNC. Le ratio d’un PNC pour 50 passagers corrélé au nombre de portes de l’avion figure dans les exigences réglementaires européennes.
Un appel à la grève des pilotes de Corsair, transporteur desservant les Antilles, l’Afrique de l’Ouest, La Réunion et Maurice, a été lancé pour samedi 17 décembre, début des vacances scolaires, jusqu’au jeudi précédant Noël, soit le 22 décembre.
Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) n’a pas exclu de prolonger le mouvement « pour des périodes ultérieures de vacances ». La compagnie, en détresse financière, est en conciliation au tribunal de Pointe-à-Pitre avec une dette de 124 millions d’euros pour 226 millions de chiffre d’affaires au dernier exercice.
Aux Antilles et en Guyane, les pilotes SNPL de la compagnie régionale Caire, qui détient Air Guyane et Air Antilles, menacent de faire grève du vendredi 16 au jeudi 22 décembre.
Les hôtesses et stewards d’EasyJet, représentés par le SNPNC et l’Unac, ont levé, pour leur part, leur menace de grève, après avoir accepté une augmentation des salaires de 11 % (7,5 % en base fixe et 3,5 % en moyenne en base variable).
À la SNCF, les trois principaux syndicats (CFDT Cheminots, SUD-Rail et Unsa Ferroviaire) ont déposé plusieurs préavis de grève : du jeudi 15 au lundi 19 décembre, du vendredi 23 au lundi 26 décembre, puis du vendredi 30 décembre au lundi 2 janvier.
Les mouvements des contrôleurs ne touchent pas tous les trains. Sur certains TER et les Transilien, des caméras ou un jeu de miroirs permettent au conducteur de vérifier la fermeture des portes. Mais, sur les TGV et les Intercités, un chef de bord est nécessaire pour assurer cette fonction.
À LIRE AUSSIGrève : les « Gilets jaunes » de la SNCF
En outre, le syndicat SUD-Rail a décidé, vendredi 9 décembre, de maintenir son appel à la grève des aiguilleurs couvrant le premier week-end des vacances de Noël (du jeudi 15 au lundi 19 décembre). Les conséquences pourront être variables sur le réseau en fonction de la représentation dans les différents postes commandant la circulation des trains dans les gares ou sur les réseaux.
Attention, pour arriver à la gare, à Paris comme en province, aux éventuelles grèves de métro ou de tram qui multiplieront les embarras de circulation en surface.
Chez nos voisins britanniques, la grève générale annoncée pourrait avoir des impacts sur la desserte ferroviaire transmanche Eurostar. Un million de cheminots envisagent de débrayer dix jours, et quatre jours d’arrêt (16, 18, 22 et 23 décembre) sont déjà prévus par les agents de sûreté des aéroports et des gares.
Le trafic des passagers dans les aéroports britanniques, notamment à Londres-Heathrow et Londres-Gatwick, sera fortement perturbé en raison d’une grève des agents de l’immigration. Les deux aéroports prévoient d’annuler 30 % des vols. Les aéroports de Manchester, Birmingham, Cardiff et Glasgow devraient être également touchés par le mouvement social des fonctionnaires de l’immigration.
Après trois ans de fermeture pour travaux marqués par une baisse de trafic dû au Covid, le Terminal 1 de l’aéroport de Roissy CDG a rouvert ses portes. Entièrement dédié aux long-courriers, ce Terminal « historique » sur nommé le camembert va retrouver ses passagers qui peuvent se trouver désorienter. Le déménagement des compagnies depuis les autres aérogares va en effet s’étaler sur plusieurs semaines jusqu’à la mi-janvier et concerne pas moins de 36 transporteurs dont Lufthansa, Emirates et United. Aussi, avant de se rendre à Roissy-CDG pour prendre l’avion est-il prudent de consulter le site d’ADP pour savoir où opère sa compagnie aérienne. Attention aussi au choix du parking à l’aéroport. L’aller peut partir du Terminal 2. Au retour, après déménagement de la compagnie, l’avion pourra arriver au Terminal 1.
La liaison entre les satellites 1, 2 et 3 du Terminal 1 a permis de créer une salle d’embarquement de 5 600 m2.
Newsletter économie
Chaque jeudi, recevez le meilleur de l’actualité économique, et recevez en avant-première les exclusivités du Point.

Newsletter économie

Vous pouvez consulter notre Politique de protection des données personnelles.
La rédaction du Point vous conseille
Signaler un contenu abusif
Merci de renseigner la raison de votre alerte.
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire
Code erroné
Un avis, un commentaire ?
Ce service est réservé aux abonnés
Voir les conditions d’utilisation
Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article.

Scandaleux et devrait être interdit.
C’est gentil de la part du Point de nous faire part d’une menace de grève à la veille de grandes transhumances. Mais nous savons tous que la menace sera réalité, et que des grèves visant à “enmmerder” non pas le client, mais l’usager, au moment ou tout le monde a grandement besoin d’un vrai service public, c’est un grand classique et sport typiquement “made in France”. Disons que c’est le folklore…
Notre ministre des transports s’autocongratulait l’autre jour de l’immense avancée que représente selon lui la suppression des vols intérieurs sur les trajets faisables en train en moins de 2h30. Et quand les trains et les avions sont en grève, on fait comment ? On prend son auto. Françaises, Français, n’écoutez pas les sornettes écologistes. Gardez votre auto. M. Beaune, lui, n’a que l’embarras du choix : voiture officielle avec chauffeur. Ou avions du gouvernement. Qui ne lui coutent pas un fifrelin. C’est nous qui paient !
L’info en continu
En kiosque
A compléter
Consultez les articles de la rubrique Économie, suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité.
Le chiffre de la semaine
TF1-M6, la saga du PAFCHAPO :
Lettre des placements

Expérience Le Point
La boutique
Abonnements
Applications mobiles
Nos partenaires
Nous sommes OJD
Les forums du Point

FAQ
Politique de protection des données à caractère personnel
Gérer mes cookies
Crédit d’impôt
Cours de langues
Bons d’achat
Comparateur PER
Portail de la transparence
Tutoriel vidéo
Publicité
Nous contacter
Plan du site
Mentions légales
CGU
CGV
Conditions générales d’un compte client
Charte de modération
Archives

* Champs obligatoires
Avec un compte LePoint.fr :

Créez un compte afin d’accéder à la version numérique du magazine et à l’intégralité des contenus du Point inclus dans votre offre.

Pour ce faire, renseignez
votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.
Vous avez un compte Facebook ?
Connectez-vous plus rapidement
Vous avez un compte Facebook ?
Créez votre compte plus rapidement
Veuillez saisir l’adresse mail qui a servi à créer votre compte LePoint.fr
Cet article a été ajouté dans vos favoris.
Pour soutenir Le Point acceptez la publicité personnalisée.
Déja abonné ? Je m’identifie

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE