Avec le passe sanitaire, il va falloir arriver très en avance à l'aéroport ! – Le Figaro

Rubriques et services du Figaro

Rubriques et services du Figaro
Nos journaux et magazines
Les sites du Groupe Figaro
Alors qu’entre en vigueur l’obligation de passe sanitaire, le gestionnaire des aéroports de Paris-CDG et Paris-Orly conseille à partir de ce 9 août aux voyageurs de se présenter trois heures avant le départ d’un vol international et deux heures avant celui d’un vol intérieur.
Vous devez prochainement prendre un vol au départ de Paris-Charles de Gaulle ou de Paris-Orly ? Un seul mot d’ordre : anticipez encore plus que d’habitude ! Avec l’extension du passe sanitaire aux vols nationaux ce lundi 9 août, le temps d’embarquement risque d’être allongé en raison du renforcement des contrôles. Obligatoire pour tous les passagers de plus de 18 ans, il le sera aussi pour les 12-17 ans à partir du 30 août.
«Pour plus de sérénité», le groupe ADP (ex-Aéroports de Paris), gestionnaire des deux aéroports parisiens, recommande aux voyageurs de se présenter deux heures à l’avance pour un vol intérieur et trois heures à l’avance pour un vol international.
En mai, l’Association internationale du transport aérien (Iata) affirmait que le temps passé par les voyageurs dans les aéroports avait tout simplement doublé entre 2019 et 2021, passant d’1 h 30 à 3 h en moyenne. Une situation paradoxale, le trafic aérien actuel ne représentant que 30 % de celui avant la pandémie de Covid-19. Cette situation a par exemple forcé l’aéroport de Nice à rouvrir son terminal 1 du 21 juillet au 7 septembre afin d’«accompagner le renforcement des contrôles sanitaires sur certains vols internationaux».
À lire aussiCovid et voyage : ce que permet le passe sanitaire dans les différents pays d’Europe
Pour fluidifier l’embarquement, quelques compagnies proposent de vérifier le passe sanitaire avant le départ. Illustration avec le service Ready to Fly (littéralement «prêt à décoller») mis en place par Air France et KLM depuis mi-juillet. Sur les vols éligibles, les clients sont invités à envoyer leurs documents d’ordre sanitaire (attestation de vaccination, test de dépistage négatif ou certificat de rétablissement) quelques jours avant leur vol via une plateforme en ligne. Une fois les documents vérifiés et validés, la compagnie émet une carte d’embarquement avec la mention «Ready to Fly», qui exempte alors le passager de présenter son passe sanitaire. Ce service n’est pour l’instant proposé que sur un nombre restreint de destinations : la Corse, les Outre-mer, la Grèce, l’Allemagne, Dakar (Sénégal) et Bamako (Mali). La compagnie Corsair propose un service de vérification identique, baptisé Facilipass.
Afin de limiter les flux, le groupe ADP rappelle par ailleurs sur son site que l’accès aux aérogares est «réservé aux passagers et aux personnes qui accompagnent des passagers mineurs, en situation de handicap, à mobilité réduite, ou encore des personnes vulnérables».
À lire aussiPourquoi choisir une compagnie aérienne régulière cet été plutôt qu’un low-cost ?
EN VIDÉO – PASSE SANITAIRE : DJEBBARI PROMET «DES CONTRÔLES MASSIFS»
anonyme 31201
le
Je suis rentré en France le 8 août depuis un pays classé rouge. Vérification du passe sanitaire a pris 5 minutes, en revanche l’attente aux contrôles de passeports a été plus de 2 heures car la plupart de guichets étaient fermés ! Paris CDG.
chop
le
Je suis partie en Italie en avion d’Orly il y a 10 jours: pas un contrôle du pass, ni au départ ni à l’arrivée Juste hallucinant
meco
le
Pas grave!! Ces GJ, autres anti tout du samedi ne sortent pas de leurs trous…sauf le samedi jour de fête pour eux en allant dans les grandes villes
Vous prévoyez un voyage culturel ou dépaysant à l’automne entre octobre et novembre ? Retrouvez nos idées de destinations où partir en famille durant les vacances de la Toussaint 2022.
Cette année, la saison du rouge, d’Halloween et des premiers frissons a débuté le 23 septembre, deux jours plus tard qu’en 2021.
Après deux ans et demi de fermeture quasi totale et de légers assouplissements depuis juin, le pays du Soleil Levant va enfin rouvrir aux touristes individuels sans visa.
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.
Avec le passe sanitaire, il va falloir arriver très en avance à l’aéroport !
Partager via :
24 commentaires
24
Le Figaro
Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire