« Aux Arbres citoyens » : France 2 veut jouer « l'agitateur écologique » – Natura Sciences

Le média de l’urgence écologique, indépendant et sans publicité, financé par ses lecteurs.
Ce mardi 8 novembre à 20h45, France Télévisions organise un prime en direct nommé « Aux arbres citoyens ! ». L’émission, qui sera présentée par Léa Salamé et Hugo Clément, en association avec Cyril Dion, aura pour thème principal « la forêt, ses bienfaits et ses défis ». Une mobilisation pour l’écologie que France Télévisions veut inscrire dans ses programmes sur le long terme.
« Aux arbres citoyens ! », le prime en direct de France Télévisions, est diffusé ce mardi 8 novembre à 20h45 sur France 2. Début octobre lors d’une conférence de presse, Stéphane Sitbon Gomez, directeurs des antennes et des programmes à France Télévisions, a détaillé les grandes lignes de cette émission. Les journalistes Léa Salamé et Hugo Clément, le réalisateur et militant écologiste Cyril Dion ainsi qu’Antoine Gatet de l’organisation France Nature Environnement l’accompagnaient.
Ensemble ils ont donné les détails d’une émission censée être le signal d’une prise de conscience écologique de France Télévisions. Du moins, elle doit sonner le glas des primes « du petit geste », explique Stéphane Sitbon Gomez.
Avec ce prime, France Télévisions, « vise à s’écologiser en tant que média, mais également à sensibiliser les téléspectateurs », selon Stéphane Sitbon Gomez. Cette émission est « une mobilisation de France Télévisions pour l’écologie qui doit s’inscrire dans la durée », explique le directeur. « Nous avons une responsabilité en tant que média. Nous ne pouvons plus être neutre sur la crise climatique ».
Dans le journalisme « on questionne souvent l’impartialité, mais pas cette fois », explique-t-il. « Ce n’est pas un prime du petit geste. Aujourd’hui à France Télévisions, nous voulons avoir un rôle d’agitateur écologique. Il ne s’agit pas d’une émission d’injonctions mais de mobilisations », assure-t-il.
« Aux arbres citoyens ! » se divisera en « trois parties », selon Cyril Dion, qui a « imaginé l’émission ». « Dans la première partie, nous parlerons des arbres et de leur importance pour notre planète. La forêt est le premier puits de carbone au monde. Des espèces y vivent. Nous verrons comment vivre avec ces espèces en bonne intelligence. Des scientifiques nous parleront des arbres et nous diront à quel point ils sont extraordinaires. Ce sont les êtres les plus vieux de notre Terre », explique le réalisateur.
En deuxième et troisième partie, l’émission se concentrera sur le rôle que peuvent jouer les arbres dans l’adaptation aux conséquences du réchauffement climatique. Il s’agira de comprendre comment les arbres peuvent nous aider à « nous réinventer », notamment en ville, ou encore de mieux comprendre les conséquences de la déforestation. « Nous allons également déconstruire l’écologie punitive. Nous allons proposer des solutions, pour un futur désirable », assure Cyril Dion. Durant l’émission, plusieurs invités de marques seront présents, assure France Télévisions.
La journaliste Léa Salamé n’est pas fondamentalement réputée pour son engagement écologique. « Je me suis posé la question de ma légitimité à présenter cette émission », admet-elle. « Sur l’écologie, je suis une convertie de la dernière heure. Aujourd’hui j’ai changé, j’ai compris » quelle était l’urgence.« Je serai aussi la voix de ces gens-là, sensibilisés sur le tard à la crise climatique », ajoute-t-elle.
« Nous avons tous un rapport presque charnel aux arbres. Mon arbre préféré, celui qui évoque quelque chose pour moi, c’est bien sûr le cèdre », explique-t-elle faisant référence à ses origines libanaises. Selon la journaliste, chacun d’entre nous a un rapport unique aux arbres. Ils sont parfois liés à des souvenirs auxquels nous tenons.
Le prime « Aux arbres citoyens » sera également participatif. « Tout au long de l’émission, nous appellerons les téléspectateurs à faire des dons », explique Cyril Dion. Cet argent sera reversé à des projets de replantations et de préservations de nos forêts. L’association France Nature Environnement (FNE) est chargée de sélectionner ces projets. Pour rappel FNE compte 46 organisations adhérentes et 9 067 associations et 900 000 militants à ses côtés. Gage d’un certain sérieux.
« Nous avons besoin de vous pour redonner vie à la plaine des Maures, pour restaurer les haies bocagères de Mayenne, pour protéger les mangroves de Mayotte de la déforestation, pour sauvegarder les landes bretonnes et les forêts pyrénéennes, pour redonner une place aux arbres en ville, et pour nous permettre à toutes et tous de découvrir, connaître et préserver ensemble ces écosystèmes d’une richesse inestimable », peut-on lire dans un communiqué de France Télévisions.
Dans une lettre ouverte, Jean-Michel Servant, président de l’Interprofession nationale de la filière Forêt-Bois, a affirmé son soutien au prime de France Télévisions. « Nous tenons tout d’abord à vous manifester notre soutien à cette initiative du service public visant à sensibiliser et à mobiliser sur ces enjeux cruciaux, non seulement pour l’avenir des forêts et du monde vivant qu’elles abritent, mais aussi pour le futur de nos sociétés elles-mêmes face à un impérieux besoin de se décarboner », peut-on lire dans le communiqué.
Cependant, Jean-Michel Servant s’interroge quant à l’absence des organisations de France Bois Forêts. « On parle de 200 personnes présentes ; alors pourquoi pas ceux qui représentent les acteurs de terrain ? », interroge-t-il.
Cet article vous est proposé en accès libre, mais l’information a un coût ! Sans publicité, notre média ne peut fonctionner que grâce à vos abonnements. Vous ne souhaitez pas vous abonnez? Vous pouvez aussi nous faire un don, défiscalisable à hauteur de 66% !
ABONNEZ-VOUS AU RÉCAP’ DE NATURA
Accèdez à l’intégralité du contenu Natura Sciences
Abonnez-vous à partir de 4,90 par mois
Recevez Construisons 2030 , la newsletter axée sur les solutions à mettre en place aujourd’hui pour construire une société compatible avec les enjeux climatiques. Tous les vendredis à 18h.

© 2020 – 2022 Natura Sciences. Tous droits réservés Natura Sciences

S’inscrire à la Newsletter

Je consens à recevoir la newsletter :

  • Recevez Construisons 2030, la newsletter axée sur les solutions à mettre en place aujourd’hui pour construire une société compatible avec les enjeux climatiques. Tous les vendredis à 18h.

    source

    A propos de l'auteur

    Backlink pro

    Ajouter un commentaire