Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions – lfm.ch

Publié
le
De
Personne n’a trouvé la combinaison gagnante à l’Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 14, 16, 21, 28 et 35, ainsi que les étoiles 1 et 11.
Lors du prochain tirage mardi, 141 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.
https://jeux.loro.ch/games/euromillions
Cet article a été publié automatiquement. Source : ats
Genève se sort du piège luganais, Bienne cartonne, Ajoie surprend
Stan Wawrinka est tombé les armes à la main
Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions
Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions
Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions
Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *






Publié
le
De
Le Grand Conseil vaudois a adopté mardi deux décrets urgents liés à la gestion du risque de pénurie d’énergie cet hiver. L’un vise une baisse de la consommation d’électricité de l’éclairage des bâtiments non résidentiels et celui des enseignes commerciales, l’autre permettra de connaître la liste des entreprises consommant plus de 100’000 kWh/an d’électricité ou 1’000’000 kWh/an de gaz.
Pour ce dernier, le Canton veut encourager les entreprises grandes consommatrices à prendre les dispositions nécessaires pour faire face à une pénurie, en réorganisant par exemple leur fonctionnement. La disposition légale, acceptée à l’unanimité, donne la possibilité à l’Etat d’informer et d’accompagner ces entreprises directement concernées par les éventuelles mesures de contingentement qui pourraient être imposées par la Confédération.
Ce sont les gestionnaires des réseaux de distribution (GRD) qui devront transmettre ces données au Canton, jouant ainsi les intermédiaires et coordinateurs entre l’Etat et les entreprises concernées. Jusqu’ici, seules les entreprises consommant plus de 500’000 kWh/an sont connues et listées.
Des députés se sont inquiétés de la confidentialité des données. Le ministre écologiste en charge du dossier Vassilis Venizelos a assuré que l’Etat « n’avait aucune intention de venir fouiller dans les affaires de ces grands consommateurs », mais de simplement « pouvoir les identifier ». Il a aussi rappelé que ce décret avait une durée limitée dans le temps.
L’autre décret urgent vise, lui, à diminuer pour cet hiver 2022-2023 la consommation d’électricité de l’éclairage des bâtiments non résidentiels et celui des enseignes commerciales et autres sources lumineuses. Il a aussi été accepté à l’unanimité, mais, contrairement au précédent, a fait débat.
Trois amendements proposés par le PS et la gauche radicale, plus restrictifs dans les règles, ont été finalement écartés, dont un sur les publicités lumineuses hors bâtiments ou vitrines commerciaux, donc dans l’espace public, et un autre sur les décorations de Noël.
S’agissant de l’éclairage public, également débattu, M. Venizelos a rappelé que l’idée de ce décret était de laisser une marge de manoeuvre aux communes, de ne pas imposer mais d’inciter à faire des économies d’énergie. En clair: les collectivités publiques décideront elles-mêmes s’il faut éteindre ou non, notamment sur des critères sécuritaires, des candélabres et lampadaires dans des ruelles, rues ou quartiers.
Pour le Conseiller d’Etat, il ne s’agissait pas non plus de contraindre les communes dans ce combat :
Du côté de l’UDC, on ne souhaite pas assister à une chasse aux sorcières :
Ces deux décrets font partie de la stratégie vaudoise pour éviter une pénurie d’électricité et de gaz cet hiver. Montrant l’exemple, le Canton va de son côté aussi faire des économies d’énergie au sein même de son administration ainsi que dans les bâtiments propriétés de l’Etat. Le chauffage sera abaissé à 20 degrés en moyenne. La population est encouragée à faire de même.
Toutes ces mesures sont développées conjointement par le Département de la jeunesse, de l’environnement et de la sécurité (DJES) de Vassilis Venizelos et par le Département de l’économie, de l’innovation, de l’emploi et du patrimoine (DEIEP) d’Isabelle Moret. Elle est désormais pilotée par l’Etat-major cantonal de conduite (EMCC).
L’extinction de nuit dès 23h00 des monuments d’Etat, comme le château de Chillon, la cathédrale de Lausanne ou des musées, fait aussi partie des mesures immédiates. En cas d’aggravation de la situation, ils pourraient être éteints dès la tombée de la nuit. En cas de contingentement, la suppression de certaines activités énergivores (salles de gym, piscines, musées) est également prévue.
La rédaction de LFM avec Keystone-ATS
Publié
le
De
Echoué depuis le 12 août dernier sur une plage indienne, le catamaran Porrima, anciennement PlanetSolar, a repris la mer. Le premier bateau à avoir effectué un tour du monde à l’énergie solaire a été secouru par des pêcheurs locaux.
« Le Porrima a été mis à flot avec succès hier. Il a quitté la plage d’Alibagh, dans l’Etat du Maharashtra en Inde, grâce au remorquage de six bateaux de pêche locaux. Nous nous lançons maintenant dans sa reconstruction et la conception de ses navires frère et soeur », a annoncé dimanche sur Twitter Gunter Pauli, le président de Blue Innovations, à qui appartient désormais le bateau solaire. L’information a été relayée par Arcinfo et 24 heures.
Le Porrima avait échoué en août au sud de Bombay alors qu’il faisait route pour les Maldives, suite à divers problèmes. Le catamaran était resté bloqué dans le sable.
Le bateau est devenu célèbre en 2012 lorsqu’il a bouclé, sous le nom de PlanetSolar, le premier tour du monde à la seule énergie solaire. Mesurant 31 mètres de long sur 15 de large, il avait mis 19 mois pour réussir cette performance. L’initiateur du projet, Raphaël Domjan, s’occupe désormais de l’avion solaire SolarStratos.
Basée à Lausanne, Blue Innovations veut présenter le Porrima à l’exposition universelle d’Osaka, au Japon, en 2025. Le bateau doit d’ici là être transformé pour être équipé de nombreuses technologies « vertes » novatrices, indique le site Internet du projet. Le président de Blue Innovations Gunter Pauli est un entrepreneur belge actif dans le développement durable. Il a notamment théorisé le concept « d’économie bleue », inspirée des écosystèmes.
Cet article a été publié automatiquement. Source : ats
Publié
le
De
Le Musée Jenisch à Vevey (VD) présente le projet « Save our ship » de Léonore Baud, lauréate de la bourse Alice Bailly 2022, dès vendredi et jusqu’au 27 novembre. En parallèle, l’installation vidéo « Pollen » de l’artiste Guy Oberson est à découvrir en première suisse, jusqu’au 18 décembre.
Léonore Baud, 39 ans, diplômée de l’ECAL avec un bachelor en photographie (2006) et un master en cinéma (2008), questionne l’image et la représentation. Par le biais de quatre installations, « Save Our Ship » explore l’incertain, la perte de repères, le fil ténu entre la vie et la mort.
L’artiste lausannoise y retrace son cheminement depuis son expérience du syndrome HELLP1. En obstétrique, cette affection est une complication grave et rare de la femme enceinte qui peut être mortelle.
Dans ce projet, Léonore Baud s’est donné la liberté de créer les actions de guérison qui lui convenaient, passant par le geste. Trente-sept images d’océans et de ciel, des cocons suspendus, une apparition fantomatique et des calligraphies abstraites disent la fragilité, mais aussi la réparation.
Pour sa part, « Pollen » de Guy Oberson est une fable écologique qui traite de manière poétique, des rapports et des interactions entre l’homme et les autres espèces, ici principalement les arbres et les abeilles. Sur trois écrans, la narration du Fribourgeois tente de donner un souffle différent à une histoire qui se déroule comme un cycle, mais néanmoins sans complaisance.
Techniquement, les vidéos sont une animation réalisée uniquement à partir de différentes estampes. Le dessin est animé d’une énergie récurrente et obstinée, qui joue de la figuration et de l’abstraction. L’installation a déjà été présentée cet été dans une galerie parisienne.
Cet article a été publié automatiquement. Source : ats
Publié
le
De
La banque privée genevoise One Swiss Bank a annoncé mardi quitter prochainement ses locaux pour s’installer dans l’ancien siège social de Médecins sans frontières, rue de Lausanne dans le quartier des Pâquis à Genève.
Installée depuis 2013 au Campus Biotech de Sécheron dont le bail arrive à son terme et après la fusion avec la Banque Profil de Gestion en juin 2021, One Swiss Bank avait besoin de plus d’espace.
« L’objectif, dans un premier temps, est de mutualiser une partie de l’espace avec une autre société afin de créer des synergies, tout en garantissant un strict respect des normes de sécurité et confidentialité, » explique le porte-parole de la banque à l’agence AWP.
« Ce projet » représente près de 2300m2 contre 1200m2 actuellement pour les 50 personnes qui composent l’effectif. « Nous n’avons pas d’objectif de croissance en matière de personnel à court terme, » précise-t-il.
Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp
Publié
le
De
L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 23’867 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 18 décès supplémentaires et 369 malades ont été hospitalisés.
Il y a sept jours, l’OFSP avait annoncé 30’305 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 24 décès et 463 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 21,2%. Les hospitalisations ont dans le même temps baissé de 20,3%.
635 personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 7,60% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d’occupation est de 76,50%.
69,7% de la population en Suisse a reçu au moins une dose de vaccin et 7,9% de la population s’est vue administrer une dose au cours des six derniers mois.
https://www.covid19.admin.ch/fr/overview
Cet article a été publié automatiquement. Source : ats
Derniers titres
L’info en continu
Le Grand Conseil vaudois a adopté mardi deux décrets urgents liés à la gestion du risque de pénurie d’énergie cet…
Echoué depuis le 12 août dernier sur une plage indienne, le catamaran Porrima, anciennement PlanetSolar,…
Le Musée Jenisch à Vevey (VD) présente le projet « Save our ship » de Léonore Baud,…
Votre Horoscope
Charisme sublimé, relations harmonieuses, quotidien professionnel boosté… Tout ce que vous ferez, fonctionnera !
Voir tous les signes
Gagnez vos places pour la soirée 28 forever du Mad Club !
Un policier genevois ivre tire 7 coups de feu et blesse un collègue
Jusqu’à 3’000 Vaudois touchés par un AVC chaque année
Le Répit ouvre ses portes un mois plus tôt
Escroqueries en série: un entrepreneur face aux juges
Le canton de Fribourg publie une liste de 92 sites « remarquables »
Les Grisons ordonnent le tir de trois autres loups
Les Automnales : Remportez vos entrées pour le salon
Radio LFM – Avenue de la Gare 4 – CH-1003 Lausanne
Standard : 021 341 11 11 – Antenne : 0842 00 10 33 – WhatsApp : 079 842 10 33 – Contactez-nous: sav@lfm.ch

© Copyright 2021 – Media One Group

source

bilan professionnel Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan pro Poitiers tours

pourquoi faire un bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

bilan de compétences Poitiers tours

contenu d’un bilan de compétences Poitiers tours

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire