Aluminium Dunkerque va réduire de 22% sa production en raison … – L'Usine Nouvelle

Aluminium Dunkerque, le plus gros producteur d'aluminium primaire en France, compte réduire sa production de 22% au quatrième trimestre pour faire face à l'augmentation des coûts de l'énergie. Pour son directeur général, Guillaume de Goÿs, il s'agit d'un signal fort dans une industrie qui cherche la parade pour tenir face à la crise énergétique.
Avec


Profitez à tout moment des informations clés selon vos intérêts.
Sélectionnez les thèmes qui vous intéressent :

Avec


Les entreprises de la métallurgie européennes, grande consommatrices d'énergie, cherchent la parade face à l'explosion des prix du gaz et de l'électricité. Aluminium Dunkerque, qui produit quelque 290 000 tonnes d'aluminium par an, fait partie de ces groupes « électro-intensifs ». Elle consomme près de 4TWh par an d'électricité, soit un peu moins de la consommation d'une agglomération comme Marseille, ce qui représente environ le tiers de ses coûts de revient.
Sa production n'étant couverte qu'à 70 à 75% par des approvisionnements aux tarifs régulés de l'Arenh (Accès régulé à l'électricité nucléaire historique), elle doit donc se fournir au prix fort sur les marchés pour le reste de son activité. Or, chaque tonne produite au coût du marché représente en ce moment une perte pour l'entreprise d'environ 4 000 euros, précise son directeur général.
VOS INDICES
21136.36 +8.92
Novembre 2022
Cours mensuel de l’étain – settlement
$ USD/tonne
8114.5 +1.35
Novembre 2022
Cours mensuel du cuivre, base cathodes grade A.
€/tonne
141.4 +0.5
Novembre 2022
Indice de prix de production de l’industrie française pour le marché français − CPF 23.20 − Produits réfractaires
Base 100 en 2015
« A partir du mois d'octobre, nous allons être en perte très significative si on continuait la production telle quelle », dit Guillaume de Goÿs, en précisant que sans cette décision, les factures d'électricité de l'entreprise passeraient de 40 millions d'euros par mois aujourd'hui à 150 millions d'euros en décembre, selon les prix attendus de l'électricité. Il a donc été décidé de réduire la production de 22% lors du quatrième trimestre. Dans le détail, l'usine fermera 54 des 264 cuves d'électrolyses et réduira son ampérage, ce qui diminuera directement la production de métal chaud de 14 000 tonnes d'ici la fin de l'année.
La société compensera légèrement cette baisse par une augmentation de la production d'aluminium recyclé pour limiter l'impact de cette décision sur ses clients. L'objectif est de ramener une plus grande partie de sa production aux tarifs régulés de l'Arenh pour gagner en rentabilité, indique Guillaume de Goÿs. Il n'est pour l'instant pas question de mise au chômage partiel pour les 650 salariés du site, précise le directeur général. Certains salariés seront invités à prendre des congés supplémentaires ou à aller en formation.
Selon Cyrille Mounier, directeur général d'Aluminium France, les entreprises qui achètent cet aluminium pour le transformer sont bien organisées et ne devraient pas être trop impactées par la baisse de la production, sachant que la demande est encore très importante. « Il faut plutôt voir cette annonce comme un signal envoyé aux décideurs publics », dit-il à Reuters. « Il faut que l’Union européenne trouve une solution pour protéger ses usines et mette au point rapidement des contrats de long terme spécifiques sur l’électricité. Sinon, on risque d’importer davantage d’aluminium chinois », ajoute-t-il.
Outre Aluminium Dunkerque, d'autres entreprises de la sidérurgie ont annoncé des baisses de leur production ou une réorganisation interne du travail pour limiter l'impact de la hausse du coût de l'électricité. L'aciérie Ascométal, qui appartient à Swiss Steel, et qui emploie 1 200 personnes en France, interrompra son activité pendant deux à trois semaines durant le mois de décembre dans ses usines d'Hagondange (Moselle) et de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), a dit à Reuters le délégué syndical CGT Gazi Yildiz. Certains salariés seront mis au chômage partiel. L'activité a également été réorganisée pour fonctionner davantage le week-end, lorsque les tarifs d'électricité sont plus avantageux, et moins la semaine, a-t-il ajouté.
ArcelorMittal a annoncé de son côté la mise au chômage partiel deux jours par mois de certains de ses salariés jusqu'à la fin de l'année, en raison d'une baisse de son carnet de commande, selon trois délégués syndicaux interrogés par Reuters. L'entreprise a également renforcé ses équipes de nuit et de week-end, précisent ces délégués. Le groupe n'était pas joignable dans l'immédiat.
Avec Reuters (Caroline Pailliez et Gus Trompiz, édité par Nicolas Delame et Jean-Stéphane Brosse)
Sélectionné pour vous
Aluminium Dunkerque va réduire de 22% sa production en raison de la hausse des coûts de l’énergie
Tous les champs sont obligatoires
Votre commentaire a bien été envoyé à la rédaction, celui-ci peut être soumis à modération, auquel cas il n’apparaitra pas immédiatement sur le site.
Participez à la discussion !
0Commentaire
NEWSLETTER La Quotidienne
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.
Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.
Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes…

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE
Espace de travail et bien-être des salariés
8 Février 2023 Paris
Optimiser l’aménagement du bureau
Services Généraux
E-learning Loi Sapin 2
1-31 Mars 2023 100% digital , live et replay
Sensibilisation à la lutte contre la corruption
Stratégie / R&D
Manager de l’environnement de travail
9-10 Mars 2023 Paris
Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction
Services Généraux
Construire et faire vivre vos tableaux de bord des services généraux
5-6 Juin 2023 Paris
Approche pratique des tableaux de bord pour piloter le service de l’ET
Services Généraux
Tous les événements
LES PODCASTS
Écouter cet épisode
Écouter cet épisode
Écouter cet épisode
Écouter cet épisode
Tous les podcasts
LES WEBINARS
16 février 23 11h00 – 45 min
Gestion des dépenses pro & digitalisation en 2023 : les habitudes ont toujours la vie dure !
Proposé par Pleo Technologies
24 janvier 23 15h00 – 45 min
Zones ATEX : pourquoi opter pour des caméras de dernière génération ?
Proposé par Axis Communications
10 janvier 23 14h00 – 60 min
2023, l’année de tous les défis pour l’industrie ? Rencontre exceptionnelle avec la rédaction de L’Usine Nouvelle
LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE
Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents
Ingénieur composite pilote projet BE conception F/H
+ 550 offres d’emploi
Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires
REFECTION DU GYMNASE DE CAVANI (RELANCE DES LOTS 1 ET 9).
+ de 10.000 avis par jour
L’USINENOUVELLE.com, leader de l’information professionnelle B2B, vous propose de suivre l’actualité économique et industrielle des secteurs automobile et nouvelles mobilités, aéronautique et spatial, agroalimentaire, énergie et développement durable, santé, cosmétique et luxe, chimie, transports, BTP, défense, plasturgie, métallurgie, matières premières et matériaux, biens de consommation, électronique, informatique, télécoms, cybersécurité, numérique et des nouvelles technologies.
Nous suivre
RGPD
Paramétrage Cookie

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire