Air France en 2022 : retour à Dallas, Denver et sur Orly – JFK – Air-Journal

Découvrez les avantages de l’abonnement mensuel : pas de publicité, publication de commentaires facilitée.
Si vous nous lisez régulièrement et que ce que nous publions vous tient à cœur, nous vous invitons à vous abonner.
Publié le 4 février 2022 à 07h30
©Air France
La compagnie aérienne Air France annonce pour le printemps à Paris la reprise de ses vols entre Orly et New York-JFK et entre CDG et Dallas, ainsi que le retour de la liaison saisonnière entre Roissy et Denver. Soit 14 destinations aux Etats-Unis et près de 200 vols par semaine proposés durant la saison estivale, 20% de plus qu’à l’été 2019 avant la pandémie de Covid-19.
A partir du 27 mars 2022, la compagnie nationale française reprend ses vols entre Paris-Orly et l’aéroport de New York-JFK, avec un vol quotidien opéré initialement en Boeing 777-200ER pouvant accueillir 40 passagers en classe Affaires, 24 en Premium et 216 en Economie. Les départs sont programmés à 15h10 pour arriver à 17h45, les vols retour quittant les USA à 19h50 pour se poser le lendemain à 9h30.
New York sera donc reliée aux deux aéroports parisiens – Charles de Gaulle, le hub mondial d’Air France, et Orly, avec au total jusqu’à 7 vols quotidiens. La compagnie de l’alliance SkyTeam propose cet axe dans le cadre de sa coentreprise transatlantique avec Delta Air Lines, face à la concurrence tous aéroports confondus d’American Airlines, French bee, La Compagnie et United Airlines.
 
Le même jour, Air France relancera également sa liaison entre Paris-CDG et Dallas-Fort Worth, avec jusqu’à cinq rotations hebdomadaires en 777-200ER. Les départs sont programmés tous les jours sauf mardi et samedi à 10h10 pour arriver à 13h35, les vols retour quittant le Texas à 15h40 pour se poser le lendemain à 8h05. Elle sera face sur cette route à American Airlines.
Enfin la liaison saisonnière entre Roissy et l’aéroport de Denver, inaugurée en juillet dernier, sera relancée dès le 4 mai 2022, avec trois vols par semaine sans concurrence. Un Boeing 787-9 (30+21+228) sera déployé sur cette ligne proposée mercredi, vendredi et dimanche à 13h10 pour arriver à 15h10, avec des retours du Colorado à 17h20 pour se poser le lendemain à 10h40.
Depuis la réouverture des frontières américaines en novembre 2021, Air France « renforce progressivement sa desserte des Etats-Unis, première destination long-courrier de la compagnie en nombre de sièges offerts ». Au cours de l’été 2022, elle desservira donc 14 destinations aux Etats-Unis au départ de Paris : Atlanta, Boston, Chicago, Dallas, Denver, Detroit, Houston, Los Angeles, Miami, Minneapolis, New York JFK, San Francisco, Seattle et Washington, « avec près de 200 vols hebdomadaires soit 20% de plus qu’à l’été 2019 ». La compagnie aérienne dessert en outre New York au départ de la Guadeloupe et de la Martinique, et relie Los Angeles au départ de Tahiti.
Ce programme de vols « est susceptible d’évoluer en fonction des restrictions de voyage » ; la compagnie invite ses clients à vérifier les conditions d’entrée et les documents requis à l’arrivée à destination, par exemple sur le site www.airfrance.traveldoc.aero. Le service « Ready to Fly » de vérification des documents de voyage et justificatifs est désormais disponible sur l’ensemble des vols de et vers les Etats-Unis (et au total sur plus de 140 liaisons au départ de 80 aéroports, représentant plus de 600 vols quotidiens).
©Air France
a commenté :
4 février 2022 – 10 h 12 min

Question
Quel est l’avenir des 10 B787-9 chez AF ?
Je parle en terme de coherence de flotte, aucun jugement sur l’avion
a commenté :
4 février 2022 – 10 h 49 min

Comme c’est de plus en plus le cas chez AFKLM, un transfert vers KLM devient de plus en plus probable. Avec les problèmes de livraisons du 787, ça aurait un sens. AF va bientôt devoir remplacer ses A330-200, et 2 solutions s’offrent à eux : reprendre du 787 (8 et 9) pour en faire une flotte cohérent de 25/30 avions, ou acheter de l’a330 neo, et alors le transfert des 10 787-9 chez KLM se fera de facto.
a commenté :
4 février 2022 – 13 h 12 min

il va y avoir une commande d’ici un an de 787-900 pour remplacer les A330 d’air france et les 777-200 de KLM pour les avoir en 2026-2027.
a commenté :
4 février 2022 – 18 h 38 min

Merci Mme irma
a commenté :
4 février 2022 – 23 h 27 min

Je m’étais trompé sur les prédictions de Francis concernant la commande récente de monocouloir d’Air France KLM mais finalement il avait raison Air-France KLM a exactement prix les avions qu’il a sité (je savais que l’a321neo sera pris pour KLM mais pas Transavia) donc cette fois comme ils viend de le dire peut être qu’Air France reprendra des 787 dans un pour remplacer le a330 200 mais très franchement avec Air France KLM ont peut s’attendre à tout, il est toute a fait possible qu’ils deviennent un compagnie tout Airbus en choisissant l’a330neo plutôt que des 787-9 supplémentaires et en choisissant l’a350-1000 plutôt que le 777X pour le remplacement des 777-300er, avec les 8 a350F (4 ferme et 4 en option) pris récemment ont vois bien qu’Air France s’oriente vers du tout Airbus.
a commenté :
5 février 2022 – 11 h 01 min

Madame Irma Eco + a lu sur Legifrance pour les nouvelles lignes et sur Reuters avant que l’info soit posté ici pour les nouveaux avions.
a commenté :
4 février 2022 – 23 h 31 min

Je sais j’ai mis un x a pris au lieu d’un s. Je n’est pas un smartphone a 1 000 Euro avec un clavier ultra réactif et précis.
a commenté :
5 février 2022 – 10 h 12 min

Le b787 est à la fois en service chez AF, mais aussi chez Klm.
Donc en toute logique, un achat complémentaire de 787 par Af aurait l’avantage de créer une flotte unique entre les deux groupes.
Et l’intégration de l’appareil est déjà faite et maîtrisée, aucun coût à ce niveau.
Pourquoi chercher midi à quatorze heures ?
Je ne suis pas Mme Irma, et tout peut arriver.
Mais le 787 me semble favori pour Af, car c’est le choix le plus rationnel.
Par contre, pour ce qui est du remplacement des 777-200er chez Klm, le 787 ne me semble pas forcément le plus adapté.
Mais c’est un autre débat.
a commenté :
5 février 2022 – 11 h 03 min

Vu la tendance à commander plus gros pour remplacer des avions chez KLM on peut imaginer du 787-10
a commenté :
5 février 2022 – 17 h 19 min

Le b787-10 est un bon appareil.
Mais le problème, c’est qu’il est limité en matière de distance franchissable, et de masse maximale au décollage (MTOW).
L’a350 me semble plus adapté, plus polyvalent.
Tout dépend de ce que Klm vise exactement.
Ce nom existe déjà, veuillez en saisir un nouveau.
Cette adresse email existe déjà, veuillez en saisir une nouvelle.


Appel aux lecteurs !
Soutenez Air Journal participez à son développement !
jeje a commenté l’article :
Tilo a commenté l’article :
BRAVO CHARLIE a commenté l’article :
Thomas E. a commenté l’article :





Nos abonnés bénéficient d’une navigation fluide sans bandeaux publicitaires pour une meilleure lecture de nos contenus.
Votre pseudonyme est validé à partir de votre adresse mail, empêchant qu’un autre lecteur publie un commentaire à votre place.
Votre commentaire est publié instantanément. Les commentaires des non-abonnés ne sont publiés qu’après modération par notre équipe.
Publié le 2 octobre 2022 à 07h00
Publié le 2 octobre 2022 à 12h00
Publié le 2 octobre 2022 à 14h30
Publié le 2 octobre 2022 à 08h00
Publié le 2 octobre 2022 à 15h00
© Air Journal – Tous droits réservés | Mentions légales | RGPD | Réalisation : PURE

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire