ADP recherche désespérément plus de 4000 employés – Air-Journal

Découvrez les avantages de l’abonnement mensuel : pas de publicité, publication de commentaires facilitée.
Si vous nous lisez régulièrement et que ce que nous publions vous tient à cœur, nous vous invitons à vous abonner.
Publié le 4 mai 2022 à 08h00
@Genève Aéroport
Les aéroports de Paris-CDG et Orly ont plus de 4000 postes à pourvoir pour accompagner la reprise du trafic aérien post-pandémie de Covid-19, mais selon le groupe ADP les entreprises en particulier de sécurité ont « d’énormes difficultés » à recruter.
Lors de la présentation la semaine dernière de ses résultats financiers toujours en progrès, le groupe aéroportuaire soulignait que le trafic total avait atteint en mars 72,4% des niveaux de 2019, la hausse de la fréquentation des aérogares « se matérialisant par un chiffre d’affaires par passager de 26,0 euros, soit une hausse de 3,1 euros par rapport à 2019 ». Mais cette reprise a des revers, a confirmé le PDG Augustin de Romanet sur BFM Business4000 postes à pourvoir ont été identifiés dans les deux aéroports parisiens, en plus des 600 recrutements en cours chez ADP « dont 400 à Charles-de Gaulle », mais ils font face à « d’énormes » difficultés de recrutement.
« Ce qui nous préoccupe, c’est la bonne expérience du passager et notamment dans les postes d’inspection filtrage. Et aujourd’hui, les entreprises ont beaucoup de mal à recruter », a déclaré le PDG qui dit rechercher « des techniciens de maintenance, des ingénieurs »
Outre les métiers de la sûreté, Augustin de Romanet souligne que le manque de candidatures est criant dans les commerces, le duty-free, la restauration ou encore les bars, où « plusieurs centaines de postes aujourd’hui qui ne trouvent pas preneur » – comme ailleurs en France.
Le secrétaire général de la CGT Daniel Bertone a rappelé à l’occasion que les syndicats craignent un manque d’effectif « criant cet été. On n’avait pas anticipé non plus la reprise économique dynamique avec beaucoup d’offres d’emploi, où les gens qualifiés ont le choix », ce qui explique selon lui les difficultés de recrutement.
Rappelons qu’ADP n’est pas seul à vouloir recruter : les quelque 410 entreprises du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS) vont recruter 15.000 personnes cette année afin de faire face à la reprise du secteur et préparer les nouveaux programmes.
 
©AJ
a commenté :
4 mai 2022 – 8 h 13 min

Ce n’est pas une surprise.
Avec les baisses de salaires et les très nombreux départs que la direction d’ADP à mis en place, ADP n’est plus attractif.
Ceux qui sont encore en place subissent une très forte dégradation des conditions de travail.
Seule solution, augmenter les salaires, rendre les acquis perdus l’an dernier et promouvoir les agents en place.
Aujourd’hui , il faut environ 2 mois pour qu’un salarié qui travaille sous douane soit opérationnel (c’est le temps mini pour obtenir son laisser-passer)
Mesdames, Messieurs les passagers, il va falloir s’armer de patience cet été, les files d’attentes risques d’être longues…….très longues.
a commenté :
4 mai 2022 – 15 h 25 min

Merci beaucoup à ADPSTAFF de nous avoir donné le point de vue le la CGT & SUD
a commenté :
5 mai 2022 – 7 h 52 min

…est tout aussi respectable, sinon plus, que celui des tenants du libéralisme de la mâchonneriez ou des fonds de pension…
S’il ne vous plaît pas, souhaitez alors que les dirigeants de ADP ne fassent rien de ce que ce point de vue exprime, et apprêtez vous alors à devoir patienter dans de longues files d’attente, dans la joie et la bonne humeur…
a commenté :
4 mai 2022 – 8 h 20 min

Ce qui nous préoccupe, c’est la bonne expérience du passager et notamment dans les postes d’inspection filtrage : il y a énormément de boulot, ne serait-ce qu’apprendre aux personnel un minimum de politesse. La sécurité au terminal 2F est une vraie catastrophe. 🙁
a commenté :
4 mai 2022 – 19 h 34 min

Partout en France, la sécurité est une catastrophe.
Lorsqu’un agent de “sécurité” (à l’apparence souvent patibulaire) discute avec son collègue sans regarder son scanner, l’on se dit qu’à part Dieu pour les croyants, personne ne nous protège de quoi que ce soit.
a commenté :
4 mai 2022 – 11 h 03 min

je confirme au 2F c’est NUL
a commenté :
4 mai 2022 – 12 h 01 min

ADP ne l’oubliez pas… Pilote les aéroports .. c’était leur pub Aujourd’hui avec son organisation a la noix et ses salaires de misère l’attrait n’existe plus et c’est une remise en cause profonde de leur mode de fonctionnement qui doit les guider
Paris est l’aéroport européen ou le service aux clients est le plus calamiteux j’attends avec impatience les jeux olympiques pour constater a coup sur l’impréparation a un tel événement je pense que nous allons vers du grand comique
a commenté :
4 mai 2022 – 15 h 05 min

… Alors que nos rues, centres-commerciaux, cafés, hippodromes, centres de loisirs sont pleins 7 jours par semaine !
Et que tous les jours, les TV nous abreuvent de ‘témoignages’ de gens prétendant recharcher un emploua.
a commenté :
4 mai 2022 – 16 h 26 min

Tant que le Grand Paris Express ne sera pas prêt (ligne 14 et 18 du métro à Orly, ligne 17 à Roissy), ce sera difficile d’attirer du personnel.
a commenté :
4 mai 2022 – 19 h 43 min

Le personnel risque de manquer même dans un avenir proche , c’est un appel a l’embauche au rabais , du coup les statistiques redonne de l’espoir sur un boom de vacanciers cet été mais j’en doute , la crainte reste de mise pour beaucoup et vu les tarifs des vols qui ont flambé bien des vacanciers vont miser de rester en France .
a commenté :
4 mai 2022 – 21 h 27 min

Payer au lance pierre et sans aucune évolution de carrière les gens ne veulent plus de ces emplois sans considération. ADP c’est un peu le mc Do de l’aérien. Dommage pour un pays touristique d’avoir en première ligne un gestionnaire d’aéroport aussi catastrophique.
a commenté :
5 mai 2022 – 8 h 08 min

Ces types de contrats sous tous les aspects qu’on les prennent reflètent tout le déséquilibre actuel des marchés entre employeurs et employés : des employeurs qui hurlent «  nous ne trouvons pas », mais qui n’améliorent pas leurs offres…et des employés potentiels en surnombre ne trouvant pas d’offres décentes et donc parfois « contraint de leur plein gré «  d’accepter…
En fait ces contrats reflète surtout ce qu’est en pratique «  la valeur travail » dont les libéraux de tout poils se gargarisent à longueur de temps: une valeur la plus proche possible de zéro…et si possible, même plutôt en dessous…pour les petites gens et n même temps de grosses primes et intéressement en tout genre pour les dirigeants: de bienvenue alors qu’il n’ont encore rien fait ( ou sont les deux ou trois mois de salaire de bienvenue des petites gens?), des actions gratuites ( pourquoi pas aussi pour les petites gens?) , des bonus pour un oui pour un non ( mais on conteste les petites primes diverses des petites gens comme des avantages indus!), de départ, même quand ces dirigeants n’ont en rien amélioré l’entrepris, ses résultats ou sa valeur ( cf. un ex PDG de Carrefour!, , des retraites dorées payées à vie par l’entreprise qu’ils quittent ( alors que payes à millions et millions ils pourraient se faire eux mêmes leurs plans de retraites complémentaires privées), quand ces mêmes entreprises soutiennent toutes mesures qui réduiraient/ retarderaient les retraites des petites gens au motif que ça, ça leur coûte…
En un mot: la France des premiers de cordée se fout totalement de la gueule des autres….
a commenté :
5 mai 2022 – 4 h 03 min

Il commence à nous beurrer la raie monsieur le pdg de machin de la haute cloque. Qu’il nous dise combien il gagne et s’il est au boulot comme les milliers de fourmis qui font tournent ses aéroports très tôt le matin. Et des salaires de misère, le temps de trajet, etc… Shame on you ! Vas recruter des syriens comme Merkel. Les gaulois en ont mare de vos discours.
a commenté :
5 mai 2022 – 13 h 51 min

Travailler pour un salaire de misère c’est pas la peine travailler à des heures pas possibles et à la fin du mois 1200euro non merci pas de reconnaissance ….
a commenté :
6 mai 2022 – 9 h 56 min

Mais quels emplois? Au PARIF ? à l’ENRE ou l’ EMB ? Pour quel salaire les gueux devront accepter pour servir l’élite qui ne pense qu’à voyager, se faire livrer ses repas par UBER EATS et se faire amener à l’APT par un UBER
a commenté :
6 mai 2022 – 12 h 16 min

faux!
il y’a 4000 postes à pourvoir dans toutes les entreprises de la plateforme de CDG dont 600 postes uniquement chez ADP
a commenté :
7 mai 2022 – 19 h 07 min

Cela me fait toujours rire quand un employeur se “plaint ” de ne pas trouver d’employés.
Il suffirait pourtant d’augmenter les salaires à l’heure ou flambe sauf les salaires !
Moi meme je suis salarié dans la sureté aeroportuaire et non ” securité” .
J’y travaille depuis 20 ans, j’y travaille tous les week end, absolument tous les week ends sans exception ( donc dimanche compris ) ,sans compter que je travaille du soir donc heures de nuit jusqu’à minuit et figurez vous que mon salaire ne depasse pas 1700e euros !!!
bienvenue dans l’Uberisation!
il faut bien comprendre qu’on a pas comme certains croient le “ADP” avec ses avantages, nous sommes des prestataires et meme parfois des prestataires de prestaire…
Ce nom existe déjà, veuillez en saisir un nouveau.
Cette adresse email existe déjà, veuillez en saisir une nouvelle.


Appel aux lecteurs !
Soutenez Air Journal participez à son développement !




Bricou a commenté l’article :
@atplhkt a commenté l’article :
Jeu de chaises musicales. a commenté l’article :
atplhkt a commenté l’article :
Nos abonnés bénéficient d’une navigation fluide sans bandeaux publicitaires pour une meilleure lecture de nos contenus.
Votre pseudonyme est validé à partir de votre adresse mail, empêchant qu’un autre lecteur publie un commentaire à votre place.
Votre commentaire est publié instantanément. Les commentaires des non-abonnés ne sont publiés qu’après modération par notre équipe.
Publié le 2 octobre 2022 à 07h00
Publié le 2 octobre 2022 à 12h00
Publié le 2 octobre 2022 à 08h00
Publié le 2 octobre 2022 à 14h30
Publié le 2 octobre 2022 à 15h00
© Air Journal – Tous droits réservés | Mentions légales | RGPD | Réalisation : PURE

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire