ADC Therapeutics publie ses résultats financiers du troisième trimestre 2022 et fait le point sur ses activités – Zonebourse.com

ZYNLONTA® (loncastuximab tésirine-lpyl) a généré des ventes nettes de 21,3 millions USD au troisième trimestre 2022 (+ 23 % par rapport au T2 2022)
Les réserves de liquidités devraient être suffisantes jusqu’à début 2025
La société organise une conférence téléphonique aujourd’hui à 8h30, heure de l’Est
ADC Therapeutics SA (NYSE : ADCT) publie ce jour ses résultats financiers pour le troisième trimestre clos au 30 septembre 2022, ainsi que des mises à jour relatives à ses activités.
« Au troisième trimestre, la mise en œuvre de notre stratégie a bien progressé. Nous sommes ravis des excellents résultats du ZYNLONTA® au moment où les initiatives que nous avons lancées aux deuxième et troisième trimestres de cette année commencent à porter leurs fruits », a déclaré Ameet Mallik, président-directeur général d’ADC Therapeutics. « Nous jugeons encourageants les premiers résultats de l’étude LOTIS-5 portant sur l’utilisation combinée du ZYNLONTA et du rituximab à des stades plus précoces du lymphome diffus à grandes cellules B. Nous continuerons à développer et à mettre l’accent sur notre portefeuille, tout en maintenant nos réserves de liquidités jusqu’à début 2025. »
Faits marquants et développements récents
ZYNLONTA (loncastuximab tésirine-lpyl)
Cami (camidanlumab tésirine)
Filière de recherche
Mise à jour relative à la société
Prochaines étapes importantes
ZYNLONTA
Filière de recherche
ADCT-901 (ciblant le KAAG1)
ADCT-602 (ciblant le CD-22)
ADCT-212 (ciblant le PSMA)
ADCT-701 (ciblant le DLK-1)
Résultats financiers du troisième trimestre
Trésorerie et équivalents de trésorerie
Au 30 septembre 2022, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s’élevaient à 380,9 millions USD contre 376,8 millions USD au 30 juin 2022. Le plan d’exploitation de la société et les prochains développements importants attendus en lien avec Sobi et Healthcare Royalty Partners donnent à penser que les réserves de liquidités seront suffisantes jusqu’à début 2025. Parmi les paiements d’étape susceptibles d’intervenir à court terme dans le cadre de ces accords figurent un paiement de 50 millions USD de Sobi au moment de l’obtention de l’autorisation réglementaire européenne du ZYNLONTA pour le traitement de troisième intention du LDGCB, et un paiement de 75 millions USD dans le cadre de la première commercialisation du produit dans l’UE et de notre contrat avec HealthCare Royalty Partners.
Revenus des produits
Les revenus des produits (nets) ont atteint 21,3 millions USD au troisième trimestre, contre 13,1 millions USD pour le même trimestre en 2021. Les revenus nets correspondent aux ventes du ZYNLONTA aux États-Unis.
Revenus des licences
Les revenus des licences ont atteint 55,0 millions USD au troisième trimestre. Au cours du mois de juillet 2022, la société a conclu un contrat de licence exclusif avec Sobi pour la mise au point et la commercialisation du ZYNLONTA afin de traiter toutes les indications de tumeurs solides et hématologiques en dehors des États-Unis, de la Grande Chine, de Singapour et du Japon. La société a reçu un paiement initial de 55,0 millions USD en vertu des modalités du contrat.
Coût des ventes de produits
Le coût des ventes de produits s’élève à 1,3 million USD pour le trimestre, contre 0,5 million USD pour le même trimestre en 2021, soit une augmentation de 0,8 million USD, principalement due aux provisions pour dépréciation relatives aux produits intermédiaires qui ne répondaient pas aux spécifications de la société. Cette problématique n’a pas et ne devrait pas avoir d’impact sur la capacité de la société à fournir des produits commerciaux.
Frais de recherche et développement (R&D)
Les frais de R&D se chiffrent à 41,7 millions USD pour le trimestre clos au 30 septembre 2022, contre 36,8 millions USD pour le même trimestre en 2021. Les frais de R&D ont augmenté en raison des investissements soutenus dans notre pipeline de produits.
Frais de vente et de marketing
Les frais de vente et de marketing se chiffrent à 16,8 millions USD pour le trimestre clos au 30 septembre 2022, contre 17,0 millions USD pour le même trimestre en 2021. Cette diminution des frais de vente et de marketing est liée à la réduction des rémunérations en actions, partiellement compensée par l’augmentation des dépenses liées à la commercialisation en cours du ZYNLONTA.
Frais généraux et administratifs
Les frais généraux et administratifs s’élèvent à 19,6 millions USD pour le trimestre clos au 30 septembre 2022, contre 16,6 millions USD pour le même trimestre en 2021. L’augmentation des frais généraux et administratifs est principalement due aux coûts associés au récent changement de PDG ainsi qu’à l’augmentation des rémunérations en actions et des charges professionnelles.
Perte nette et perte nette ajustée
La perte nette s’élève à 50,6 millions USD, soit une perte nette de 0,65 USD par action de base et diluée, pour le trimestre clos au 30 septembre 2022, contre une perte nette de 71,5 millions USD, soit une perte nette de 0,93 USD par action de base et diluée, pour le même trimestre en 2021.
Le revenu net ajusté s’élève à 10,3 millions USD, soit un revenu net ajusté de 0,13 USD par action de base et diluée, pour le trimestre clos au 30 septembre 2022, contre une perte nette ajustée de 45,6 millions USD, soit une perte nette ajustée de 0,59 USD par action de base et diluée, pour le même trimestre en 2021.
Par rapport à la même période en 2021, la réduction de la perte nette et de la perte nette ajustée du trimestre clos au 30 septembre est principalement due à l’augmentation des revenus des produits et des licences, partiellement compensée par l’augmentation du coût des ventes de produits, des frais de R&D et des frais généraux et administratifs.
Par ailleurs, la perte nette a reculé au troisième trimestre 2022 en conséquence de l’augmentation des revenus et de la réduction des charges dues aux variations de la juste valeur de nos produits dérivés et obligations de warrants. Ces bénéfices ont été partiellement contrebalancés par la perte sur extinction de nos produits dérivés et emprunts convertibles et par l’augmentation de nos charges d’intérêt et d’ajustement cumulatif de rattrapage liée à l’obligation de redevances différées en vertu de notre accord avec HealthCare Royalty Partners.
Informations relatives à la conférence téléphonique
Aujourd’hui à 8h30, heure de l’Est, la direction d’ADC Therapeutics organise une conférence téléphonique et une webdiffusion audio en direct afin de commenter les résultats financiers du troisième trimestre 2022 et de faire le point sur les activités de la société. Pour participer à la conférence téléphonique, veuillez vous inscrire ici. Le numéro à composer et un code PIN unique seront communiqués aux participants. Même s’il est possible de se préinscrire à tout moment, il est préférable de rejoindre la conférence téléphonique dix minutes avant l’heure prévue. Vous pouvez accéder à la webdiffusion en direct depuis l’onglet « Events and Presentations » de la section « Investors » du site web d’ADC Therapeutics à l’adresse ir.adctherapeutics.com. L’enregistrement de la webdiffusion sera disponible durant 30 jours.
À propos du ZYNLONTA® (loncastuximab tésirine-lpyl)
ZYNLONTA® est un conjugué anticorps-médicament (CAM) ciblant le CD19. Une fois lié à une cellule exprimant le CD19, ZYNLONTA est internalisé par la cellule, où des enzymes libèrent une charge utile de pyrrolobenzodiazépine (PBD). Cette charge utile puissante se lie au sillon mineur de l’ADN avec une faible distorsion, demeurant ainsi moins visible pour les mécanismes de réparation de l’ADN. Il en résulte au final un arrêt du cycle cellulaire et la mort des cellules tumorales.
L’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a approuvé ZYNLONTA (loncastuximab tésirine-lpyl) pour le traitement des patients adultes atteints d’un lymphome à grandes cellules B récidivant ou réfractaire (r/r) à la suite d’au moins deux lignes ou plus de traitement systémique, y compris le LDGCB non spécifié, le LDGCB issu d’un lymphome de bas grade et le lymphome à grandes cellules B de haut grade. L’essai a porté sur un large éventail de patients lourdement prétraités (le nombre médian de traitements antérieurs était de trois) et atteints d’une pathologie difficile à traiter, notamment des patients n’ayant pas répondu au traitement de première intention, des patients réfractaires à toutes les lignes de traitement antérieures, des patients présentant un double/triple événement génétique et des patients ayant reçu une greffe de cellules souches et suivi une thérapie CAR-T avant leur traitement avec le ZYNLONTA. Cette indication est approuvée par la FDA en vertu de la procédure d’autorisation accélérée basée sur le taux de réponse global. L’autorisation continue pour cette indication pourrait être subordonnée à la vérification et à la description des avantages cliniques observés dans le cadre d’un essai de confirmation.
ZYNLONTA fait également l’objet d’une évaluation en association avec de précédentes lignes thérapeutiques et dans d’autres affections malignes à cellules B.
À propos d’ADC Therapeutics
ADC Therapeutics (NYSE : ADCT) est une société biotechnologique en phase commerciale qui améliore la qualité de vie des personnes atteintes de cancer grâce à ses conjugués anticorps-médicament (CAM) ciblés de nouvelle génération. La Société s’appuie sur sa technologie CAM exclusive, basée sur les PBD, pour transformer le paradigme thérapeutique des patients atteints d’affections malignes hématologiques et de tumeurs solides.
Le CAM ZYNLONTA (loncastuximab tésirine-lpyl) ciblant le CD19 d’ADC Therapeutics est approuvé par la FDA pour le traitement du lymphome diffus à grandes cellules B récidivant ou réfractaire après au moins deux lignes de traitement systémique. Le ZYNLONTA fait également l’objet de recherches en association avec d’autres agents. Outre le ZYNLONTA, ADC Therapeutics dispose de plusieurs CAM en cours de développement clinique et préclinique.
ADC Therapeutics est basée dans la ville suisse de Lausanne (Biopôle) et dispose de bureaux à Londres, dans la baie de San Francisco et dans le New Jersey. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur https://adctherapeutics.com/ et suivez la société sur Twitter et LinkedIn.
ZYNLONTA® est une marque déposée d’ADC Therapeutics SA.
Utilisation d’indicateurs financiers non IFRS
En plus des informations financières préparées conformément aux normes IFRS, le présent document contient également certains indicateurs financiers non IFRS basés sur l’avis de l’équipe de direction sur les performances, notamment:
La direction utilise ces mesures en interne pour suivre et évaluer nos performances opérationnelles, élaborer de futurs plans d’exploitation et prendre des décisions stratégiques relatives à l’affectation des capitaux. Nous pensons que ces mesures financières ajustées fournissent des informations utiles aux investisseurs et autres parties intéressées pour comprendre et évaluer nos résultats d’exploitation de la même manière que notre direction. Nous sommes également d’avis qu’elles facilitent la comparaison des performances opérationnelles entre périodes comptables passées et futures. Ces mesures non IFRS sont des mesures financières qui comportent des limites et qui doivent être prises en considération parallèlement aux informations établies conformément aux normes IFRS, et non de manière isolée ou comme informations de substitution. Lorsqu’elle compile ces mesures complémentaires non IFRS, la direction exclut généralement certains éléments IFRS qu’elle estime ne pas être représentatifs de nos performances opérationnelles actuelles. En outre, la direction ne considère pas ces éléments IFRS comme des dépenses de trésorerie normales et récurrentes ; ces mesures peuvent toutefois ne pas répondre à la définition IFRS des éléments exceptionnels ou non récurrents. Étant donné que les mesures financières non IFRS n’ont ni définition ni signification standardisée, elles peuvent différer des mesures financières non IFRS utilisées par d’autres entreprises, ce qui réduit leur pertinence en tant que mesures financières comparatives. En raison de ces limites, le lecteur est invité à considérer ces mesures financières ajustées parallèlement aux autres mesures financières IFRS.
Les éléments suivants sont exclus de la perte nette ajustée et de la perte nette ajustée par action :
Charges liées aux rémunérations en actions : nous excluons les charges liées aux rémunérations en actions de nos mesures financières ajustées, car ces charges, hors trésorerie, fluctuent d’une période à l’autre en fonction de facteurs se trouvant hors de notre contrôle, comme le cours de nos actions aux dates d’émission de ces attributions en actions. Les rémunérations en actions ont été, et continueront d’être, dans un avenir prévisible, une charge récurrente de notre entreprise et un élément important de notre stratégie de rémunération.
Certains autres éléments : nous excluons de nos mesures financières ajustées certains autres éléments importants qui, selon nous, ne reflètent pas les performances de notre entreprise. Ces éléments sont évalués par la direction au cas par cas, en fonction de leur nature quantitative et qualitative. Bien que la liste ne soit pas exhaustive, voici des exemples d’autres éléments significatifs exclus de nos mesures financières ajustées : les variations de la juste valeur des produits dérivés et obligations de warrants, ainsi que les charges d’intérêt effectives liées à la facilité de crédit octroyée par Deerfield et à la facilité de prêt à terme garanti de premier rang, mais aussi les pertes sur l’extinction de la dette, les coûts de transaction liés aux émissions de dette ou d’actions qui constituent des dépenses selon les normes IFRS, de même que les charges d’intérêt effectives et l’ajustement cumulatif de rattrapage liés à l’obligation de redevances différées en vertu de l’accord d’achat de redevances conclu avec HealthCare Royalty Partners.
Pour plus d’explications sur les éléments exclus et inclus utilisés pour obtenir les mesures financières non IFRS, veuillez consulter la section annexe intitulée « Rapprochement des mesures IFRS et des mesures non IFRS ».
Énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient des déclarations qui constituent des énoncés prospectifs. Toutes les déclarations autres que les déclarations de faits avérés figurant dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs, notamment les déclarations concernant notre situation financière et nos résultats d’exploitation futurs, notre stratégie commerciale et de mise sur le marché, nos débouchés commerciaux, nos produits et produits candidats, notre filière de recherche, les études précliniques et essais cliniques en cours et prévus, les dossiers et autorisations réglementaires, les prévisions de revenus et de charges et leur calendrier, le calendrier et la probabilité de réussite, ainsi que les projets et objectifs de la direction quant aux futures opérations de l’entreprise. Les énoncés prospectifs s’appuient sur les convictions et hypothèses de notre direction et sur les informations dont elle dispose actuellement. Ces déclarations sont soumises à des risques et incertitudes, et les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs en raison de divers facteurs, notamment ceux décrits dans les documents déposés par nos soins auprès de la Securities and Exchange Commission américaine. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces résultats futurs. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent document ne sont valables qu’à la date de celui-ci. Nous déclinons expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse pour qu’ils reflètent toute modification de nos attentes ou tout changement relatif aux événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés sont fondés, sauf si la législation en vigueur l’exige. Aucune déclaration ou garantie (expresse ou implicite) n’est faite quant à l’exactitude de ces énoncés prospectifs.
ADC Therapeutics SA
État des résultats intermédiaires condensés et consolidés (non vérifiés)
(en milliers d’USD, sauf pour les données par action)
 
 
Trimestre clos au
30 septembre
 
Neuf mois clos au
30 septembre
 
 
2022
 
2021
 
2022
 
2021
Revenus nets des produits
 
21 321
 
13 147
 
55 110
 
16 907
Revenus des licences
 
55 000
 

 
85 000
 

Total des revenus
 
76 321
 
13 147
 
140 110
 
16 907
 
 
 
 
 
 
 
 
Frais d’exploitation
 
 
 
 
 
 
 
 
Coût des ventes de produits
 
(1 295)
 
(502)
 
(4 090)
 
(623)
Frais de R&D
 
(41 676)
 
(36 805)
 
(139 165)
 
(115 510)
Frais de vente et de marketing
 
(16 847)
 
(17 045)
 
(52 876)
 
(46 177)
Frais généraux et administratifs
 
(19 617)
 
(16 587)
 
(56 868)
 
(53 536)
Total des frais d’exploitation
 
(79 435)
 
(70 939)
 
(252 999)
 
(215 846)
Perte d’exploitation
 
(3 114)
 
(57 792)
 
(112 889)
 
(198 939)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Autres revenus (charges)
 
 
 
 
 
 
 
 
Revenus financiers
 
273
 
16
 
18 597
 
46
Charges financières
 
(11 356)
 
(4 265)
 
(29 374)
 
(8 820)
Revenus (charges) hors exploitation
 
(37 122)
 
(9 363)
 
(10 805)
 
12 560
Total des autres revenus (charges)
 
(48 205)
 
(13 612)
 
(21 582)
 
3 786
Perte avant impôts
 
(51 319)
 
(71 404)
 
(134 471)
 
(195 153)
Économies (charges) d’impôts
 
711
 
(145)
 
2 828
 
(492)
Perte nette
 
(50 608)
 
(71 549)
 
(131 643)
 
(195 645)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Perte nette attribuable aux :
 
 
 
 
 
 
 
 
Propriétaires de la société mère
 
(50 608)
 
(71 549)
 
(131 643)
 
(195 645)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Perte nette par action, de base et diluée
 
(0,65)
 
(0,93)
 
(1,70)
 
(2,55)
ADC Therapeutics SA
Bilan intermédiaire condensé et consolidé (non vérifié)
(en milliers d’USD)
 
 
30 septembre
2022
 
31 décembre
2021
ACTIF
 
 
 
 
Actif circulant
 
 
 
 
Trésorerie et équivalents de trésorerie
 
380 860
 
466 544
Comptes débiteurs nets
 
23 251
 
30 218
Stocks
 
15 745
 
11 122
Autres actifs circulants
 
18 243
 
17 298
Total de l’actif circulant
 
438 099
 
525 182
Actif non circulant
 
 
 
 
Immobilisations corporelles
 
3 169
 
4 066
Droits d’utilisation
 
6 708
 
7 164
Immobilisations incorporelles
 
14 598
 
13 582
Participation dans une coentreprise
 
34 687
 
41 236
Actif d’impôt différé
 
33 599
 
26 049
Autres actifs à long terme
 
899
 
693
Total de l’actif non circulant
 
93 660
 
92 790
 
 
 
 
 
Total de l’actif
 
531 759
 
617 972
 
 
 
 
 
PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
 
 
 
 
Passif circulant
 
 
 
 
Comptes créditeurs
 
11 611
 
12 080
Autres passifs circulants
 
62 658
 
50 497
Dettes de location-financement à court terme
 
835
 
1 029
Impôt exigible sur le bénéfice courant
 

 
3 754
Prêts à court terme garantis de premier rang
 
12 469
 

Emprunts convertibles à court terme
 

 
6 575
Total du passif circulant
 
87 573
 
73 935
Passif non circulant
 
 
 
 
Prêts à long terme garantis de premier rang
 
96 731
 

Emprunts convertibles à long terme
 

 
87 153
Produits dérivés des emprunts convertibles
 

 
37 947
Obligations de warrants
 
4 293
 

Obligation de redevances différées à long terme
 
208 218
 
218 664
Revenus différés de la coentreprise
 
23 539
 
23 539
Dettes de location-financement à long terme
 
6 622
 
6 994
Passif des régimes de retraite à prestations déterminées
 

 
3 652
Total du passif non circulant
 
339 403
 
377 949
 
 
 
 
 
Total du passif
 
426 976
 
451 884
 
 
 
 
 
Capitaux attribuables aux propriétaires de la société mère
 
 
 
 
Capital social
 
6 699
 
6 445
Prime d’émission
 
1 007 510
 
981 827
Actions propres
 
(101)
 
(128)
Autres réserves
 
148 045
 
102 646
Écarts de conversion cumulés
 
(842)
 
183
Pertes cumulées
 
(1 056 528)
 
(924 885)
Total des capitaux attribuables aux propriétaires de la société mère
 
104 783
 
166 088
 
 
 
 
 
Total du passif et des capitaux propres
 
531 759
 
617 972
ADC Therapeutics SA
Rapprochement des mesures IFRS et des mesures non IFRS (non vérifié)
(en milliers d’USD, sauf pour les données des actions et par action)
 
Trimestre clos au 30 septembre
 
Neuf mois clos au 30 septembre
en milliers d’USD (sauf pour les données des actions et par action)
2022
 
2021
 
2022
 
2021
Perte nette
(50 608)
 
(71 549)
 
(131 643)
 
(195 645)
Ajustements :
 
 
 
 
 
 
 
Charges liées aux rémunérations en actions (i)
14 565
 
14 798
 
42 293
 
47 016
Variation de la juste valeur des charges (revenus) des produits dérivés des emprunts convertibles (ii)
4 660
 
6 943
 
(25 650)
 
(16 279)
Coûts de transaction des produits dérivés de seconde tranche des emprunts convertibles (iii)

 

 

 
148
Perte sur extinction (iv)
42 114
 

 
42 114
 

Variation de la juste valeur des revenus des warrants sur prêts à terme garantis de premier rang (ii)
(2 543)
 

 
(2 543)
 

Charges d’intérêt effectives sur les emprunts convertibles (v)
1 536
 
2 961
 
7 684
 
7 393
Variation de la juste valeur des revenus de l’obligation de warrants dans le cadre de l’accord conclu avec Deerfield (ii)
(9 418)
 

 
(9 418)
 

Coûts de transaction des warrants sur facilité de prêt à terme garanti de premier rang (iii)
245
 

 
245
 

Charges d’intérêt effectives sur la facilité de prêt à terme garanti de premier rang (v)
1 933
 

 
1 933
 

Charges d’intérêt de l’obligation de redevances différées (vi)
5 669
 
1,246
 
17 356
 
1 246
Charges (revenus) de l’ajustement cumulatif de rattrapage de l’obligation de redevances différées (vi)
2 175
 

 
(16 113)
 

Revenu (perte) net(te) ajusté(e)
10 328
 
(45 601)
 
(73 742)
 
(156 121)
 
 
 
 
 
 
 
 
Perte nette par action, de base et diluée
(0,65)
 
(0,93)
 
(1,70)
 
(2,55)
Ajustement à la perte nette par action, de base et diluée
0,78
 
0,34
 
0,75
 
0,52
Revenu (perte) net(te) ajusté(e) par action, de base et diluée
0,13
 
(0,59)
 
(0,95)
 
(2,03)
Moyenne pondérée du nombre d’actions en circulation, de base et diluées
78 372 680
 
76 739 770
 
77 374 388
 
76 730 117
(i)
Les charges liées aux rémunérations en actions représentent le coût des attributions en actions accordées à nos directeurs, cadres et employés. La juste valeur des attributions est calculée au moment où elles sont octroyées, en tenant compte de toutes les conditions de marché et de performance, et constatée sur la période d’acquisition des droits sous la forme d’une charge comptabilisée au bilan et d’une augmentation correspondante des autres réserves de capitaux propres. Voir la note 18 « Rémunérations en actions » des états financiers intermédiaires condensés et consolidés non vérifiés. Ces éléments comptables sont sans incidence sur la trésorerie.
 
 
(ii)
La variation de la juste valeur des dérivés des emprunts convertibles, des warrants sur prêt à terme garanti de premier rang et des obligations de warrants dans le cadre de l’accord avec Deerfield résulte d’une évaluation à la fin de chaque période comptable. Voir la note 14 « Warrants et facilité de prêt à terme garanti de premier rang », la note 15 « Emprunts convertibles » et la note 16 « Warrants octroyés à Deerfield » des états financiers intermédiaires condensés et consolidés non vérifiés. Différentes données sont prises en compte pour ces évaluations, mais les éléments susceptibles d’engendrer les variations les plus importantes sont les fluctuations de la valeur de l’instrument sous-jacent (c’est-à-dire les variations du cours de nos actions ordinaires) et les variations de volatilité attendue de ce cours. Ces éléments comptables sont sans incidence sur la trésorerie.
 
 
(iii)
Les coûts de transaction affectés au produit dérivé de seconde tranche de l’emprunt convertible ainsi qu’au warrant sur facilité de prêt à terme garanti de premier rang représentent des frais réels. Nous pensons que ces coûts ne reflètent pas les résultats de notre entreprise à l’heure actuelle.
 
 
(iv)
À la suite de l’accord d’échange conclu le 15 août 2022, la société a admis une perte sur extinction principalement constituée de la différence entre le capital total et la valeur comptable des emprunts convertibles et des droits de sortie, ainsi que des intérêts non versés à la date d’échéance. Voir la note 15 « Emprunts convertibles » des états financiers intermédiaires condensés et consolidés non vérifiés.
 
(v)
Les charges d’intérêt effectives sur les emprunts convertibles et les prêts à terme garantis de premier rang sont liées à l’augmentation de la valeur de nos emprunts conformément à la méthode de l’intérêt effectif. Voir la note 14 « Warrants et facilité de prêt à terme garanti de premier rang » et la note 15 « Emprunts convertibles » des états financiers intermédiaires condensés et consolidés non vérifiés.
 
(vi)
Les charges d’intérêt relatives à l’obligation de redevances différées sont liées aux charges d’accrétion de nos redevances différées conformément à l’accord d’achat de redevances conclu avec HCR. Les charges d’ajustement cumulatif de rattrapage sont quant à elles liées aux variations des paiements prévus à HCR, et basées sur l’évaluation périodique de nos prévisions de chiffre d’affaires sous-jacent. Voir la note 19 « Obligation de redevances différées » des états financiers intermédiaires condensés et consolidés non vérifiés.
Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20221108005152/fr/

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire