Actualités de l'Urgence – APM / Société Française de Médecine d … – SFMU

Pour 2023, le CH espère la "concrétisation" de plusieurs projets, parmi lesquels "deux très emblématiques", explique Pierre Pinzelli.
Tout d'abord, le "projet TERRitoire d'Avignon – Hôpital 2030" ou "Terrah", financé notamment grâce au volet investissement du Ségur de la santé (cf dépêche du 25/05/2021 à 17:43).
Ce projet architectural est "indispensable au bon fonctionnement de l'établissement support [le CH d'Avignon] du GHT [groupement hospitalier de territoire]" de Vaucluse.
Il "engagera l'hôpital pour les 10 prochaines années avec la réhabilitation des tours historiques, la réorganisation et rénovation de son service d'urgences adultes, et débutera dès cette année 2023 avec la rénovation et l'extension du service de réanimation qui passera de 16 à 20 lits de réanimation, et de 4 à 10 lits de soins continus, soit à terme un total de 30 lits", détaille le directeur.
Le financement de Terrah est "très largement lié aux subventions accordées dans le cadre du Ségur de la santé grâce à l'implication et à l'accompagnement attentif et bienveillant" de l'agence régionale de santé (ARS).
Le montant total de l'investissement est estimé à "117 M€" dont un accompagnement de l'état évalué à "68,5 M€". Le projet est "d'ailleurs passé en éligibilité en juin 2022".

Un travail pour faire "évoluer la gouvernance"

Le deuxième grand projet porte sur l'"évolution de la gouvernance".
"Nos modèles de fonctionnement actuels sont à mon sens datés, ne correspondent plus complètement au monde qui nous entoure et dans lequel nous évoluons, aux évolutions sociologiques et environnementales de notre pays", déclare Pierre Pinzelli.
"Ce travail très collaboratif engagé nous amènera progressivement vers un partage différent des décisions et des responsabilités, je porte un immense intérêt à cette démarche comme beaucoup d'entre vous", déclare-t-il.
Parmi les autres opérations prévues en 2023, il cite notamment:

  • la création d'une maison des femmes et des enfants, d'ici la fin du premier trimestre, qui proposera un "accompagnement global et individualisé des femmes et des enfants victimes de violences"
  • la seconde phase de restructuration et d'extension des urgences pédiatriques, qui "a d'ores et déjà démarré" dans l'optique d'une rénovation complète fin 2023
  • la création d'un nouveau plateau d'endoscopies dans l'ancienne pharmacie, dont le début des travaux commencera cette année pour une livraison début 2024, avec pour objectif de "rassembler les consultations et les explorations de gastro-entérologie, d'ouvrir une salle d'anesthésie locale pour les tout petits gestes et de centraliser l'entretien de tous les endoscopes de l'établissement".

La sortie de crise n'a vraiment pas eu lieu en 2022

Pierre Pinzelli a ensuite dressé un bilan de l'année écoulée. En 2022, l'activité a été "soutenue", "dans un contexte que l'on pensait être une sortie de crise sanitaire mais qui n'en est pas vraiment une".
Le "nombre de patients Covid a stagné sur un plateau souvent stable de 40 à 50 pouvant monter à 80 ou 90 personnes hospitalisées chaque jour tout au long de l'année, mobilisant ainsi régulièrement la moitié des lits du service de médecine interne et maladies infectieuses".
L'épidémie de Covid a été suivie par celles de la "bronchiolite chez les enfants qui a nécessité des efforts remarquables et remarqués d'adaptation de l'offre de soin au prix d'efforts considérables des équipes de soins, puis de la grippe, survenues chacune de façon plus précoce, et qui ont globalement nécessité le maintien du plan blanc encore aujourd'hui", a expliqué le directeur.
Parmi les principales opérations réalisées en 2022, le directeur cite:

  • l'acquisition d'un robot d'assistance chirurgicale Da Vinci* (Intuitive Surgical)
  • l'ouverture de la plateforme de coordination et d'orientation de Vaucluse permettant "d'améliorer l'accès au diagnostic des enfants présentant des troubles du neurodéveloppement et de favoriser l'intervention précoce auprès d'eux"
  • la fin de la première phase des travaux de restructuration et d'extension des urgences pédiatriques
  • l'ouverture de consultations d'ophtalmologie
  • l'installation du service d'endocrinologie au sixième étage de la tour B
  • l'ouverture des hôpitaux de jour d'oncologie, neurologie, pneumologie, cardiologie, "dans la plupart" des établissements du groupement hospitalier de territoire (GHT) de Vaucluse.

Un nouveau projet d'établissement a été rédigé

En ce qui concerne les finances, le CH d'Avignon était "en déficit chaque année d'environ 2,5% de sa masse budgétaire" mais les "soutiens financiers apportés par l'Etat dans le cadre de la crise sanitaire lui ont permis de retrouver un équilibre".
Cet équilibre "reste fragile et artificiel" sachant que 2022 "laisse présager le retour du déficit budgétaire en grande partie lié à une possible insuffisance de financement des mesures salariales du Ségur et de la période estivale, ainsi qu'une absence de lisibilité sur les compensations Covid de l'année, autant d'éléments conjugués à l'inflation", continue Pierre Pinzelli.
Par ailleurs, le CH d'Avignon a écrit en 2022 son nouveau projet d'établissement 2022-2027.
L'établissement "s'est donné la grande ambition, peut-être même au-delà du terme de ces cinq prochaines années, d'élaborer un projet en rupture avec les projets précédents car il donne un objectif différent: concevoir un outil de coopération pour mettre en lien les besoins de santé identifiés et l'offre de santé présente sur le territoire en coordonnant les actions et les acteurs, mettre l'usager au coeur de nos projets", déclare le directeur.
syl/nc/APMnews
Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l’encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l’accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d’APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d’APM, veuillez consulter le site Web public d’APM à l’adresse www.apmnews.com
Copyright © APM-Santé – Tous droits réservés.
Pour 2023, le CH espère la "concrétisation" de plusieurs projets, parmi lesquels "deux très emblématiques", explique Pierre Pinzelli.
Tout d'abord, le "projet TERRitoire d'Avignon – Hôpital 2030" ou "Terrah", financé notamment grâce au volet investissement du Ségur de la santé (cf dépêche du 25/05/2021 à 17:43).
Ce projet architectural est "indispensable au bon fonctionnement de l'établissement support [le CH d'Avignon] du GHT [groupement hospitalier de territoire]" de Vaucluse.
Il "engagera l'hôpital pour les 10 prochaines années avec la réhabilitation des tours historiques, la réorganisation et rénovation de son service d'urgences adultes, et débutera dès cette année 2023 avec la rénovation et l'extension du service de réanimation qui passera de 16 à 20 lits de réanimation, et de 4 à 10 lits de soins continus, soit à terme un total de 30 lits", détaille le directeur.
Le financement de Terrah est "très largement lié aux subventions accordées dans le cadre du Ségur de la santé grâce à l'implication et à l'accompagnement attentif et bienveillant" de l'agence régionale de santé (ARS).
Le montant total de l'investissement est estimé à "117 M€" dont un accompagnement de l'état évalué à "68,5 M€". Le projet est "d'ailleurs passé en éligibilité en juin 2022".

Un travail pour faire "évoluer la gouvernance"

Le deuxième grand projet porte sur l'"évolution de la gouvernance".
"Nos modèles de fonctionnement actuels sont à mon sens datés, ne correspondent plus complètement au monde qui nous entoure et dans lequel nous évoluons, aux évolutions sociologiques et environnementales de notre pays", déclare Pierre Pinzelli.
"Ce travail très collaboratif engagé nous amènera progressivement vers un partage différent des décisions et des responsabilités, je porte un immense intérêt à cette démarche comme beaucoup d'entre vous", déclare-t-il.
Parmi les autres opérations prévues en 2023, il cite notamment:

  • la création d'une maison des femmes et des enfants, d'ici la fin du premier trimestre, qui proposera un "accompagnement global et individualisé des femmes et des enfants victimes de violences"
  • la seconde phase de restructuration et d'extension des urgences pédiatriques, qui "a d'ores et déjà démarré" dans l'optique d'une rénovation complète fin 2023
  • la création d'un nouveau plateau d'endoscopies dans l'ancienne pharmacie, dont le début des travaux commencera cette année pour une livraison début 2024, avec pour objectif de "rassembler les consultations et les explorations de gastro-entérologie, d'ouvrir une salle d'anesthésie locale pour les tout petits gestes et de centraliser l'entretien de tous les endoscopes de l'établissement".

La sortie de crise n'a vraiment pas eu lieu en 2022

Pierre Pinzelli a ensuite dressé un bilan de l'année écoulée. En 2022, l'activité a été "soutenue", "dans un contexte que l'on pensait être une sortie de crise sanitaire mais qui n'en est pas vraiment une".
Le "nombre de patients Covid a stagné sur un plateau souvent stable de 40 à 50 pouvant monter à 80 ou 90 personnes hospitalisées chaque jour tout au long de l'année, mobilisant ainsi régulièrement la moitié des lits du service de médecine interne et maladies infectieuses".
L'épidémie de Covid a été suivie par celles de la "bronchiolite chez les enfants qui a nécessité des efforts remarquables et remarqués d'adaptation de l'offre de soin au prix d'efforts considérables des équipes de soins, puis de la grippe, survenues chacune de façon plus précoce, et qui ont globalement nécessité le maintien du plan blanc encore aujourd'hui", a expliqué le directeur.
Parmi les principales opérations réalisées en 2022, le directeur cite:

  • l'acquisition d'un robot d'assistance chirurgicale Da Vinci* (Intuitive Surgical)
  • l'ouverture de la plateforme de coordination et d'orientation de Vaucluse permettant "d'améliorer l'accès au diagnostic des enfants présentant des troubles du neurodéveloppement et de favoriser l'intervention précoce auprès d'eux"
  • la fin de la première phase des travaux de restructuration et d'extension des urgences pédiatriques
  • l'ouverture de consultations d'ophtalmologie
  • l'installation du service d'endocrinologie au sixième étage de la tour B
  • l'ouverture des hôpitaux de jour d'oncologie, neurologie, pneumologie, cardiologie, "dans la plupart" des établissements du groupement hospitalier de territoire (GHT) de Vaucluse.

Un nouveau projet d'établissement a été rédigé

En ce qui concerne les finances, le CH d'Avignon était "en déficit chaque année d'environ 2,5% de sa masse budgétaire" mais les "soutiens financiers apportés par l'Etat dans le cadre de la crise sanitaire lui ont permis de retrouver un équilibre".
Cet équilibre "reste fragile et artificiel" sachant que 2022 "laisse présager le retour du déficit budgétaire en grande partie lié à une possible insuffisance de financement des mesures salariales du Ségur et de la période estivale, ainsi qu'une absence de lisibilité sur les compensations Covid de l'année, autant d'éléments conjugués à l'inflation", continue Pierre Pinzelli.
Par ailleurs, le CH d'Avignon a écrit en 2022 son nouveau projet d'établissement 2022-2027.
L'établissement "s'est donné la grande ambition, peut-être même au-delà du terme de ces cinq prochaines années, d'élaborer un projet en rupture avec les projets précédents car il donne un objectif différent: concevoir un outil de coopération pour mettre en lien les besoins de santé identifiés et l'offre de santé présente sur le territoire en coordonnant les actions et les acteurs, mettre l'usager au coeur de nos projets", déclare le directeur.
syl/nc/APMnews
Siège social et Secrétariat : La Maison de l’Urgence – 103, boulevard Magenta – 75010 Paris – Téléphone : 01 45 45 29 72 – Fax : 01 45 45 06 70 (Accès et localisation)
Pour toute correspondance concernant la connexion au site, l’adhésion, ou la demande de renseignements auprès de la SFMU, envoyez-nous un e-mail en cliquant ici.

source

A propos de l'auteur

Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE